Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:02
oui la photo derrière la salle fonda sa
00:00:07
oui par rapport à votre offre pour la femme un pour l'pour le recrutement des patients mais
00:00:14
qui et comment vous comment estce que vous avez une valeur ajoutée par rapport à des
00:00:20
des services comme primé p. ex les etats unis aux clients suisses qui s'intègre au
00:00:27
au centre hospitalier pour recruter le patient directement via le lait les oeufs les associations
00:00:35
je pense qu'on ait vraiment complémentaire puisqu'aujourd'hui le recrutement dans
00:00:39
un essai clinique le chef du recrutement c'est le médecin investigate
00:00:44
après je sais qu'au niveau des centres hospitaliers et des oeufs cellule recherche clinique qui peuvent intégrer
00:00:49
des personnes qui ont screen et les dossiers médicaux pour pouvoir repérer éventuellement
00:00:53
des patient eux qui sont éligibles pour entrer dans un essai clinique
00:00:59
l'intérêt de carinthie ses pouvoirs comme taper sur des sites beaucoup plus large
00:01:04
de passion et vraiment d'apporter un support nous on va pas recrute un patient on peut
00:01:09
avoir des patients qui sont complètement logique par rapport à un certain nombre de critères d'inclusion
00:01:14
mais qui ne sera pas intégrait inclus dans l'essai clinique finale juste à ce qu'il va voir un
00:01:20
infiniment entre patient et investiguer terre qui a passeurs ou on va pas maîtriser certains
00:01:25
paramètres biologiques donc je pense qu'on ait complémentaires et qu'on peut vraiment
00:01:30
apporter un plus dans les recrutements qu'envoie les données publiées sur les temps de
00:01:35
recrutement et le nombre de patients recrutés par centre instigateur et le coût associé
00:01:39
je crois qu'on parle d'un coup selon les types d'études de 15 à 25'000
00:01:42
dollars pour l'ouverture d'un centre qui au final la tête recruter un ou deux patients
00:01:47
je pense que vraiment complémentarité ce que nous répète du tout sur des budgets de cet ordre là
00:01:55
ces alors avec le micro jusqu'ici pour
00:02:01
j'arrive
00:02:07
la
00:02:09
bonjour petite question oser parler d'aider tu peux aussi
00:02:12
des effets secondaires non identifiés par les études cliniques
00:02:16
et ce que les médecins généralistes au tronc accès à ce type de rapport détude
00:02:20
ce qui a déjà eu des études publiées dans un sens plus qu'ils ont un intérêt justement de pouvoir
00:02:25
à la il a découvert via quelques oeufs estimant que
00:02:30
les quelques articles scientifiques sont sortis sur eux
00:02:35
sur l'évaluation de l'utilisation de facebook et tuteur par des modèles
00:02:39
d'intelligence artificielle pour identifier précocement la survenue d'effets secondaires
00:02:45
aujourd'hui pour mettre en place unique comme ça sera forcément financés
00:02:50
par un laboratoire pharmaceutique moi demain chez laboratoires pharmaceutiques je sort un nouveau
00:02:54
médicament j'investis de l'argent pour qu'on puisse
00:03:00
en préventif analyser ce qui se dit sur les réseaux sociaux en termes de communication et de savoir si mon médicament
00:03:07
on ne pose pas de soucis mais aussi en termes d'effets secondaires s. t. c'est vrai qu'on gagne un temps dans la gestion
00:03:13
de crise par rapport à eux ou process classique de remontée des informations
00:03:19
d'intelligence d'information d'eux par les process classique de pharmacologie
00:03:24
après moi je sais qu'en france il ya des groupes eux qui travaille avec l'agence nationale de médicaments
00:03:30
sur c. méthode là pour pouvoir identifier très précocement des signaux soient eux
00:03:36
positif de sur efficacité soit le manque d'efficacité soit défait le monde
00:03:41
la problématique c'est qu'aujourd'hui les
00:03:44
process tels qui sont décrits au niveau des
00:03:48
bonnes pratiques de pharmacologie lance au niveau mondial c'est qu'un 4
00:03:52
pharmacologie lance eux ne répondent à 4 critères notamment avoir leader
00:03:56
si fiant quelqu'un identifié la personne qui remonte
00:04:01
et de qualifié le cas par eux un symptôme et
00:04:05
des dates et donc aujourd'hui sa plaque que du
00:04:09
avec le peu que du signal et la gestion signale mais si on a un signal si nous avons ksar monte
00:04:16
réellement ça peut permettent déjà de prendre d'anticiper ou gestion de crise par exemple
00:04:23
il faut encore aucune question
00:04:25
merci pour la présentation je voulais juste poser la question suivante vous êtes dépositaire de base de l'extraordinaire
00:04:32
quelle est la relation que vous avez avec les commissions d'éthique et la commission de protection personne
00:04:37
puisque vous établissez les liens entre les patients les groupes de patients et les l'industrie pharmaceutique
00:04:42
alors que ces bonnes questions québec d'actualité
00:04:47
donc au niveau protection des données eux ont été
00:04:52
compliant avec les normes international et notamment européennes
00:04:57
au niveau de l'éthique aujourd'hui
00:05:00
la plupart de nos études eux passent en études de satisfaction donc
00:05:04
ça sort du champ les gars là
00:05:11
des études cliniques ou des études observe national qui doivent passer au comité d'
00:05:15
éthique sachant qu'on aime certaine harmonie entre les différents pays européens
00:05:20
demain si je sais pas 5 questions de qualité de vie avec eux une partie des pressions et que
00:05:25
pas plus de la fin de ce questionnaire je pouvais me au patient qu'il a raté sa vie
00:05:30
je serais objet passant comme ici et aujourd'hui nous c. un point sur lequel on travaille donc
00:05:36
champ discussion eux ont notamment en france avec des responsables
00:05:39
de comités d'éthique pour pouvoir standardiser les approches
00:05:44
et faire accepter ce type d'étude par des comités d'éthique qui ont plus l'habitude de voir les vrais essais cliniques
00:05:50
avec toutes les garanties et les disciplines qui vont et qui ont un côté donc nous on travaille beaucoup à établir des standards
00:05:57
et je sais qu'au niveau liés mais il travaille aussi beaucoup à travailler tout les
00:06:00
standards autour des études de près de préférence passion donc a vraiment un mouvement
00:06:05
et je pense qu'on ait vraiment qu'au début mais je vois pas en quoi dans
00:06:09
quelques années on pourra pas sur certains projets avant la validation d'un comité d'éthique
00:06:14
pour des projets qui ont qui seront peut être un peu plus d'eux
00:06:19
qui ont un peu plus sur des aspects du patient qui pourront
00:06:22
les faire qualifié d'intervention possible sur le patient

Share this talk: 


Conference program

Mots de bienvenue
Sébastien Mabillard, CEO | Swiss Digital Health
15 June 2018 · 9:07 a.m.
Mots de bienvenue
Victor Fournier, Chef de Service de la santé publique | Canton du Valais
15 June 2018 · 9:11 a.m.
Mots de bienvenue
Jean-Albert Ferrez, Président | Fondation The Ark
15 June 2018 · 9:19 a.m.
Mots de bienvenue
Laurent Sciboz, directeur Institut Informatique de Gestion | HES-SO Valais/Wallis
15 June 2018 · 9:24 a.m.
L'écosystème d'innovation ouverte du CHU Sainte-Justine: une grande communauté gagnante!
Kathy Malas, resp. de la Plateforme de l’innovation et des Fonctions des maladies chroniques et aiguës | CHU SAINTE-JUSTINE (Canada)
15 June 2018 · 9:33 a.m.
Les livraisons par drones : vers une amélioration de la logistique dans le domaine médical
Janick Mischler, Program Manager | LA POSTE SUISSE
15 June 2018 · 10:07 a.m.
E-health et intégration des soins
Marc Cikes, CEO | MEDBASE ROMANDIE (Suisse)
15 June 2018 · 10:32 a.m.
Questions réponses
Remi Gauchoux, Business Development Director - Carenity
15 June 2018 · 11:46 a.m.
Futur de la santé mobile
Dr. med. Patricia Sigam, CEO & Co-founder, digital Med-Lab
15 June 2018 · 11:54 a.m.
Democratizing Data-Driven Medicine
Tarik Dlala, VP Marketing, Sophia Genetics
15 June 2018 · 12:14 p.m.
Ada inside
Vincent Zimmer, Ada Health, Berlin
15 June 2018 · 12:39 p.m.
biospectal, the optical revolution in hypertension monitoring
Prof. Patrick Schoettker, CMO. Biospectal
15 June 2018 · 2:06 p.m.
3D Printed Medicines: A Digital Pharmacy Era
Sarah Trenfield, MPharm, Senior Formulation Scientist, FabRx Ltd.
15 June 2018 · 2:23 p.m.
The Digipharm experience
Ahmed Abdullah, CEO & co-founder, Digipharm, Basel
15 June 2018 · 2:45 p.m.
Enabling the rehabilitative revolution
Dr. Manfredo Atzori, HES-SO Valais Wallis
15 June 2018 · 3 p.m.
Team Gamified Multi-sensory Stroke Rehab
Jean-Luc Turlan et J-P. Ghobril, Lauréats Arkathon 2018
15 June 2018 · 3:22 p.m.
Secure and Trustable EMR Sharing using Blockchain: Open Challenges and Lessons Learned
Alevtina Dubovitskaya, HES-SO Valais-Wallis
15 June 2018 · 3:38 p.m.
Conclusions
Sébastien Mabillard, CEO | Swiss Digital Health
15 June 2018 · 3:59 p.m.

Recommended talks

Big data, intelligence artificielle et futur de la médecine
Bertrand Kiefer, Rédacteur en chef de la Revue médicale suisse
15 Sept. 2017 · 9:50 a.m.