Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
merci madame bonjour mesdames et messieurs
00:00:05
ce que je vous présenter mon avis si c'est pas l'avis de la commission de l'
00:00:09
énergie pour la bonne raison que la commission de ses actes du conseil national et par une
00:00:13
autorité collégiale cas pahlavi collégiale dont je vous présente mon avis c'est pas parce que le président
00:00:19
de la c. a. davies a. que tout les mandataires sont d'accord que les choses
00:00:22
soit clair ici vous avez le plan de la présentation donc d'abord l'état du secteur
00:00:26
électrique létat naturel comment fonctionne un marché complètement libéralisé comment il pourrait fonctionner à l'avenir
00:00:32
la situation suisse imparfaite la libéralisation puritaine solutions la question de l'
00:00:37
accord européen épices qui à mon avis sont les vrais problèmes
00:00:42
faut se rappeler que quand on construit un réseau électrique pour la première fois c'est
00:00:45
un monopole poisson peut jamais rendre le premier cas construire un réseau électrique évidemment
00:00:50
arrêt évidemment moins cher que le deuxième qui viendrait ensuite donc peut empêcher un deuxième de construire
00:00:55
et puis il faut d'énormes investissements initiaux pour produire l'électricité même si les
00:00:59
réseaux et libéraliser c'est très difficile pour l'union comme leur devenir
00:01:03
et de contrôle de mettre sur place un parc alternatif de production
00:01:10
en fait les récents changements technologiques qui changent rien pas ce qu'on ait toutes les nouvelles technologies et des technologies
00:01:14
qui m'ont beaucoup d'investissement au départ pour des faibles coûts d'exploitation et des longtemps d'amortissement
00:01:20
alors comment fonctionne le deuxième point à un marché complètement libéralisé évidemment de haut niveau via le réseau
00:01:26
ça change rien à monopole et à l'énergie pour pouvoir échanger l'énergie renforce le propriétaire du réseau
00:01:33
à partager son réseau à le mettre à disposition des autre taux réduit ses droits de propriété
00:01:38
on arrive à ce momentlà dans l et l'énergie market on
00:01:41
commence à vendre de l'électricité chacun promet son installation marche
00:01:46
ces éléments aussi couvre ses coûts marginaux de production mais pas ces coûts totaux
00:01:50
donc a en fait sur le prix de gros vient rarement une argent
00:01:53
sur le prix de gros de l'énergie a rarement image audelà des coûts marginaux
00:01:58
donc du coup la couverture de l'achat de la dernière unité de charbon ou de gaz dont on a besoin d'eux
00:02:05
et au fait que personne arrive à couvrir ces coûts totaux dont on est dans les situations presque personne dans un marché
00:02:10
libéralisé peut investir sans une aide étatique par le passé c'est un tout petit peu différent pas ce que
00:02:17
il avait le gros la production et la production fossile donc il fallait gamma
00:02:21
chez eux le combustible fossile charbon gaz ou au pétrole lourd et donc
00:02:26
sont couverts par les coûts d'achat en arrêter l'installation de sa soeur pauline
00:02:29
bottes online sur les prix mais aujourd'hui en entre un passé dans un
00:02:33
monde de virilité venir lycée en matière de costa dire de coûts marginaux très
00:02:37
bas en fait on arrête presque jamais l'installation pascal arrêtons l'installation
00:02:41
on économise presque rien et puis même si on a 0 virgule un centime de marché tourne que de pas avoir
00:02:47
de marche du tout donc on la laisse marcher si on laisse que cette situation très longtemps sans intervention étatique
00:02:54
on doit soigne contre concentration oligopolistique des producteurs qui arrivent à s'entendre sur les prix
00:02:59
pas faire remonter artificiellement les prix audessus des coûts marginaux pour avoir eu marcha
00:03:04
il a finalement réinvestir ou bien on arrive à des parts de fonds
00:03:07
d'investissement ou alors troisième point intervention étatique évidemment toujours 6
00:03:12
passait toujours l'intervention étatique par ce que personne ne peut se permettre de laisser l'échec du lait était cet échec du
00:03:18
marché les économistes parler de défaillance du marché aujourd'hui dans un marché
00:03:23
complètement libéralisé bâle le lait les autres les industriels achète au
00:03:26
prix de gros quasiment vide et petits consommateurs pour la faire
00:03:30
simple eux ils achètent à 7 centimes alors que le
00:03:33
le grossiste fournir 5 centimes à bienne petites marches deux centimes 7
00:03:38
marchait pas image qui sert à quoi amortir des investissements
00:03:40
cette marge sert à couvrir la bureaucratie la paperasse la publicité etc donc sûrement pas de la production
00:03:46
ça c'est le fonctionnement plus exactement le dysfonctionnement du du marché électrique actuel
00:03:52
et aucun système économique peut fonctionner si dont la durée il arrive pas à couvrir ses coûts d'emprunt fonctionner
00:03:58
un moment vivre la substance n'en peut pas fonctionné pendant vingt trente quarante ans uniquement vivant la substance
00:04:04
sinon espace qui s'est passé clara en angleterre où le mot systeme d déconstruit
00:04:09
tombé en panne depuis létat devrait intervenir qu'estce qui pourrait se passer à l'avenir les marchés complètement libéralisé l'énergie
00:04:16
avec l'irruption des compteurs intelligents on peut s'attendre à l'irruption du troisième couche dans le secteur électrique s'assurer qu'on
00:04:23
a souvent discuté avec mathias signèrent avec eux sûrement aussi rajouter quelque chose sur ce sujet qui connaît mieux que moi d'ailleurs
00:04:29
la première couche ça reste le réseau a changé conséquent comme aujourd'hui monopole
00:04:33
la deuxième couche c'est la production d'énergie et la vente de gros et la troisième
00:04:38
couche et la vente de détail par internet par les géants du net et mon pronostic
00:04:43
c'est de plus en plus à l'avenir sel et des jeunes internet dont la
00:04:47
relation avec le client final dans un monde libéralisé et les producteurs vont devoir vendre
00:04:52
leur énergie non plus mon vendeur énergie accès assez grand assez grand géants du net
00:04:58
parce que au fond co qui arriveront à la revendre la moins chère aux clients captifs la marge sera un
00:05:04
peu plus basse qu'aujourd'hui peut être conclu clients captifs où le client final et économiser un tout petit peu
00:05:10
mais par contre eux ce sera dur a pu tellement la possibilité
00:05:15
il rappelle également la possibilité pour le pour les producteurs d'énergie ou bien pour les producteurs intégré
00:05:21
de vendre l'énergie un peu plus cher que le coût marginal de beaucoup la bourse
00:05:25
concrètement ça veut dire qu'on découvre en deux clics de souris vous pouvez aller votre âge votre électricité auprès de google
00:05:30
ou amazon ou netflix dans le pire des cas ou être en suisse auprès de swisscom ou de galactus ses pas
00:05:36
et dans cette situation qu'estce qui se passera malheureusement du réseau le reste assuré c'est un terrain
00:05:42
les coûts de production sont assurés que jusqu'au niveau de la bourse a mais
00:05:45
évidemment ça permet pas d'investir pas de maintenir la substance pas de renouveler
00:05:49
et puis légèreté légère l'internet qui encaisse une large les peut être un
00:05:53
peu plus modestes qu'aujourd'hui mais c'est ok ça marche
00:05:57
le point commun entre la situation actuelle de la marché complètement
00:06:00
libéralisé comment l'europe et la situation future c. cq
00:06:05
le système production électrique ouvre pas ces investissements quoi ces coûts
00:06:08
totaux soyez des financements solidaires comme par exemple r.
00:06:11
p. c. au dispositif d'encouragement des renouvelables comme pour la pour libre au sort n'investit pas
00:06:16
et on arrive dans une situation de sous investissement et vous allez jeter ça signifie
00:06:24
dans la situation actuelle ces détaillants quiconque assume donc aucune marge oui j'utilise lors
00:06:29
les investissements du passé qui ont été faits sur le régime du monopole
00:06:35
en réalité c'est pas très différent pour l'instant entrent chez nous et à l'étranger
00:06:39
à l'avenir basse sera probablement légère l'internet ça signifie que les géants d'internet en conquérant disposent de marges
00:06:45
pascal joueront leur pouvoir d'achat très fort sur le marché les crises les gros et ils profiteront des investissements qui avait été
00:06:51
fait dans le passé sous le régime du monopole et puis donc ça va vers la situation très difficile il faut
00:06:57
reconnaître que la situation suisse où les clients captifs innocent pas libellé qui sont pas libéré libéralisé en suisse empêche pour l'
00:07:03
instant légère l'internet de faire ce type de deal ça pourrait tout à fait venir donc conclusion en de ça
00:07:10
le marché libéralisé à l'avenir sera encore plus difficile pour la production électrique qu'eux
00:07:14
et pour l'investissement le mal marché libéralisé tel qu'il elle a aujourd'hui
00:07:19
quatrièmement quelle est la situation suisse avec une banalisation partiel signification imparfaite en gros la 3 catégories
00:07:26
un les producteurs compaction captifs ceux qui souffre qui se plaignent beaucoup qui sont étranglé financièrement
00:07:32
on a les réseaux de distribution qui achètent leur énergie puis qu'ils vont donc le captif breux actuellement c'est très bien
00:07:37
à mon avis ça va rester très confortable a manqué de remonter brutale des prix mais je
00:07:41
n'attends pas trop mal justement mon direction de ce monde de desdits coûts marginaux bas
00:07:47
et le troisième c les réseaux de distribution qui possèdent leurs propres installations de production donc les destructions intégrées verticalement
00:07:52
pour eux quasiment la meilleur site de la meilleure des situations pas ce qui peut les jours des vieilles installations production relativement bien amorti
00:07:59
puis paul allait vendre ouvrent largement leurs coûts de revient à soidisant sont surveillés mais en réalité
00:08:05
la surveillance et pas très sévère et je connais un certains nombres dont les coûts de revient 4 centimes
00:08:10
pivot l'électricité à 9 centimes donc servent à la c'est cette assez confortable comme situation
00:08:17
cette situation actuelle et imparfaite pourquoi pas ce que les conclusions
00:08:21
libéralisation au coût marginal oblige apporte aucune pérennité à la reconstruction la pérennité
00:08:27
du système la même qui sont exemptés de la RPC
00:08:30
épileptique lyon by payer un prix qui pût proche du coût réel de l'énergie
00:08:35
et puis le parti de la branche quelqu'un paquebot clients captifs à ebay étranglé financièrement
00:08:41
dans la question qui se posent encore c'est savoir si la marge encaissés par les régies par les oeufs
00:08:48
les réseaux de diffusion que des clients captifs et véritablement
00:08:51
utilisées pour maintenir la substance ou pas la question
00:08:55
reste ouverte se prenant pas homogène partout maintenant estce que la libéralisation totale
00:09:00
la libération cinquièmement la libération pure l. a. solution
00:09:05
à ces défauts assez de défaut de la libéralisation partielle gilet plutôt douteux
00:09:11
premièrement toute l'énergie sera tout pris marginal donc le problème du
00:09:14
missile money qui souffre dont souffrent par exemple alpiq expo
00:09:18
aux forces motrices valaisanne par exemple ce problème sera généralisé à tout ça tout les gens qui produisent de l'énergie
00:09:24
je pas sûr qu'on n'ose généralisant à problème or on améliore la situation en métaux monte
00:09:30
sur un pied d'égalité mais servir tout le monde dans la mise pour être clair
00:09:34
l'inégalité entre les petits et gros elle changera pas à ce que vit renvoie aussi à l'étranger les prix sont quand même plus élevés
00:09:40
pour les gros inédit j'encaisse démarche simplement côté libéraliser la marge et
00:09:44
les plus utilisés pour la paperasse la publicité l'administration etc
00:09:49
et donc que je pas sûr qu'ici on lit un aménagement
00:09:54
peut être qu'au moment où le loup le logement l'internet s'empare du marché libéralisé
00:10:00
alors c'est vrai klein baisse des coûts pour les petits clients captifs par ce que les marchands
00:10:03
petite sera plus facile pour eux mais servir car encore moins d'argent dans le système
00:10:10
toute façon dont les cas les gros consommateurs continueront d'acheter
00:10:13
l'énergie au prêt marginal de la bourse donc oui
00:10:16
il faut toujours pas contribution la pérennité du système et tout à fait qui sera encore plus difficile d'investir
00:10:23
les derniers qui pouvaient avec pour investir à bord qui investit simple encore en suisse
00:10:27
c'estàdire les entreprises intégrées et elle pourrait pourront peut
00:10:30
investir en réalité mesdames et messieurs avec une libéralisation pure
00:10:36
on ne résout aucun problème mais on aggrave plusieurs problèmes existants ce qui vaut vraiment le faire
00:10:42
à mon avis les managers société électrique affirme qu'il faut libéraliser
00:10:46
son soi prétention soit naif je vous laisse juger la
00:10:50
conclusion j'en tire 7 malgré tous ses défauts le système actuel de libéralisation partielle peut être pas si bête
00:10:56
légère des exploitants de réseau sont en réalité des coopératives d'approvisionnement pour les clients captifs il lui faut la
00:11:02
production et de l'achat biais répercutent ou aux au coût de revient à calculer assez généreusement mais finalement
00:11:09
je sais pas si mauvais comme système au moins parfois la marge sr investir dans
00:11:14
des choses utiles toujours à mon avis sémiotique financer un appareil publicitaire qui ferait
00:11:19
ressembler le secteur électrique au secteur de l'assurance maladie comme on le voit
00:11:22
chaque automne maintenant avec le monstre apparaît publicitaire pour faire changer caisse maladie
00:11:27
le seul point sur lequel on imagine que la libéralisation pourrait améliorer quelque chose c'est le signal de prix en temps réel c'est à dire
00:11:33
si a beaucoup solaire l'énergie et moins cher si a beaucoup de monde peu de production d'énergie et plus cher mais rien n'empêche
00:11:39
distri légère d. déjà aujourd'hui d'offrir ce type de modèle de prix à ypres tout à fait le faire
00:11:43
le font pas chez moi pour lui il se peut qu'en fait pas pour l'instant pas très intéressant
00:11:48
mais si un des plus grandes variations du prix à la bourse on pourrait tout à fait avoir un système qui répercute ça
00:11:53
alors bien sûr on peut libéraliser à enfants toutes sortes de mesures pour corriger les dysfonctionnements de la libéralisation
00:12:00
c'est possible de café leur apparaît en europe grâce à son régime de soutien
00:12:04
dettes à allah a production électrique on peut même faire subventionner des centrales nucléaires des
00:12:10
centrales à gaz en bretagne récemment autorisés par la commission européenne la question quel sens
00:12:17
je vais au sixième point dans le cas plutôt improbable mais pas totalement impossible
00:12:21
on arrive rapidement un accord institutionnel inclinant rappelle à développer l'accord électrique
00:12:26
l'accord écrit qu'il a démis immenses avantages pensent qu'yves tout bâle deux les expliquera
00:12:30
en long en large tout à l'heure en termes de stabilité du réseau et de
00:12:33
sécurité pour l'approvisionnement électrique aussi possibilité que commercial pour valoriser notre hydroélectricité mais il a un
00:12:40
gros inconvénient c'est que si on entre systèmes européens d'affaires la libéralisation totale
00:12:45
évidemment à ce jour là la suisse l'aptitude sera complètement preneuse de prix plus seulement sur le marché de gros
00:12:50
mais aussi dans le détail la question qui se pose alors c'est comment assurer campus toujours investir en suisse nous avons
00:12:55
passé et sa casquette hélas la réponse évidente équivaut à des
00:12:59
correctifs encore plus fort pour corriger les dysfonctionnements du marché
00:13:03
parce que franchement construire un barrage dont le prix de revient est récente et mun
00:13:07
60 centrales solaires au sol dont le prix de revient 10 centimes kwh
00:13:10
alors on peut on doit le revendre à la bourse à 4 ou 5
00:13:13
centimes franchement c'est impossible personne ne fera sans une aide étatique
00:13:18
et c'est pour ça qu'on n'aura pas partout ses programmes de d'aide à l'investissement
00:13:23
donc à mon avis c'est en ces termes que le débat se pose si un accord et électrique peut être conclu
00:13:28
c. comment compenser amortir les inconvénients de la libéralisation canaccord électrique avec l'
00:13:33
union européenne et à mon avis la politique devrait poser honnêtement cette question
00:13:38
c'est la base du processus politique pour trouver des solutions parc à ce
00:13:41
que dire oui mais avant tout les problèmes résolus par la libéralisation
00:13:45
100 et croire un seul instant hypocrisie conduit à conduire à aucun résultat c'est pas
00:13:49
rare que dans des conférences comme ça les gens cause pour la libéralisation sur le
00:13:53
podium qui après elle adore puis mais j'espère que le p. s. contre un
00:13:56
référendum contre la libéralisation totale alors ce type d'hypocrisie ça je peux plu
00:14:04
je n'arrive à ma conclusion tous blabla sur le marché électrique deux réalités c'
00:14:08
est un faux problème ça cache les vrais problèmes les vrais défis sont ailleurs
00:14:12
on a déjà remplacé 5 terawattheure du nucléaire avec des nouveaux renouvelables
00:14:16
et la petite hydroélectricité mais il reste encore 20 a remplacé
00:14:20
et là le nucléaire produit encore 20 terawattheure idea est à 25 dans ses belles années mais
00:14:25
l'arrivée prochaine trop longtemps que ça produit plainte comment estce qu'on renforce le stockage saisonnier
00:14:31
comment estce confidence à la production des 10 à 22'012 à 20
00:14:35
terawattheure qu'il faudra pour écrivait la mobilité pour remplacer la mobilité fossiles
00:14:40
comment estce qu'on gagne en efficacité dans l'utilisation d'électricité en france sûrement pas en
00:14:44
baissant les prix le prix du kwh audessous du coût réel du kwh jésus tu finis
00:14:52
la stratégie énergétique c'est un premier pas de la bonne direction elle permet dans une certaine mesure d'investir mais suffit pas
00:14:59
en réalité les vraies questions qui se pose maintenant c'est donner des objectifs politiques claires et là j'envoie deux sait
00:15:04
produire en moyenne annuelle rotonde électricité consomme et décède avoir assez
00:15:09
d'électricité renouvelable pour les besoins de la décarbonisation
00:15:13
et puis il s'agit de donner un cadre mesdames et messieurs qui permettent aux acteurs privés
00:15:16
comme publics d'investir et là le maître mot c'est la sécurité d'investissement
00:15:21
cela implique d'une manière ou d'une autre que l'on puisse solidariser les coûts de construction des installations de production
00:15:28
et ce avant ma dernière phrase mesdames messieurs j'ai jamais vu qu'en augmentant la certitude et

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue et introduction
Jakob Rager, Directeur du CREM
3 Oct. 2018 · 10:33 a.m.
Ouvrir le marché de l'électricité, une nécessité?
Prof. Mathias Finger, EPFL
3 Oct. 2018 · 10:36 a.m.
Libéralisation du marché, problème ou solution?
Roger Nordmann, Conseiller national, Président du Groupe socialiste du Parlement
3 Oct. 2018 · 10:40 a.m.
Un marché ouvert pour la Suisse?
Michael Wider, Président de l’AES
3 Oct. 2018 · 10:56 a.m.
Stratégie énergétique 2050 et Swissgrid - Quo vadis?
Yves Zumwald, CEO Swissgrid
3 Oct. 2018 · 11:14 a.m.
Energie Wasser Bern
Daniel Schafer, CEO EWB Bern
3 Oct. 2018 · 11:35 a.m.
Table ronde
3 Oct. 2018 · 11:53 a.m.
Conclusions
Olivier Dumas, Président du CREM
3 Oct. 2018 · 12:58 p.m.

Recommended talks

Les technologies de stockage énergétique
Alfred Rufer, EFPL et coordinateur du bureau scientifique du CREM
4 Oct. 2017 · noon