Embed code
Note: this content has been automatically generated.
merci madame bonjour a tous bienvenu pour cette conférence ios se développèrent les commerçants français en suisse
je vais commencer si dans les décors par quelques éléments macro sur les commerçants français
en suisse pour redresser un petit peu le portrait du secteur si on veut bien
et puis j'arrivais après peut etre sur eux des exemples concrets de dossiers
qu'on a on a traité qu'on a traité assez franc suisse
point traité pour des clients français sur le développement ecommerce ici en suisse 1'000
le modèle naturellement applicable le en sens inverse et puis si le
temps le permet je et j'ai compris cétacés contraint qu'on
allait mettre dehors au bout de 30 minutes nécessitant permet je dirai quelques mots sur le assez franc suisse sera la minute pub
sur eux ce qu'on fait à la chambre et pourquoi eux et pour qu'on le fait
quelques généralités sur le commerçant en suisse tout d'abord
avec vous le voyez proportion utilisateurs là ce sont les chiffres eux des chiffres 2016
non en pourcent de d'utilisateurs d'utilisateurs en suisse est à dire que 9
suit sur 10 sont actifs sur internet avec muret moyenne de 5 heures par semaine
7 ans 100% les internautes ont plu de en plus de 14 ans
non tu pourcent des 14 comptant utilisent internet donc ce qu'
elles s'avèrent quasiment la totalité de cette classe d'âge et
puis un élément intéressant 53% des députés 60 ans
utilisent régulièrement internet donne aussi quelques éléments sur les
sur les ciblage client que vous que vous pouvez faire 69% possèdent un
smartphone avec eux humaine européenne a à 44% nouer connaîtrait audessus
en termes de taux d'équipement de la moyenne européenne on verra après les chiffres pour
la partie française qui en dépendent soumet qui sont aussi très bien très bien pour se
positionner donc ça c'est là la les chiffres sur les utilisateurs d'internet à haut
niveau suisse mettant si intéressant si le pourcentage de la population qui achètent en ligne
et là on voit que la suisse arrive au troisième rang européen pour les achats en ligne en termes
de proportions en termes de volumes naturellement ça peut vous en doutez la 71% pour le
pour le royaume uni ques hué par la marque et ensuite la suisse est l'allemagne qui arrive seulement en quatrième position
alors en suisse 151% de l'internet qui achètent au moins 1 fois par
mois en ligne et puis on a une augmentation des dépenses annuelles sur le commerce
qui de l'ordre de 23% donc une
notation qui relativement fulgurante eux même si
le commerce en ligne aujourd'hui
représente seulement un peu plus de 10% du commerce du commerce en général
alors on a aussi la particularité sion suisse d'avoir de nombreux acteurs étranger
du commerce qui sont eux qui sont présents eux s'est plu de ce que
des milliards de francs suisses secteur du commerce eux dont quasiment les milliards de francs suisses
qui sont des produits physiques qui ont été achetés en ligne en suisse
ça veut dire qu'on a 61% des internautes qui achètent également
à l'étranger donc i. au cours de l'année vont pas acheter uniquement
sur des sites en suisse mais également sur des sites à l'étranger 30
5% sont effectués sur les plateformes étrangères donc de ses achats
avec eux 36% pour des sites allemands 22% pour des sites pour des sites français
et 13% depuis des déficits américains ont dit pourcent depuis des sites des sites chinois
donc on voit qu'on a quand même grosse proportion des achats à l'étranger qui se font sur des sites qui sont
finalement un petit peu en frontière de la suisse avec la avec la france et avec la france l'allemagne
au niveau des raisons pourquoi les le consommateur suisse va acheter achetés à l'étranger
par 7 ans 100% je pense en grande sans grande
surprise ces 7 le prix quasiment 40% c'est
la partie du produit sur le fait qu'on trouve pas le produit ici édition locale qui pousse le consommateur
allé h les acheter à l'étranger et puis 30 si pour soi pour avoir un 36% pardon pour
avoir un choix un choix plus grand play torique dans les produits qui vont être eux qui va commander
le profit antipolis consommateurs suisse intéressant sur le panier moyen
ainsi quasiment 2000 francs 2000 francs par année
le nombre moyen d'articles commandés c 8 ouverts en france ainsi commencer cette mais
ces caisses quasiment équivalent et casquette qu'estce que les cyberacheteurs finalement shop online
alors du transport de personnes par avion de l'équipement informatique délivre
des brochures dans du matériel culturel des vacances de séjour ou d'hébergement
de l'équipement et des accessoires audiovisuel et photographies et puis des produits culturels de consommation
type théâtre concerts festivals cinéma musée et puis pour une faible part du transport
les dépenses moyennes on les voit à son 1'500 francs pour les vacances et transports donc c'est le plus gros poste
le tour de consommation et c'est là aussi on a plus d'applications finalement qui sont développés et on voit qu'eux
le commerce en ligne à partir de smartphones prend une place de plus amples prépondérante
100 138 francs pour les produits électroniques et puis
ça 135 pour la mode les accessoires un petit peu moins pour
eux pour la nourriture les boissons avec aussi un le développement de
de service de livraison ou de services de collecte des produits qui ont été eux qui ont été achetés
au niveau des moyens de paiement et ça c'est spécifique à la suisse en douter les cartes de crédit qui sont relativement basse
le la facturation avec eux un règlement sur facture
avec eux son peuple 0 un paiement par b. v.
à 88% le paiement par avance 4% et puis la carte de paiement est le
débit c'est de deux pourcent qui valent pour la france et c'est quand même assez
assez différent donc voilà un petit peu pour eux pour les pour les grands chiffres alors pourquoi
le marché suisse intéressant ça reste un fait un pays finalement qui a c
classé restreint en termes d'en termes de populations en termes de consommateurs
mais ça marchait qui en pleine expansion notamment depuis l'abolition du
le taux plancher par là la banque nationale suisse en janvier 2015 et notamment sur le
commerce sur le shop transfrontalier c'estàdire les consommateurs suisse qui vont acheter à l'étranger
les plateformes étrangères du ecommerce limitrophe de la suisse particulièrement plébiscité la france
l'allemagne ont la vie dans les chiffres dans les chiffres avant
les acteurs étrangers du ecommerce par clément publicité aussi
par exemple amazon qui tient fort toute pénétration
ici en suisse un pouvoir d'achat relativement élevé avec un panier moyen on l'a vu
autour de 2000 francs 2000 francs par année
in problèmes progression classe importante un marché très fréquenté
par les seigneurs on l'a vu également le taux d'équipement pour les plus de 60 ans eux qui
relativement important 4 vingts pourcent se connectent chaque jour et
puis ⅓ achètent au moins 2 fois par
mois n 7% des de la population
mission suisse se connecte avec des appareils mobiles et
aujourd'hui ça représente 5,3% des achats qui sont effectuées par ce biais et s'assit en constante
augmentation également ensuite on a un cadre général des infrastructures
qui sont bonne stabilité donc pour un acteur
étrangers qui veut développer eux inactivité ecommerce que ce soit
pour plusieurs ou quelqu'un qui fait du multi canal
eux ils trouvent ici en suisse un chien terrain de jeu qui et qui a c cassé favorable
la même quelques difficultés naturellement pour l'acteur
étranger qui veut vendre mission suit sans être implanté
avec la suisse et dans l'union européenne vous savez qu'à des douanes et donc
à toute la problématique de la logistique de la reverse logistique lorsque les pays leur lorsque les produits
sont envoyés dans les pays d'origine si ya pas de centres logistiques ici en suisse
i a l affiliation naturellement la TVA si vous en avez particuliers vous êtes capable de factures
et de la TVA et donc ça c'est aussi problématique que les acteurs étrangers ont
lorsqu'il aborde le marché suisse et que les acteurs suisses ont lorsqu'il aborde un marché étranger qui
peut être par hypothèse la france alors lui commerce en france on a une proportion utilisateurs réguliers
en 2007 ce qui relativement importante gris 82 virgule
7% de la population ce qui représente un panel d'environ
37 million de consommateurs
potentiels qui augmente régulièrement
la moyenne saison 8 transaction par année 2000 euros de panier annuels
moyens envoyé qu'on assez proche de la suisse en état de
1'000 francs donc change relativement type évoluer mais on et on est assez
proche 70 euro et elle le montant moyens d'une commande
sur le marché français on a 16% des transactions qui sont
sur mobile versus 5,3% en suisse vous voyez que
ja i un écart mais c'est vraiment intendant général cette mutilation
immobile des applications pour le commerce en ligne
23% d'augmentation pour le nombre de transactions a plu de 1'000 milliards de
transactions l'année passée pour le seul pour le seul marché français et puis
15% d'augmentation pour eux le chiffre d'affaires générales du secteur et
puis au loyer 85% des transactions qui se régler par carte bancaire
versus je viens de bêtises voilà si pourcent
pour la suisse donc des habitudes qui sont
un petit peu qui sont ainsi que différentes au niveau des principaux secteurs qui sont présentés côté français
aujourd'hui ce sont 702 milliard d'euros de chiffre d'affaires qui sont réalisées sur eux sur 2000 sur 2016
on voit qu'on retrouve ainsi que les mêmes postes pour la suisse a finalement 40
4% des dépenses pour le tourisme 43% pour les produits culturels
27% pour le textile la maison voilà vous aurez je pensais que ça la présentation j'ai pas détailler tout les poulets chiffres eux un parent
au niveau des acteurs du commerce ce qui est intéressant ces convois qui a une
grande diversité d'acteurs de 100'000 acteurs 200'000 sites marchands
actifs en france ça représente à peu près 8% du commerce de détail n'
envahissent un peu près les mêmes proportions qu'en suisse en natif sans suisse eux plus
de 22'000 site créé en une haie entre 2015 et 2000
16 on a plus de un 2007 donc c. ceux qui ont fermé
enfin ceux qui ont vers moi ceux qui ont fermé également 2000 donc on voit une progression qui relativement importante
et ce qu'intéressant vous en douter c'est qu'on a de très fortes concentrations
d'un très petit nombre de sites surréalisme grosse partie du chiffre d'affaires
voilà j'ai pris les 0,5% des sites qui réalisent 60 et
un pourcent des oeufs 70 de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires
elle a aussi trouvé amazon c discount la fnac wilson cf a et
les ventes privées peut être utile parenthèse sur le lui commerce
on parle souvent de bit ou si donc le site marchand pour
le consommateur ont aussi un fort développement sur le lobby to be
avec 962% de croissance en 2016 versus
versus 2015 7% qui se font d'eux un
à peu près ⅓ qui suit qui se fait depuis un site ecommerce et puis de tiers
qui sont grâce à des solutions de lui procure même qui sont développés directement par eux
par les entreprises ont à 3 secteurs qui sont particulièrement concernées loyer les transports
fourniture de fournitures et équipements de bureau et puis matériels informatiques qui sont les 3 grands pose de
finalement de consommation les entreprises complot rationnaliser assez facilement ou tout autre
cas qu'on peut digitalisé assez facilement dans les processus d'achat
alors pourquoi le marché français si le jour du troisième marche opère européen derrière l'allemagne le royaume uni
pour eux pour autant qu'on puisse dire que le royaume uni est un état marche encore européen
croissance soutenue disant croissance ininterrompue et perspectives d'eux à 4 vingts milliards d'euros de
chiffre d'affaires en 2010 a noyé milliards
en 2020 manières de ronchamp 2010 est un secteur qui n'en finit pas de qui n'en finit par accroître pénalisant des français
qui est plus en plus fortes aussi au commerce aux commerçants linster tout est
plus en plus de consommateurs des gens qui est réticent ou qui sont les
utilisateurs d'internet qui s'était pas en ligne i. a. et des campagnes de publicité qui sont assez eux qui sont assez drôle ailleurs sur eux
cette thématique là le multi canal qui se développent eux qui s'imposent de plus en plus c'est à dire le
fait d'être présents et en ligne et via des boutiques dans les principaux dans les principaux centres urbains et
puis ensuite des des avantages d'un pays j'ai
occidentale l'excellence des infrastructures les réseaux de distribution la
sécurité dans les transactions dans la prise en charge des commandes et puis pour la suisse compte pour la suisse romande
n proximité géographique culturel même si naturellement et les différences et qu'il faut les
prendre en considération les communes proximité qui écrivit donc la stabilité politique économique et social
voilà qui et qui peut être quand on la compare la suisse
améliorer nantes quartier qui réelle et qui et qui existe voilà
donc les les freins con qu'on a listé un
sur les sur le marché ces principalement des fractions logistique
c'estàdire comment chauffer pour acheminer les produits qui sont par hypothèse
fabriquées et stockées en suisse sur le marché français auprès du
consommateur avec un délai raisonnable un coût raisonnable sans que le
consommateur et payer les taxes lorsqu'il reçoit le produit
pour qu'il puisse renvoyer les produits ou celle d'ancêtres certains cette activité ont elle tient
dans le textile notamment vous avez les consommateurs qui vont commander cette paire de chaussures
qui vont renvoyer 5 ans dans votre business model naturellement si on vous renvoie les
⅔ des produits qu'on vous commande et que votre centre d de
logistique et basée en suisse les livres et les clients france vous risquez avoir un problème de
marge boudin ou d'un moment donc c'est comment régler ces questions et ça rapporte
c'est comment régler la partie la partie fiscale s é comment aux règles de
la proximité avec le client la prise en charge du client de ses
particularités si on le voit pour des entreprises françaises qui viennent ici
en suisse communiquer au tessin communique à zurich communique à genève et
lausanne on communique pas la même manière ont commis par
les mêmes canaux et lorsqu'une entreprise suisse va se développe sur
le marché français même si le marché plus homogène notamment en
termes de langue assez évident quand même des spécificités à prendre en compte et eux des réseaux de distribution à prendre en considération
alors on affine petites animations sur cette partie commerce que je me propose de vous de vous diffuser sans permettra de
de faire une pause vous sied d'entendre la voix pendant quelques minutes eux et qui vous présente un petit peu tout le
toucher ma l'intérêt du marché cette présentation est et plutôt étaient faits dans le sens france vers la suisse mais en réalité
c c de marché qui sur le type en miroir avec des complexité qui sont qui qui
se regardent également et ai donc elles sont dans les deux cas prend en considération je décide de lancer
un l un
quand on va très rapidement pour eux pour présenter un petit peu ce
qu'on fait la chanson que je vais aller vers un
il agit avec les chinois à zurich et qui s'occupent de ces de ces projets de
de d'implantation de de sites ecommerce notamment pour la pour
la suisse est amené à traiter de toutes ces problématiques
la communication cette promesse est si un des éléments importants ce qui finalement lorsque vous implanter dans un nouveau pays que
ce soit physiquement soit au travers d'un distributeur en
établissant des filiales en ouvrant un site internet
vous allez avoir autour du consommateur de l'avoir une image qui va qui va se
construire et il faut démarrer du il faut démarrer des pompiers ont à chacune
aucune occasion de faire une bonne première impression donc il faut tout mettre
en oeuvre départ lorsque vous structurelle projet soit pour les entreprises françaises qui
qui s'implante qui se développe en suisse dans les commerces ou les entreprises
suisses qu'il fait sur le marché français il faut structuré
votre of il faut structurer votre activité pour pouvoir répondre de aux besoins du
si le client doit attendre si vous annoncer mis jour depuis que le produit livré ou 3 semaines
naturellement vous êtes amant si le client lorsqu'il reçoit le produit à la
maison il doit payer la TVA et des droits et taxes qui sont collectées par
les postiers domine image très négative de votre entreprise et naturellement ça savoir assez
et donc ce qu'on apporte sur l'ingénierie projet c'est justement la prise en considération
au niveau de la communication au niveau de la fiscalité au niveau de la logistique de tous
ces éléments pour eux aucune fois que vous êtes puis sur le bouton classique est en
ligne et que les consommateurs commencent à commander que l'expérience finalement clients l'expérience consommateur
qu'elle soit physique ou qu'elle soit en hans se déroule bien
alors je prends deux exemples de dossiers qu'on a traité qu'
on a traité récemment hum vous connaissez sans doute pas et puis
quand vous connaissez certainement le premier qu'on apprend à traiter pour un
thème française qui fait des coûts frais oeufs gourou mais eux cadeau
aussi bien pour les particuliers pour les entreprises ayant de fortes activités en fin d'année sur sa partie coffrets cadeaux pour les entreprises s'appelle
pascal she can les héberger ah ah et puis on a mis en place toute leur logistique entre leurs diverses logistique sur eux
sur ces sur ces coffret et font des produits lieu français délicate et
scènes de gastronomie française français comme commençait bien faire en france
vendre la gastronomie française donc voilà c'est un petit peu le créneau qui sont utilisés donc ya ya un volume
qui pour moi c'est faire passer ses lancée cette année mais qui se développe de mon moi et puis on a
mis en place toutes les structures pour pouvoir bah finalement absorbé il ne le croit que cette commande qui se rapportent
et le deuxième exemple décathlon des 4 on a mis en place leur eux leurs
ecommerce en début d'année s'était lancé en fevrier eux aussi occupe également de balzac rationnel
en suisse cette domiciliation de la mise en place de stockage logistique
et l'inverse logistique et finalement si on regarde la complexité
in finé un même si naturellement la structuration prend plus de temps avec un grand groupe qu'avec le thème de la complexité de la
structuration de passer la même c'est à dire que les défis auxquels
l'entreprise répondait même si là là je dirais la
dimensions des moyens commet pour eux qu'on qu'on apporte pour eux pourrait répondre aux différentes finalement les défis sont
les mêmes c'estàdire satisfaire le consommateur et puis avoir un service qui soient délivrés dans le temps qu'on annonce
et ça c. ce qu'on doit faire lorsqu'on lorsqu'on lorsqu'on met en place une
solution ecommerce ici en suisse voilà s'il reste quelques minutes je vais vous je veux dire quelques
mots sur la ccfr suit sur ce qu'ont sur ce qu'on fait pas ce que c'est
une partie de l'appui qu'on apporte aux entreprises cette offre cette offre ecommerce
naturellement fait en fait beaucoup d'autres choses on ait une association de droit suisse à but non
lucratif d'utilité publique on existe depuis 123 ans depuis 1'834
avec un siège à genève d'un droit d'aller et en outre à zurich et en fait on accompagne
tout projet d'entreprise français ce qui veut se développer en suisse est projet entreprise suisse qui veut
se développer s'implanter en france on traite un peu près entre 700 et lui son dossier entreprise par année et puis on est
parti activité club si relativement importante ou un organisme quarantaine de manifestations
par année pour les membres de la chambre ont environ aujourd'hui
tout à fait jaune environ 600 6 entreprises sont enchaînés à la chambre qui sont principalement des implantations françaises en
suisse et des importations suisse en france donc ça c'est ce qu'on fait c'est ce qu'
on fait la chambre tout au long de l'année et dans les services dans les services qui sont eux
qui sont apportées wifi c'est ainsi que petit mais
on a vraiment 4 pôles un pôle administratif implantation
un pôle d'appui commercial avec que justement ce pour les commerçants qui
représente le parti nos activités un pôle salon ou pour
lequel représente des salons français à vocation internationale ici en
suisse et puis un pour l'activité club réseau
qui représente environ 30% des activités et qu'un petit peu
en d. un des piliers des activités des activités de
la de la chambre voilà ensuite au niveau des services d'appui à l'entreprise on est vraiment organisées sur eux
sur 3 axes l'appui l'appui commercial les opérations collectives l'appui administratif et puis
les pôles métiers création implantation croissance externe e-commerce et puis accès aux marchés publics en
en france et en français en suisse sur les activités club on est parti éditorial avec un magazine
u newsletter mensuelle informe de support et puis toutes déclinaisons d'événements
depuis le matin très tôt avec eux les petits déjeuners jusqu'au soir
très tard avec les conférences côted'voilà je remercie en tout
cas pour votre attention je suis naturellement à disposition sur des questions je pense que je à peu près respecter le timing merci beaucoup
oui les gens à laquelle la convention de consommation i
shop tablette ordinateur portable via smartphone ensuite en france
donc la répartition par là qu'elle allait la pension en pourcentage entre la consommation
via téléphone ou via un smartphone on tablettes téléphones un ordinateur
alors si les chiffres que j'aide extérieure un c. ont été je peux bien bêtise
un sur la france je compte
voilà 16% des transactions sur eux sur mobile pour la france
et en suisse
je crois que les chiffres aussi sauf erreur
ce témoin
europalia présentation que j'aimais me faire aller
parlant
un moyennant un passé
il serait tout savoir
ces mêmes sources où plusieurs sources
non alors yahya de sources effectivement une source lacunes source suisse qui proviennent étude
qui a été faite de petits problèmes de dos etune qui était faite par bilan
et uno qui était faite par un autre oui et puis en tête et puis
les chiffres français proviennent de la fédération française de la de la vente à distance
qui produit qui produit un résumé de son observatoire quelques fois par année
on peut le retrouver son que vous pouvez retrouver leur place sur votre site mais sur internet très facilement
merci beaucoup

Share this talk: 


Conference program

Ouverture
Phillipe Leuba, Chef du Département de l'Economie et du Sport
31 Oct. 2017 · 9:07 a.m.
Mesures de soutien et financement aux start-up
Raphaël Conz, SPECo, Canton de Vaud
31 Oct. 2017 · 9:19 a.m.
Lancer sa start-up : quelles priorités pour son CEO
Wiktor Bourée, Technis
31 Oct. 2017 · 9:31 a.m.
Le Casse-tête de l’import/export pour les PME – la solution sur mesure !
Jérôme Légerot-Germain, HOCO Logistics
31 Oct. 2017 · 9:41 a.m.
Escapade dans le cerveau d’un Business Angel
André Delafontaine, GoBeyond Investing AG
31 Oct. 2017 · 10 a.m.
Une app sans map ? Vous n’y pensez pas !
Emanuele Gennai, ESRI Suisse
31 Oct. 2017 · 10:34 a.m.
Valoriser son entreprise: quelles méthodes pour quel public?
Amaury Bonnaire et Stéphanie Chaumier, Ernst & Young
31 Oct. 2017 · 11 a.m.
Le mot du Directeur
J.-C. Calmes
31 Oct. 2017 · 11:36 a.m.
Rapport de l’Etude sur la Capacité à Innover des entreprises
Elvis Gonzales, Managing Director, M & BD Consulting
31 Oct. 2017 · 11:46 a.m.
Innovation du modèle d'affaires des PME
Jean-Michel Stauffer, Innovaud
31 Oct. 2017 · 12:33 p.m.
Quelles sont les compétences clés des nouveaux entrepreneurs?
Christophe Barman, Loyco
31 Oct. 2017 · 1:03 p.m.
Dérisquer sa startup – apprenons des erreurs d’autrui
André Delafontaine, GoBeyond Investing AG
31 Oct. 2017 · 1:33 p.m.
Leadership bienveillant et équitable au quotidien
Patricia Torres , Romandie Formation
31 Oct. 2017 · 1:37 p.m.
La révolution digitale des médias n'a pas encore eu lieu
Xavier Comtesse et Chantal Baer
31 Oct. 2017 · 2:06 p.m.
Développer son activité e-commerce en Suisse et en France
Romain Duriez, CCI France Suisse (CCIFS)
31 Oct. 2017 · 2:32 p.m.
Créer ne suffit pas, il vous faut négocier
Henri Jean Tolone
31 Oct. 2017 · 3 p.m.
Gérer son entreprise dans le cloud, garder les pieds sur terre
Jacques-André Eberhard, Open Net
31 Oct. 2017 · 3:32 p.m.
Comment utiliser le crowdfunding ?
Vincent Pignon, Swiss Crowdfunding Association
31 Oct. 2017 · 4:01 p.m.
L'entrepreneuriat associatif créateur des emplois de demain
Laurent Seydoux, - LYS Laboratoire d’Ynnovation Sociale
31 Oct. 2017 · 4:34 p.m.
Innovez par les services grâce aux géo-données transfrontalières
Xavier Mérour, Alexandre Coquoz
31 Oct. 2017 · 4:35 p.m.
Lean Marketing: révolution de génération ?
Jérémie Burgdorfer, Buxum Communication
31 Oct. 2017 · 5:34 p.m.

Recommended talks

Piloter un projet de prise de participation ou d'acquisition
Romain Duriez et Arthur Got, CCI France Suisse (CCIFS)
15 Nov. 2017 · 3:21 p.m.
Recruter ses ressources humaines
Charles Franier, Michael Page
15 Nov. 2017 · 2:41 p.m.