Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
introduction et puis merci à vous d est
00:00:02
là pour coûter voir ce qu'on va vous
00:00:05
présenter aujourd'hui effectivement les
00:00:08
l'idée était de dire bon va on va faire
00:00:10
un projet où on en prend peu de recul
00:00:12
on parle effectivement mis et issus des
00:00:15
aides ivresse de marty tient besoin
00:00:18
pendant pas y a beaucoup de villes et
00:00:21
villages aussi qui se lance dans cette
00:00:22
thématique mais finalement envahir
00:00:25
prennent ce qui s'est fait ailleurs où
00:00:26
il essaie d'innover là on a souhaité
00:00:29
avec des régions et donc le faire à
00:00:31
l'échelle régionale finalement pourrait
00:00:32
plus fort et tous mes tous ensemble de
00:00:35
se dire voilà on va on va prendre un
00:00:36
peu de recul et puis on va essayer de
00:00:38
dire quel est le projet les deux choses
00:00:41
sont les faire d'abord se dédie quel
00:00:43
est le projet qui a le plus d'impact
00:00:44
elle moins d'efforts à dire pour le
00:00:46
faire c'était la première chose et
00:00:49
ensuite et si on fédérés tout le monde
00:00:50
ensemble et garder tout le monde en la
00:00:52
bon pour le faire donc c'est pour ça
00:00:53
que cette méthodologie qu'on a
00:00:55
développer lâché suisse comme en
00:00:57
collaboration avec l'i. md euh
00:00:59
consistait aussi à faire des voire
00:01:00
choqué finalement de mettre les acteurs
00:01:02
ensemble donc on a eu la chance d'avoir
00:01:04
monsieur rio notamment présente à la
00:01:06
fois les hein mais également les
00:01:08
remontées mécaniques on avait les
00:01:09
représentants des des transports
00:01:11
publics et surveiller on avait des
00:01:12
offices du tourisme qui était présente
00:01:14
à la fois de villa et puis de les hein
00:01:16
donc l'approche était vraiment de se
00:01:18
dire on va on va prendre un peu de
00:01:20
recul et travers cette méthode définir
00:01:23
des projets donc je voulais faire
00:01:24
maintenant la minute qui viennent
00:01:26
puisqu'</s> corée nous a donné le défi
00:01:28
que faire se avant la pause de midi
00:01:29
essayer d'être bref clair et précis et
00:01:33
rapide cette vous montrer les résultats
00:01:35
qui en sont sortis à travers la méthode
00:01:37
pour faire simple agenda c'est
00:01:40
principalement à passer illustrer cette
00:01:42
méthode on vous montre au final quels
00:01:44
sont les quatre projets on a choisi
00:01:46
trente quatre sorti de s donc tout
00:01:50
d'abord pas la bonne nouvelle y élève
00:01:53
riches euh libre est en parler au
00:01:54
départ on peut demander à dix personnes
00:01:56
on aura onze définition de ce
00:01:58
parti-t-il à bonne nouvelle c'est qu'on
00:01:59
a même que dire qu'effectivement pour
00:02:01
nous le sparte s'tissé utiliser les
00:02:03
technologies digitales pour améliorer
00:02:06
la qualité de vie et ça se perd
00:02:08
plusieurs échelles à l'échelle d'une
00:02:09
ville à l'échelle d'une région à
00:02:11
l'échelle d'un content occurrence là on
00:02:12
a voulu adresser cantons euh la région
00:02:15
pardon et puis aussi hein on on peut le
00:02:18
euh le divisé en six item donc
00:02:21
l'éducation l'environnement les
00:02:23
bâtiments intelligents on a décidé dans
00:02:25
le cadre de ce projet de se focaliser
00:02:27
sur deux choses qui était important
00:02:28
pour eux et des régions c'était la
00:02:30
mobilité évidemment parce que va
00:02:32
comptons volant une région euh
00:02:34
touristique on souhaite euh s'assurer
00:02:36
qu'il plus impossible de devenir venir
00:02:39
ici et puis deuxième qui est dans dans
00:02:41
ce qu'on appelle l'éclat smart économie
00:02:43
celle tourelles on a vraiment focalisée
00:02:45
sur ces deux ans ensuite ce qui
00:02:49
ressortit aussi donc les l'étude qu'on
00:02:51
a fait consistait à à étudier était
00:02:54
élevé faire des interviews sur vingt
00:02:56
cinq personnes qui sont dans le monde
00:02:59
entier responsables de projet smart
00:03:01
irresponsable de vie il en sortit qui
00:03:03
avaient facteur était à la à la base ou
00:03:07
qui était la motivation première pour
00:03:09
faire du ce mardi les perdu smart
00:03:11
rituel nous faire dix parties qui la
00:03:13
première c'est évidemment des gains
00:03:14
d'efficacité la deuxième
00:03:16
environnementale l'exemple ici c'est la
00:03:19
ville de lausanne qui qui aussi très
00:03:21
forte en la matière épousent des
00:03:23
projets à travers un programme
00:03:25
environnemental l'amélioration de
00:03:27
l'inclusion sociale également aussi euh
00:03:29
ressorti et puis en ce qui nous
00:03:31
concerne se confond à constater la
00:03:32
c'est finalement l'amélioration de la
00:03:34
très et celui qui prédomine
00:03:37
c'est-à-dire que étant une région étant
00:03:39
une une régions très touristique pas il
00:03:42
essaie vraiment d'un faire venir les
00:03:43
gens ici et puis aussi de d'être
00:03:46
augmenter la population on voit qui est
00:03:48
des anglais qui sont établies ici donc
00:03:50
il fait bon vivre dans le donc voilà
00:03:54
donc ce camp alors si on permanent sur
00:03:56
la méthode on a d'abord fait une
00:03:58
exploratoires ensuite on va essayer de
00:04:01
comprendre les défis de la région avec
00:04:03
les les différents acteurs ensuite sur
00:04:05
cette base on est parti sur des
00:04:07
principes directeurs qu'on voulait
00:04:08
atteindre et puis on est en plein dans
00:04:10
la phase itérations on va chercher les
00:04:12
projets on veut faire pour ensuite très
00:04:15
rapidement partir sur du prototype âge
00:04:17
et puis lancer des projets concrets
00:04:19
qu'on va vous présenter jusqu'à la face
00:04:21
quatre avec les quatre projets qu'on
00:04:22
actuellement donc la méthode
00:04:25
exploratoires et cet intérêt scène
00:04:27
plusieurs fois ce matin aussi celles
00:04:29
faites pas d'abord ne réinvente ont pas
00:04:32
la ruraux donc compte ce qu'on a fait
00:04:35
dans un premier temps c'est déjà deux
00:04:36
capitaliser sur les projets existants
00:04:39
qu'on a déjà fait vous aurez l'exemple
00:04:41
de notamment cet après midi avec
00:04:42
alexandre ça on a aussi travaillé quand
00:04:45
on a commencé à travailler sur le
00:04:46
tourisme avec montre euh et puis aussi
00:04:48
de regarder ce type à lausanne aussi
00:04:50
sur les luminaires intelligent ou je
00:04:51
crois que nova que ces sera également
00:04:53
présent cet après midi pour en parler
00:04:54
et puis ce qui se fait ailleurs dans le
00:04:56
monde entier on a été voir six passer
00:04:58
en interviewés à travers l'étude que
00:04:59
pénale viennent et également la
00:05:02
métropole venise to see the or ces
00:05:05
temples la et puis le deuxième en basse
00:05:07
était finalement de regarder ce qui
00:05:09
était la stratégie la vision des
00:05:11
régions et de combiner tous avant de
00:05:13
laisser la parole à efficiente merci
00:05:15
rappelle alors bonjour à tous euh le
00:05:19
premier la première étape dans
00:05:20
l'analyse cette cette voir quelle
00:05:22
stratégie on avait quoi de mieux que de
00:05:24
rome la stratégie de vaudoise deux
00:05:25
mille vingt qui finalement définies au
00:05:27
niveau entre activités de la région euh
00:05:30
des des choses qui sont tic u liée à la
00:05:32
région on a attractions phares comme un
00:05:36
restaurant tournant comme un glacier
00:05:37
qui sont des éléments qui permettent de
00:05:39
un appel euh marketing important et
00:05:43
puis on a autour de ces attractions
00:05:45
phares une offre d'une très très grande
00:05:47
diversité de d'activité potentiels dans
00:05:51
la région les impôts grâce qui définit
00:05:53
euh ici l'autre chose qui a été
00:05:56
mentionné ce matin ce etc les petits
00:05:58
trains heureusement conduisent à euh on
00:06:00
a des infrastructures de de transports
00:06:03
publics qui sont unique et qui sont qui
00:06:06
sont là qui existent qui peuvent être
00:06:09
connectés en plus avec des réseaux plus
00:06:11
qui peut être apporte donc on a une
00:06:13
possibilité de relier les attractions
00:06:16
phares avait n'importe quel point de la
00:06:18
destination en créant sorte l'espace de
00:06:21
mobilité plage repose je rejoins
00:06:23
conclusion du proviseur capteurs c'est
00:06:26
d'avoir un espace l'étiquette après en
00:06:28
toutes saisons je rappelle juste
00:06:30
problématique on a au niveau entre
00:06:31
activités de la région cette
00:06:33
économiquement y'encore à quatre vingt
00:06:35
pourcent divers et ça c'est notre
00:06:38
problème je je fit ouvert et mes
00:06:41
collègues dans la région aussi à toute
00:06:43
discussion et vous poser cette de
00:06:45
trouver des options qui sont économique
00:06:47
mondiale qui nous permettent aller plus
00:06:49
loin en toutes saisons mais ça c'est la
00:06:51
base je pense que l'on peut passer au
00:06:53
au deuxième seuil qui était euh aussi
00:06:56
essentiel ce etc nous sommes proche de
00:06:59
l'arc et manie nous avons une proximité
00:07:02
que tous n'ont pas dans le monde
00:07:04
touristique et donc un des axes
00:07:06
importants et c'est pour ça que
00:07:07
certains projets qui ont été sorti
00:07:10
viennent là-dessus et de fidéliser les
00:07:13
clients qui sont proches les et est
00:07:16
renouvelée des générations euh de de de
00:07:20
clients qui qui viennent de de de
00:07:22
marquer manichéen en en en résumé et
00:07:26
puis d'un autre côté c'est d'avoir de
00:07:29
la très activités des clientèle
00:07:32
lointaine et à à ce niveau là d'agir en
00:07:35
tant que destination tant que région
00:07:37
donc en fait les halles vaudoise ça
00:07:39
doit devenir une défis une destination
00:07:41
de montagne en toutes saisons qui en
00:07:44
même temps fidéliser les clients proche
00:07:46
avec démarre connu parce que ces
00:07:48
marques se parlent à la clientèle
00:07:50
proche et en même temps les à vaudoise
00:07:52
de un élément euh de de repos la
00:07:55
clientèle euh lointaine alors les
00:07:59
facteurs déclencheurs euh d'abord on
00:08:04
supporte la stratégie qui euh qui vient
00:08:07
d'être évoqués après au niveau des
00:08:11
voitures qui ont été du voire choqué
00:08:13
qu'est organisé euh avec euh les les
00:08:15
les participants je rajoute euh
00:08:17
également françois du toit qui était
00:08:19
aussi au niveau politique euh donc y
00:08:21
avait des transports publics la
00:08:22
politique les le tourisme les remontées
00:08:24
mécaniques et la région et et les
00:08:27
experts sous le choc a permis
00:08:29
d'identifier un certain nombre de
00:08:31
problèmes à résoudre et puis aussi
00:08:34
certaines des expériences dont on
00:08:36
aimerait améliorer euh le le le la
00:08:39
qualité et c ces discussions là ont
00:08:43
amené à un certain nombre de de de de
00:08:47
déclencheur qui ont été identifiés
00:08:48
alors c'est clair qu'au niveau
00:08:50
stratégique on doit développer le
00:08:51
tourisme quatre saisons d'optimiser la
00:08:53
mobilité on doit déplorer des des des
00:08:55
mesures coordonnées dans un
00:08:56
environnement euh régional et dans un
00:08:59
cadre régional qui force il est tout à
00:09:01
l'heure euh au niveau de l'expérience
00:09:04
client on doit ris proposés une offre
00:09:08
cinq portable qui est avec un accueil
00:09:12
quelle qualité constante elle accueille
00:09:14
est un élément important euh qu'on peut
00:09:17
euh qu'on peut euh travailler l'offre
00:09:20
de transports publics dans dans
00:09:21
l'amélioration de l'offre de transport
00:09:23
public si aussi de l'expérience en
00:09:25
sport public c'est pas seulement le la
00:09:27
connexion pure mais cette tout ce qui
00:09:29
va autour et puis au niveau des des
00:09:32
filles il y a un défi coordination y a
00:09:36
un défi de compréhension des profils de
00:09:38
touristes ont on se rend compte qu'est
00:09:41
cette une discussion du de de du au
00:09:43
large qu'on a eu ce etc on comprend au
00:09:46
chacun selon notre propre analyse le
00:09:51
profil du tourisme ayant un effort de
00:09:53
compréhension des des segments
00:09:55
touristiques y sont intéressantes et
00:09:57
qui êtes important définir on doit
00:09:59
arriver à proposer des solutions de
00:10:00
transport multimédia euh et ça c'est
00:10:03
pas forcément évident parce que les
00:10:04
outils ne sont a forcément à
00:10:07
disposition euh sur dernier kilomètre
00:10:09
l'offre doit être améliorée euh ici on
00:10:13
part du diable plus euh y a une série
00:10:16
d'éléments qui sont technologique man
00:10:18
qui pourrait améliorer l'offre du du
00:10:20
dernier kilomètre et puis y a un
00:10:22
élément qui est très important que
00:10:24
entendirent une baisse de vingt pour
00:10:25
cent des des des des skieurs euh sur
00:10:28
euh sur les dernières années en fait
00:10:31
quantifiés beau et qui est de la neige
00:10:33
on est tous saturé ça veut dire qu'en
00:10:36
fait les gens viennent mais choisissent
00:10:39
les conditions et donc viennent moins
00:10:41
souvent parce qu'ils n'ont pas
00:10:43
forcément euh les conditions idéales
00:10:45
par contre quand qui sont quantifiées
00:10:47
voté de la neige il faut gérer les
00:10:49
influences qu'il faut leur permettre
00:10:51
d'arriver le plus facilement possible
00:10:54
au bon endroit et de lire dirigée euh
00:10:57
en cas de euh enquête bouchon même si
00:11:01
ce n'est que sur les pistes voilà et ça
00:11:03
scellé déclencheurs qui ont été
00:11:04
identifiés je crois que en fait le
00:11:06
pouvoir prendre merci question donc à
00:11:09
la suite logique après on va vous
00:11:11
passez certaines étapes mais apprendra
00:11:14
on a déterminé une dizaine de principes
00:11:16
directeurs qui nous ont permis ensuite
00:11:18
de créer une liste de projets et on a
00:11:21
décidé aujourd'hui vous montrer les
00:11:22
quatre projets qui nous semblaient plus
00:11:24
prometteur qui on va après les passer à
00:11:26
travers notre euh fameux smart set it
00:11:28
piano et vous aurez vous montrer ce que
00:11:29
ça de les projets en de sélectionner
00:11:32
actuellement en cette phase
00:11:33
intermédiaire celle et suivant
00:11:34
finalement non à quatre la la première
00:11:37
cette de se dire barry une offre
00:11:38
touristique très très forte dans la
00:11:41
région mais aussi complexe et puis
00:11:44
varie elle est elle est très euh elle
00:11:46
est très variée finalement ce qu'on
00:11:47
peut vous proposer au tourisme à l bien
00:11:49
différente qu'on peut proposer en
00:11:51
station que ce soit au diable révélait
00:11:52
hein et donc le le premier projet
00:11:56
sélectionné qu'on appelait valoriser
00:11:57
ses finalement comment valoriser au
00:12:00
mieux secteur touristique là le
00:12:01
uniformisés et dans tous les points de
00:12:04
contact avec y les clients de pouvoir
00:12:06
le les les mettre en valeur et puis
00:12:08
pour sabins les deux choses voulez
00:12:10
aussi mentionner sec et déjà des
00:12:12
produits existants qu'on pourrait
00:12:13
utiliser non qui à l'application par
00:12:15
exemple pour des qui était développée
00:12:17
par le le confondre l'office du
00:12:18
tourisme par cet être une première
00:12:20
piste dire comment amener cette
00:12:22
application plus loin et et puis il est
00:12:24
utilisé une autre piste c'est-à-dire
00:12:26
parlant aussi d'autres sociétés une
00:12:28
vente je ne monnaie les orateurs thèse
00:12:30
in qui est sur les affichage
00:12:32
interactifs y viennent de déployer
00:12:34
toute un projet sur genève aéroport
00:12:36
pourquoi pas ceux regardait ses ce
00:12:39
genre de solutions également ça c'était
00:12:40
le premier projet le deuxième cette
00:12:43
aide prendre finalement qui vient ici
00:12:45
d'où ils viennent et quand qui sont
00:12:47
dans sur le territoire des régions de
00:12:49
comprendre le récit commence palais
00:12:51
boire un bon vin blanc à l ensuite
00:12:53
y'menton station i vont quelles
00:12:55
qu'elles sont le type d'activité qu'il
00:12:56
le parcours finalement euh lorsque la
00:12:59
personne hélas et puis s'quittèrent pas
00:13:01
en lien avec la stratégie s fameuse
00:13:04
problématique des quatre saisons
00:13:05
stellaire qu'on a beaucoup de gens qui
00:13:06
vient en hiver donc si on commence à
00:13:08
mieux comprendre les gens qui viennent
00:13:10
en hiver rapports travailler dessus
00:13:12
finalement les faire revenir ont été
00:13:13
presque les aussi plein d'activités de
00:13:15
choses qui ne connaissent peut être pas
00:13:17
qui sont faits dans la région ont été
00:13:18
le troisième c'était simplifié et ça
00:13:22
c'est relié très fortement
00:13:23
positionnement clé de la région qui se
00:13:25
trouve finalement la plus proche deux
00:13:27
du canton de vaud et de genève voire
00:13:29
même de fribourg et autres et donc de
00:13:33
de pouvoir finalement si on arrive à
00:13:35
avoir une offre de transport multimédia
00:13:37
on a la chance d'avoir ces fameux titre
00:13:39
acres le mentionner pas escient avant
00:13:41
expériences mutuelles la meilleure
00:13:44
possible parce que ça sera plus facile
00:13:45
dérogeant d'accéder à cette région
00:13:47
était les plus encore dans le valais et
00:13:51
puis le le dernier point bah c'était ce
00:13:52
fameux dernier kilomètre qui important
00:13:54
pour à la fois les touristes qui
00:13:56
viennent euh faire des activités mais
00:13:58
également pour les citoyens finalement
00:13:59
pour les écoliers pour les gens qui
00:14:01
vont travail donc c'est-à-dire comment
00:14:03
peut adresser cette problématique la
00:14:04
sachant que le palais technologies
00:14:07
digitales innovation voitures autonome
00:14:10
pour pouvoir permettent de poids le
00:14:12
régler cette étape suivante était de
00:14:16
venir donc fameux piano qu'on a on a
00:14:19
développé donc sur ces interviews avec
00:14:22
finalement cette facteur donc on voit
00:14:24
que se pas uniquement quand on passe
00:14:27
par site six marseillaise on on est pas
00:14:29
purement et est de loin pas sur la
00:14:31
technologie on part d'abord des défis
00:14:33
qu'on veut adresser et ensuite hier
00:14:34
alléluia cette facteur clé qui nuance
00:14:38
le fait que le projet aura un impact
00:14:40
positif enfin on aura un effort qui
00:14:43
sera élevé ou pas pour l'implémenter
00:14:45
donc si on prend l'exemple de de de
00:14:47
comprendre qui était notre projet de de
00:14:49
compréhension des flux touristiques si
00:14:52
on regarde au niveau technologique les
00:14:55
avancées on parle de ce data as marc
00:14:57
data sont là donc on on c'est des défis
00:15:00
mais en je pense qui sont réalistes à à
00:15:02
allait résoudre en termes de
00:15:04
financement en ce que c'est pas des en
00:15:06
financements à des investissements très
00:15:08
lourds comme des infrastructures de
00:15:09
travail autre on est assez bon dans en
00:15:12
termes de de de potentiel de de de mise
00:15:15
en oeuvre on on allait appui politique
00:15:17
puisqu'on voit que les gens en tout cas
00:15:18
présent assez les gens étions
00:15:20
travaillant en une envie d'aller dans
00:15:21
cette direction la en termes de
00:15:23
régulation on a l'expérience depuis de
00:15:26
montre euh on travaille aussi avec
00:15:28
fribourg sur la protection des données
00:15:29
personnelles donc oui c'est un point
00:15:31
clé important mais si on fait bien les
00:15:33
choses compression des données à
00:15:35
minimiser agrégée on voit que la
00:15:37
population a accepte assez facilement
00:15:39
ce ce genre de démarche par contre ce
00:15:42
qui vient compliquer section veut faire
00:15:44
un projet ambitieux mais va falloir
00:15:46
pouvoir utiliser les informations qui
00:15:48
viennent des transports publics il va
00:15:50
falloir aussi prendre des informations
00:15:51
des remontées mécaniques puisque y'a
00:15:53
plein données qui sont à disposition
00:15:54
mais qui faut valoriser et donc le
00:15:57
point clé c'est la gouvernance donc
00:15:59
c'est là où les forcera grand ça sera
00:16:01
poursuivie en termes de gouvernance
00:16:03
comment va-t-on faire pour fédérer ses
00:16:04
acteurs partager toutes ces
00:16:06
informations et décède annexe ça qui
00:16:08
enrichira la chose le l'avant dernier
00:16:12
point c'était les compétences donc là
00:16:13
aussi bah il faut se poser la question
00:16:15
de savoir est ce qu'on a en ces fameux
00:16:16
bas cette nouvelle génération de
00:16:18
d'ingénieurs qui sont formés en en
00:16:20
sciences des tata les pfl était h ont
00:16:22
lancé un grand programme là-dessus ce
00:16:24
qu'on a besoin de de ces experts la
00:16:26
poule on voit que ça ça avance mais ils
00:16:28
sont pas encore si facile que ça a
00:16:30
trouvé et puis ensuite euh le facteur
00:16:32
humain c'est aussi un point important
00:16:34
ou je pense que pour un tel projet en
00:16:36
on est assez bien finalement les gens
00:16:38
sont assez ouvert à vouloir vouloir
00:16:40
faire ce genre de projets parce que
00:16:42
elle permet à la fois aux politiques de
00:16:44
piloter la région mais le terme aussi
00:16:46
d'apporter une transparence pour pour
00:16:48
tout le monde le deuxième je vais vous
00:16:51
présenter et là par contre aller plus
00:16:53
rapidement ces terres euh le point de
00:16:55
la du véhicule autonome donc si on
00:16:57
parle véhicule autonome pour pour ceux
00:16:59
qui suivent un peu ce qui se passe en
00:17:00
ce moment ça bouge extrêmement
00:17:02
rapidement donc à la fois les les les
00:17:05
les personnes les les les constructeurs
00:17:07
traditionnelle de voiture les pmv
00:17:09
lesquels états et autres avance très
00:17:11
vite nos aussi des nouveaux acteurs
00:17:12
tirant sur le marché des na à des
00:17:15
locale torse donc en termes
00:17:16
technologiques ça ça pousse très vite
00:17:18
par contre ce qu'on constatait c'est là
00:17:20
on est au plus bas dans notre piano
00:17:22
c'est la partie régulation ce qui
00:17:25
serait intéressant à ce qu'on pense en
00:17:26
tout cas de très aussi cette se dire
00:17:28
ben finalement mention à lancer la
00:17:31
chose sont en train de passer à travers
00:17:33
la partirai dilatoires à convaincre le
00:17:35
frôle les autres instances fédérales
00:17:37
qui a moyen d'introduire ce genre de
00:17:39
véhiculer et qu'on maîtrise ça donc si
00:17:42
sera intéressant pour la région comme
00:17:43
et les régions qui ou la solution
00:17:45
serait serait partent segment pertinent
00:17:47
pour ce dernier kilomètre c'est-à-dire
00:17:48
bas essayons déjà de planifier ça une
00:17:52
fois que les choses prend résolu au
00:17:53
niveau régla parce que des privés des
00:17:55
projets pilotes et pionnier son coût
00:17:57
rations mais aussi ailleurs dans le
00:17:58
monde on pourra facilement introduire
00:18:00
ce jour de solutions voilà donc on a
00:18:05
fait étendent en train de faire ça est
00:18:06
passé après le piano tous les
00:18:07
différents projets condamne on a
00:18:09
sélectionné ensemble et puis ensuite
00:18:11
paille prise de décision qui doit être
00:18:13
faite et dans notre bêta dont on a
00:18:15
décidé de dressa sur deux points cette
00:18:17
à dire suite avec l'instant des dire
00:18:21
dans laquelle elle le projet qui a un
00:18:23
impact le plus fort ensuite la scène
00:18:26
obtiennent on a pu évaluer la partie
00:18:28
effort quel effort à mettre en place et
00:18:32
voilà le résultat du les situe sur ans
00:18:34
donc on voit que pour valoriser leurs
00:18:38
euh l'impact et les très importants et
00:18:44
les forêts et minimum qu'en fait euh on
00:18:47
a pas là il est l'exercice du piano
00:18:50
quittant faites ce ce terme se marty
00:18:52
qui piano s'était développée
00:18:54
partenariat avec le md ça donne
00:18:56
méthodologie jugement de ces ces
00:18:59
projets euh le le c'est un projet qui
00:19:08
simple à mettre en oeuvre relativement
00:19:10
simple à mettre en oeuvre et puis qui a
00:19:12
un impact dire assez fort la
00:19:14
compréhension aussi du du client de
00:19:19
flux euh de tout ce qu'on a discuté
00:19:21
tout-à-l'heure ça aussi euh les forêts
00:19:24
peut être un peu plus grands parce
00:19:25
qu'on a dit pour arriver à avoir une
00:19:27
une suggestion donné le efficace il
00:19:29
faut mettre beaucoup de donner ensemble
00:19:31
en beaucoup d'acteurs ensemble ça c'est
00:19:33
le le côté le plus difficile mais
00:19:35
autrement on voit que les autres
00:19:37
éléments sont sont pas très
00:19:38
problématique donc on peut atteindre un
00:19:40
impôt relativement important avec un
00:19:42
effort moindre et c'est là dessus que
00:19:45
le la suite des événements va ceux va
00:19:48
se concentrer le reste pour simplifier
00:19:52
l'offre c'est clair que l'impact et
00:19:53
êtes important mais les forêts plus
00:19:56
grands et on peut se dire va planifiée
00:19:59
pour le futur ces ces éléments et puis
00:20:01
euh la fable facteur exploration
00:20:03
véhicule autonome garni kilomètres euh
00:20:05
que comme l'a dit rappelle à partir du
00:20:07
moment où la régulation permettra de
00:20:09
mettre en oeuvre ce genre de de
00:20:11
technologie pour avancer là on peut se
00:20:14
dire en pulsions ou d'autres fl pas
00:20:17
écorner une régulation clair au niveau
00:20:20
de l'offre alors ce qui est ce qui est
00:20:23
intéressant dans la dans la démarche
00:20:24
qu'on a fait ce etc euh on est pas
00:20:26
partie sur un projet en s'disant tient
00:20:28
on va euh on va étudier ce projet
00:20:31
purent avoir si euh la technologie peut
00:20:33
nous aider mais on est parti vraiment
00:20:35
du du début sélection on berger sur
00:20:38
plainte possibilité en euh converger
00:20:41
avec lui avec les les différents
00:20:43
acteurs locaux de la problématique et
00:20:46
puis on arrive à des projets potentiels
00:20:50
qui sont intéressants qui sont surtout
00:20:51
faisable à nous maintenant de de les
00:20:53
réaliser donc les prochaines étapes
00:20:55
basset de réunir de continuer à réunir
00:20:58
tous ces acteurs des juste un tout
00:21:00
petit bémol pour l'instant agence etc
00:21:02
au niveau des offices du tourisme on
00:21:04
commence à voir nouvellement
00:21:05
nécessaires sur les acteurs mais ça
00:21:08
cette un certain point qui plus locale
00:21:10
euh les prochaines étapes passaient
00:21:11
vraiment d'avancer sur un voire les
00:21:13
deux projets de base et puis d'en faire
00:21:16
quelque chose qui espérer vous les
00:21:18
présenter les prochainement du en du

Share this talk: 


Conference program

Accueil
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 9:45 a.m.
590 views
Mot de bienvenue
Philippe Grobéty, Syndic d’Ormont-Dessus
25 Aug. 2016 · 9:46 a.m.
Mot de bienvenue
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 9:49 a.m.
Big data, Smart data, Internet of Things
Matteo Mazzeri, Entrepreneur, Digital enthusiast
25 Aug. 2016 · 9:59 a.m.
113 views
Les technologies évoluent, comment les faire accepter?
Nicolas Henchoz, Directeur de l'EPFL-ECAL Lab
25 Aug. 2016 · 10:21 a.m.
982 views
1er débat: La technologie au service de la transition - Modéré par Thierry Meyer, Rédacteur en chef de 24heures
Nicolas Henchoz, Alain Sapin, Jean-Marc Udriot, Yvan Betrisey, resp. Directeur de l'EPFL-ECAL Lab, Directeur Energie de Groupe E SA, Président de la CITAV et Syndic de Leysin, Coordinateur de l'eEnergy Center au Technopark de Sierre
25 Aug. 2016 · 10:38 a.m.
1er débat: Questions du public
Nicolas Henchoz, Alain Sapin, Jean-Marc Udriot, Yvan Betrisey, resp. Directeur de l'EPFL-ECAL Lab, Directeur Energie de Groupe E SA, Président de la CITAV et Syndic de Leysin, Coordinateur de l'eEnergy Center au Technopark de Sierre
25 Aug. 2016 · 11:10 a.m.
Réflexion: Tourisme de montagne et changement climatique : entre menaces et opportunités
Christophe Clivaz, Politologue et professeur associé à l'UNIL
25 Aug. 2016 · 11:16 a.m.
BestPellet : le succès d’un esprit pionnier
Oskar Schneuwly, Membre fondateur et Directeur de BestPellet
25 Aug. 2016 · 11:44 a.m.
En marche avec l'exposition itinérante InAlp!
Isaline von Däniken, Coordinatrice de la plateforme RECHALP et Coordinatrice scientifique de l’exposition inAlpe (UNIL)
25 Aug. 2016 · 12:01 p.m.
Présentation du Swisscom Smartcity Piano pour Aigle Région (une première en Suisse !)
Christian Minacci et Raphaël Rollier, Resp. Délégué économique chez Aigle Région et responsable Smartcity chez Swisscom
25 Aug. 2016 · 12:14 p.m.
110 views
Conclusion de la matinée
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2016 · 12:35 p.m.
Firestarter: Le cheval connecté
Patrice Mueller et Nuria Pazos Escudero, Professeurs à la HE-ARC Ingénierie
25 Aug. 2016 · 2:02 p.m.
Ecovillages: Comment la Smala fait éclore des écolieux
Théo Bondolfi, Coordinateur des services Ecopol de l'institut Smala pour la création d'ecovillages
25 Aug. 2016 · 2:20 p.m.
600 views
Comprendre la mobilité pour une planification durable de la Ville
Alexandre Bosshard, Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully
25 Aug. 2016 · 2:33 p.m.
2ème débat: Smart City, Smart Village, quel bénéfice pour les communautés - Modéré par Thierry Meyer, Rédacteur en chef de 24heures
Alexandre Bosshard, Raphaël Rollier, Hervé Dedieu, Guy Monnier, Frédéric Borloz, Resp: Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully - Responsable Smartcity chez Swisscom - CEO chez Novaccess Groupement CityZen - Directeur commercial EcoWaste - Conseiller national et syndic d'Aigle
25 Aug. 2016 · 2:42 p.m.
2ème débat: Questions du public
Alexandre Bosshard, Raphaël Rollier, Hervé Dedieu, Guy Monnier, Frédéric Borloz, Resp: Coordinateur DTSI, projet pilote de la ville de Pully - Responsable Smartcity chez Swisscom - CEO chez Novaccess Groupement CityZen - Directeur commercial EcoWaste - Conseiller national et syndic d'Aigle
25 Aug. 2016 · 3:19 p.m.
Hackathon, Act Now !
Didier Faure, coordinateur Hackathon Ecovillages
25 Aug. 2016 · 3:33 p.m.
Présentation de 2 projets primés au 1er hackathon ecovillages (14 et 15 mai 2016)
Alexandre Cotting, professeur HES-SO et coordinateur Hackathon HES-SO
25 Aug. 2016 · 3:38 p.m.
Présentation de Snukr - Partie 1
25 Aug. 2016 · 3:45 p.m.
Présentation de Snukr - Partie 2
25 Aug. 2016 · 3:50 p.m.
Présentation de Ski-Pulse
Nicolas Casademont et Teo Stocco, EPFL
25 Aug. 2016 · 3:54 p.m.
Présentation du projet THE Port
Sylvain Kaufmann, président du projet THE Port à Genève
25 Aug. 2016 · 3:59 p.m.
Logifleet, un modèle de gestion de la mobilité connectée
Raphaël Greppin, CEO chez Logifleet
25 Aug. 2016 · 4:22 p.m.
Le géoradar contre le cancer du béton
Alexis Kalogeropoulos, Fondateur et expert chez Bridgology
25 Aug. 2016 · 4:33 p.m.
Un refuge de berger écologique
25 Aug. 2016 · 4:39 p.m.
Le World Virtual Reality Forum - WVRF
Clayton Doherty, Co-fondateur et Président du WVRF
25 Aug. 2016 · 4:51 p.m.
Smart Cities et e-gouvernance au service du développement durable
Christian Mumenthaler, Consumer Decision and Sustainable Behavior Lab
25 Aug. 2016 · 5:07 p.m.
Le Wave Trophy, un rallye électrique !
Louis Palmer, Président du Wave Trophy
25 Aug. 2016 · 5:17 p.m.
Synthèse des idées networking, choix de la thématique 2017
Michael Liebreich et Corinne Feuz
25 Aug. 2016 · 5:29 p.m.

Recommended talks

Défis d'une pénurie alimentaire mondiale et conséquences de la disparition des paysans sur toute la planète
Dr. Philippe Desbrosses, Dr en sciences de l'environnement
17 Nov. 2012 · 4:15 p.m.