Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:06
bonjour c'est un plaisir d'être aujourd'hui a parmi vous pour vous parler d'
00:00:09
un sujet qui me tient particulièrement à coeur c'estàdire l'inertie bienveillant et équitable
00:00:14
donc il existe toutes sortes de manière de définir le leader ship certaines plus académique que d'autre
00:00:19
mais personnellement j'aime beaucoup qualifié leadership notamment à travers les
00:00:23
gens qui décide de suivre cette personne qui édite leader
00:00:27
finalement il existe un leader que s'il ya des gens qui ont envie de suivre volontairement
00:00:32
et lorsque cette notion de volontaires qui fait toute la différence et qui
00:00:35
distingue un leader ship du type autoritaire ou leader hiérarchique danny versus
00:00:40
véritablement ou ce qui va être au coeur c l'adhésion et le fait que les gens les gens aient envie de suivre
00:00:47
donc j'imagine qu'en tant qu'entrepreneur vous avez tous envie
00:00:51
d'avoir ce type de leader au sein des entreprises
00:00:55
or entre la théorie et la pratique on va voir qu'il ya un
00:00:59
gars qui ait véritablement considérable d'objets compiler un certains nombre d'
00:01:03
informations pour vous montrer qu'elle et la réalité en matière de leader ship aujourd'hui on va voir que c'est plutôt étonnant
00:01:11
donc tout d'abord en 2012 un sondage a été fait dans les pays européens
00:01:17
et il en ressort que 47% des employés préféré changer travaille donc
00:01:23
c'est dire à quel point 60 peu satisfait de leur condition
00:01:27
en 2016 à un sondage étaient faux il a au canada nous de l'autre côté du monde
00:01:34
et s'intéressant ce que généralement les canadiens en image comme quoi c'est un pays eut fait bon vivre et où
00:01:38
les gens sont sympathiques hors canada en 2016 20
00:01:42
6% des canadiens préféraient que leur chef certains robots
00:01:46
donc là ça donne aussi une idée du peu d'estime qu'ils avaient eux de leur chef
00:01:51
et si on regarde du côté de chez nous en suisse kelly services et à faire un affaire un sondage
00:01:59
et a remarqué qu'en fait 54% des employés suisse recommandent à leurs employeurs
00:02:05
c'est à dire qu'environ un employé sur deux ne recommande pas son employeur
00:02:11
il ne le recommande repas à ses amis à ses collègues et personnellement j'
00:02:15
ai du mal à croire qu'ils puissent aussi recommandé à ses clients
00:02:19
ce qui encore pire c'est que 3 employés sur 4 indique qu'
00:02:23
elle leur chef et la chose la plus stressant de large
00:02:28
et 65% préfèrent échange chef plutôt qu'avoir une augmentation de salaire
00:02:34
donc on voit bien que la réalité et toute autre confrontation avec un monde où on a des leaders qui réussissent
00:02:40
à créer l'adhésion à l'engagement alors bien sûr cette situation va voir un certains nombre de conséquences
00:02:46
et la conséquence la pure la plus flagrante en tout cas celle à laquelle les entreprises ont pu
00:02:52
rapidement à réfléchir c'est un pas que ça peut avoir d'un point de vue productivité
00:02:57
parce que c'est un pas qu'on peut chiffrer et qui donc va être extrêmement important pour les entreprises
00:03:03
ce que je vous propose ici c'est de regarder la situation avec une équipe qui dit souffrir d'
00:03:09
un chef toxiques donc ça va audelà d'un mauvais chef saint cherki véritablement et perçu comme nuisible
00:03:15
ça sera la situation en rouge avec une équipe qui elle un chef lambda
00:03:21
et on va voir que dans toute une série de petites choses quotidien ça va
00:03:25
affecter la manière dont les gens pensent reportés dans les équipes vont se comporter
00:03:31
par exemple 30% des équipes qui eux qui ont
00:03:36
un chef toxiques vont ralentir ou faire volontairement des
00:03:40
erreurs 30% par rapport à 6% dans une
00:03:43
situation normale quoi de la différence et assez considérable
00:03:49
cette équipe qui vont également caché intentionnellement des choses alors chef ce que finalement
00:03:55
elle n'ont pas confiance dans leurs supérieurs auxquels vont caché des informations
00:03:59
et on sait que dans un certains nombre de scandales qui ont eu lieu ces dernières années que
00:04:03
ça soit au niveau financier mais même si on réfléchit au scandale qui a eu lieu
00:04:07
avec volkswagen c des équipes qui vivaient sous la terreur de leur chef et qui du coup
00:04:10
ont caché des informations donc l'envoie 27% par rapport à 4%
00:04:17
c'est également les collaborateurs qui vont moins s'investir von 33% par rapport à 9%
00:04:26
essai des situations enverra des arrêts maladie non justifiée de manière beaucoup plus importante
00:04:32
29% contre 5% on a remarqué dans un grand nombre
00:04:36
d'équipes ou l'absentéisme était très important il y'avait
00:04:41
on sousjacent une problématique de management qui étaient liés et finalement ce sont des équipes
00:04:47
ou des collaborateurs qui font des plans pose 25% contre 7%
00:04:52
donc on voit bien que cette île cette idée d'avoir un mauvais chef va impacter la manière dont les gens vont agir au quotidien
00:04:58
et ça va avoir un impact sur la productivité mais je pense qu'en tant que leader en tant que responsable de l'entreprise
00:05:05
il a également un autre élément auquel il faut et sensibles auxquelles on a une responsabilité en matière sociale
00:05:11
c'est l'impact que va avoir un mauvais chef sur la santé des collaborateurs
00:05:17
et les études montrent que le fait d'avoir un mauvais chef ne rend pas
00:05:20
simplement des employés moins heureux il les rend potentiellement en moins bonne santé
00:05:27
et ça je pense que c est également important de garder à l'
00:05:30
esprit large partage avec vous encore deux ou deux autres chiffres
00:05:35
le premier ses vingtdeux mois 22 mois c'est le nombre de mois 4 collaborateurs
00:05:42
qui a souffert d'un mauvais chef a besoin pour revenir à une situation normale
00:05:48
il a besoin quasiment de deux ans pour se libérer de l'angoisse et
00:05:52
du stress qu'il a pu souffrir salle franchement ça interne qu'en
00:05:58
le deuxième chiffre que je voulais partager avec vous c'est 33% si
00:06:02
vous avez un chef toxique si vous entretenez des mauvaise relation avec votre chat
00:06:07
vous verrez bush vos probabilités de souffrir de maladies cardiovasculaires augmenté de 33%
00:06:13
donc finalement avoir un mauvais chef nuit gravement à la santé révèle que
00:06:19
les carrément commune étiquette sur le bureau de certains chefs toxique
00:06:25
lorsqu'on actant dans ce genre de situation ce qu'on attend des cadres de
00:06:28
manière générale dans une entreprise sait qu'il assure la pérennité de l'entreprise
00:06:34
et pour assurer la pérennité pour réussir à avoir des bons
00:06:37
résultats leur rôle et de maximiser l'engagement des
00:06:42
collaborateurs c'est ce qu'on attend de qui puisse faire en sorte que l'engagement des collaborateurs
00:06:47
soit important et que ces personnes aient envie de s'investir pourrait pour aboutir au succès collectif
00:06:55
donc si l'engagement est une notion clé cette colo également pu
00:07:00
mesurer quelle était son impact par rapport à la productivité
00:07:04
et là différentes études montrent que des collaborateurs engagés vont réussir à
00:07:09
augmenter la productivité et les profits jusqu'à 35%
00:07:15
donc c'est vraiment loin d'être négligeable 35% c'est
00:07:18
l'impact que peut avoir des collaborateurs engagés dans une campagne
00:07:23
et on voit que les équipes qui parfois en bien des entreprises qui parvient sont des équipes ou les collaborateurs sont
00:07:28
motivés sont engagés là y'a un certains nombre d'entreprises qui l'ont compris d'un point de vue
00:07:32
international mais aussi un point de vue locale et qui vont faire en sorte de
00:07:36
mettre des mesures d un cadre où les collaborateurs puisse également s'épanouir
00:07:42
donc là je vous ai mine petite image la collaborateurs 13 engagés
00:07:48
alors on voit que l'engagement est une notion clé du coup
00:07:53
combien de collaborateurs sont engagés in fine et dans leur travail et combien viennent
00:07:59
chaque jour avec l'idée de pouvoir contribuer au succès de l'entreprise
00:08:03
je vous propose de réfléchir à cette question en pourcentage et tout d'abord de regarder du côté de nos voisins français
00:08:11
d'après vous combien le collaborateur en pourcentage viennent chaque jour de manière motivée
00:08:18
pour réussir à aider l'entreprise a part formé vous avez une idée
00:08:25
15%
00:08:26
moins de 8%
00:08:29
25 l'on a moins de 10 25 ok
00:08:33
vous êtes pas très loin de la réalité sion coupe la poire en deux ans fête ses 10%
00:08:41
donc c'est plutôt un peu étonnant enfin je pense à sa lettre plus effectivement c'est que 10% à dire qu'on aime bien
00:08:48
comparer l'allemagne la france qu'ils ont des manières de fonctionner différentes
00:08:53
donc en allemagne d'après vous combien de collaborateurs sont engagés
00:08:58
30 ans à des optimistes de ce côté
00:09:04
ces 13%
00:09:06
donc c'est pas énorme et chez nous
00:09:12
minimum 12 mois ou où je peux vous travaillez dans ses 23%
00:09:23
le corps accès mieux
00:09:25
mais ça reste relativement bas c'est à dire que dans le meilleur des cas
00:09:30
on a presque 4 vingts pourcent des gens qui ne sont pas motivée
00:09:34
qui viennent chaque jour eux ont à leur travail finalement pour recevoir le
00:09:38
chèque à la fin du mois mais qui n'ont pas considéré
00:09:41
de faire un et à l'extra mile ou de s'investir pourrait aider l'entreprise appert formés
00:09:47
et ce qui et même pire c'est que dans des zones dont
00:09:50
les individus qui ne sont pas motivé on trouve une catégorie particulière
00:09:57
qui est celle des individus qui sont activement désengagés
00:10:01
c'est à dire que leur rôle à deux va être de sa beauté de manière plus ou moins consciente mais de
00:10:08
s'adapter le travail des autres de faire en sorte que les gens qui sont engagés le soin de moi
00:10:14
et ça a un impact important donc ça sera pas des petites choses
00:10:18
parfois simplement en mettant l'épée contre le mur en disant que
00:10:21
telle ou telle initiative ne sert à rien que de toute façon center de temps ça passe par des
00:10:26
petites choses pas des choses plus nocives mais vont contribuer à des engagés également les oeufs et les autres
00:10:33
donc ce qui est essentiel de retenir sexe et pas une fatalité
00:10:37
qu'on peut faire autrement et qu'on doit faire
00:10:40
autrement et si aujourd'hui c'est venu ma mission de parler du leader ship bienveillant c'est à ce que de
00:10:47
bien de nombreuses années j'étais cadre dans le domaine de la finance et là j'ai pu voir à quel point
00:10:54
le fait d'avoir des supérieurs qui étaient toxiques ou qui considéraient les individus comme des ressources et non pas
00:11:00
comme les forces qui peuvent aider l'entreprise à réussir à quel point ça pouvait avoir des conséquences négatives
00:11:06
et notamment pendant la crise financière j'ai vu là vraiment le top management était déconnecté
00:11:12
de la base et qui se cacher pendant que les gens étaient en train de faire face à la crise et
00:11:17
qu'il qui répondait aux clients et celui des conséquences tant au niveau physique morale avec des dépressions d burnout
00:11:24
et là je me suis dit c'est pas possible il faut il faut réfléchir à une manière de faire pour réinventer
00:11:29
les rapports qu'on a un point de vue managériale il faut remettre
00:11:33
l'humain au centre pour qu'on puisse travailler ensemble différemment
00:11:38
et la clé dans cette manière de faire la clé dans l'énergie bienveillant c'est
00:11:44
de rétablir la confiance c'est la confiance qui va être vraiment la base
00:11:48
de l'influence que vous pouvez avoir avec vos collaborateurs sépare ce que vos collaborateurs auront
00:11:54
confiance vous auront confiance dans leurs chefs qu'ils vont avoir envie de s'investir
00:12:00
et cet élément là je pense qu'il a été pendant longtemps mis de côté profitent d'autre réalité ou dot ou de
00:12:08
de même plus chiffrées mais pourtant c'est dans cet élément émotionnel qu'on va réussir à motiver les gens
00:12:14
alors concrètement comment estce qu'on crée la confiance avec
00:12:18
divers si bienveillant équitable ça passe par 4 impératifs
00:12:24
le premier c'est d'assurer la performance si vous êtes un leader qui
00:12:28
n'ait pas capable d'assurer la performance et qu'on est incapable
00:12:32
d'assurer la pérennité de la compagnie les gens pavot suivent les gens
00:12:36
sont pack amicale donc c'est déjà important d'assurer la pérennité
00:12:41
ensuite vous êtes capable de faire preuve d'équité en viendra tout à la race nation d'équité mais c'est
00:12:47
vrai qu'elle est fondamental et que si les gens ne sentent pas que vous êtes un leader équitable
00:12:53
à ce momentlà et vont agir de manière epiderma uniques et ne vont plus ou faire confiance
00:12:58
ensuite il faut être capable d'agir avec bienveillance c'estadire d'agir pour le bien aussi de vos collaborateurs
00:13:05
et finalement il faut faire ce qui est porteur de sens je pense que pendant
00:13:09
longtemps on s'est concentrée sur de quoi on a oublié le pourquoi
00:13:15
et c'est pourquoi c'est le sens qui va faire que les gens auront envie de vous suivre
00:13:20
il faut vraiment remettre du sens aussi dans les relation et à l'intérieur de l'entreprise
00:13:27
alors l'inertie bienveillant et équitable porte ce nom il
00:13:31
a été a développé par leurs professeurs rafael cohen
00:13:35
et pour nous c'est très important d'avoir ses de notion de bienveillance et d'équité ces deux
00:13:39
valeurs fortes auxquelles les individus réagissent de manière très presque
00:13:45
presque instinctive et si on regarde l'équité
00:13:49
on voit que c'est une notion
00:13:52
qui lorsqu'elle est bafouée et de devient insupportable pour les individus et je vous
00:13:57
ai préparé une petite vidéo que j'aimerais prête à partager avec vous
00:14:05
donc je le
00:14:15
le jeu le jeu a l l l que je ne me changera je crois
00:14:26
un le fleuve saintlaurent soussol lorsque quelque chose
00:14:34
sur le comportement que soit le seul lien mais alors vraiment malgré le fait que l'on
00:14:40
peut même parce que je veux se porte à ce que les problèmes communs
00:14:49
pour le tasse que bien que seul le sol ainsi que le locle lol
00:14:55
lu en loi
00:15:01
je développe un peu le faux parce que le bon chemin que quand je crois que
00:15:06
le local selon ce que je lorsque je parle le moins que selon le cas
00:15:20
comme le languedoc heureusement que comme l'angola
00:15:26
et le dialogue influe grandement notre
00:15:30
tâche plus que comme chaque fois que je veux le long sur un
00:15:40
parce que quand même
00:15:48
le folklore
00:15:53
l'heure
00:15:56
l'europe
00:16:02
l
00:16:15
l
00:16:18
la loi
00:16:23
le
00:16:33
le jeu
00:16:45
oui moi je trouve ça hallucinant sort de réaliser à quel point c'est presque quelque chose de
00:16:49
instinctif presque quelque chose d'animal et si on a des petits singes qui réagissent comme ça
00:16:54
alors je peux vous assurer je pense que vous l'avez peut être déjà vécu que dans nos équipes si vous faites preuve d'inéquité
00:17:02
vos équipes vont réagir de manière très fortes et c'est pas simplement parce qu'elles ont été le sujet
00:17:07
de l'inéquité suffit simplement qu'elle voit une équité se produire à l'intérieur de l'équipe
00:17:12
et s'avoir un impact avoir un impact de se sentir en plan sécurité
00:17:17
et il ne se sentir en plu en confiance donc de manière à construire cette confiance
00:17:21
il faut toujours s'assurer d'heures d'avoir cette notion d'équité qui préservé
00:17:27
et je pense que c'est aussi essentiel pour pouvoir attirer de nouveaux hommes de nouveaux talents
00:17:32
aujourd'hui la génération x et y est extrêmement sensible à cette notion de valeur et cette notion d'équité
00:17:37
et entre deux employeurs elles vont choisir un employeur qui met en avant
00:17:42
le fait qui les fait de préserver en tout cas cette équité
00:17:47
l'autre notion
00:17:49
qui est celle de la bienveillance ou de la générosité consiste à dire en fait être bienveillant
00:17:55
c'est avoir eu volonté sincère et authentique de respecter l'autre et d'agir dans ses intérêts
00:18:02
cette notion là qu'on entend par bienveillance et en tant que leader
00:18:06
vous êtes toujours confronté à un arbitrage d'intérêts entre d'un côté
00:18:13
vos propres intérêts les intérêts de l'entreprise et les intérêts de
00:18:17
vos employés je pense que pendant très longtemps les enterrer
00:18:21
l'employé ont été mis de côté wallon réfléchissez à cette notion là si ça pouvait être utile à l'entreprise
00:18:27
et la façon de beaucoup plus à la manipulation ken véritable bienveillance voulait notre petite vidéo
00:18:40
vu le jour le conjoint le prince le prince charles
00:18:47
détruire
00:18:56
dans le préambule www
00:19:03
deux un
00:19:08
oui
00:19:19
l'arrêt
00:19:21
je crois
00:19:27
un l un
00:19:30
donc si les animaux sont capable de bienveillance je pense qu'on a pas d'excuses et ce
00:19:34
qui encore plus incroyable c'est que les nouvelles technologies et nouvelles recherches en neurosciences ont
00:19:41
pu démontrer que lorsqu'on faisait preuve de générosité salem a un impact et activer la zone
00:19:46
de notre cerveau qui correspond à la zone du plaisir donc lorsque vous êtes généreux
00:19:52
on fait du bien à l'autre nous fait également du bien à vous c'est comme si vous manger une tablette de chocolat
00:19:58
mais sans avoir aucun problème de calories ou je peux que vous encourager à être bienveillant
00:20:05
parfois ça je pense que c'est également important de souligner
00:20:08
parfois on a tendance à confondre bienveillance avec gentillesse
00:20:12
on pense que d'être bienveillant c'est d'être un petit peu bisounours un peu toutes ou ex
00:20:18
ça va pas avec le monde et la réalité du business paraître bienveillance mais pas être gentillet
00:20:25
est bienveillance et même extrêmement exigeant s'implique d'être exigent envers soimême
00:20:30
lorsqu'il faut être à la hauteur de ses dimensions là et s'implique défaut aussi d'être
00:20:34
capable de prendre des sanctions lorsque la bienveillance l'équité ne sont pas respectées dans le groupe
00:20:40
donc c'est une notion qui finalement et beaucoup plus difficile et exigeante envers
00:20:44
soimême que des par exemple alter autoritaire c'est important de les distinguer
00:20:51
donc on voit que pour réussir à avoir l'engagement il faut créer cette confiance
00:20:56
et que les 4 éléments nécessaires pour créer cette confiance sont là de donner du sens
00:21:03
atteint de la performance agir avec bienveillance et faire preuve d'équité
00:21:09
donc cette in un état d'esprit mais c'est aussi manières de faire qui demande un certains nombre
00:21:14
d'outils et ses outils là qu'on enseigne notamment h. romandie formation afin que vous puissiez
00:21:20
implémenter cette manière de voir et de faire dans votre
00:21:25
quotidien donc il faut apprendre des outils mais aussi à
00:21:28
prendre le bon moment pour les utiliser si on utilise de mauvaise outils au mauvais moment spa très efficace
00:21:36
donc toute une série d'outils que hong kong qu'on apprend et qu'on enseigne pour
00:21:41
être leader bienveillant on va également rentrer chez eux dans des dimensions plus on va dire de
00:21:48
intelligence émotionnelle de gestion du conflit de gestion du changement donc des compétences qui sont vraiment clés niveau point
00:21:54
d'un niveau sur ce qui est et pour vous donner un exemple d'un outil qu'on enseigne
00:22:00
c'est le code de conduite qu'on propose aux gens de mettre en place ce code
00:22:05
de conduite doit être créée avec les équipes ensemble entre les leaders et les équipes
00:22:11
ce qui fait toute la différence par rapport à un code de conduite et parachute et depuis l'extérieur
00:22:16
ce que les gens se sentir parties prenantes acteurs et dont vont voir également envie de faire respecter ce code
00:22:23
et ce code de conduite à plusieurs dimensions la première c'est de déterminer
00:22:27
mission donc de donner du sens et la finalité on cherche à atteindre
00:22:32
ensuite de déterminer des indicateurs ce que finalement les gens vont faire que ce qu'on
00:22:37
mesure donc si on n'a pas d'indicateurs généralement les gens ne font pas
00:22:41
ensuite on va déterminer des indicatifs et typiquement la bienveillance et l'équité
00:22:47
font partie de cet impératif qui donne des droits et des devoirs
00:22:52
o un collaborateur et ensemble ils vont se mettre d'accord sur
00:22:56
les comportements attendus on souhaite avoir au sein de l'équipe
00:23:00
et le fait que ça soit ceux qui décident ses comportements et vraiment très puissante sa crème pression du groupe
00:23:07
et là le dernier point c'est de créer des règles de gouvernance dont
00:23:11
se mettent d'accord sur des règles du jeu pour avancer ensemble
00:23:16
l'objectif de ces différents mécanismes et d'avoir des employés plus heureux qui seront donc au cycle productif
00:23:24
donc la productivité ce serait a augmenté entre 935%
00:23:29
le chiffre d'affaires peut être monté jusqu'à 37% donc on voit que
00:23:33
c'est vraiment d. des chiffres un important et la créativité multiplié par 3
00:23:39
parce que lorsque vous avez des collaborateurs qui ont confiance qui se sentent en sécurité
00:23:44
à ce momentlà et seront capables également de prendre des risques et de proposer des choses différentes
00:23:49
donc est toute une série d'avantages pour les entreprises je vous ai parlé
00:23:53
d'engagement de la performance mais également un impact sur le climat
00:23:58
lorsqu'on a clarifié les relation que les gens doivent avoir le climat
00:24:03
aussi se voir un améliorer la moindre attention à moins de conflits
00:24:09
0 un autre avantage pense qu'il est indéniable c'est que les gens ont plaisir
00:24:13
à venir et du coup vous avez aussi un impact sur la rétention des talents
00:24:21
et finalement je vous l'avez dit tout à la s'éteint in manière de de proposer de le faire du leader ship
00:24:28
qui a un qui séduit énormément la génération x et y par ce qui se sont entendus et parce que les
00:24:34
valeurs qui sont au coeur de cette manière de déménager sont extrêmement importantes pour elles ont un grand écho
00:24:41
dans toutes ses dimensions par rapport à l'entreprise mais en ce qui vous concernent vous comme ida
00:24:48
quelles sont les avantages que vous pouvez retirer de deux ans étant un leader bienveillant et équitable
00:24:55
alors je discute avec des leaders qui viennent de différents secteurs de différents horizons
00:25:00
et très souvent le constat ellemême ce qui se sentent de plus en plus écrasée entre
00:25:05
le top management qui leur demandait chose difficile à atteindre voire irréaliste et
00:25:11
la basse qui de l'autre côté leur envoie un message de
00:25:14
d'impossibilité et son concentre marteau et l'élan qu'elles ressentent
00:25:19
également une perte de fierté dans leur rôle père de
00:25:23
prestige donc je suis convaincu que si on réintroduit l'humain si votre rôle et d'accompagner pour aider les gens
00:25:30
agrandir et avoir plus de succès vous aux signes
00:25:34
satisfaction autre dans votre rôle de leader dommage
00:25:39
et si vous êtes capable de faire ça avec une équipe vous serez capable de faire avec
00:25:42
notre équipe dans une autre entreprise dans un autre secteur donc ça augmente également votre employabilité
00:25:51
et là je vous citer une phrase de piétonne christensen qui ait un professeur à l'université de harvard que j'aime beaucoup
00:25:58
qui dit le management représente une opportunité pour aider les gens à
00:26:03
devenir meilleur en le pratiquant de cette manière cette profession magnifique
00:26:09
effectivement je pense qu'en aidant des gens agrandir ont grandi également soit
00:26:16
donc je ne peux que vous encourager à utiliser ces différents outils
00:26:21
personnellement je ne pense pas qu'on ait leader mais qu'on le devient et qu'on peut
00:26:26
apprendre des outils pour réussir à aller dans cette dans cette direction et à s'améliorer
00:26:33
vous avez mis si les informations sur romandie formation votre
00:26:37
aurait plus de détails sur la formation compte propose
00:26:41
et si vous êtes intéressé à recevoir les slide que je vous ai présenté aujourd'hui

Share this talk: 


Conference program

Ouverture
Phillipe Leuba, Chef du Département de l'Economie et du Sport
31 Oct. 2017 · 9:07 a.m.
Mesures de soutien et financement aux start-up
Raphaël Conz, SPECo, Canton de Vaud
31 Oct. 2017 · 9:19 a.m.
Lancer sa start-up : quelles priorités pour son CEO
Wiktor Bourée, Technis
31 Oct. 2017 · 9:31 a.m.
Le Casse-tête de l’import/export pour les PME – la solution sur mesure !
Jérôme Légerot-Germain, HOCO Logistics
31 Oct. 2017 · 9:41 a.m.
Escapade dans le cerveau d’un Business Angel
André Delafontaine, GoBeyond Investing AG
31 Oct. 2017 · 10 a.m.
Une app sans map ? Vous n’y pensez pas !
Emanuele Gennai, ESRI Suisse
31 Oct. 2017 · 10:34 a.m.
Valoriser son entreprise: quelles méthodes pour quel public?
Amaury Bonnaire et Stéphanie Chaumier, Ernst & Young
31 Oct. 2017 · 11 a.m.
Le mot du Directeur
J.-C. Calmes
31 Oct. 2017 · 11:36 a.m.
Rapport de l’Etude sur la Capacité à Innover des entreprises
Elvis Gonzales, Managing Director, M & BD Consulting
31 Oct. 2017 · 11:46 a.m.
Devenir indépendant: les idées reçues sur les assurances, les impôts et la comptabilité. Vrai ou faux !
Laetitia Mazanek, Cyrille Robert, Vivien Fuhrer
31 Oct. 2017 · 12:30 p.m.
Innovation du modèle d'affaires des PME
Jean-Michel Stauffer, Innovaud
31 Oct. 2017 · 12:33 p.m.
Quelles sont les compétences clés des nouveaux entrepreneurs?
Christophe Barman, Loyco
31 Oct. 2017 · 1:03 p.m.
Dérisquer sa startup – apprenons des erreurs d’autrui
André Delafontaine, GoBeyond Investing AG
31 Oct. 2017 · 1:33 p.m.
Leadership bienveillant et équitable au quotidien
Patricia Torres , Romandie Formation
31 Oct. 2017 · 1:37 p.m.
La révolution digitale des médias n'a pas encore eu lieu
Xavier Comtesse et Chantal Baer
31 Oct. 2017 · 2:06 p.m.
Développer son activité e-commerce en Suisse et en France
Romain Duriez, CCI France Suisse (CCIFS)
31 Oct. 2017 · 2:32 p.m.
Le portage salarial : démarrer votre projet sans contraintes administratives
Pierre Strubin, Thalent SA
31 Oct. 2017 · 2:36 p.m.
Créer ne suffit pas, il vous faut négocier
Henri Jean Tolone
31 Oct. 2017 · 3 p.m.
Gérer son entreprise dans le cloud, garder les pieds sur terre
Jacques-André Eberhard, Open Net
31 Oct. 2017 · 3:32 p.m.
Comment utiliser le crowdfunding ?
Vincent Pignon, Swiss Crowdfunding Association
31 Oct. 2017 · 4:01 p.m.
L'entrepreneuriat associatif créateur des emplois de demain
Laurent Seydoux, - LYS Laboratoire d’Ynnovation Sociale
31 Oct. 2017 · 4:34 p.m.
Innovez par les services grâce aux géo-données transfrontalières
Xavier Mérour, Alexandre Coquoz
31 Oct. 2017 · 4:35 p.m.
Les outils informatiques essentiels pour tout créateur d'entreprise
Jérôme Steunenberg, Clever Net Systems
31 Oct. 2017 · 5:33 p.m.
Lean Marketing: révolution de génération ?
Jérémie Burgdorfer, Buxum Communication
31 Oct. 2017 · 5:34 p.m.

Recommended talks

Projet Fiscal 2017 - Questions juridiques principales
Jérôme Bürgisser, Docteur en droit, Avocat au barreau
5 June 2018 · 6:42 p.m.
Les métiers de l’environnement peuvent augmenter la performance et la résilience de l’entreprise
Romain Ferrari, Directeur général de Serge Ferrari, France
19 Jan. 2012 · 10:29 a.m.