Embed code
Note: this content has been automatically generated.
oui la photo derrière la salle fonda sa
oui par rapport à votre offre pour la femme un pour l'pour le recrutement des patients mais
qui et comment vous comment estce que vous avez une valeur ajoutée par rapport à des
des services comme primé p. ex les etats unis aux clients suisses qui s'intègre au
au centre hospitalier pour recruter le patient directement via le lait les oeufs les associations
je pense qu'on ait vraiment complémentaire puisqu'aujourd'hui le recrutement dans
un essai clinique le chef du recrutement c'est le médecin investigate
après je sais qu'au niveau des centres hospitaliers et des oeufs cellule recherche clinique qui peuvent intégrer
des personnes qui ont screen et les dossiers médicaux pour pouvoir repérer éventuellement
des patient eux qui sont éligibles pour entrer dans un essai clinique
l'intérêt de carinthie ses pouvoirs comme taper sur des sites beaucoup plus large
de passion et vraiment d'apporter un support nous on va pas recrute un patient on peut
avoir des patients qui sont complètement logique par rapport à un certain nombre de critères d'inclusion
mais qui ne sera pas intégrait inclus dans l'essai clinique finale juste à ce qu'il va voir un
infiniment entre patient et investiguer terre qui a passeurs ou on va pas maîtriser certains
paramètres biologiques donc je pense qu'on ait complémentaires et qu'on peut vraiment
apporter un plus dans les recrutements qu'envoie les données publiées sur les temps de
recrutement et le nombre de patients recrutés par centre instigateur et le coût associé
je crois qu'on parle d'un coup selon les types d'études de 15 à 25'000
dollars pour l'ouverture d'un centre qui au final la tête recruter un ou deux patients
je pense que vraiment complémentarité ce que nous répète du tout sur des budgets de cet ordre là
ces alors avec le micro jusqu'ici pour
j'arrive
bonjour petite question oser parler d'aider tu peux aussi
des effets secondaires non identifiés par les études cliniques
et ce que les médecins généralistes au tronc accès à ce type de rapport détude
ce qui a déjà eu des études publiées dans un sens plus qu'ils ont un intérêt justement de pouvoir
à la il a découvert via quelques oeufs estimant que
les quelques articles scientifiques sont sortis sur eux
sur l'évaluation de l'utilisation de facebook et tuteur par des modèles
d'intelligence artificielle pour identifier précocement la survenue d'effets secondaires
aujourd'hui pour mettre en place unique comme ça sera forcément financés
par un laboratoire pharmaceutique moi demain chez laboratoires pharmaceutiques je sort un nouveau
médicament j'investis de l'argent pour qu'on puisse
en préventif analyser ce qui se dit sur les réseaux sociaux en termes de communication et de savoir si mon médicament
on ne pose pas de soucis mais aussi en termes d'effets secondaires s. t. c'est vrai qu'on gagne un temps dans la gestion
de crise par rapport à eux ou process classique de remontée des informations
d'intelligence d'information d'eux par les process classique de pharmacologie
après moi je sais qu'en france il ya des groupes eux qui travaille avec l'agence nationale de médicaments
sur c. méthode là pour pouvoir identifier très précocement des signaux soient eux
positif de sur efficacité soit le manque d'efficacité soit défait le monde
la problématique c'est qu'aujourd'hui les
process tels qui sont décrits au niveau des
bonnes pratiques de pharmacologie lance au niveau mondial c'est qu'un 4
pharmacologie lance eux ne répondent à 4 critères notamment avoir leader
si fiant quelqu'un identifié la personne qui remonte
et de qualifié le cas par eux un symptôme et
des dates et donc aujourd'hui sa plaque que du
avec le peu que du signal et la gestion signale mais si on a un signal si nous avons ksar monte
réellement ça peut permettent déjà de prendre d'anticiper ou gestion de crise par exemple
il faut encore aucune question
merci pour la présentation je voulais juste poser la question suivante vous êtes dépositaire de base de l'extraordinaire
quelle est la relation que vous avez avec les commissions d'éthique et la commission de protection personne
puisque vous établissez les liens entre les patients les groupes de patients et les l'industrie pharmaceutique
alors que ces bonnes questions québec d'actualité
donc au niveau protection des données eux ont été
compliant avec les normes international et notamment européennes
au niveau de l'éthique aujourd'hui
la plupart de nos études eux passent en études de satisfaction donc
ça sort du champ les gars là
des études cliniques ou des études observe national qui doivent passer au comité d'
éthique sachant qu'on aime certaine harmonie entre les différents pays européens
demain si je sais pas 5 questions de qualité de vie avec eux une partie des pressions et que
pas plus de la fin de ce questionnaire je pouvais me au patient qu'il a raté sa vie
je serais objet passant comme ici et aujourd'hui nous c. un point sur lequel on travaille donc
champ discussion eux ont notamment en france avec des responsables
de comités d'éthique pour pouvoir standardiser les approches
et faire accepter ce type d'étude par des comités d'éthique qui ont plus l'habitude de voir les vrais essais cliniques
avec toutes les garanties et les disciplines qui vont et qui ont un côté donc nous on travaille beaucoup à établir des standards
et je sais qu'au niveau liés mais il travaille aussi beaucoup à travailler tout les
standards autour des études de près de préférence passion donc a vraiment un mouvement
et je pense qu'on ait vraiment qu'au début mais je vois pas en quoi dans
quelques années on pourra pas sur certains projets avant la validation d'un comité d'éthique
pour des projets qui ont qui seront peut être un peu plus d'eux
qui ont un peu plus sur des aspects du patient qui pourront
les faire qualifié d'intervention possible sur le patient

Share this talk: 


Conference program

Mots de bienvenue
Sébastien Mabillard, CEO | Swiss Digital Health
15 June 2018 · 9:07 a.m.
Mots de bienvenue
Victor Fournier, Chef de Service de la santé publique | Canton du Valais
15 June 2018 · 9:11 a.m.
Mots de bienvenue
Jean-Albert Ferrez, Président | Fondation The Ark
15 June 2018 · 9:19 a.m.
Mots de bienvenue
Laurent Sciboz, directeur Institut Informatique de Gestion | HES-SO Valais/Wallis
15 June 2018 · 9:24 a.m.
L'écosystème d'innovation ouverte du CHU Sainte-Justine: une grande communauté gagnante!
Kathy Malas, resp. de la Plateforme de l’innovation et des Fonctions des maladies chroniques et aiguës | CHU SAINTE-JUSTINE (Canada)
15 June 2018 · 9:33 a.m.
Les livraisons par drones : vers une amélioration de la logistique dans le domaine médical
Janick Mischler, Program Manager | LA POSTE SUISSE
15 June 2018 · 10:07 a.m.
E-health et intégration des soins
Marc Cikes, CEO | MEDBASE ROMANDIE (Suisse)
15 June 2018 · 10:32 a.m.
Questions réponses
Remi Gauchoux, Business Development Director - Carenity
15 June 2018 · 11:46 a.m.
Futur de la santé mobile
Dr. med. Patricia Sigam, CEO & Co-founder, digital Med-Lab
15 June 2018 · 11:54 a.m.
Democratizing Data-Driven Medicine
Tarik Dlala, VP Marketing, Sophia Genetics
15 June 2018 · 12:14 p.m.
Ada inside
Vincent Zimmer, Ada Health, Berlin
15 June 2018 · 12:39 p.m.
biospectal, the optical revolution in hypertension monitoring
Prof. Patrick Schoettker, CMO. Biospectal
15 June 2018 · 2:06 p.m.
3D Printed Medicines: A Digital Pharmacy Era
Sarah Trenfield, MPharm, Senior Formulation Scientist, FabRx Ltd.
15 June 2018 · 2:23 p.m.
The Digipharm experience
Ahmed Abdullah, CEO & co-founder, Digipharm, Basel
15 June 2018 · 2:45 p.m.
Enabling the rehabilitative revolution
Dr. Manfredo Atzori, HES-SO Valais Wallis
15 June 2018 · 3 p.m.
Team Gamified Multi-sensory Stroke Rehab
Jean-Luc Turlan et J-P. Ghobril, Lauréats Arkathon 2018
15 June 2018 · 3:22 p.m.
Secure and Trustable EMR Sharing using Blockchain: Open Challenges and Lessons Learned
Alevtina Dubovitskaya, HES-SO Valais-Wallis
15 June 2018 · 3:38 p.m.
Conclusions
Sébastien Mabillard, CEO | Swiss Digital Health
15 June 2018 · 3:59 p.m.

Recommended talks

La vision d’Agfa HealthCare, France
Jörg Schwarz, Global Business Development, Agfa HealthCare
6 June 2014 · 10:23 a.m.