Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
suite avec euh monsieur pour nier qui
00:00:05
êtes adjoint au service euh ce service
00:00:10
de l'énergie et des forces hydrauliques
00:00:11
viendra nous parler si les objectifs
00:00:14
euh était fixé dans l'accord de la
00:00:16
communauté un son réalisable chez nous
00:00:19
merci en annexe extra c'est sa joie le
00:00:25
foyer caractère linéaire diplomate à
00:00:28
préfère chasser elle est est alpha
00:00:32
traite agenda véhémente inhérente à que
00:00:34
rares salon trente sept ans sera
00:00:36
acquiert une optique si la la crainte
00:00:40
emballé se mettent quarante quatre
00:00:41
sagement préféra marocaine paraissent
00:00:43
afin passante mesdames messieurs merci
00:01:01
de donner la parole donc la question
00:01:03
qui m'est posé aller pas forcément
00:01:05
faciles à répondre pour quelqu'un qui
00:01:07
connaîtra trop le climat mais vous
00:01:09
verrez qu'on va rapidement arriver sur
00:01:10
la politique énergétique nous proposé
00:01:12
répondre en illustrant les trois
00:01:14
affirmations suivantes des objectifs
00:01:18
très ambitieux sont nécessaires avec
00:01:20
l'exposé rien passé l'évolution est
00:01:23
positive mais insuffisante j'envie de
00:01:25
dire largement insuffisante et les
00:01:28
mesures à prendre constitue vraiment
00:01:31
des défis politiques commençons par a
00:01:33
d'abord parler des objectifs on a cette
00:01:37
euh ambition euh limité à deux degrés
00:01:39
les changements climatiques parce qu'il
00:01:42
faut tout ça il faut réduire les aides
00:01:44
les gaz à effet de serre et par bonheur
00:01:47
pour moi parce que je peux entendre de
00:01:49
d'énergie c'est par la politique
00:01:51
énergétique essentiellement il faudra
00:01:53
atteindre ces objectifs parce que euh
00:01:56
la plupart des gaz à effet de serre en
00:01:57
fait cette du co deux ni par les agents
00:01:59
énergétiques fossiles son cas de plus
00:02:03
près de sparte mais sont c'était fiable
00:02:05
pour ce qui concerne la contrainte
00:02:06
intervint il faut réduire entre deux
00:02:08
mille dix et deux mille cinquante gros
00:02:09
secundo de quarante à septante pourcent
00:02:11
les émissions de co deux donc en
00:02:13
quarante ans quarante pourcent ça veut
00:02:14
dire repoussant par année à deux
00:02:16
pourcent par année je pense que chacun
00:02:18
si enfin cet effort on peut le faire
00:02:20
dans l'intervalle la population
00:02:22
mondiale va augmenter donc ça augmente
00:02:23
un petit peu euh la le défi pour chacun
00:02:25
d'entre nous ensuite au niveau suisse
00:02:28
voilà des objectifs suivants qui sont
00:02:30
fixés déjà avant la contacter un qui
00:02:32
vont certainement devoir être renforcé
00:02:33
en deux mille cinquante sept septante
00:02:35
huitante cinq pour cent de réduction
00:02:37
ces normes par rapport à mille neuf
00:02:39
cent nonante mais c'est dans un ordre
00:02:41
de grandeur similaire à la contrainte
00:02:42
et hein dire les objectifs suite
00:02:44
probablement lanternes sont assez
00:02:46
cohérent notions car ce qui se passe
00:02:48
entre nonante et deux mille ces vingt
00:02:51
pour cent en vain tant ça veut dire de
00:02:52
nouveau sur un pour cent par année est
00:02:55
ce qui m'a étonné quand j'ai préparait
00:02:57
cet exposé c'est la suite la décennie
00:02:59
suivante on naissance économiser trente
00:03:02
pourcent de plus ça veut dire trois
00:03:04
pourcent par année et ça donc on est en
00:03:07
plein dans une pente qui va décentré
00:03:08
raid fut pas sur ce sera facile à
00:03:11
suivre septante et puis quand on parle
00:03:15
de de d'objectifs il faut regarder un
00:03:16
petit peu les les structures
00:03:18
d'approvisionnement pour voir si dans
00:03:20
quels secteurs il faudra agir et euh en
00:03:24
suisse à une situation assez différente
00:03:25
de ce qui se passe dans pas mal de pays
00:03:27
d'européens notamment pour la
00:03:29
production d'électricité puisqu'on a la
00:03:30
chance d'avoir l'hydraulique et euh le
00:03:33
nucléaire qui produit pas non plus de
00:03:34
co deux alors que dans d'autres pays
00:03:36
qui nous entoure on a énormément
00:03:37
d'émissions de co deux liée à la
00:03:39
production d'électricité notamment
00:03:41
charbon donc dans ces pays là si on
00:03:43
passe du charbon gaz pour produire
00:03:44
l'électricité enfin bon geste pour la
00:03:46
planète chez nous n'a pas cette marge
00:03:48
de manoeuvre et on doit répartir les
00:03:51
efforts entre euh les bâtiments des
00:03:53
transports et l'industrie pas dire que
00:03:56
les autres pas agir dans ces domaines
00:03:58
non plus ensuite quand on parle des
00:04:01
efforts à faire des potentiels son
00:04:03
caler les productions de des gaz à
00:04:05
effet de serre par habitant on se rend
00:04:08
compte que la suisse est à peu près six
00:04:09
tonnes par habitant et puis l'allemagne
00:04:11
un douze tonnes ça veut dire que
00:04:13
lorsque l'allemagne aura fait un gros
00:04:14
effort descend à six tonnes ça sera
00:04:17
très bien pour l nous des déjà là et
00:04:19
puis on en croit doit quand même
00:04:20
continue à réduire les émissions de co
00:04:22
deux ces traitements facile que pour la
00:04:24
nations se rapproche de la réponse à la
00:04:27
question qui m'était posé vous avez ici
00:04:30
ce graphique qui montre l'augmentation
00:04:34
de la consommation finale d'énergie en
00:04:36
suisse donc l'énergie vendue au client
00:04:39
et plus en bas la courbe de
00:04:41
consommation d'électricité qui vous
00:04:44
voyez à peu près dans deux mille dix
00:04:46
ici et la plus grande partie de ce qui
00:04:49
sépare la complot du basset d'énergies
00:04:51
fossiles les énergies renouvelables
00:04:52
sont à peine visible dans cette
00:04:54
différence et plus les objective à
00:04:57
l'aise en ils sont calé sur les
00:04:58
objectifs du conseil fédéral que ce
00:05:01
graphique vient en fait du message que
00:05:03
le conseil fédéral adressé aux chambres
00:05:05
parlement et on a fixé des objectifs à
00:05:07
deux mille vingt trois plus loin pour
00:05:09
quelle raison parce qu'en fait les
00:05:11
objectifs que les cantons peut fixer
00:05:13
dépend des conditions cadres fédérales
00:05:14
on a un certain nombre de choses qui
00:05:16
peut être décidé colas berne et donc on
00:05:18
a dit nous on va suivre les objectifs
00:05:20
de de ce que le conseil fédéral
00:05:22
proposés sachant que survoler dans la
00:05:24
direction de contacter un faudrait
00:05:26
prendre le scénario du bras c'est ce
00:05:28
qui va faire grand débat puisque c'est
00:05:29
le deuxième paquet que le conseil
00:05:31
fédéral va proposer aux chambres pour
00:05:33
pouvoir suivre ses troupes du votre
00:05:35
déjà voir si la première coupe
00:05:36
poursuivis donc donc en conclusion par
00:05:41
rapport à la question les objective à
00:05:44
l'aisance fixée sur les objectifs
00:05:46
fédéraux sont insuffisants par rapport
00:05:48
aux objectifs de la corde inter en
00:05:50
alors grâce à la deuxième partie
00:05:53
représente quand même évolution parce
00:05:55
que les objectifs jusqu'à maintenant on
00:05:56
appelait atteindre ou pas vous avez ici
00:06:00
la représentation des émissions de gaz
00:06:01
à effet de serre en suisse depuis mille
00:06:03
neuf cent nonante vous voyez comme
00:06:05
stabiliser cet été possible par contre
00:06:08
de les réduire au niveau vers deux
00:06:10
mille vingt ça me paraît difficile dans
00:06:12
le temps qui reste son aire de manière
00:06:15
plus détaillée les émissions de co deux
00:06:17
en rouge vous avez la les émissions de
00:06:20
co deux lions combustible donc la
00:06:21
production de chaleur et puis en bleu
00:06:24
la production liée à la consommation de
00:06:26
carburant alors même avec la réduction
00:06:29
qu'on a constaté dans les combustibles
00:06:32
la réduction du passé forte et du coup
00:06:35
premier janvier deux mille seize la
00:06:37
taxe sur le co deux été augmenter
00:06:39
mécanismes qui est prévu dans la loi
00:06:40
fédérale sur le co deux par contre les
00:06:43
carburants y a pas de taxe mais une
00:06:46
obligation pour les importateurs de de
00:06:48
compenser une partie un ou deux pour
00:06:50
cent des émissions qui sont provoqués
00:06:52
par les carburants la voyez qu'on a pas
00:06:54
la maîtrise du tout sur ce qui se passe
00:06:55
au niveau de mobilité si on regarde
00:06:59
valais maintenant vous avez tout à
00:07:01
gauche la consommation deux mille dix à
00:07:04
droite l'objectif deux mille vingt
00:07:05
encore une fois calé sur les objectifs
00:07:07
du conseil fédéral et je vous pose la d
00:07:12
ensuite les voir rouge qui sont les les
00:07:14
consommations vallée d'agents
00:07:16
énergétiques fossiles corriger en
00:07:18
fonction du climat puisqu'</s> euh
00:07:20
selon les années il fait plus ou moins
00:07:22
chaud plus ou moins froid et plus ou
00:07:23
moins ensoleillement donc si on regarde
00:07:24
les autres courbes ça évolue beaucoup
00:07:26
ont basset pas très logique avec le
00:07:28
facteur climatique reconnaît une légère
00:07:30
tendance à la baisse la consommation
00:07:33
d'énergie fossile qu'est ce qui
00:07:35
provoque cette baisse voici notamment
00:07:37
l'isolation des bâtiments c'est
00:07:39
notamment l'arrivée de vérité
00:07:40
performants sur le marché c'est aussi
00:07:44
la substitution des énergies fossiles
00:07:45
par des énergies renouvelables par un
00:07:48
petit peu des énergies renouvelables
00:07:49
pour la production de chaleur vous avez
00:07:52
ici à gauche en deux mille dix la
00:07:54
console la production d énergie
00:07:55
renouvelables en valais étant passe
00:07:58
absolument exact tous avec statistica
00:08:00
donne ce qu'elle peut en fonction des
00:08:01
sources d'information qu'on a vous avez
00:08:03
ensuite là l'objectif deux mille vingt
00:08:05
et puis entre deux vous avez
00:08:06
l'évolution l'évolution la plus forte
00:08:08
on la connaît dans les chauffage à
00:08:10
distance soient alimentées par le bois
00:08:12
soit par les rejets d'chaleur y a pas
00:08:14
mal de projets encore en réserve pour
00:08:16
les années qui viennent dans
00:08:17
différentes communes donc je dirais que
00:08:19
l'objectif en asie donc le le chauffage
00:08:21
à distance et vraiment ce qui au fond
00:08:23
ici mais pas impossible à atteindre
00:08:25
notamment parce que les rejets
00:08:27
d'chaleur en valais sont absolument
00:08:28
énorme entre les usines d'incinération
00:08:29
des ordures et les grandes industries
00:08:31
et collant la surtout pas imaginer
00:08:33
qu'on avait utilisé d'ici deux mille
00:08:34
vingt au niveau du bois qui est juste
00:08:37
en sus ici on voit qu'on a déjà
00:08:40
l'objectif concepts et euh proposés et
00:08:43
puis la la grande euh ma grand par ici
00:08:45
en fait c'est la promotion cela ces la
00:08:48
quantité pompes à chaleur qui vont
00:08:49
venir et traces installé par un mais la
00:08:53
progression est assez bonne lancée que
00:08:54
le marché de pompes à chaleur et fort
00:08:57
dans les maisons individuelles nouvelle
00:08:58
donc c'est pas exclu qu'on puisse y
00:09:00
arriver la contrepartie de la pompe à
00:09:03
chaleur séquelles consomme
00:09:04
d'électricité donc leur falloir
00:09:06
stabiliser les les se débrouiller pour
00:09:09
stabiliser la consommation
00:09:10
d'électricité malgré tout alors
00:09:13
vraiment justement l'électricité priori
00:09:16
on pourrait dire en suisse par trop se
00:09:18
soucier de ça parce que les émissions
00:09:19
de co deux euh sont quasiment nul en
00:09:22
matière de production pendant six avec
00:09:24
la la ré programmée des centrales
00:09:26
nucléaires on a pas une progression
00:09:29
assez rapide des renouvelable on aura
00:09:31
soin importations potentiellement de
00:09:33
charbon allemand ou de d'installations
00:09:36
centrales à gaz en suisse qui l
00:09:38
émettront les émissions de des
00:09:39
émissions de co deux qui permettront
00:09:40
palatin des objectifs donc y'a une une
00:09:43
mais un véritables besoins de
00:09:45
d'augmenter la production du
00:09:46
renouvelable sur ce graphique vous
00:09:48
voyez encore une fois l'objectif à deux
00:09:50
mille vingt ces objectifs pour ce qui
00:09:52
concerne hydraulique l éolien était
00:09:54
basée sur des projets en discussion au
00:09:56
moment ça la stratégie aujourd'hui on
00:09:59
voit qu'on pas très loin notamment
00:10:02
différentes raison dans l'hydraulique
00:10:04
soit les oppositions soldé pour le
00:10:06
problème juridique soit des près de
00:10:08
conditions économiques y sont pas
00:10:09
réunies et puis pour ce qui concerne
00:10:11
l'éolien les votations populaires kurde
00:10:14
euh récemment l'année passée ou encore
00:10:16
cette année montre qu'on va pas
00:10:18
atteindre cet objectif qui était lui
00:10:20
aussi basé sur des projets réel la
00:10:23
seule bonne nouvelle finalement dans le
00:10:24
domaine celle photo voltaire y étant
00:10:26
forte croissance et qui montre
00:10:29
aujourd'hui qu'on a peu près une avant
00:10:31
une année d'avance sur les objectifs
00:10:32
les plus ambitieux qu'on allons définir
00:10:34
la stratégie ce qui faut espérer cette
00:10:38
que la production renouvelable
00:10:39
d'électricité suffisent passons slide
00:10:43
suivant à suivre l'augmentation
00:10:45
potentielle de la consommation
00:10:46
d'électricité pendant des années
00:10:48
consommation évolué que ce que le
00:10:50
nouveau renouvelable amener sur le
00:10:52
marché comme production la envoie euh
00:10:56
qu'à partir de deux mille dix on avait
00:10:58
faibles variations autour d'un objectif
00:11:00
qui celui qu'honoré de stabilisation
00:11:01
deux mille dix ainsi jusqu'le rouge
00:11:04
c'est la grande industrie robert la
00:11:05
disparition des lettres lise acheta
00:11:07
également statistique mais pour le
00:11:09
restant dans la grande industrie de
00:11:10
grandes industries amène stabilisation
00:11:12
qui paraît pas trop utopie qui mais
00:11:15
encore une fois avec l'augmentation des
00:11:17
pompes à chaleur et voir la mobilité
00:11:18
électrique à prendre des mesures
00:11:20
ailleurs pour cela stabilisée alors
00:11:23
j'arrive au troisième euh troisième
00:11:26
partie demandons nous affirmation les
00:11:28
mesures à prendre constituent des défis
00:11:30
politiques depuis longtemps on front et
00:11:34
beaucoup axée sur des mesures
00:11:35
incitatives que ça soit la formation de
00:11:37
l'information du conseil ou des
00:11:39
subventions à elle seule à mon avis
00:11:42
permettront pas d'atteindre les
00:11:43
objectifs treize ambitieux comme je
00:11:45
vous ai présenté tout-à-l'heure et ce
00:11:50
qui se passe et que le signal
00:11:51
économique il actuellement presque
00:11:52
inexistant et on voit bien avec
00:11:54
l'expérience qu'on a vécu avec
00:11:55
l'augmentation du prix du maïs ou en
00:11:56
deux mille cinq combien le signal
00:11:59
économie cet important en deux mille
00:12:00
cinq si la patiente eu deux cent
00:12:02
dollars le baril en une année le nombre
00:12:05
de subventions pour les installations
00:12:06
solaires était calculé les vendeurs de
00:12:09
chaudières intronisé bois se sont
00:12:11
trouvés en rupture de stock la
00:12:13
population et sensible au signal
00:12:15
économique par contre viendra comme
00:12:18
toutes les toucher des subventions
00:12:19
autre point pis encore une fois le
00:12:23
malgré l'augmentation de la taxe sur le
00:12:25
co deux la baisse du prix des énergies
00:12:27
fossiles sur le marché un signal
00:12:29
économique qui est vraiment quasi
00:12:31
inexistant ensuite un autre point qui
00:12:34
pourra être discutée politiquement ce
00:12:36
etc dans le domaine de l'électricité
00:12:38
des appareils électroménager haute on a
00:12:41
clairement le conseil fédéral qui euh
00:12:44
disons faire en sorte que les mots
00:12:46
appareils sortent du marché ne sont
00:12:48
plus présents sur le marché quant dans
00:12:49
le domaine des véhicules on a toujours
00:12:51
pour des casinos écus donné les bons et
00:12:53
des mois bon culte presque toujours on
00:12:56
discutera de plus trouvés sur le marché
00:12:58
des véhicules qui sont pas performant
00:12:59
les deux derniers défis notamment de
00:13:03
mesures contraignantes pour la
00:13:05
construction de bâtiments neufs ce
00:13:07
bâtiment là sont aujourd'hui si son on
00:13:08
s'ils respectent la législation et son
00:13:10
très bon donc pouvoir devenir encore un
00:13:12
petit peu meilleure mais on entend
00:13:14
faire des grands soit ce niveau là par
00:13:16
contre l'once tout le monde dit entre
00:13:17
cantons moi entend souvent dire
00:13:18
symptômes rénovation trop faible et
00:13:21
alors que ces laquelle potentiel
00:13:22
d'économies d'énergie euh alors
00:13:25
aujourd'on se contente de conseiller
00:13:27
d'informer de subventionner peut être
00:13:29
faudrait discuter une fois d'imposer la
00:13:31
rénovation autre mauvais bâtiments côté
00:13:34
conçu dans les années septante quand
00:13:35
jamais subi aucune rénovation jusqu'ici
00:13:37
et puis le dernier point c la
00:13:40
planification énergétique territoriale
00:13:42
donc les communes selon la loi sur les
00:13:44
communes sont compétentes en matière
00:13:45
d'approvisionnement en énergie
00:13:47
d'aménagement du territoire et
00:13:48
jusqu'aujourd'huit maisons laisser les
00:13:50
opérateurs énergétique développer les
00:13:53
réseaux selon des critères purement
00:13:54
économique peut être que pour vraiment
00:13:57
profiter des ressources locales des
00:13:59
ressources renouvelables doivent
00:14:00
prendre en main euh une planification
00:14:02
qui consiste à dire ici j'étais
00:14:04
lesquels ressources qui sont
00:14:05
renouvelables on va les utiliser en
00:14:06
priorité sur les énergies fossiles etc
00:14:11
gérer le changement de longtemps je
00:14:12
vais passer très vite les aides
00:14:14
financières voyageant évoluer très
00:14:15
fortement à partir de la crise
00:14:17
financière le grand conseil a décidé le
00:14:19
parlement fédéral aussi de mais des
00:14:21
moyens à disposition pour soutenir
00:14:22
l'économie locale par des rénovation
00:14:24
énergétique on a eu en gros progrès euh
00:14:27
qui a dû être maîtrisée ensuite au pour
00:14:29
respecter les budgets et puis ce qui
00:14:31
est intéressant de constater sec avec
00:14:33
la produit avec la rpc je pars trouver
00:14:35
les chiffres avant deux mille onze on a
00:14:37
une promotion de la production
00:14:39
d'électricité qui est très forte qui
00:14:42
euh est largement supérieur à ce qui se
00:14:44
passe investissement dans le domaine de
00:14:46
la chaleur alors en conclusion je
00:14:50
dirais soyez tendance soyez tendance
00:14:52
mais gauleiter ça veut dire on on a vu
00:14:54
avant certains problèmes de société
00:14:55
certains problèmes divin duel pas
00:14:57
seulement technique ou des
00:14:58
gouvernements chacun doit se poser des
00:15:00
questions dans ses activités
00:15:01
quotidiennes d'investissement personnel
00:15:04
euh comme pro professionnelles ou
00:15:06
personnelles est ce que ce que prévoit
00:15:08
faire a vraiment un sens ce que j'ai
00:15:10
vraiment besoin de faire ce que je vais
00:15:12
faire ce que je fais grande maison donc
00:15:14
petites ce que je donc grand véhiculant
00:15:16
plus petites c'était remplace poser la
00:15:17
question la notion de sobriété ensuite
00:15:20
lorsque j'ai décidé la taille de ma
00:15:22
maison est ce que je vais les peut être
00:15:23
au delà des du minimum légal ans tant
00:15:25
en termes d'isolation pour être plus
00:15:27
efficace possible et ensuite à ce que
00:15:29
je pour couvrir les besoins qui reste
00:15:30
par des énergies renouvelables ce qui
00:15:32
fait que euh probablement cette
00:15:34
tendance en valais voir arriver de
00:15:36
cette manière là avec des bâtiments qui
00:15:38
sont plus forcément des maisons
00:15:39
individuelles mais des des des des des
00:15:42
habitats groupés y'produiront eux mêmes
00:15:45
une partie une bonne partie de leur
00:15:46
énergie et en matière de mobilité on
00:15:48
ira vers vie culturelle utilisent des
00:15:50
moteurs beaucoup plus performant reste
00:15:53
à espérer que l'électricité qui les
00:15:54
alimentera soit renouvelable évidemment

Share this talk: 


Conference Program

Mot de bienvenue des organisateurs
Genoud Stéphane, HES-SO Valais-Wallis
28 April 2016 · 5:03 p.m.
269 views
Mot de bienvenue des étudiants
Cina Jean-Michel, Conseiller d'Etat du Canton du Valais
28 April 2016 · 5:07 p.m.
Conférence d’introduction à l’Accord de Paris
Laconde Thibault, bloggeur Energie & Développement
28 April 2016 · 5:17 p.m.
Les objectifs du canton du Valais sont-ils compatibles avec les accords signés à Paris ?
Fournier Joël, Adjoint au Service de l’énergie et des forces hydrauliques
28 April 2016 · 5:30 p.m.
La commune de St-Martin : ressources renouvelables
Moix Louis, Président de la commune de Saint-Martin
28 April 2016 · 5:47 p.m.
Maya Boutique Hôtel – Ecology by design
Papadopoulos Louis, Directeur du Maya Boutique Hôtel
28 April 2016 · 6:03 p.m.
Remise des prix – Projet interdisciplinaire HES-SO Valais-Wallis/Ecole de Grône
Marcel Bayard et Genoud Stéphane
28 April 2016 · 6:38 p.m.
L’art au service du développement durable
Huber Sarah, Cheffe de projet – Fondation pour le développement durable des régions de montagne
28 April 2016 · 6:45 p.m.
Débat et discussion entre les conférenciers
Modération : Genoud Stéphane, HES-SO Valais-Wallis
28 April 2016 · 6:55 p.m.

Recommended talks

La Bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle
Jean-Marie Chauvet, Project Manager Bioraffinerie Recherches & Innov.
19 Jan. 2012 · 4:34 p.m.
Quel avenir touristique pour le Valais ?
Antoine Bailly, Professeur honoraire, Uni GE, géographe
2 May 2015 · 2:17 p.m.