Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:06
voila mesdames messieurs bonjour je me présente sylvie léger je suis adjointe a la direction de génie même j'ai le
00:00:12
plaisir eux aujourd'hui d'animer cette table ronde mais avant de rentrer dans le dans le vif du sujet
00:00:18
j'aimerais aussi vous présentez les personnes en tout cas les institutions
00:00:22
dans les cas nous pourrions pas tous ensemble aujourd'hui je pars défenseur bien sûr qui nous aident a réaliser ce projet
00:00:28
je voudrais déja en premier lieu rend remercie e. every suisse qui est
00:00:33
le principal responsable re privés qui nous a aidé et je vais
00:00:36
donner la parole 3 secondes un monsieur jeunesse il a bien rejoindre qui va vous présenter 10 qui freinent conférences tout à l'heure
00:00:44
merci sophie merci beaucoup voila merci a 1'000 m de nous avoir inspiré
00:00:50
et des ardennes la possibilité il faut paraîtil a tenir commune les classes a la crème
00:00:56
de nous avoir inspiré et comme vous inspire aussi et comme
00:01:00
vous êtes tous inspiré evry vous connaissez partie connaît series
00:01:06
à la eux qui tiennent la geographie
00:01:10
un esprit c'est la géographie appui appliquer cette
00:01:13
plateforme géographique certes google maps mais
00:01:18
pour adultes donc c un mode c'est un monde a découvrir a 16 heures honneur un conférence peut passer sous notre temps
00:01:26
pourquoi a la géographie les conférences pourquoi géographie avec eux avec eux avec génie lemme aujourd'hui
00:01:33
d'après ce que je taf est un élément clé jeu pour l'innovation
00:01:36
des sociétés comme pubères de la mer débit comme test la je comme de nespresso le n'aurait pas
00:01:43
le succès qu'ils ont aujourd'hui sans avoir appliqué de la géographie et de leur application dans leurs projets
00:01:48
voila alors merci encore a 1'000 m de m'avoir accordé la parole
00:01:52
prononcée 3 secondes et je relis complémentaires comme phare comme l'a fait la crème
00:01:58
merci infiniment
00:02:01
voila je voulais juste passer en revue aussi je tiens a remercier allah bosser j'
00:02:05
ai un le canton de genève a la chambre de commerce ardeur a genève
00:02:10
qui sont des membres fondateurs de gêner même qui nous suivent depuis 21 ans maintenant disque gêné amérindiens non
00:02:15
puis a swisscom qui était aussi nos parrains avec l'aéroport de genève n d
00:02:20
b et qui aura in conférences aussi cet après midi on a la font des tactiques
00:02:24
la FAA qui vont fondre vont faire également des conférences vous invite a regarder la
00:02:29
le programme et enfin a ce que les personnes importantes aussi des médias ont acquis well
00:02:35
qui a été la caméra au fondeur au fond la salle
00:02:38
puisque toutes ces toutes ces conférences sont entièrement filmé
00:02:42
et vous pourrez les retrouver un vrai casse tête a partir de du
00:02:46
14 octobre c'est a dire après demain elles seront sur le
00:02:49
site de gêner même donc celle que vous avez louper pas de soucis
00:02:52
vous pourrez les revoir eux directement sur le sur le site
00:02:57
et puis je tiens aussi a remercier un business magazine donc voyez aussi la
00:03:02
caméra quito duquel va réaliser petite vidéo de cette journée et enfin bilingue
00:03:06
inquiet notre partenaire privilégié au niveau de la presse vous avez pu trouver un petit peu partout sur les stands des
00:03:12
bilans avec jean sur couverture carrefour des créateurs donc les
00:03:15
remercie infiniment vola pour la partie d. des remerciements
00:03:25
la table ronde comment les grandes entreprises s'inspire tél
00:03:29
de la capacité d'innovation des startups et l'a fait tout un programme
00:03:34
il fit naître en pas des startup de la silicon valley valoriser la plusieurs dizaines de millions de dollars
00:03:40
ces ingénieurs devenait parfois et même sans produits tend de plus en
00:03:44
plus a disparaître un même avant d'avoir a parme
00:03:50
si dès la date sur le déclin le berceau de la nouvelle économie perd
00:03:53
de sa spécificité ce modèle mise au défi aux 4 coins du monde
00:03:58
alors que singapour tel aviv du bail sont se sont transformées eux mêmes en technopoles
00:04:05
avec de nouvelles règles un qui fait globalement leur apparition leurs atouts moins de
00:04:10
concurrence plus de flexibilité 0 un bassin de talent encore sous estimé
00:04:16
c'est ce qu'on peut lire en fête d'un bilan je reprends il a peu près au nord
00:04:21
donc les startups on en parle beaucoup en effet ici
00:04:25
la révolution numérique libéralisation de l'économie
00:04:29
l'innovation destructive les nouveaux modèles tout ça va très vite
00:04:33
et les nouvelles opportunités de business se multiplient sans cesse
00:04:37
en suisse le nombre d'entreprises qui se sont créées en 2015
00:04:41
total un peu plus de 41'000 nouvelles entreprises enregistrées pour le compte de la nouvelle façon
00:04:48
3'740 entreprises et pour le canton de genève 3'333
00:04:53
ce qui paraît énorme sur notre d'e sur nos deux cantons la
00:04:56
toute petite suisse par rapport au reste du mot fort de ses constatations
00:05:01
comment les grandes entreprises réagissent tel face a cette déferlante de startup
00:05:06
qui se crée un peu partout comment postale s'inspirer de
00:05:09
leur capacité d'innovation soldat j'aimerais menée ici un vecteur avec
00:05:14
nos amateur que je vais vous présenter tout de suite
00:05:18
au nombre d'anne rhétorique fine blindé qui a la présidente
00:05:21
du groupe du groupement des entreprises multinationales de suisse romande
00:05:26
monsieur andré de la fontaine qui voulait bien le dire qui vous aide
00:05:32
pour ceux qui investissent vers le cofondateur de go beyond investment
00:05:38
et monsieur raphael reliés de swisscom responsable smart city evans associés
00:05:45
du côté des startups nous a 23 représentants darunter encore invisible mais on
00:05:50
a dit qu'il était un parking il arrive tout de suite
00:05:54
alors j'ai le plaisir de vous présenter aurélien fouquet de linda veuve system
00:06:01
christiane et passant par la il va arriver et christophe heidi de i'properties
00:06:08
je vous présenterai eux leurs retardataires plate il arrive a un voila je
00:06:13
voulais déja commence avec une question un pour eux pour aurélien
00:06:19
v
00:06:25
voila je vous ai présenté tout ces gens j'ai pas suivi le slide et moimême prunelle modérée cette
00:06:38
voila je voulais eux passer la parole a l'oreille inf ok de linda et système met en avant
00:06:44
pour savoir ce qui fait quelque startup il a créé je vous laisse a regarder ça en images
00:06:53
pour eux
00:06:59
l'histoire commence lors d'un travail d'études aurélien foch est alors étudiant
00:07:03
a la haute école d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud
00:07:08
en sa sainte professeur ressort caché qu'apporter ce projet a l'école
00:07:11
un projet de développement en route pour les personnes souffrant de handicap
00:07:15
allal quelqu'un avait c. ou votre matisse freien j'avais été son premier ingénieur développer
00:07:21
cette technologie et avec lui pour ne développer le robot un partenaire lété
00:07:26
les médecins de juges et thérapeute j'apprends la ont la même
00:07:29
pour les tests cliniques eux cela vraiment confirme les clics deuxième
00:07:33
ça répond aux besoins et les gens sont demandeurs moment folie pleinement il faut sortir de l'école flamande dans les autres
00:07:39
le déclic entreprenarial se fait précisément a ce moment la dans cette
00:07:44
aventure il entraîne yannick sa retour d'ingénieurs en robotique
00:07:48
les activités qui fera sens pour le cofondateur donnait même pas la même voie
00:07:54
contre eux
00:07:56
quelque chose qui
00:07:58
social donc on pourra par un recul armement proba face aux
00:08:02
enjeux avant que depuis toujours en charge rapprocher
00:08:05
plus en plus d'un projet qui feront de sens pour nous et puis du coup ce projet
00:08:11
handicapé
00:08:13
on a parlé je naturellement accepté tout de suite de travailler classement accompagné d'
00:08:17
un génie laine l'entreprise a luanda health system voit le jour en
00:08:22
2015 a yverdon les bains alors j'ai même pour l'embrasser
00:08:25
ce ne sont de deux miroirs si on peut parler librement
00:08:30
présentée dans les objectifs de la société en présentant notre coach nous fort sous
00:08:35
nos prochains défis depuis 20 ans génial a la ville coaching nous confronte
00:08:40
vu la nous apporte son conseil visant a maintenir et restaurer les fonctions motrices ni
00:08:45
nombre inférieur après le lésions du système nerveux le robot lambda présente l'innovation
00:08:53
en deux minutes vous installer votre passion et ensuite différentes trajectoires donc eux ont l'avantage pour le film valable
00:09:00
on intensifie entraînement aussi pour le patient le deuxième roman in l'
00:09:04
innovation qui écrivait sur cet appareil sera un peu le minimum
00:09:07
sa mère qui permet au thérapeute d'apprendre notre agence pour lui suffit d'installer son patient
00:09:13
puis ensuite on peut manipuler l'agent du patient en pensant a leur bois prend donc en assurant
00:09:18
de joindre l'égalité du thérapeute qui sont la sensibilité toute l'expérience la acquise
00:09:23
les trajectoires tourne ensuite vers la jambe avec laquelle la
00:09:27
robotique de répéter aucune très grande précision
00:09:31
la société est actuellement en phase d'industrialisation des fondateurs doivent lever
00:09:35
2 millions de francs et réparer attentivement la vente de se
00:09:39
regroupent pour 2018 un produit de haute technologie
00:09:43
qui compte implémentés dans les hôpitaux et cliniques en europe
00:09:59
très belle vidéo espagne oui merci beaucoup résultant pris voila ma première
00:10:05
question sait comment votre innovation eux atelle été accueillie
00:10:09
dans le milieu médical estce que c'était de l'enthousiasme tout de suite ou plutôt du scepticisme
00:10:15
ça dépend des états pour faire du projet lorsqu'on est encore presque au niveau académique dans létat étudie les bras grands ouverts
00:10:22
donc les hôpitaux et cliniques therefore accusions yves de développer quelque chose avec nous
00:10:26
pis dès le moment ça projet plus en plus la commercialisation proclamée sont plus sceptique et
00:10:31
je crois vraiment vous aider parce que ça va générer du revenu peut être
00:10:34
vraiment nous on a commencé fabuleux eux qu'ils auront le temps d'hôpitaux couleur merci non particules juive
00:10:40
qui nous actes usuels a permis de développer des coûts côtoyer de travailler des thérapeutes de
00:10:44
médecin j'ai moimême travailler labas pendant 6 mois dans le service nous réhabilitation
00:10:48
donc imaginez fin dans l'expérience acquise qu'entrepreneurs d'êtres qui côtoient les thérapeutes qui côtoient les passions se fait
00:10:54
qu'aujourd'hui on avait vraiment répondre aux besoins de séjour l'acquis qui sont nécessaires dans ce domaine
00:10:59
merci je vais passer la parole a un arrêt bien ri pour les grandes
00:11:06
entreprises que vous représentez comment des innovations telles que celles ci sont accueillis
00:11:12
eh bien c'est vrai qu'un cette région si c'est une région qui est extrêmement fertile en innovation
00:11:19
vous êtes un dans un domaine qui et bien développées aussi dans cette région puisqu'on
00:11:25
touche d'un côté a la technologie de notre côté à a la santé donc
00:11:30
on a ici des tas d'entreprises multinationales
00:11:33
qui sent également active a la recherche
00:11:37
d'innovation dans ces domaines la les collaborations qu'on peut avoir un entre
00:11:42
s coffre réunissent tarte a fait ici ce que c'est donc pas besoin et l'entreprise finalement
00:11:48
tend a accélérer a renforcer l'innovation dans cette région
00:11:51
qui est extrêmement importante si je prends juste
00:11:55
quelques points de de comparaison les startups je crois
00:12:00
vous représenter dans l'arc lémanique
00:12:03
fin 20% des startups sont dans l'arc lémanique pour ce qui a des multinationales une concentration
00:12:09
dans l'arc lémanique des multinationales extrêmement importante puisque
00:12:12
ses environs un emploi sur un sur 4
00:12:15
sur 5 dans la région dans les grandes entreprises et puis en suisse 75% de l'
00:12:21
innovation et financée par les grandes entreprises donc on voit très bien qu'on a l'immense
00:12:27
complémentarité maintenant c'est vrai aussi qu'il faut absolument qu'eux
00:12:32
ce qui se développe en dehors de nos entreprises soit quelque chose qui
00:12:36
allez dans le sens de ce que notre entreprise recherche et a ce
00:12:40
niveau la je pense que monsieur eh bien dans la cible
00:12:44
merci j'aime donner maintenant verrait vers swisscom estce que vous êtes approché par des par des jeunes
00:12:50
startup qui ont des produits avoua vous vendre entre guillemets et si oui comment vous réagissez
00:12:58
oui tout a fait donc on et approcher mais on essaie surtout mais
00:13:01
aussi de proactivement aller a l'encontre des startups je pense que
00:13:06
pouvonsnous dans l'industrie des télécoms c juste primordiale et jouer de lest exemple donc
00:13:11
et en suisse comme fournit les réseaux de base la connectivité
00:13:15
avec la fibre le mobile mais après toute la valeur ajoutée de plus en plus non dans son
00:13:21
digital elle vient des applications des services que vous utilisez et l'exemple typique c'est des sms
00:13:27
ou du jour au lendemain a swisscom a perdu des centaines de millions
00:13:31
de chiffre d'affaires sur une année tasks boîte ça peut arriver
00:13:34
donc si bien industrie qui a ressenti ce dysfonctionne passé
00:13:39
nous et puis le deuxième le deuxième particularité ceci
00:13:44
que finalement on a un bagage anhistorique ex PTT qui
00:13:47
a priori nous fait pas images de d'entreprenariat d'innovateurs
00:13:52
donc on a assez de ces deux paradoxes qui sont cons et dans une industrie qui était en train de se dit souhaiter
00:13:58
sachant qu'on a eu des premières a lêtre mais que le banc font part de fines
00:14:02
telles que i'autre sl arrivons si donc on a peu en avant cette phase
00:14:06
et je passais pour ça qu'on interagit déja depuis bien longtemps avec les startups
00:14:11
par ce qu'on a reconnu ce besoin d'aller vers eux et puis de prendre le meilleur de ça
00:14:16
après c pas si simple ont en pratique de faire cette coopération et je penche swisscom
00:14:22
on s'adapter on apprend tout les jours dont 30% on a on
00:14:25
a plusieurs programmes ayant acquis le startup challenge justement bah la c'
00:14:29
est plutôt nos questions d'aller a l'encontre des entrepreneurs et on
00:14:32
leur propose de soumettre dès leur idée enfin leur projet
00:14:37
et puis les gagnants partent a la silicon valley on a fait ça y'a quelques temps ça nous permet d'adam
00:14:43
dans le cadre de ce startup challenge de cette année on a eu 200 application donc on voit qui a
00:14:47
on ressent si cette envie des startups d'autres avec les entreprises donc ont cessé dans les deux sens clairement
00:14:53
et puis après ensuite bah la difficulté c'est aussi en fonction de
00:14:56
la maturité de la startup de dire a quel moment estce
00:15:00
qu'on peut faire des pros français est testé ça je pense que c'est d'aider a des enjeux vous avez aussi s
00:15:06
quel moment il faut approchait h. u. a quel point ces suffisamment matures pour le faire donc
00:15:11
c'est la où on est en train d'apprendre nowak quel moment pertinent puisque les startups oui c'est bien assez
00:15:16
innovant mais ça peut aussi faire peur ce que peut être que demain les disparaît et sion fournissent a son client
00:15:22
sachant qu'on vole l'entreprise a un grand et nunes fortes image pas il faut être prudent
00:15:27
et puis l'autre le deuxième aspect je mettrai la mémoire C7 se
00:15:33
dit après bas et ce qu'on peut pas investir dans une startup
00:15:36
ce qui permettra de d'aller donnant la startup et mieux comprendre ce qui se
00:15:39
passe donc c'est aussi in approche ont apprises au dela des concours pour
00:15:43
finalement pouvoir interagir avec eux c'est aussi investir dans un certains nombre de startup vient
00:15:48
fonds d'investissement qu'on a maintenant depuis plu disons sur la place
00:15:53
d'accord vous avez en partie répondit a ma question puisque je vais savoir comment vous intégrer ces startup
00:15:58
estce que vous voyez les racheter votre travaillant en collaboration je crois que
00:16:02
vous avez répondu avec le fonds le fonds d'investissement
00:16:06
autre innovation autres domaines un bâtiment connecté gestion des buanderie
00:16:12
votre slogan et ypres partir et invente le quotidien ça
00:16:16
alors voyons images comment aurais invente le quotidien avec les bureaux les
00:16:24
pour eux
00:16:29
le parcours entreprenarial décrivent d'invalider but lors de son projet avec le travail de bachelor of
00:16:35
diplômé en électronique n'en a été fondé du séduit les professeurs et
00:16:39
surtout la demande et réel je l'ai levures le look vraiment
00:16:45
elles vont avoir le courage et le partage et que ce soit l o
00:16:49
l u i d l u ont vu leur
00:16:54
elle crée en 2015 la société qui convertit ces données font
00:16:58
l'équipe développe le v. k. infidèle de partage de buanderie
00:17:02
et la chine sont commandés par ce boîtier interface tactile permettant
00:17:07
une identification forme du locataire vue vous me le problème
00:17:11
qu'on a donc mon vol le livre vivre le
00:17:15
kilo george l qu'un jour j'ai concierge
00:17:18
s'associent pour eux ils demandent plusieurs français ils vivront vous aidera a
00:17:24
lieu le virus de l'encaissement elle vise
00:17:29
au niveau le loup le loup
00:17:32
de plus de l'homme il voit le jour le
00:17:35
logement le long du visualisation par les régimes
00:17:39
c'est pour eux le ils vont vivre le lait
00:17:42
pour monter la revue pour vous aurez le
00:17:45
vu le volume le volvo révèle le dénature combative l'
00:17:50
entrepreneur compte développer d'autres applications des fonctionnalités
00:17:54
permet dans la gestion complète de l'habitat a pour l'électricité et le gaz
00:18:00
cette aventure entreprenarial a été possible grâce le talent au soutien de
00:18:04
génie aime réellement vendu comme gilles je crois en avance vivez
00:18:08
vu qu'on va elle t'a fallu dire est implantée actuellement sur le marché roulant
00:18:15
écouter dans le rapidement fait faire vivre en suisse et international
00:18:20
pour eux
00:18:28
christophe il semblerait que vous ayez des problèmes faire volitive
00:18:33
comment vous avez venu cette idée de faire ce projet
00:18:38
en fait on a commencé avec le projet pour la gestion complète de l'immobilier
00:18:42
son nom voir le marché en fait qu'on nous a dit clairement le vrai souci ce niveau du plomb a des problèmes fonction
00:18:48
des locataires qui se plaignent pas ce qui peuvent par recharger leur coeur parc dans leurs masques par
00:18:53
terre fortement beaucoup d'entre vous qui ont déja eu un soucis au niveau de leur buanderie
00:18:58
et pour les résistants la même chose mes soucis d'encaissement des soucis de réclamation
00:19:01
etc et du coup c'est vraiment le marché qui nous a dit
00:19:05
qu'il faudrait trouver solution % du coût feu première
00:19:08
marche le premier marché suite aux retours différents clients
00:19:12
comment vous avez abordé les régies vous êtes allé les voir avec votre produit comment vous êtes pris
00:19:17
alors on a eu plusieurs canons faites d'abord mais de la communication 9 un peu bruyant
00:19:22
le passé notamment leurs fesses et d'autres moyens visuels qui ont fait que certaines régies
00:19:27
aux propriétaires nous ont contactés et sinon beaucoup fonctionner avec eux des mises en relation
00:19:32
par ce que l'immobilier se commun en milieu quel grand en étant toute tue tout le monde se connaître et du coup on
00:19:36
a un piano relation fur a mesure on est passé de contact en contact zone eurola faites les différents acteurs dans l'immobilier
00:19:45
andré je vais vous passez un peut être la parole go oubliant ndt ne pouvait nous dire de nous
00:19:52
oui bonjour a vous tous donc combien de west est un réseau de cap ce 11 investisseurs a travers l'
00:19:57
europe encore majoritairement suisse nous avons investi personnellement notre propre
00:20:01
argent dont sont maintenant flottement tour de table
00:20:04
16,5 millions mis dans 5 ans plus tard top encore
00:20:08
de nouveaux majoritairement swissmem de très bons retours financiers
00:20:12
depuis 8 ans environ de clans retour financier aussi un impact socialement
00:20:16
vous nous créons vraiment des emplois dont nous investissons nous pouvons suivre de près
00:20:20
les sociétés dans lesquelles nous investissons léon qui conditionnent son conseil d'administration
00:20:25
merci et skinner innovation comme celle de christophe i properties pourrait rentrer en considération chez vous
00:20:32
oui tout a fait ce sont exactement de notre cible simplement parce que c'est
00:20:35
quelque chose de connaître un problème qui est quand même assez courant pour
00:20:39
eux c'est pas forcément problème ce que sur la base de genève
00:20:42
de jerry buanderie mais sans crème clair que beaucoup de personnes rencontrant
00:20:46
un moyens d'automatiser un travail encore très manuellement et très fastidieux très
00:20:51
contraignant aujourd'hui de quelque chose qui peut être répliquer a
00:20:54
beaucoup beaucoup d'eux de reprise au travers en pays voir
00:20:58
a travers le monde donc ce document dessus tout a fait
00:21:01
merci alors maintenant je vais me retourner vers notre petit retardataire
00:21:06
if lt perdait dans les parcs voila je vous présente un danger christophe bay ou dont l'innovation
00:21:13
touche plutôt le grand public pour la grande satisfaction des parents et vous allez voir pourquoi
00:21:23
pas à puis urbaines économiques qui en revendant herbivores
00:21:36
et devenir entrepreneur et chefs d'entreprise
00:21:39
niggli énergie a plus de 50 a l'expérience personnelle amène a créer un marché de choses
00:21:45
sur de très logique j'ai toujours voulu être un entrepreneur et parents avaient
00:21:50
déja magasin avis pour enfant apprend a et ayant fait sa chez des enfants et
00:21:56
leurs proches au revenu refuse que je t'expatrier je me suis aperçu quelques fois
00:22:02
sur courant fort a prix abordable qui était confortable et surtout
00:22:05
question cuir esclaves furent sévèrement le matériau qui a
00:22:10
sa surprise dégagé et j'ai acheter des chaussures
00:22:14
c'est pour ça sent francophile et vraiment quelque chose a faire comment allier les jeux qui ont
00:22:18
souvent tendance et en cuir et dire tout et que la croissance du pied de l'enfant
00:22:24
en 2011 puis ont banni ou dénigrer la société belge qui offre filiale
00:22:29
fonds collet a ouvrir ses sur frais et des chaussures de qualité
00:22:33
eux qui restaient eux affecte la croissance est le fond
00:22:37
à précis qui somme toute est abordable dont on a que du frère chez nous on la
00:22:43
plainte était malade comme des esclaves aux villes qui permet de mesurer puis lorsque vous achetez
00:22:48
faux écrit sur eux relationnel et aussi de contrôler après 6 mois si le pilot font
00:22:52
eux la survie par rapport a la façon dont on a fait des études
00:22:56
fonder des problèmes je sur profond résulte du fait que la chaussure fut adaptée avec
00:23:01
les tiers font la force europa corp et rétracte sur tes cache trophy
00:23:07
marché diplômé en marketing économie a l'âge et l'o. n.
00:23:10
le travail pleinement tant chez malraux ou de la lol
00:23:14
une expérience professionnelle oui il devient auteur vanité j'aimerais appliqua la
00:23:20
chaussure cachet m'appliqua a la fin c'est a dire
00:23:23
de maîtriser toutes les étapes du design en passant par la fit
00:23:29
près fabrication et la cité maya pour proposer a produit de qualité
00:23:34
mis a prix abordable de façon va éliminer en fait intermédiaire la fabrication offert final et
00:23:41
je me suis senti qui avait a un déficit de par rapport a la
00:23:45
sur commande et la mode depuis 30 ans ou 40 ans c'est
00:23:48
a dire que des multimarques fumer iaas édifié trouver marqua un
00:23:54
détaillant vous pouvez aller dans la guerre en sachant ce que vous avez trouvé a quel prix quel niveau de service i.
00:24:02
mais a on et l'approche qui a reçu réparer le mal
00:24:07
bondit fut rempli et fondateur mais je domaine qui varie
00:24:11
holbein égale en n. L4'000 perd donc
00:24:15
quelque peu les juifs d'allemagne ou très remarquée julien interview de l'arrivée en philo chemin
00:24:21
la marque homélies concret dont ils en ont pas maman
00:24:26
bigorre neuve et autres outils en hongrois devrait également voir le jour j
00:24:36
la question en attendant des chaussures en parlant on pense pas forcément innovation
00:24:41
comment estce que vous faites passer comment vous vendez votre innovation aux clients
00:24:46
alors je pense que l'innovation vient du produit en tant que tel par ce que comme un con
00:24:51
una on a vu dans le reportage edit innovation au niveau de la conception de la chaussure
00:24:56
au niveau de la facilitation pour l'enfant mais aussi pour les parents au niveau
00:25:01
de la chaussure également avec des thèmes alain divin pays cette semaine qui amovible
00:25:06
qui et qui ont fait surtout modèle et aussi conception par rapport aux matériaux
00:25:10
on achète des cuir en italie en espagne donc on ne peut assurer
00:25:15
a eux au niveau des matériaux d'agrumes d'excellente qualité par rapport a ça mais je pense que le niveau de l'innovation mais aussi
00:25:21
de la manière de commercialiser tout ça parce que comme ça parait dans ce reportage nous ce
00:25:26
qu'on possède vraiment être un facteur de réassurance pour eux pour notre clientèle en sachant
00:25:32
que si la maman vient chez nous acheter des chaussures et sera ce qu'elle va
00:25:35
trouver quel niveau de qualité quel niveau de prix i surtout un très bon conseil
00:25:41
et pour nos jours aujourd'hui on a woman qui boutiquiers qui est a
00:25:45
genève c c génial passeront au travail tout les jours dans cette
00:25:48
boutique et où tout les jours on collation le fait avec toute clientèle et
00:25:52
on peut vraiment tirer on fête la formation par ce que finalement
00:25:56
ce qui est très dangereux dans le monde uri tels ces défis dicte
00:25:59
au marché ce qui faut acheter plutôt que d'écouter ce que les
00:26:02
clients veulent aider suffisamment réactif pour pouvoir offrir et répondre aux attentes
00:26:07
de la clientèle donc l'innovation lien d'une part du produit du
00:26:10
et d'autre part est la nôtre commercialisés également du prix passe quand on fait on maîtrise ou toute la
00:26:16
chaîne de production du design jusqu'au moins je l'avoue qu'on peut être pas 30% chaque la concurrence
00:26:22
estce que vous avez pensé a faire appel a justement au grand nombre de grandes marques
00:26:27
pour commercer dans la distribution alors dont justement pas a ce qu'on fait si vous voulez avoir
00:26:33
à avoir appris qui abordable où devait éliminer ces intermédiaires mais par contre lorsque j'
00:26:38
ai lancé cette marqué i a 4 ans s'est emparé de mon travail
00:26:41
et ce que je tenais a affaire au début c'est de pouvoir tester le produit de manière
00:26:46
la plus rapide possible et c'est la raison pour laquelle j'ai approcher des détaillants
00:26:51
pour nouveau reprographie bac ont fait l'idée du business model justement de ne pas passer
00:26:57
par des intermédiaires de telle manière a pouvoir économiser on fait des dits desdits coûts additionnels qui
00:27:03
se répercute finalement que sur le prix de vente finale qui équipe pays par le client
00:27:08
merci je leur donne un envers les représentants des des grandes entreprises notamment des multinationales
00:27:14
et ce qu'elle a la déferlante de toutes ces startup enfin on a 3 exemples ici mais je crois qu'il a dans
00:27:19
la journée en a des dizaines que vous allez pouvoir suivrez
00:27:22
et voir estce que cette déferlante fait peur aux multinationales
00:27:26
non au contraire c'est une merveilleuse opportunité hein il faut
00:27:31
bien voir qu'un lit relation entre les petites
00:27:34
et les toutes petites les débutante lily startup et puis
00:27:39
les grandes elles se font a différents niveaux
00:27:42
et puis la on vient bien de voir que lily besoin aussi de ces startup sont
00:27:47
assez différents et si l'on regarde dans les sociétés qui composaient j'aime
00:27:53
le couvent des entreprises multinationales aujourd'hui cette 90 sociétés qui ont des activités assez différente mais
00:27:59
si on prend dupont de nemours un ils ont mis a disposition nombre d
00:28:04
leurs locaux leurs laboratoires ein startup pour qu'elles puissent développer des cellules
00:28:08
solaires cellules solaires que dupont de nemours ensuite a peut être a
00:28:13
grande échelle va pouvoir développer alors que la startup aura fait
00:28:19
créer l'innovation si on prend génie même vous êtes une
00:28:23
aujourd'hui qui soutient les startups voulait soutenait aussi a différents niveaux
00:28:28
on a des entreprises qui sont membres du g. m. qui
00:28:31
soutiennent également génie même et puis bien incertain qui font
00:28:35
du duc d'affection de projets etc y'en a d'autre comme
00:28:41
propre pergame elle qui vient de d'organiser des séances de coaching spécifique pour
00:28:46
les startups en fonction des besoins afin d'affiner le business model
00:28:50
c'est une autre manière de soutenir les startups savoir qui a l'audience réellement quel produit
00:28:56
quand le vent quels canaux escaut utilisé comme un scandale vendre à quel moment et ce que
00:29:00
lle finalement l'acheteur sera astreint réceptif ou le client
00:29:04
sera réceptif a tout ça c'est important pour
00:29:07
eux une petite entreprise qui n'a pas forcément toujours
00:29:10
toutes ses compétences dans sa petite structure de pouvoir
00:29:14
communiquer aussi ce qu'elle a inventer de manière tout a fait un clair et de façon a pouvoir avoir un retour
00:29:21
par rapport aux clients potentiels et puis la encore d'autres moyens on a parlé tout a l'heure de
00:29:26
mise a disposition de fond la y'a d'autres sociétés
00:29:29
qui par exemple vont collaborer avec eux et mettre
00:29:33
a disposition de des des capitaux celle qua par exemple de merck serono vous le savez qui un
00:29:40
finalement de d'une structure qui fait était
00:29:44
fermé a donné l'opportunité a des startups
00:29:47
de pouvoir naître de pouvoir grandir et de pouvoir se développer en mettant aussi a
00:29:52
disposition un certains nombre de capitaux et puis y'en a d'autre comme givaudan
00:29:57
par exemple qui est un collaborateur un partenaire dans le matin même
00:30:02
ce qui est évoqué tout a la donc on voit très bien que les liens vraiment
00:30:05
des manières extrêmement différente de la compagnie des startups tout en étant toujours des opportunités
00:30:12
tant pour la startup que pour l'entreprise peut être un peu plus grande qui elle
00:30:17
même ne va pas trouver toutes les innovations dont elle a besoin avant terme
00:30:21
et aura besoin de ces innovations qui viennent de l'extérieur et parfois des
00:30:25
petits structure n'auront pas non plus l'échelle nécessaires pour en faire
00:30:29
quelque chose et l'entreprise plus grande pourra aider a avec son échelle
00:30:33
a l. a. a développer et a mettre plus en valeur encore
00:30:37
size innovations qui ont été développées par les petits structure
00:30:42
merci j'ai j'aimerais savoir comment vous arrivez allez capter ces startup
00:30:48
estce que vous mettez en place a des programmes de veille
00:30:51
pour aller voulait chargé sélectionner celle que vous voulez vous laisser un petit peu au
00:30:55
bonheur la chance et celles qui arriva premier arrivé premier servi comment vous y prenez
00:31:03
et bah justement lié a notre plus en plus et je pense qui a il faut s'en réjouir qui a
00:31:07
beaucoup de startups mais alors verser un défi de pouvoir justement
00:31:11
a sélectionner les ballons en tout cas survient un
00:31:14
0 un fixe stratégique affaire donc cessaient pas simple
00:31:19
nous on a plusieurs façons de faire ses bas finalement on essaye de est
00:31:23
la ou les startups secret donc on vient de créer ce digital lab
00:31:26
sur les PFL comme son et vraiment dans dans le coeur d'où fut crée un
00:31:30
certains nombre de startups technologiques puisque ça reste notre segment principal étant lié a la technologie
00:31:36
et puis après bah il faut prendre des risques et puis essayez donc on
00:31:41
en l'dès qu'on envoie lune qui nous intéresse on essaya
00:31:44
un bon exemple d'une success story je peux d'ailleurs en
00:31:47
donner un exemple de ce qui n'a pas marcher aussi souffre toujours des qui marche bien mais aussi l'image pas bien mais
00:31:53
c'était par exemple ce que je sais pas si ceux qui connaissent le concept de swisscom france
00:31:58
où l'idée c'est dire parce que les technologies étant plus en plus complexes on avait de
00:32:02
plus en plus de gens qui viennent qui nous interpelle sur l'utilisation de nos services
00:32:07
et puis on sait pas ça serait bien le fait allons voir si a par eux dans cette
00:32:11
chaire économie justement le la possibilité de faire qui voit en fait son entrée d'entre eux
00:32:17
et pour ce faire basses sont était très compliqué de faire en interne et
00:32:21
puisse trouver une société qui s'appelle 1'000 acquis développer un tel concept
00:32:26
donc on a fait de choses ont en lait a un intégrer un cube et chez nous pour leur donner un espace a zurich qui s'
00:32:32
appelle le paraître sable justement on essaie d'en faire un peu un
00:32:34
espace a la google ou yahoo et on peut travailler assez ouvertement
00:32:39
et puis bas avec ça on a pu développer un service qui était au totalement fait par eux par cette société là
00:32:45
donc ça c'est un bel exemple enron l'appétit masse qui s'est passé ensuite et qu'on a décidé
00:32:51
et c'est un des avantages pense ou d'un d accélérateur te dire que 1'001
00:32:55
avec un premier gros client international enfin en tout cas nationale
00:32:58
plutôt que de très grandes entreprises qui était swisscom
00:33:02
mais justement le potentiel était aussi énorme de déployer international et donc ce
00:33:07
qu'on a fait sait qu'on a investi dans la société
00:33:09
en la laissant aussi être capable d'aller ailleurs et ne pas juste
00:33:13
rester avec un seul client un gros client mais en suisse
00:33:16
donc ça cette piste le puits sont laissés ou la par exemple un exemple ca moi bien marché ct canton
00:33:22
on souhaite développer des choses au bas swisscom possède beaucoup de données ça pourrait être intéressant pouvoir
00:33:29
deux mettre a disposition de manière sécurisée évidemment ces données pour pouvoir
00:33:34
utiliser l'agilité des startups parents travaillent a beaucoup de complexité
00:33:39
y'a moins de maîtrise finalement de ce qui peut être faite ce qui me plaît pas fait donc toutes les sociétés actuellement on a regardé
00:33:45
dans ce fameux big data ce qu'on pourrait faire avec raffinement in aucunes on a pu
00:33:48
mettre un projet concret en avant par ce qui avait cette barrière a l'entrée
00:33:52
donc ceci savoir ou quels sont les les domaines où c un c facile a
00:33:57
intégrer startup et on peut faire et puis d'autres qui sont plus compliquées
00:34:02
oui donc justifié de résumer lu de conversation clans vient
00:34:06
d'avoir en ce surplus startup sont beaucoup
00:34:10
plus vigilant pour développer des nouvelles technologies de nouvelles idées
00:34:13
et des personnes extrêmement créative qui font que ça
00:34:17
s est quelque chose de très efficace de ce point de vue la et les grandes entreprises
00:34:21
ont da peine a concurrencer fait partie la startup par contre une fois que la startup en produits
00:34:27
la startup aura beaucoup de peine a concurrencer la grande entreprise qui est
00:34:31
une machine de distribution une machine de marketing et machines de vente
00:34:35
la grande entreprise comme beaucoup plus efficace pour un go to market stratégie
00:34:40
les dis cuter par rapport a la startup lors le monde aider un
00:34:43
ce compte la startup développement la grande entreprise permet in
00:34:47
distribution beaucoup plus importante comme ça chaque par an
00:34:50
chaque côté de l'équation fait ce que fait le mieux faire
00:34:54
la startup innovation la grande entreprise la machine d'industrialisation
00:34:58
distribution marketing et ventes et la lorsqu'on arrive a
00:35:02
réunir ces dons sont des synergies incroyable se passe
00:35:05
f lorsque moi je m'occupe de ce que j'arrive le mieux a faire qui me passionne que je
00:35:09
suis de loin plus efficace lorsque j'essaie de faire des choses pour lequel je suis pas très bonne
00:35:13
queue je perds du temps que je suis frustré que votre efficace pour amener ces deux parties ont sont soit
00:35:18
créer quelque chose très efficace attend la difficulté 7 sont
00:35:21
des personnalités du moral on prédire totalement différentes
00:35:25
qui sont que moyennement compatibles sont les met ensemble ils font en sorte de introducteur
00:35:30
l. effort réalisé par swisscom ce recours n'est pas forcément compte de la ford derrière du
00:35:35
nombre de personnes 9 heures pour que cette collaboration ce se passe quelque chose d'énormes
00:35:40
des normes et c'est pour ça qu'au fil des années chez google and sachant que nous on voit que près de 1'000 façons startup par année
00:35:47
et 4 saumons qui viennent de la plupart du monde corporelle je porte mon travail buffett engagement corporel que l'
00:35:53
on comprend ces deux cotés dont est capable de faire le introducteur presque l'interprète entre ces deux mondes
00:35:59
en particulier pour les grandes entreprises qui elle n'aurait pas forcément les moyens que veut
00:36:03
mettre swisscom sont très en avance que son excellent plussuite un certains temps n'est
00:36:07
pas toutes les grandes entreprises ont les moyens de pouvoir dédié des équipes de dizaines
00:36:11
voire de centaines de personnes pour structurer cette collaboration cette recherche de startup etc
00:36:17
elle a fait que cela ou d'avoir un jour de coach externe qui peut capter pour les grandes entreprises de
00:36:24
trouver des startups spécifique pour les besoins de grandes entreprises quelque chose de très intéressants on travaille avec elle
00:36:30
pour permettre d'identifier d'où va venir la description et ferme ton très
00:36:35
très motivant et quelque part très triste
00:36:39
aux grandes entreprises la grande majorité des employés phare exactement doit venir la destruction
00:36:44
il savait exactement où va venir le concurrent qui savent la où va venir l'inhumation
00:36:49
mon père mais pas forcément de passer du temps et d'en faire quelque chose
00:36:53
et sur l'axe utile de d'avoir un peu un croyant côte qui
00:36:56
permet de faire émerger ce savoirfaire et d'exprimer ce savoirfaire en interne
00:37:01
et d'identifier des fragments de recherche ensuite de les spécifiquement chercher des startup pour chaque anxieux seulement
00:37:07
ce quelque chose d'assez plus on est contre présentation produits entreprise évident pour les startups aussi
00:37:13
merci andré ça semble effectivement très intéressant mais peutêtre une
00:37:17
autre question voler pour les startup estce que
00:37:20
vous quand vous avez des narines au projet respectifs et ce que vous avez pensé un
00:37:24
moment donné vous pouviez tout de suite atteindre une grande entreprise soit comme clients sont éventuellement faire
00:37:30
juste racheté et ce que c'était quelque chose qui vous a effleurer au départ
00:37:37
pas forcement du congrès j. w début
00:37:41
pour eux cru mobilier ou pour le son dépendait directement les comme client comme client
00:37:46
après au niveau du rachat autre dépend toujours des opportunités mais c'était pas
00:37:50
dès le début non sieste plus dans un partenariat typiquement pour eux
00:37:54
allez comme disait avons pour aller sur le marché pour cet emploi paiement sur le marché lorsque peuvent industrialisation
00:38:01
mais c'est plutôt en termes de conclusions avec eux des grosses régie des choses comme ça
00:38:05
après a des fabricants allant de plus dans la bonne dans l'autre sens plus
00:38:10
entre ton partenariats et signe grandes sociétés voulait racheter votre brevet votre invention
00:38:15
faire dépendre des conditions de l'opportunité s quel cadeau devait témoigner 20 avant avait je lance quelque chose
00:38:24
un nous typiquement médical on a divers paliers on peut imaginer un marche un petit peu locale
00:38:29
la suisse romande réfute les hôpitaux sacha très lâche laborie tout seul la suisse
00:38:34
et allemande inconscient massivement réseau moment pluie tente hôpitaux rencontrer un car
00:38:38
pour la société c'est tout a fait tenable maintenant des moments je relis et je réalise que ma
00:38:43
marché cette allemagne si le roman est globale le agit clairement d'en
00:38:46
avoir dell de soustraitants femme de lettres distributeurs et qui jeudi contre
00:38:51
x. y. ce distributeur sinon ils sont impliqués dans le développement sont impliqués dans la recherche de clients
00:38:56
dans france martina sera bien plus important et du coup devant un partenariat c. assez proche
00:39:01
j'ai ensuite je fais shell expose aux etats unis voila clairement joan clos aux postiers outrepasse fils ensemble
00:39:07
donc vous serez en recherche de partenariat en tout cas dans des grandes dans les grandes sociétés pis
00:39:13
notre rapport a aider les gens comme ceux de la fontaine mais tout a fait
00:39:17
ce qu'on appelle également les hésite à quel moment fait naître prisé rachetés
00:39:21
cela s'est opéré acheter une plus grande et puis il nous a la propriété intellectuelle en plusieurs brevets
00:39:26
aune technologique peut s'appliquer a d'autre que d'autres principes en médecine et puis clairement notre objectif est ne
00:39:31
associés font tout les fondateurs se rendent possible l'accès a ces soins l'accès a ces technologies auprès de patients
00:39:37
ensuite si ces nous sinon personne fera le plus a même de le faire prince autre objectif cette année se produit sur le marché
00:39:44
merci bien on arrive plus ou moins moderne de ce débat mais je veux pas l'arrêté sans vous donner la parole donc je
00:39:49
pense qu'estce qui aurait des questions pour un de ces
00:39:53
messieurs dan estce que quelqu'un même question a poser
00:40:03
alors je vous apporte la micro vous pour des raisons de caméra on garde le
00:40:07
micro pour poser cette question finances infra pas entendu évrard attendra leur reprocher
00:40:16
bonjour je vais bien entendu le discours du représentant de j 2001
00:40:21
j'aimerai rebondir l diffuse que pas beaucoup de déperdition
00:40:26
auprès des startups qui s'instaure un bureau a les plus jeunes par
00:40:30
eux qui doivent monter toute l'infrastructure qu'en quelque part ma
00:40:34
la petite graine qui doit devenir pousse le pour eux grandir beaucoup mieux
00:40:39
dans une entreprise qui vivent eux mettre un petit pour son un
00:40:45
ces bénéfices pour accueillir des jeunes croient sans passer par toute la
00:40:51
le filtre compliqué de s'installer dans un bureau blanc par 13 heures
00:40:55
au dela de la distribution postures des équipes techniques i. des compétences
00:41:01
dans les entreprises où se situent les plans des départements entre charges
00:41:05
je crois ferme réponse conjointe avec eux très délicat donc puis un
00:41:10
voyant beaucoup de startup chaque année c'est sûr que plusieurs entreprises pensent qu'il suffit
00:41:16
de mettre a disposition des locaux et peut être un tout petit peu d'argent
00:41:20
pour acheter des pizza m. b magiquement quelque chose se passe on voit effectivement il se
00:41:25
peut que certaines startups arrive dans les locaux ont conquis peu par hasard et ce sont les
00:41:28
bonnes startup pour collaborer avec l'entreprise vraiment créer une synergie probablement pas et surtout ce qui apporte
00:41:34
énormément de valeur par rapport a un incubateur accélérateur c'est vraiment le coaching des contacts
00:41:39
de mettre en relation la partie 19 dans la grande entreprise
00:41:43
avec les startups qui font du sens par rapport
00:41:46
a la grande entreprise tous un assez gros travail qui doivent
00:41:50
préparer les secret story d'incubateur d'accélérateur entreprise
00:41:53
tout un travail d'affaires pour ça marche il faut bien comprendre un
00:41:57
petit peu la nécessité d'avoir ce travail de fond préparation
00:42:02
j'ai pas grandchose a ajouté c'est vrai que ce match il est extrêmement important et puis dans la
00:42:08
vie du started by a des moments où doit être en a pas encore tout a fait la
00:42:14
le bond les bons produits qui le produit final et il faut aussi évoluer la dedans
00:42:19
n i et c'est vrai que c'est dans l'intérêt des
00:42:22
parties de pouvoir avoir une proposition quand même suffisamment affiner avant de
00:42:27
de prolonger ou de compléter cette relation mais de nouveau
00:42:32
tout les modèles sont possibles les biens acquis le fonds i un a qui attendent
00:42:37
un certains temps pour le faire elle a d'autre qui font des
00:42:40
appels par leurs systèmes internes d'innovation a l'extérieur
00:42:45
pour eux pour certaines de molécules ou certains produits
00:42:50
certains services dont ils ont besoin et puis ces échanges qui sont extrêmement importants
00:42:55
maintenant a eux c'est vrai aussi que le réseau est extrêmement important
00:43:01
pour les pour les startups ont en particulier au tout début eux également
00:43:07
et je peux que vous encourager aussi a être très présent dans tout
00:43:11
les lieux où ils pourraient avoir des entreprises qui seraient sensibles a
00:43:15
à vos arguments sensible a ce que vous avez développé de façon a
00:43:19
ce que ça marche puissent aussi se trouver et puis
00:43:23
à a entre nous tous nous sommes aussi a disposition pour vous aider dans
00:43:27
dans ses efforts la a ce que c'est vrai qu'eux aussi un petit peu comment ça se passe dans
00:43:32
dans les grandes entreprises et faut pas non plus avoir de faux espoirs il faut quand
00:43:36
même avoir quelque chose d'un petit peu abouti avant qui puisse intéresser l'entreprise
00:43:42
je crois que je pourrais je vais peut être juste rajouter chose on a
00:43:45
beaucoup parlé d'entreprenariat po donc tout ce panel un
00:43:49
faites tout ce que nous avons dit il s'applique aussi tout aussi bien a la intrapreneuriat c'
00:43:53
est a dire le fait de développer un esprit entrepreneurial a l'intérieur de grandes entreprises
00:43:59
potentiellement même de former des équipes intrapreneuriat all qui se comportent commune startup
00:44:04
et qui peut être coacher dans un incubateur dans un accélérateur qui doivent aller chercher leur propre marché
00:44:10
et qui sont du coup beaucoup plu boosté évidemment au niveau du résultat et beaucoup plus
00:44:13
focalisées sur obtenir des résultats par ce que la même chose que les startups
00:44:17
elles vont pas touché de savoir a la fin du moins si elles n'ont pas fait de progrès extrêmement claire
00:44:22
donc tout ce qu'on a vu conçu s'applique a l'entreprenariat comme qui extrait mentation pour grandes entreprises
00:44:27
je voudrais dire vous voyez rajouter quelque chose puis moi je peux mettre future pour rebondir par rapport a sa en tant
00:44:32
que startup aussi sur ordre de l'entreprise précise ce que veut dire qu'on a suivi dossiers cette entreprise la
00:44:38
tel qu'on étendrons store un peu plus neutre on aura du conseiller de différents domaines août
00:44:43
deux dans notre domaine qui nous entrons dans une entreprise qui sera plus a
00:44:46
même de fonctionner avec le mode de fonctionnement ou plus nous permettre
00:44:49
de nous adapter via plusieurs entreprises qui peuvent dans le même domaine le
00:44:53
pour trouver la bonne après soucieux grâce a ses côtés c.
00:44:56
ce différend entre intervenants on peut trouver aussi le meilleur endroit pour eux
00:45:01
s'installer a préféré aucune foi contre des entreprises en note
00:45:04
très bons machine ça peut accélérer mais je pense qu'en terrain neutre a la base c'est pas vraiment
00:45:09
merci beaucoup et ce qui a d'autres questions qui et vous nous titiller oui je passais micro
00:45:16
qing quilietti donc j'ai pu pardon dans ma
00:45:19
carrière justement ce danger pour certaines startups
00:45:24
ces cultures et mort le l'embryon été tués dans l'oeuf pas ce que l'entreprise ave
00:45:30
phagocytée pratiquement la startup et avait empêché de se développer pour classer avant je dirais
00:45:35
a côté vrai vous entendre sur ce sujet je vous ai vu des
00:45:38
expériences de type t vous l'avez dit un petit peu mais je vais vous sus comme j'ai senti le vent du boulet
00:45:45
je l'ai fait kodak eussent su c'est quelque chose que
00:45:48
j'imagine que vous empêche parfois peut être de dormir
00:45:53
je voulais savoir si vous êtes justement je crois que monsieur a mentionné justement cela dans les entreprises les grandes entreprises
00:45:59
ont eu l'attitude positive au mans suisses toutes ce qui en a qui sont aujourd'hui en danger
00:46:07
l'enjeu est rebondir presque 7 sert des anges et on le voit plus en plus que ça soit même de coach
00:46:13
différents mal que ça soit gêné le m. o. notre organisme se pose la question de ce pays a rien réelle
00:46:19
la manière parler toutes les entreprises chercheurs interagit avec les startups et le plus en
00:46:23
plus d'entreprises créent des fonds d'investissement et ayant parlé avant de excite
00:46:29
ben effectivement il faut aussi avoir une stratégie de sortie puisque
00:46:33
mon nom et très startups technologiques et dans ce cadre la
00:46:37
généralement suisse honnêtement la plupart des startups qui
00:46:40
craignent certes technologique la finalité l'avant
00:46:44
et dont comprenant des fonds de société bah ça peut
00:46:48
potentiellement limité c'était cette excite puisque bah finalement
00:46:52
à un exemple sur le parc chiffre était pas la la société mais on a
00:46:56
une société startup dont le principal investisseur 0 un fabricant de téléphones mobiles
00:47:02
donc forcément si son innovation fonctionne bien ça va être compliqué
00:47:06
l'on excite ailleurs qu'avec cette entreprise
00:47:10
donc je pense que c'est la oh oui on en voit que les entreprises s'intéressent de plus en plus aux
00:47:15
startups presque pour certains comme audit pour swisscom cette question de
00:47:19
survie si on veut rajouter la valeur et puis
00:47:23
nouveau service on doit utiliser l'agiter des startups et pour les startup il faut aussi être méfiant reçu premier a dire de
00:47:29
l'prenez a tout de suite l'argent swisscom même si on vient oui on va on va mettre un peu d'argent
00:47:34
si effectivement il faut réfléchir a allah a la sortie la startup a la valorisation de la startup ensuite
00:47:39
parce que bah comme toujours dans la vie hayek pour et contre dans ces scénarios
00:47:45
donc ce assez ici aussi a prendre en compte bien aidé des
00:47:49
mécanismes beaucoup plus neutre donc nos décès aussi le faire en forme de
00:47:53
de soutien de coaching on apprend la et l'autre on ouvre des portes
00:47:57
moi ce que j'essaie de faire chez swisscom se monter un programme de corporate
00:48:02
même turing qui permet comme tu disais de mettre des 11 employés swisscom
00:48:08
devant des startup pour avoir un peu cet esprit
00:48:12
entrepreneurial et insuffler ça et puis en échange par eux
00:48:17
in société la startup comme swisscom en ont certes toujours moins les lucie 1'000 clients
00:48:23
business en suisse où y'a au moins carte sim in fine
00:48:26
donc ça nous permet de pouvoir donner des entrées aux entreprises
00:48:30
donc la aussi c'est être notre mécanisme beaucoup plus simple
00:48:33
de collaborer et d'apprendre de chacun sont forcément péjorer la société
00:48:39
pasque bah quand on investit dans ja les avantages et des inconvénients
00:48:43
merci je prendrai lentement une dernière question 10 qui les milliers qu'on arrive aux hôtes ernest qui encore une autre question
00:48:51
fin n'a pas l'air d'être le cas de vie et ce que je pourrais juste
00:48:54
rajouter sur deux ans combien alors a ce qu'effectivement ce corporate mentoring est extrêmement important
00:48:59
et puis aujourd'hui majeure représente une association d'une entreprise
00:49:04
mais bien évidemment que ce que j'ai dit aujourd'hui estce que je représente ne serait pas possible sans
00:49:09
ces entreprises qui sont membres du groupement des entreprises multinationales 0 un certains nombre de représentants dans la salle
00:49:16
je ne peux que vous recommander un si vous en avez l'occasion de soi
00:49:22
prendre contact avec eux monsieur r hetman de procter et gamble al donc qu'il hein et puis
00:49:28
monsieur médicis qu'est un coach et méritent eux qui travaille pour l'entreprise cotis
00:49:35
et voila donc si vous avez encore d'autres questions profitez de la suite et puis
00:49:41
je vous invite vraiment un consulter ces personnes qui sont bien plus experte que moi
00:49:46
dans ces domaines alors je compléter merci bercy veuve révélait
00:49:50
que je conviens effectivement générés n travaille en étroite collaboration
00:49:53
avec pr'tes régional mesurait semaine monsieur gilles i. qui travaille avec nos entreprises accompagnées en aie
00:50:00
il était en l'occurrence dans la définition de leur stratégie marketing et ça fait très apprécié
00:50:06
et c. quelque chose qui eux toutes les entreprises visées qu'on essaye
00:50:11
de faire valoir ne pourrait pas avoir sans passer par des organismes
00:50:15
elle est telle que l'autre l'occurrence voila je vous remercie
00:50:18
infiniment d'avoir participé a cette session j
00:50:24
vous invite a rejoindre les prochaines conférences qui seront dans l'autre se alsace a l'usine mabuse
00:50:30
et dire pour ceux qui ont envie de manger un petit morceau je voudrais vous dire simplement que le point le
00:50:35
point central donc et légèrement a la sortie est ouvert et puis on agde sandwicherie qu'on a fait venir

Share this talk: 


Conference program

Créer son entreprise
Kustrim Reka, Délégué à la promotion économique
12 Oct. 2016 · 9 a.m.
Innover dans le Grand Genève Français : filières et outils pour réussir
l'éco-cité, le Grand Genève français
12 Oct. 2016 · 9:03 a.m.
Le casse-tête de l’import/export pour les PME – INCOTERMS, la solution sur mesure !
Jérôme Légerot-Germain, HOCO Logistics SA
12 Oct. 2016 · 9:31 a.m.
L’image de marque à l’ère du numérique
Vincent Mani & Jérémie Burgdorfer, Buxum
12 Oct. 2016 · 10:01 a.m.
Le microcrédit : comment ça marche ?
François Deswarte, Seedz Up
12 Oct. 2016 · 10:03 a.m.
L’image de marque à l’ère du numérique - questions - réponses
Vincent Mani & Jérémie Burgdorfer, Buxum
12 Oct. 2016 · 10:24 a.m.
Capacité d’innover : + de 350 entreprises partagent avec vous leurs expériences
Elvis Gonzalez et Caroline Coquerel, M&BD Consulting, GENILEM
12 Oct. 2016 · 10:32 a.m.
Table ronde
Panel
12 Oct. 2016 · 11:09 a.m.
Levée de fonds pour un projet innovant - mode d'emploi
André Delafontaine, GoBeyond Investing AG
12 Oct. 2016 · 12:32 p.m.
Je gère mon entreprise dans le Cloud ! Oui, mais comment ?
J.-A Eberhard, Open-Net.
12 Oct. 2016 · 12:32 p.m.
Trucs et astuces pour parler aux Medias
Chantal Mathez, Journaliste Bilan
12 Oct. 2016 · 1:03 p.m.
Le CrowdFunding pour financer votre entreprise
Maxime Pallain, Raizers
12 Oct. 2016 · 1:29 p.m.
Comment acquérir et fidéliser ses clients : une approche à 360°
Sebastian Chiappero, Sponsorize
12 Oct. 2016 · 2:01 p.m.
L’alchimie de l’attitude positive pour booster ses projets
Laurent Cordaillat, Privilèges Genève
12 Oct. 2016 · 2:30 p.m.
Le Business Plan : + de 10 organismes s’associent
Caroline Coqueret et Jérôme Favoulet, GENILEM, Fondetec
12 Oct. 2016 · 2:31 p.m.
Comment bien segmenter son marché
Mehdi Shili, Pascal Bourgier , Procter & Gamble, GENILEM
12 Oct. 2016 · 3:01 p.m.
La Franchise : ses formes, ses étapes, où et comment
Alexis Moeckli, Raphaël Guichon, Co-fondateur de PMEavendre, GENILEM
12 Oct. 2016 · 3:33 p.m.
Doper son entreprise avec une approche géographique
Emanuele Gennai, ESRI Suisse
12 Oct. 2016 · 4:02 p.m.
Où en êtes-vous dans votre Stratégie Digitale ?
Maxime Guer, PMBCom
12 Oct. 2016 · 4:30 p.m.
Reprendre une entreprise, comment procéder ?
Patrick Schefer et Me Hubert Gillieron, FAE, Avocat
12 Oct. 2016 · 4:33 p.m.
Allocution
Jean-Christophe Calmes, Directeur de GENILEM
12 Oct. 2016 · 5:52 p.m.
Allocution de clôture
Daniel Loeffler, Secrétaire général adjoint du Département de la sécurité et de l’économie du Canton de Genève
12 Oct. 2016 · 6:03 p.m.

Recommended talks

Innovez par les services grâce aux géo-données transfrontalières
Xavier Mérour, Alexandre Coquoz
31 Oct. 2017 · 4:35 p.m.
Solution FER Genève
Patrice Fisseux, Directeur comptabilité, FER Genève
30 March 2017 · 6:26 p.m.