Embed code
Note: this content has been automatically generated.
25 merci détenu pour la conférence de monsieur alexandre la
monsieur hébert en suisse romande défait réglementaire social et opérationnels
pour l'impact structurelles sur la mobilité urbaine mais c'est bien l'international quant à la
bonjour a tous sont soit merci mais que ce soit un
3 thèmes qui eux qui peut paraître un petit peu l'argent
du coup je vais essayer de faire assez court et ciblées eux pour qu'on est tous
à peu près le même bazar et puis ensuite d'autres plus intéressant ça serait chacun
bah stimule le débat avec quelques questions
quelles qu'elles soient quelqu'elle soit roman d'eux de tabou pour nous je
pense qu'à des questions vous allez voir qui sont assez fondamentale
qui peut être posée eux et qu'il faut absolument pas éluder donc ainsi
voulaient poser tant mieux je savais répondre dans la meilleure dans la mesure du possible
pas d'abord pour commencer j'estime tout petite illustration genève je n'ai pas
hubert en suisse c'est qu'il présente dans 4
villes cette vingtaine de personnes salariées donc
une dizaine en suisse romande et une dizaine en
suisse alémanique eux essaient à ce jour
en suisse romande particulièrement à peu près 200 millions utilisateurs régulier chaque semaine plusieurs dizaines de milliers
trajet non contrairement à ce que beaucoup de gens pensent hubert c'est pas forcément une
près de technologies uniquement c'est aussi entreprise qui vraiment ancrée dans le réel eux et dans le monde physique
transporter des gens d'un point un point b. ça reste quelque chose d'assez basique
et dans ce sens là on a une vraie particularités ici du père puisque
présent sur le territoire sur le territoire au quotidien là vous pouvez simplement voir une petite
carte était faite avec eux les ouvertures d'applications sur seulement deux jours au
mois de fevrier du début d'année enfin même si 2016
donc pour donner un petit peu l'unité de notre présence et de la pénétration de population
alors il faut savoir que huber c. avant tout une petite histoire un jean anecdotes
qui a c qui expliquent assez bien d'où vient weber c'
est que le fondateur est ravi cette calamité en 2008
c'est à la conférence le web a parmi eux un panda paris à saintdenis en apparaît un
an au mois de décembre il pleut il neige c. relativement difficile de se déplacer
en particulier en dans paris mais c'est très difficile de
trouver un taxi ne s'ensuit évidemment une première frustration
comment je rentre dans la vie le comment gendarmes hôtels eux dans initiation comme ça
et puis dans son séjour parisien il a passé devant eux le rite place vendôme
oui voit ses grandes facile musique voiture de grandes remises qu'on les appelle à l'époque
en france eux qui attendent le challenge pendant des heures devant l'hôtel
ainsi les méfaits trop bête on a ici des professionnels qui ont une
voiture eux qui attend des clients pendant des heures
et de dons à des gens comme moi qui ont besoin de déplacer d'un point b. qui n'ont pas forcément toujours
de solutions doué d'où l'idée de développer une
application qui va permettre de faciliter la mise en relation entre
pas ces gens qui peuvent transporter eux d'autres personnes ont fait métier pour certains
i. les gens qui ont besoin d'être emporté encore un fois
être transportés de un point un point b c'est quelque chose d'assez fondamental chez l'être humain et aujourd'hui
c'est quelque chose qui reste encore eux plutôt mal assouvi comme besoin
dans la preuve dans les principales villes du monde la réalité aussi derrière tout ça c'est que
y'a un véhicule dans ce cas là le chauffage
son véhicule dans l'hôtel qui est souvent utilisée
et sur la terre c'est quand même quelque chose de relativement admis que la voiture est
un actif extrêmement mal utilisée puisque vous avez à peu près de 2 milliards de voitures sur terre
qui sont utilisés à peu près une heure par jour qu'on
mène sous utilisation de cet actif qui absolument phénoménal doux
l'idée de faire en sorte de développer des technologies qui va permettre d'augmenter le niveau d'utilisation de cet actif
et du coût de comment ça répond à certains des défis qui touche la plupart des
grandes villes comme la congestion la pollution ou le manque d'espace urbain en général
pour ce semblant de petits êtres illustration c. alors c'est en suisse
c sur le périphérique parisien mais cette situation on trouve dans nombreuses métropole
et la suisse n'ait pas du tout exemple de ce genre de problème
le but d'hubert quand je dis c'est vraiment de réfléchir à
eux comment optimiser l'utilisation de cet actif et du coup comment réduire
le nombre de voitures sur la route comment faire en sorte qu'on arrive avec plus de personnes aussi dans chaque voiture
pour eux in fine emma réduire l'utilisation d'aventure personnelle réduire le nombre de voitures
sur la route réduire le nombre de voitures sont parqués également sur l'eau
alors l'idée de la solution qui a été développé c'est s'assurer qu'
on a une solution qui permette un voyage qui soit sur
donc sur faire tout ce qu'on met en place pour eux s'
assurer que la sécurité et la qualité sautant rendezvous quand vous prenez
salut super eux avec des choses qui arrive avant que
la personne eux qui deviennent chauffeur soit vraiment autorisées
sur la plateforme donc vérification de ses antécédents vérification on avait conduit à vérification laver du véhicule
ça change d'un pays à un autre d'une vie les notions les réglementations sur tout autre avec effet
evidemment la technologie peut aider énormément de ce qu'on ne la laissait aussi tout ce qui vient
après une fois qu'un chauffeur a été validée pour utiliser la plateforme
un c. notamment les systèmes d'eux notation
de chaque course approche quand vous avez l'opportunité de noter votre expérience esquive ce qui va nous permettre de
comprends comment se comportent eux les chauffeurs et qu'estce qu'on peut améliorer
l'expérience et du coup de garantir un certaine homogénéité de la qualité de service
et puis évidemment il faut que ce service soit fiable ça veut dire quoi ça veut dire voiture en quelques minutes
vous soyez dans le monde ou que vous soyez dans
la ville et quelque soit le moment de la semaine
pour dominique d. à genève et lausanne ont à peu près à entre
4 et 5 minutes d'attente en moyenne sur la semaine
ce qui prouve que quand même certaines fiabilité de l'application
et puis bien évidemment le but c'est que cette solution ne soit
pas eux l'apanage d'une catégorie de personnes privilégiée qu'elle soit
disponible au plus grand nombre et du coup qu'elles soient abordables donc avec un prix
alors le prix réduits vient d'impliquer juste le prix justice vient au
cas où l'on considère que le cas du fait qu'en augmentant
les difficiles et qui l'efficacité de la de la place de marché
entre d'un côté des gens qui veut transporter et de l'autre des personnes qui peuvent transporter
des personnes on va pouvoir faire baisser les prix qu'estce que ça veut dire ça
veut dire que là où enfin si on peut augmenter le nombre de course par heure qu'
un chauffeur de pouvoir faire ma à revenus moyens égale on va pouvoir baisser le prix goncourt
cet oubli des déficiences de la place de marché et à la technologie qu'on développe
on pourrait revenir j'imagine qu'il aura certainement des questions à la dessus notamment sur la partie sociale qui
le but de cette plateforme qui eux sûre fiable et
abordable c'est de garantir un la transparence
déjà transparence des prix transparence des trajets voilà ce que chaque chauffeur a pris
le bond trajet transparence deux du mode de calcul d'une course
donc ça c'est la première chose évidemment il s'agit de s'assurer
que le système et juste pour qui juste pour le consommateur
celui qui utilise la plateforme est s'assurer qu'il a payé
le bon prix pour un courtenay mais aussi et juste pour le
chauffeur puisqu'on est sur le marché qui a de face et donc s'assurer que le jeu en particulier soit rétribuer
au juste prix pour eux l'activité fournis
et puis le problème de la plupart des oeufs des patterns marcher ça c'est pas
uniquement l'apanage du dernier c. l'apanage de la plupart des plateformes technologiques
fait aussi de d'agir en eux en tant qu'eux
tiers de confiance pour assurer que tout ce qui se passe sur la plateforme eh bien
enregistré vérifier i. et donc la plateforme agit vraiment comment tiers de confiance
alors ce qui est plus intéressant au cas où on a vu rapidement
la finition je pense qu'on si à d'autres c des points éclaircir sur la solution particulier on pourrait revenir
skier extrêmement intéressant c'est qu'eux et hubert c'
est une société qui dit depuis à peine 7 ans
elle a d'abord exister principalement aux états unis et
ensuite dans d'autres biens international un mécène d'éclairage si une société qui relativement jeune
et en suisse romande par exemple la solution existe depuis 3 ans 3 ans
et côté soumettez pratiquement 200 millions utilisateurs plusieurs dizaines de milliers de course
chaque semaine on voit qui eurent un développement extrêmement rapide une
adoption extrêmement rapide de ce nouveau type de solution
ce qui est intéressant c'est qu'à cette peine madame nous trou voient
eux dans cette adoption et aussi quand on commence à a. quand on
étudie les comportements nos utilisateurs et de ceux qui n'utilisent pas encore eux
huber on voit qu'une option mancini qui entraîne aussi le reflet
d'un changement fondamental dans la manière aborde le transport en particulier en milieu urbain
à titre d'exemple on a on a réalisé plusieurs études làdessus et la dernière en date
finitude qu'était menée par le biais de recherche
citée mobilité qui spécialisé sur
les i. la mobilité en milieu urbain qu'un cabinet francosuisse
avec eux qui étaient fondées par des chercheurs notamment de deux f. l.
y'a plusieurs la cinétique et parfaitement publiquement que si
quelqu'un souhaite cette étude en son entier
je peux tout à fait la partager mais parmi les résultats intéressants et
bien cette idée qu'on a 60% des utilisateurs hubert qui disent
j'ai changer mes habitudes de consommation et transports servir je fais des trajets que je ne faisais pas avant ou après 40%
des gens qui dit je fais tragédies ne faisait jamais avant eux et en fait on a 27% des trajets
qui n'auraient jamais existé sans égard qu'estce que ça veut dire serviront à des gens qui serait simplement
rester chez eux plutôt que de se déplacer eux évidemment tout
à fait les comptes des conséquences puisque si on reste chez soi
organisation par exemple ou alien il va forcément tions en ville c'
est qu'on va consommer par ailleurs donc ça
une incidence extrêmement fortes sur eux le dynamisme de du territoire
et puis on a plus de manière plus anecdotique mais pas tant que ça
puisque ça concerne la perception la confiance que les gens ont dans le
dans l'application d'un peu plus de 50% des
gens qui seraient prêts à utiliser hubert
pour eux enfin cesser d'avancer que la plupart des gens ne se d'eux
ils sont prêts à utiliser l'action resteront va re mobiliser des jambes à réorienter des gens vert
n solution vers laquelle de la caisse était détournée par ailleurs suivant
on a pensé à opposer hubert et les plates formes similaires
aux taxis qui sont vraiment l'acteur historique ce qui se passe et que
on aurait introduisant de la mobilité en introduisant en introduisant
de nouvelles alternatives mobilité dans l'écosystème de la mobilité urbaine
on a des gens qui de plus en plus conduire en faite j'ai plus forcément besoin d'utiliser tout les jours ma voiture
eux même peut être l'avant eux et du coup voir des gens qui vont utiliser
de plus en plus hubert mais aussi les autres solutions de manière à salaire alternatives
tiens je vais utiliser berne fois deux fois et puis on fait battre entre eux et
pas du bien en revanche un taxi devant moi ben je peux facilement le prendre
que cela était le cas avant alors que je disais principalement ma voiture près
notion pas revenir sur ce chiffre un sur ce que ça
alors évidemment ce qui eux
quand on parle de la rapidité avec laquelle notre société s'est développée
ça vient pas son défi ça vient pas sont définies par ce que ma évidemment i un acteur historique
on qu'il a depuis extrêmement longtemps dans un marché extrêmement réglementée et donc
aussi protégé mais parfois on peut aussi sclérose et du coup forcément
vient un premier défilé sur les listes la destruction avec eux
d l acteur historique qui essaie de capturer la réglementation
qui vont tout faire en fait pour ça pour que la réglementation n'évolue pas même si souvent celleci date
d'un âge où les parents sont internet y'avait pas forcément de smartphones et pas forcément de jeux création
on peut être qu'on peut se poser la question de la pertinence de cette réglementation aujourd'hui
mais on va avoir une première levée de boucliers des acteurs existant qui vont tenter de se protéger et surtout de
faire en sorte que les barrières à l'entrée sur leur marché sur ce marché ne cesse d'augmenter
le deuxième défi c. l'affliction qui peut avoir entre eux
3 une première tellement c'est une telle même technologique
comme vous êtes à leur verser basée sur 3 innovations
ses smartphones cette labellisation c. internet aussi
des innovations qui eux edison existaient pas internet existe m. entre
apparement pas dans le téléphone donc aucune pénalité extrêmement rapide
à côté sans un deuxième thème inquiète amène social on a n
t une société extrêmement rapide également plus commune adoption de ces solutions
de ces nouvelles solutions ces nouvelles est un type de mobilité qui extrêmement ah
ma troisième année n. c. évidemment une réglementaires et législatives
qui elle et beaucoup plus longue et pour des souvent de bonnes raisons plus que
le but du législateur ou du politique c'est de protéger les populations de s'assurer de
protéger les intérêts l'intérêt général ou pour comprendre que des systèmes démocratiques qui sont peu plomb
eci'e requiert plus de plus de temps mais ce qui se passait qu'avec eux
des différences de développement de ces 3 thèmes qui sont très différentes
c'est là où on aboutit à eux des frictions
parfois un petit peu difficile d'où l'importance
pour nous d'engager un dialogue
très clair avec les autorités avec les oeufs les politiques avec aussi l i
jeanyves empathique qui sont eux qui sont parties prenantes dont eux seuls
la mobilité urbaine le troisième challenge 5 challenge de
opérationnel purement quand on passe de chavez super y'a un peu moins de 5 ans
est à peine de 300 dans le monde aujourd'hui pratiquement du mien simplement employés
on était dans une ville aujourd'hui en aidant à peu près 6 en ville on voit qu'on aime croissance extrêmement rapide
qui d'un point de vue de l'entreprise ellemême tt
constitue un réel le défi d'organisation des filles de structure
un défi d'adaptation aussi avec des équipes qui doivent s'adaptant
en permanence investi d'eux gestion des ressources humaines tout simplement
qui est un défi qu'un formidable challenge et qui a fait un challenge
pour le coup a vraiment interne eux qui eux mais qui pourtant primordiale
rapidement notre vision aujourd'hui elle peut se baser autour
de 3 axes le premier accès celui de la mobilité
une réelle opportunité entend mobilité aujourd'hui si vous prenez genève par exemple tier
particulièrement propice aux oeufs aux embouteillages vous avez à peu près
sens en milieu communautaire chaque jour
c'est juste comme ça du coup lemaire l. a. garenne celleci va avoir
des gens qui se pose la question de comment on peut améliorer l'
offre de transport comment peut s'assurer que l'écosystème de la mobilité se
développer pour que de plus en plus de gens laissent leur véhicule personnel
et utilisent eux le transport partagés de manière générale transport
partager ses transports publics ces transports publics les
taxis u r le vélo la marche à pied et autres deuxième axe
des visions pour nous c'est qu'eux une réelle opportunité opportunités
économiques eux derrière eux et directement via la création d'entreprise
et de la création entreprise avec eux aujourd'hui sur quel magnifique à peu près 1'500
chauffeur qui ont créé leur entreprise pour eux profiter de cette opportunité et puis comme j'en eux
j'expliquais tout à l'heure mais aussi beaucoup de personnes eux aussi
des impacts indirects sur le fait que comme eux deschamps
j'ai deux et son boom immobilier vannes consommation accrue de manière indirecte et puis derrière le dernier
dernières actions indivision c. évidemment l'ultime c'est à dire faire en sorte de contribuer au
d'apporter de réponse au formidable défi que constitue la voiture privée et
la congestion dans les villes en général et en particulier sur la même lémanique
à titre d'exemple un an sous un pont
entre genève et lausanne on a calculé qui environ
diminution de si voiture personnelle % utilisateurs hubert
en seulement 3 ans ont un impact direct
éclaire eux déjà au bout de seulement 3 ans on estime qu'on a un
plus beaucoup de temps donc ce que je vous propose un si simplement
son si vous avez un question aussi à des sujets particuliers ou les aborder
un beaucoup moins pour un niveau de l'application pour moi ya
pas de doute donc sans utiliser hubert et quand je vois
l'usage de l'application la géo localisation de soi de la voiture qui
arrive etc à moins que vous êtes à 100% oui faut
au niveau des taxis et de la vieillesse de la notion de
du concept dans le sens que passé un examen taxi faut savoir par coeur le
toutes les rues de la ville et surtout tout seul sans GPS
par rapport aux technologies de d'aujourd'hui là aussi vous êtes 100% il faut maintenant en suisse
on a notion permis professionnel qui nous autorise si on a permis des
ou des un à conduire il est payé moi je les
ai je sais de quoi je parle même sépare métier quant à la catégorie b on est pas autorisé est payée
pour conduire et sainte cécile lois suisses qui à mon sens et est à
respecter et puis d'autre part la notion de statut envers la vs
estce que vous demandez à chacun de nos chauffeurs de vous
envoyer son statut indépendant envers la s. s. vous garantissez
le fait qu'ils respectent la loi suisse cela malgré tous ces deux points
qui sont pas quelque chose de historiques sont pas la sclérose qui sont
en vue d'un système qui avait quoiqu'existant en suisse et la champagne des autres pays je parle de ce que je connais de graphisme
merci beaucoup on a donc deux questions eux ont eu un
mes enfants qui sont eux i. qu'ils ont permis professionnel ardéchois différence entre genève et
lausanne puisqu'à genève tout les chauffeurs faut bénéficie au bénéfice du bison interne
donc on permis professionnel et s avec la nouvelle loi qui
était votée en octobre 2016 et qui en
place depuis le premier juillet et qui sera en place après la transition jusqu'au premier janvier 2018
on aura des chauffeurs qui ont tous le permet aux professionnels des 121
i. la carte des t. c. après avoir pris l'examen est évitée cette
clôture eux ont et parfaitement uni réglementations locales concernant lausanne
aujourd'hui les nouvelles lois cantonales eux qui en train d'être rédigé qui va certainement sortir
dans les prochains mois eux et qui exigera un avoir absolument tout le chauffeur qui ont le
bicentenaire de la même manière donc dans ce cadre là tout le chauffeur hubert auront besoin
à eux historiquement y'a une solution pop qui a été lancée
eux qui concernent chauffeur privé qui eux bénéficient eux d'une augmentation
le bien en suisse pour le coup et qui est à cette idée qu'on peut transporter des gens pour eux
et pour eux ont pour cette partie des frais liés aux véhicules
mais c'est que ce fou sur cette sur cette partie là en fait
sera terminée on aura pu devrait fois que la nouvelle loi cantonale de
c d l b soit en place et à laquelle le b ont été conçus aux fins
pour lesquelles ont été consultés en donner notre avis on pense que c'est sa volonté en conséquence
qui me permet de moderniser le secteur et à la pression était aussi
eux sont en partie par les partis flamands lausanne le ski historique
c le fait d'avoir des réglementations qui sont particulières à eux
des communes eux ce qui aujourd'hui eux sont un petit
peu anachronique et c'est ce que la règle la variante
la nouvelle loi eux qui doit arriver dans les prochains
il conçoit
en une partie de ma question qui a été répondu par un parent exclusion iv deuxième
question je signale son obligation sur la vs c'est un énorme problème
à ce que nous on veut que tout les chauffeurs soit enregistré laisse y'a des chauffeurs
qui veulent enfin la plupart des chauffeurs votre indépendance assez eux quelque chose qui est très clair
conti vont se enregistra la vs y'a des moments leur dit non c'
est pas possible vous êtes indépendant éléments leur dit oui c'est possible
n'a pas encore compris exactement qu'estce qui motiver les différentes
décision ce qui est très clair c'est que si
un chauffeur qui veut travailler avec eux je rappelle que les chauffeurs il travaille avec
mes amis sont parfaitement libre de se connecter quanti veulent s'ils veulent
être tout à fait travaillant plus ici veulent faire 5 heures par semaine fonseca parce même si on s'ils veulent en faire 40 enfants 40
dans le respect de la réglementation un travail sur ton travail
mais s'ils veulent travailler avec hubert et en complément avoir des clients privés travailler
d'autres plateformes eux n'a pas encore aujourd'hui en suisse
roman mais si demain un concurrent caribbean platform idée c'est que ce soit entièrement
ouvert pour eux c'est pour ça qu'ils veulent être indépendant si demain
toutes les personnes qui veulent travailler avec nos plateformes ont la possibilité
de s'enregistrer la vs nous ce qu'on peut proposer
c'est de s'assurer que quantité nous voir pour travailler avec nous
on vérifie lange comment aujourd'hui pour qu'on ne sait pas
parce que beaucoup de ces gens n'ont même pas la possibilité de s'enregistrer et ça c'est à noter le céleste car ça ce convoi
donc c'est s'accroît mais techniquement sexton possible là on a 700 facile on vérifie qu'eux le permis de conduire
en ont vérifié avant tout un tas de tout un tas de paquets si on rajoute la vs
ça permettra de garantir justement que chaque personne eh bien oui aucun
problème en revanche il est hors de question d'interdire
ou a n personnes travaillaient compétent jusqu'à ce que quelqu'un ici qui vota son lustre
valeur d'une position unique
toutefois cette voie
l'enseignement et emploie tout simplement venir tout les demandes en voilà une pile de dossiers en cours d'abord ils ont passé tout à fait
mais en renonçant à l'application j'ai absolument rien contre par contre je suis dans le métier
depuis quelques années pour 50 on vous appelle cache merci à ce que quand vous parlez tarifaire
un tarif c ça permet enfin de compte à personne de vivre hubert
ne permet pas de vivre ne dit pas le contraire céréales de
faim déjà vous parlez de quoi exactement pas de pop à
lausanne où parler de chauffeurs professionnels à genève le chanteur hubert
en général il est vrai sens parce que quand on est injustement dépassant 100 il pense que c'est dans l'enseignement axa disparaît dans sa
grande récession par le chauffeur à genève par exemple chantal comtois édouard 3
fois par semaine je suis pas convaincu que ces chauffeurs vive
et je crois contrer allait peut être derrière lui un petit peu ce qui se passe à l'aéroport à ce
que je crois pas que tout les chauffeurs saint hubert pigeon assez convaincu que les voitures sont en état
d'emblée être sûr que je peux je peux faire beaucoup de choses pour des chauffeurs d'une trans qui travaillent avec
notre plateforme valant chose bon chauffeur travail pas de plateforme qui sont pas travailler de façon alcan et le business
qui se passe séculaire et emploi genève je crois qu'il faut aller pascal ory travaillent sur le juste làdessus et
c'est vraiment prêt à discuter avec vous sur le côté basques ont indirectement hétéro on a mis en place
les solutions techniques bien spécifique pour s'assurer que tout ça c'est vraiment bien et je pense que
on répond justement demande à l'ère de l'aéroport bien audelà de leurs espérances grâce à la technologie
donc là tu si vous avez des suggestions j'veux rentrer les prend
à composer notre question p. ex la question que je vais vous poser
c'est que la loi sur la circulation routière et l'éclair en suisse ce que j'accepte pas cette voulait pas respectée depuis le début
ça veut dire c'est permis professionnel tout transport personne doit
avoir une assurance pour sa voiture professionnel et pas
privée et à chirac pour contrôler les heures vous respecter pas
j'ai déjà annuel j'ai répondu répondant à la question précédente pilotage
et la question de la sur la question de l'assurance
et les liés aux glissements de terrain et tout les gens qui sont inexistantes et sans intérêt que font les transports
nous allons le péché contre ca sur notre plateforme et ce que les insectes les chauffeurs qui ont chantal besson était un
est attaché mettrait son sur l'application au pape ces gens là n'auront pas sans acteurs professionnels
non vista et demande ailleurs ça va avec la nouvelle loi on
va devoir revoir tout ça de toute manière donc rémoise qui
qu'estce qui se passe si un véhicule hubert départ réglementaire
en cas d'accident grave par rapport à la personne qui est transporté vu que c'est pas des professionnels
on a donc fait un quartier non professionnels et des assurances
liée à une utilisation non professionnelle donc dans ce terrain c'est comme
si vous dans un cadre privé vous avez un excellent la
la déduction transport rémunéré sens pour professionnels et non considère
certains transports professionnels jusqu'à preuve du contraire
au niveau de la loi c rémunérés dont vous respecter par la loi magellan faitesvous
nous vous être peut être juge merde ca jusqu'à présent termine décidé que c'
était un pascal proférées nous attaquer pour l'instant c'est un fait
étant donné qu'on a déjà dépassé le temps et personne je souhaite poser des questions je
vous prie d'aller voir personnellement monsieur mona pour eux poids sur des questions
bonjour merci de votre présentation et il s'agit de l'adaptation et chez le
reste encore d'assistance à l'unité union 4 et getting bonne soirée merci

Share this talk: 


Conference program

Ouverture
Phillipe Leuba, Chef du Département de l'Economie et du Sport
31 Oct. 2017 · 9:07 a.m.
Mesures de soutien et financement aux start-up
Raphaël Conz, SPECo, Canton de Vaud
31 Oct. 2017 · 9:19 a.m.
Lancer sa start-up : quelles priorités pour son CEO
Wiktor Bourée, Technis
31 Oct. 2017 · 9:31 a.m.
Le Casse-tête de l’import/export pour les PME – la solution sur mesure !
Jérôme Légerot-Germain, HOCO Logistics
31 Oct. 2017 · 9:41 a.m.
Escapade dans le cerveau d’un Business Angel
André Delafontaine, GoBeyond Investing AG
31 Oct. 2017 · 10 a.m.
Une app sans map ? Vous n’y pensez pas !
Emanuele Gennai, ESRI Suisse
31 Oct. 2017 · 10:34 a.m.
Valoriser son entreprise: quelles méthodes pour quel public?
Amaury Bonnaire et Stéphanie Chaumier, Ernst & Young
31 Oct. 2017 · 11 a.m.
Le mot du Directeur
J.-C. Calmes
31 Oct. 2017 · 11:36 a.m.
Rapport de l’Etude sur la Capacité à Innover des entreprises
Elvis Gonzales, Managing Director, M & BD Consulting
31 Oct. 2017 · 11:46 a.m.
Innovation du modèle d'affaires des PME
Jean-Michel Stauffer, Innovaud
31 Oct. 2017 · 12:33 p.m.
Quelles sont les compétences clés des nouveaux entrepreneurs?
Christophe Barman, Loyco
31 Oct. 2017 · 1:03 p.m.
Dérisquer sa startup – apprenons des erreurs d’autrui
André Delafontaine, GoBeyond Investing AG
31 Oct. 2017 · 1:33 p.m.
Leadership bienveillant et équitable au quotidien
Patricia Torres , Romandie Formation
31 Oct. 2017 · 1:37 p.m.
La révolution digitale des médias n'a pas encore eu lieu
Xavier Comtesse et Chantal Baer
31 Oct. 2017 · 2:06 p.m.
Développer son activité e-commerce en Suisse et en France
Romain Duriez, CCI France Suisse (CCIFS)
31 Oct. 2017 · 2:32 p.m.
Créer ne suffit pas, il vous faut négocier
Henri Jean Tolone
31 Oct. 2017 · 3 p.m.
Gérer son entreprise dans le cloud, garder les pieds sur terre
Jacques-André Eberhard, Open Net
31 Oct. 2017 · 3:32 p.m.
Comment utiliser le crowdfunding ?
Vincent Pignon, Swiss Crowdfunding Association
31 Oct. 2017 · 4:01 p.m.
L'entrepreneuriat associatif créateur des emplois de demain
Laurent Seydoux, - LYS Laboratoire d’Ynnovation Sociale
31 Oct. 2017 · 4:34 p.m.
Innovez par les services grâce aux géo-données transfrontalières
Xavier Mérour, Alexandre Coquoz
31 Oct. 2017 · 4:35 p.m.
Lean Marketing: révolution de génération ?
Jérémie Burgdorfer, Buxum Communication
31 Oct. 2017 · 5:34 p.m.

Recommended talks

BD4: Katia
Maxime Winkler, Yoocos Sàrl
24 March 2014 · 8:39 p.m.