Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
des
00:00:06
outre son logiciel sur l'humain qui doit s'adapter à la à la machine
00:00:11
bonsoir a tous je suis très content de retrouver pour ce troisième événement
00:00:14
pour illustrer pour compléter ce que ce que je viens de vous dire un petit peu
00:00:18
l'idée qui m'a amené à suggérer qu'on invitait stéphane à lille pascal
00:00:22
et en particulier pascal il et cofondateur d'une startup s'appelle le monitoring ammonites
00:00:28
au point comme c'est en fait un comparateur de prix pour le transfert
00:00:31
d'argent dont vous êtes habituel et surtout qu'il prend comme pour le prix des
00:00:34
hôtels c'est peut être moins habitués quand vous prenez maison de vacance ou si
00:00:38
vous envoyez de l'argent à votre famille à l'étranger à aller voir à l
00:00:41
et comparez les prix les pourtant vous devrez faire parce que les économies peuvent
00:00:45
être vraiment substantiel et certains acteurs qu'on imagine pas cher j'en ai pas loin s'
00:00:49
en fait très cher et en faite je suis heureuse ce conseil d'administration
00:00:53
de monitorer donc je vois un petit peu invite cette société de l'intérieur et
00:00:58
ya quelques années on a voulu changer le nom de la société parce qu'
00:01:00
elle s'appelait avantages oui paye était oui p. c. le problème c'est ça ne passe pas le test de radio vous dites oui ben j'en retire t. a.
00:01:07
aux unités à double v i format chacun orthographe alors ont été au conseil d'
00:01:11
administration on a dit aux fondateurs semaine vous proposer un nom qui fonctionnent en
00:01:16
et donc le conseil était le matin vers dixsept heures j'ai reçu un email avec
00:01:20
vous savez un diagramme un camembert avec en fait ce qu'écrivait les gens quand
00:01:24
ils ont été oui paye alors c'était tout un tas de d'orthographe
00:01:27
complètement exotique et propositions nouveau nom qui est donc monitor et ce que taper
00:01:32
les gens quand ils entendaient monitorer puis était très clair sur la répartition que 50%
00:01:36
des utilisateurs écrivait directement le monde tel qu'il le fallait aussi quimper étonné
00:01:41
par la rapidité du processus j. mais comment vous avez fait passant plus est écrit
00:01:45
ct résultat d'un sondage auprès de 2000 personnes j'appelle le frère
00:01:49
de pascal le silo françois jean françois mais c'est comme quand j'ai fait sa
00:01:53
peur de s'implanter entre bureaux ont appris un smartphone ont enregistré monitor demander
00:01:58
un anglophone à un espace de femmes de le faire si on a mis ça sur une plateforme ou à amazon mécanique auteur qui a plein de gens
00:02:04
qui sont prêts à faire des deux micros tâche compagnie quelques centimes et on leur a
00:02:08
dit bah taper dans un champ lorsque vous entendez et puis voilà en quelques
00:02:11
heures on a fait cette étude de marché on pense que monitor est un
00:02:14
moment très verte je les connaissais vous écoutez modérée 50 dollars se cacher
00:02:20
alors que françois pascal ayant le 25 et 27 ans ne savent pas que dans une boite corporelle
00:02:26
ça aurait coûté 30 millions il aurait fallu un an de consulting pour faire le même processus et
00:02:31
voilà c'est un bel exemple des nouvelles façons de travailler dont on veut parler ce soir le format
00:02:35
donc on a deux intervenant soit on va avoir un 45'055 minutes
00:02:40
de présentation 42 et 15 ensuite comme d'habitude je verrai inviter tout le monde manière sur
00:02:45
sa nouvelle les chaises on va voir hum on va amorcer la discussion entre nous le temps
00:02:50
de vous choqué par ce qui aura le numéro de téléphone pour envoyer vos questions par sms et voit
00:02:54
sa et ensuite donc je vais prendre vos questions et on va pouvoir tous eux interagir un
00:03:00
donc en deuxième ira pascal dès lors que je viens de
00:03:03
le présenter en premier intervenant pour ouvrir cette
00:03:06
soirée on a quelqu'un qu'un parcours incroyable alors elle a d'abord été entrepreneuse à paris je
00:03:12
crois dans le digital dans les années 90 a revendu à savoir qu'elle avait fondé avec son mari ensuite
00:03:17
elle est devenue l'anthropologue maison de swisscom donc son métier c'était d'aller dans les familles
00:03:22
dans les années 2001 pour observer comment estce que les gens s'approprie la technologie comment estce qu'
00:03:27
il utilisait ensuite elle a déménagé à londres et les données chercheuse chennai star après un petit passage de
00:03:33
surcroît university college à londres et donc l'espace 0 un 55 dans lequel le gouvernement demande comme
00:03:39
anglais demanda ce qu'on réfléchisse au futur de la société et donc la basse intéressé
00:03:46
à l'intelligence collective mental va nous parler et maintenant elle est en train de cheval sera bientôt professeur polytechnique de

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Blaise Matthey, Directeur général, FER Genève
8 Nov. 2018 · 5:35 p.m.
Les métiers de demain
Stefana Broadbent, Professeure à l'Ecole polytechnique de Milan
8 Nov. 2018 · 5:44 p.m.
Présentation du prochain orateur
Laurent Haug, Modérateur de la conférence
8 Nov. 2018 · 6:15 p.m.
Les outils du futur
Pascal Briod, Respondable produit et co-fondateur de Monito
8 Nov. 2018 · 6:16 p.m.
Débat
8 Nov. 2018 · 6:34 p.m.

Recommended talks

Introduction de la conférence
Laurent Haug, Entrepreneur et Investisseur
14 June 2018 · 5:38 p.m.
ALLOCUTION
Antonio HODGERS, Conseiller d’État chargé du département de l’aménagement, du logement et de l’énergie (DALE), République et canton de Genève
8 Dec. 2016 · 9:11 a.m.