Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:04
je voudrais atil dit et je pense que je dis cela vous
00:00:09
a dit oui et en face aux enjeux nouveaux discuter
00:00:13
au nom de savoir ce qu'on veut façon le
00:00:16
surplus fluide on ait observé ces dernières années relation
00:00:22
de prêt pour votre prochain pousser les 2006 il serait bien plus
00:00:26
longtemps au genre et peutêtre aussi sur le choix du côté européen
00:00:30
de même qu'aujourd'hui du côté douce et l'on veut vraiment et les capitales
00:00:35
et ce qu'on veut vraiment quelque chose de plus l'huile oui suisse plu
00:00:38
soumise avec un mécanisme qui ressent encore une fois l'espace économique européen sur son côté
00:00:44
le évolutif et se coller contre eux aussi dans le contexte des briques si
00:00:49
de dire avec la suisse et va forcément donnée et l'union dans le modèle
00:00:53
parce qu'il faut l'ont montré que je sais pas si simple
00:00:57
oui alors il ya des questions à votre question la première
00:01:00
c'est une espèce d'homogénéisation de l'institutionnel
00:01:07
en europe entre états membres et avec des partenaires etat tiers aujourd'hui vous avez injection soumission
00:01:13
reprise autonome donc normal je lui donne amesure revient dessus mais ce que je veux dire c'est
00:01:19
que du point de vue des intérêts de l'union européenne s'est pas les intérêts
00:01:23
pas forcément mais pour que vous compreniez c'est plus facile à
00:01:26
des mécanismes qui sont équivalentes dont vous avez les processus au
00:01:30
sein de l'union européenne vous avez des processus avec les espaces l'espace économiquement par la norvège les industries espagne
00:01:35
c'est la suisse et vous aurez un futur la grande bretagne tous des pays qui ne sont pas membre
00:01:41
mais qui du point de vue du opérée participent ont accès au marché intérieur de l'
00:01:48
lors d'une peine celui c'est facile pour nous si un terme
00:01:51
de reprise du droit pertinent reprise des évolutions de droits pertinents
00:01:57
application de ce droit règlement des différends lors de problèmes dans l'application
00:02:01
en un système qui se ressemblent alors les états membres un système
00:02:05
beaucoup plus percutante visant un pouvoir supranational que la commission européenne
00:02:09
qui surveille qui peut entraîner les états membres devant la cour de justice oui rien de tout ça dure appartiendra jamais ça
00:02:16
l'espace économique un système de piliers une autorité de surveillance
00:02:20
de l'espace économique qui peut entraîner un état
00:02:23
de l'espace économique devant une cour d'appel cour ellemême car elle était sur le cours p
00:02:27
la grande bretagne et nous b sont là alors l'union européenne elle essaye de trouver un mécanisme qui
00:02:33
permet d'assurer l'homogénéité de l'application des lois déposés en suisse quelque soit la différence
00:02:38
c l'espace économique européen ce qu'on nous demande la file tout proche qui fait pour l'europe et l'homogénéisation
00:02:45
c'est un peu fou de l'espace économique européen et les valeurs de dallas modèle
00:02:49
institutionnel que nous négociant aujourd'hui il ya pas d'obligation de reprise du droit
00:02:53
y'a pas effet cosmétique ou sérielle au nord bienveillance dans ia aucune obligation de
00:02:58
reprise du droit 0 un engagement de principe à suivre les développements du droit
00:03:04
pertinent pour 5 accord définit l'exécution des personnes accord
00:03:09
ce trafic aérien encore ce trafic routier accord
00:03:12
agricole et accords sur les obstacles enquêtes techniques au commerce américain avec michelin
00:03:18
ces 5 accords là sont des accords d'accès au marché pour ces accords là nous
00:03:22
avons un principe déclarer que le droit applicable fixé au départ et que nous suivront
00:03:29
les développements de ce droit lorsqu'ils sont pertinents pour ces
00:03:32
accords qui dès lors sont portés selon nos procédures
00:03:36
donc si faut modifications législatives modifie la loi si fort et fernand murat référendum et si
00:03:41
le peuple refuse ce référendum y'aura pas de développement du droit reprennent avec sanctions
00:03:48
dans un avec la possibilité de la part de l'union européenne de mesures de
00:03:52
compensation c'est un des 501 à voir avec des sanctions internationales
00:03:56
des mesures de compensation qui doivent rééquilibrer la situation de ce dilemme traitement pourrait
00:04:01
je ne suis pas d'accord qu'estce qu'elle ait cette compensation je n'en sais
00:04:04
rien parce que ça c'est justement le point quel doit être mesures de compensation
00:04:10
par rapport aux manquements à présumer mesures de compensation
00:04:14
dont la proportionnalité par rapport à l'entreprise
00:04:18
fait l'objet d'un test d'un cours arbitrale indépendante
00:04:23
dans l'union européenne ne peut pas décider de mesures
00:04:26
300 katrina arbitrale et décider si essentiels sont adéquates
00:04:30
par roberto casati tout ça de très consensuel
00:04:34
pourquoi estce que le conseil fédéral ne va pas fou pour ça il n'assume pas publiquement ils ont baissé
00:04:38
on a un truc il sur mesure désormais de vous dire le jour se sera pas un drame
00:04:44
salaire sous autour de la photo abrite un dû par le conseil fédéral moi mais
00:04:48
je dois je le sais depuis que je participe à des événements comme celuici
00:04:53
chef du département de germaine le génocide loyauté décidé consomme
00:04:57
beaucoup de réticences hull la vitesse le rythme
00:05:00
pour conclure l'absolu nous conduit le conseil fédéral avec le soutien qu'elle ne sait pas après les partis politiques
00:05:05
qui sont depuis cet été on a on a même le la gauche qui sont plu à bord
00:05:11
mais parce que je pense vraiment que le changement de paradigme va
00:05:15
dans le jusqu'ici un peu les contours et important
00:05:19
que tout les politiques ne sont pas encore prêt à s'engager
00:05:22
pleinement ne sachant pas si à la fin le projet réussi
00:05:27
tout donneur de sperme n'en sait pas ça là consistant à ne pas terminé donc ce qu'on a fait depuis
00:05:32
le ces nouveaux je pense mais c'est dans l'air du temps et puis ça sera
00:05:38
à partir de maintenant toujours comme ça clément négocie presque publiquement
00:05:42
on a déclaré publiquement sien ce mandat de négociation vous
00:05:45
souvenez peut être le 5 mars monsieur K6 à la conférence de presse qui disent qu'on va faire
00:05:49
alors c'est bien je trouve ça très transparent et puis on a essayé d'amener
00:05:54
les gens avec et d'expliquer ce qu'on fait et aussi de saintpierre les
00:05:57
difficultés mais un danger affaire ça c'est qu'on parle de notre mandat comme si
00:06:02
c'était le résultat de la négociant le résultat attendu alors que le malade
00:06:07
voulons nous est dit à l'autre à face c'est pour ça que je veux parler de l'o. s. pas donc il faut composer
00:06:11
mais sur ces points là là là ce qu'elle est institutionnelle à proprement parler
00:06:16
la reprise du droit l'application du droit je pense aussi le système
00:06:20
de règlement des différends qui est un arbitrage classique avec possibilité
00:06:25
de saisine de la cour de justice lorsqu'on interprète du droit de l'union qu'ont intégré dans un
00:06:29
des 5 accord c'est quelque chose qui est tout à fait défendable et qui tient bien la route
00:06:34
dans ce contexte roberto barzanti vous revenez de londres cet aprèsmidi
00:06:41
nos amis britanniques tout ce qu'en suisse de certains milieux s'était réjoui
00:06:46
du break site soit lors de l'est pas si mal du côté britannique
00:06:50
se pose comment jésus source aura un coût vous les voyez ce qui s'entend dans le bateau même si c'est pas le configuration évidemment
00:06:58
vend alors de tout d'abord un la décision de ne pas britannique lui
00:07:02
appartient d'effets sur la respecter ils ont décidé de quitter l'union
00:07:05
européenne il faut respecter ça je trouve et je trouve aussi mais ça je vais déjà de la type de ce que je devrais dire
00:07:12
que l'union européenne aussi de respecter cette décision 7 millions peines de prison et puis un article
00:07:18
qui prévoit la sortie d'un état membre dans qui sortent de ça doit être acceptable maintenant
00:07:24
et ils sortent et courent un risque énorme c'est de se retrouver le 30 mars
00:07:29
à ce que le coût prêt a été fixée au 29 mars à rien
00:07:33
ça rien sinon rien le 30 mars minimaliste à oxford
00:07:38
ne peut exporter cette voiture en france un mal
00:07:41
si vous êtes conscient si pas ce que ces voitures la septième année pas certifié comme conformes au marché européen
00:07:48
0 un et ainsi de suite le tout tout à fait normal est toutes
00:07:52
les mesures phytosanitaires ne s'applique plus était donc c'est un vrai désastre
00:07:56
je pense qu'ils en sont conscients et c'est la raison pour laquelle je pense là je m'expose aussi un petit peu
00:08:03
qu'ils auront un accord de sortie vivante se mettent d'accord d'ici la
00:08:07
fin d'année sur ce divorce qui permet non pas de régler
00:08:12
toutes les choses et de gagner deux ans de temps pour les régler un divorce prévoit
00:08:17
si quelque chose en commun avec la frontière irlandaise pipit cesse et
00:08:20
surtout fortement politique la troisième frontières physiques à l'irlande
00:08:25
déclaration de guerre après ils vont se mettre d'accord sur ça je pense bien raison de deux ans
00:08:31
pour faire à peu près un train de faire nos alors aujourd'hui leur situation est très différent de
00:08:34
la notre race qui sont au bord du précipice épisode partant mais non pas au bord du précipice
00:08:39
non vraiment garcon colline borrasca derrière eux mais peu après ils ont sociaux qui est très
00:08:45
semblable à un autre mais c'est cela va retrouver un clown in choses qui
00:08:49
peut échapper quand on observe son quotidien c'est que dans le rapport canton augmentant les intuitions peine cantons les
00:08:55
quand on écoute tout à la suisse n'a pas bonne presse vous avez donné les chiffres avant qui devrait nous faire dire au nom de bleu
00:09:01
on devrait avoir bonne presse les chiffres sont excellents au quotidien cesser des échanges culturels climat économique
00:09:07
et tout de même que sur la suisse à bruxelles mais pas bien perçu on voit aussi que vous journalistes quant au boulot
00:09:13
le crâne avec la position de côté suisse à plus de buenos aires salée
00:09:17
les petits 1'000 voix un peu moins d'autre faut le reconnaître
00:09:21
ce qui est un avantage aussi pour parler d'ailleurs mais j'ai vraiment pourquoi estce que la suisse
00:09:25
de par le prêtre a d'abord autant de presque les britanniques qui plutôt gentil la suisse
00:09:32
un et l'asile à ce que parce qu'alors ça vaut le spécialiste des médias
00:09:35
et des journalistes développa vous faire porter le chapeau mais bien peu de ça aussi
00:09:40
fabuleux salaires culte
00:09:45
on a un an mais je veux dire c'est facile de parler
00:09:48
voilà quoi du chien qui mord les mollets anlass enveloppe vallée du
00:09:52
rhin kiss tient bien et nous on est perçue à bruxelles maya pas ce qu'on a choisi depuis maintenant à 50 ans
00:09:59
il voit un peu particulière c'est pas intégré dans ce grand flux un
00:10:04
et là et donc sep c'est
00:10:06
presque normal de sous estimé ne pas parler
00:10:12
les acquis qui sont énormes à puis de mettre en exergue ces quelques points qui ne marche pas
00:10:17
évoqué par le la perception médiatique mais vraiment pour tous quand on
00:10:21
s'adresse à un même à l'année dernière quant
00:10:23
à la vierge sur mes messages estce intéressant on a l'impression que la suisse ccc régulièrement traité comme un
00:10:28
comme un état tiers je pas de valeur entière pour fâcher personne de jésus mais je vais vous avez cérémonial et je vais donner
00:10:34
j'avais pas d'état second j'ai toujours poser la question qu'on a pas désolé on l'avait état tiers
00:10:40
premiers pas dans les salles de réunion en participa aux disputes nocturne un ministre en
00:10:45
souffre pas les autres mais pas parlement pas on a pas un lobby etc
00:10:49
en espagne constitue ainsi comme on dit politique qui portent tous à un
00:10:54
à la longue ça joue un rôle et d'ailleurs là où on est présent schengen dublin et associés
00:11:00
au système alarme somme alloca participent au sommet des ministres de la justice et de l'intérieur
00:11:06
quelles fonctions ça fait 5 ans fois par année les informel
00:11:11
ça fait 6 cette fois par année fassin 7 et 30
00:11:13
5 fois que létat va prendre la doyenne maintenant probablement un tout
00:11:17
les changements qui ailleurs là vous pouvez nouer des liens
00:11:21
positif mais vous êtes aussi quelque part vous participez aussi aux crises au problème et cetera
00:11:28
sa sacré l'esprit d'un club alors je l'ai dit de manière à
00:11:31
notre insu pas jaloux je parlais dans ce club mais c'est cette affaire
00:11:35
ca vous aider à vous êtes beurre a alors évidemment on en fait une chose si on parle
00:11:40
de schengen dublin a ont accepté d'être lok
00:11:44
saintmaur yémen de reprend des réfugiés et
00:11:48
d des requérants d'asile et d'italie et de graisse mais même directement dossier i sur la base d'un quota qui avait été
00:11:54
décidée par bruxelles à des accords va faire de manière volontaire on a tout fait ou à tout faire la préserver à quoi
00:12:00
ben ça sert a obtenu par exemple on a obtenu sur la directive sur les armes que la
00:12:05
mise en oeuvre un suisse notre loi soient considérés même si elle est à la limite
00:12:09
de l'acceptable d'un cadre communautaire que ça soit qu'elle n'aurait rien donc passer chaque fois un
00:12:14
pour un parce que l'année passée en fin d'année on a cette histoire de l'équivalence boursière
00:12:18
journal l'accord sur les obstacles techniques au commerce entraînant ithaca traîner un bon
00:12:22
moment on a l'impression de l'année dernière qui a eu
00:12:26
certaines avancées que de data chapman à chaque occasion du côté des incidents et en
00:12:30
tout cas où vous êtes certain mieux faire comprendre à la suisse que
00:12:33
mais sa deuxième enjeu autre que je vais peut être un peu polémique à ce
00:12:36
que je vais dans la polémique nous on attend d'un partenaire qui soit
00:12:43
jackie compréhensif qui disent les moyens pas on comprend bien etc mais ça nous
00:12:49
on a dit on va réviser la fiscalité des entreprises dominicain parler avant
00:12:53
on l'a dit combien de fois voulait comme les vaches également revoir la loi angoisse avec index quand l'affaire l'a pas encore fait
00:13:00
un long animer les mesures d'accompagnement et de circulation des personnes et fac amène que
00:13:05
on l'a pas fait je dire voilà paris initiative germain pour les nous sommes tous pareils je
00:13:10
vais dire on a des relation juridique à peu près bien à des rapports de force pas
00:13:16
alors je suis désolé de vous dire j pop peur d'aller à bruxelles a
00:13:20
leurs couleurs chantait dans les cas de la national la sphere valeur chanter
00:13:24
mais enfin faut quand même pas oublier que ce sont 27 états
00:13:27
que 500 millions de personnes qu'ils ont besoin limitée
00:13:32
de l'économie swissmem qui gagne chaque année 60 milliards à marchandises un
00:13:36
service saas husserl leur rappelle à chaque fois que je peux
00:13:40
et enfin pour nos 355% de marchés d'exportation
00:13:45
ça et le savent aussi spa alors nous on se plaint de la libre circulation des personnes à
00:13:51
mais essayez de penser à la suisse un virgule 5 millions de personnes qui laissait qui travaille ça serait
00:13:56
pas la même chose n'estce pas donc c'est cette c'est à cet alinéa 7
00:14:01
un event avec eux constant avec un partenaire qui est plus fort que l'autre ça c'est
00:14:07
dans la synthèse à vos foyers pas la même discussion avec moins patient par les états unis
00:14:11
à et pourtant j'ai regardé ce que les états unis ils ont fait ces 20 dernières années
00:14:16
l'union européenne par rapport à sa c afin que la voilà je ne l'aurait
00:14:20
jamais semaine débat apparemment ils ont soulevé par la libre circulation des personnes n'aurait
00:14:25
pas 300'000 frontaliers pas un milieu des personnes qui sont assez pas devenir par
00:14:28
jour donc évidemment que ces différents le voisin essaie peut être pour certaines incompréhensions
00:14:32
dans don sous respect qu'on pourrait attendre même si je comprends bien sûr de forcer les gens comprennent ça
00:14:37
par contre il ya peut etre je reviens à la question de la perception
00:14:41
et ce que du côté aussi les diplomaties suisses et des conseillers fédéraux
00:14:45
on a peut être négligé cet élément là en travaillant beaucoup en coulisse en travaillant peut être passé sur
00:14:50
dans les hôpitaux publics où la presse en disant on existant déjà quand on parle
00:14:54
avec des journalistes étrangers about celles qui connaissent pas la suisse faute découlait chiffres
00:14:57
il découvrit totale quand ils viennent passer quelques leçons en expliquant pour les presque tout les critères séjour dans la localité irrité
00:15:05
cette bonne séquence médiatique qui montre que la suisse existe et ça on a l'impression pendant des années c'est totalement exigées
00:15:10
e. s. peut être peut être qu'il faut faire leslie fort un peu
00:15:14
moins peur de d'être un peu plus volontaire un peu plus agressif
00:15:18
l'état partie à bruxelles que j'étais agissait en fait avec des journalistes aménagement parlement vivant
00:15:23
faisable expose au parlement à élever la voix n fois taper sur la table et cetera
00:15:28
un pas par contre pas ce qu'on a la réfléchit à
00:15:32
tous à une grande campagne de presse images etc
00:15:37
coût des dizaines et dizaines de millions et écoles à pavie
00:15:40
eux non plus de faire envie surtout les élites
00:15:44
quand je prends ce point on devrait peut être de faire de manière plus ouvert plus
00:15:47
volontaire un train de dire les membres on passe la parole à lasalle
00:15:55
quand vous de voir comment fonctionne l'union on le voit chaque fois
00:16:00
ça serait bien que sont les points faibles liens avec l'équivalence boursière
00:16:04
plan un point la croatie pas fondée sur la recherche la formation
00:16:08
impression qu'elle le fait que vous avez la veut montrer
00:16:11
que vous puissiez après eux québécoise pourvu que ça semble travailler
00:16:17
c'est compliqué non faussé les journalistes ne peut être efficace vous prononcer cette liste la démesure qui font
00:16:24
mal avec l'innovation la commission fait oui très précises et cette sorte d'escalade un
00:16:32
vous faites un islam drive ouvrira verbis ou fume estce que vous l'avez
00:16:37
du côté lyon peine ou estce qu'on peut les contrariée pascal au contraire ce milliard
00:16:41
allait son impression que c'est ça c'est bien pour la collection de commissions
00:16:46
et ce qui a vraiment fou stoffel pour se dire qu'on peut les contrées on
00:16:49
sait que ces propos guère de 4 ans un coffre apparaître aussi par ex
00:16:53
par contre des moyens de contrarier parfois comme le faux puis surtout si c'était un cas 14 les types de
00:17:00
bons côtés de sa valeur à la fois sur le choisit un document ce sont des voilà
00:17:06
ça aurait alors eu accès pas comment commencer non plus un mois et le deuxième groupe de la soirée 0 un
00:17:12
je pense que oui il faut se poser la question non seulement des
00:17:16
usines center stands et des choses positives comme peut le faire
00:17:20
pour créer un climat plus favorable mais aussi des divisions
00:17:24
nuance valse dans des éléments de dérangement
00:17:28
on l'a 7 ans à ça mais cette fois ça veut dire qu'être écoute cette liste et puis à chaque élément
00:17:35
les nuisances est immédiatement associés à un moment un
00:17:40
à ce que la géographie et celle qui allait hommage avant votre pourrait fermer la gamme essayez vous
00:17:45
pouvez vous pouvez dire un jour on fait des contrôles accrus à la frontière suisse est passé
00:17:50
oui et puis alors les hôpitaux cantonaux à genève et lausanne ne fonctionne pas ce jourlà
00:17:56
et puis et puis et vont faire la même chose de l'autre côté et
00:17:59
ils ont fait une fois elle doit formuler viennent pleurer ou était sa panda
00:18:03
de jour le jour de l'homme au champ de casse aillent alors que les
00:18:07
douanes italien je disais donc vous pouvez ouverte se trouvaient déjà atteint parfois
00:18:13
deux ordres numéro soit honorable pourquoi vous voulez remettant notamment en l'air table on discute on est
00:18:18
en train de négocier un accord en on avance on trouve des avancées commence lentement la
00:18:24
à ce qu'on dit nousmêmes connais pas sous pression de temps pourquoi menant vous mettez la pression de dans
00:18:27
un moment j'avance au rythme où elle avait dénoncé pour son ISPG en librairie
00:18:34
mais pourquoi vous me posez moi des questions
00:18:37
à mesure des ailes warner t. légèrement je lis les pour et à l'origine par rapport à sa demande tout
00:18:44
de même on voit s'avançant pourquoi parce que probablement il faut à mon accord par un accord vite fait
00:18:50
alors si on a pas mon accord dans les temps je vous ai dit avant il faut
00:18:54
éviter des conséquences méchante pour tout le monde ni fuir c'est pas une bonne chose
00:19:00
presque mis firent si ça vient pas armancette quoi donc concrètement c'est quoi présent comme définir
00:19:07
ah ben ça vous avez des experts ici ça représente
00:19:11
déjà systématiquement quelque chose qui n'a pas de sens je m'excuse d'
00:19:15
avoir de couper une bourse européenne indue du réseau et puis surtout
00:19:20
çà çà itunes et de celle à mesure qu'on apprend nous qui va couper les jobs hausse de la nôtre
00:19:26
sa saison contre nous à ces mesures de rééquilibrage discutable mais bons et les faits
00:19:31
et puis alors cette espèce de petite déclaration de guerre et notre parlement ancien
00:19:36
planifier pourrait se dire la cohésion serait qu'un milliard 3 ça représente
00:19:40
à peu près un an et demi % des fonds de cohésion de
00:19:44
l'union européenne annuelle et nous en séminaire 3 sur 10 ans
00:19:48
k dans cette mesure virgule un pourcent de ce qui font de bons je pense pas qu'avec sa
00:19:54
femme gagne beaucoup de résistance à l'europe mais ça sonne resta mais on aurait pas ça
00:19:58
et donc après un arrêt très c'est cette discussion institutionnels ainsi sa com ne se passe pas
00:20:03
je pense pas qu'on a les moyens de notre politique il faut rechercher le consensus
00:20:09
un consensus qui soient bons pour nous si c possible il faut faire sa part à faire la guerre
00:20:16
un point de vue 20 minutes 10 un vous avez dépassé le temps à madison
00:20:23
je propose éventuellement évidemment d'ouvrir un peu la parole à la salle
00:20:29
il citait pas ce qui vous inspire vous sentez bien défendue par
00:20:32
le diplomate vous avez l'impression qu'on éprouve donc il faut quand même pas provoquer les choses se passent comme ça même question à moitié
00:20:41
monsieur raymond de 104
00:20:44
du trocadéro qui arrivent sur votre
00:20:49
merci beaucoup je pense que vous nous avez vous présenter les enjeux commettant
00:20:53
essentiellement institutionnel vous trouvez votre exposé qui font des
00:20:58
presque exclusivement sur les jeux qui se montrent plus du tout du tout voulu tif règlement des conflits etc
00:21:06
pour ma peur expliquer ou de conversation je sentis qu'on pourra emmener tarifaire quelque
00:21:13
chose que je suis c'est le moment venu accepteront sans grande difficulté
00:21:19
la difficulté de vos chances sur le kosovo c'est cool je
00:21:22
voulais difficultés ne sont que lucie pour restitution du matériel
00:21:27
on voit que les problèmes qui se pose du coût de la libre circulation des personnes du côté
00:21:32
des aides d'état du côté du marché de l'électricité
00:21:36
du côté peutêtre aussi tes quitte ou double citoyenneté européenne
00:21:40
islande nous sommes qu'il devient les jeux susceptibles
00:21:44
de faire capoter 7 de cette relation et surtout si vous le jour et beaucoup de vous entendre
00:21:53
news la lune après notre arrivée rappelle très bien alors mon jeune j'ai touché
00:21:58
brièvement mot mais mon intérêt était surtout de vous montrer quel est le
00:22:04
dans la structure institutionnelle de ce texte qui évidemment s'applique après une
00:22:09
substance qui est celle de cet accord que je nomme alors
00:22:13
le prince allait les questions après l'autre un libre circulation
00:22:17
des personnes si l'accord institutionnel un travailleur tel quel
00:22:22
et qu'on a pas prévu les aménagements substantiel sur la libre circulation des personnes
00:22:27
ce qui va vraisemblablement se passer c'est que lorsque l'accord est la vigueur de l'union européenne
00:22:32
viendra la commission européenne au sein du comité mixte de l'accord sur l'expulsion des personnes via
00:22:37
savez les 6 depuis maintenant 9 depuis la conclusion de cet accord et des
00:22:42
évolutions du droit dans un système donc ça serait bien que vous preniez ces évolutions
00:22:49
et entre autre via des évolutions du droit comme la directive secrète détacher la
00:22:53
directive de mise en oeuvre de la directive secrète de toucher la
00:22:56
directive sur le sur la libre circulation des citoyens de l'union européenne
00:23:00
qui sont d'après l'union européenne un développement du droit pertinent
00:23:05
ceux conférés nous dans ce cas là si on avait pas je ne sais pas de régler le problème aujourd'hui serait dire d'accord
00:23:11
on peut bien reprend des parties ne soit pour ne pas pertinent soit non plu la libre circulation
00:23:17
des personnes du fait de leur citoyenneté cela nous concerne pas un pas des citoyens et ainsi de suite
00:23:23
ça irait probablement devant un tribunal arbitral épître hasher et puis il faut faire ci faire ça
00:23:29
lorsqu'on aurait cette décision du tribunal arbitral on pourra toujours dire merci beaucoup on la suit pas et alors après y'aurait
00:23:35
des mesures compensatoires dont la proportion etc donc ça c'est
00:23:39
la mécanique et et au fond si en été
00:23:43
totalement courageux troisième coupe de la soirée pour faire ça mais seulement et puis on va pas être
00:23:50
d'accord et puis on a mécanismes institutionnels qui nous permet de ne pas être d'accord
00:23:54
et puis après on verra bien de toute manière ça se passera à vingttrois
00:23:58
ans celle tant qu'il faut pour la constitution de la travailleurs
00:24:01
pire encore des procédures qui prendra encore deux 3 en tant que quelques
00:24:04
heures à 10 qui font face à 6 ans on verra bien
00:24:09
mais nous sommes suisse donc nous faisons pas ça comme ça et dont nous essayons
00:24:14
à priori de défend des positions pour conçoit pas la société la
00:24:18
situation la incertitude ça vaut pour les mesures d'accompagnement
00:24:22
ça vaut pour la directive qu'on appelle de citoyenneté mais qui n'a rien à voir pour nous avec la citoyenneté
00:24:27
européenne sur la mesure cette unité de la libre circulation des
00:24:31
personnes du c des faits qui sont des citoyens
00:24:35
mais citoyens vaut aussi pour les suisses sur la reprendre ça vaut pour les norvégiens qui l'entreprise
00:24:40
à et savent aussi quelque part pour un règlement de la peut parler d'eux
00:24:44
mais qui a des conséquences financières importantes qui est un règlement qui change
00:24:49
l'obligation d'indemnisation 24 chômage aujourd'hui sur les pays de
00:24:53
résidence pour les frontaliers dans le futur ça serait le pays de travail
00:24:58
pour la suisse avec un quelques centaines de millions par année de coûts supplémentaires dont il est encore en
00:25:03
vigueur dans celuilà pour aider les parents les guerres la non impact quand même on veut s'assurer
00:25:11
si on reprend ces textes un certains spécificité qui sont les nôtres mesures d'
00:25:16
accompagnement prendre en prenant cet exemple à des mesures d'accompagnement soit
00:25:21
préserver c'est à dire que la protection des salaires qu'on
00:25:24
assure aux travailleurs détachés qui est suisse continue être assurée
00:25:30
la question est la suivante estce que c'est possible de s'insérer dans ce cadre plus large
00:25:36
repas sachant que la directive sur les travailleurs détachés évoluer que la directive de mise en oeuvre aussi
00:25:42
que l'union européenne et plu tellement loin de ce qu'on a nous comme protection mais qui a encore quelque
00:25:47
chose qui que nous faisons de plus et ce qu'on arrive ou pas et si oui comment
00:25:53
et ça c'est la discussion si par contre alors le point de vue suisse c'estàdire dans
00:25:58
notre système et largement supérieure c'est pas question d'aller dans
00:26:03
alors lors de l'autre possibilité c'est la première alternative se laisser enfermer puis on verra bien servait pas
00:26:09
et c'est pour ça fait tellement difficile lorsqu'on demanda à l'union européenne
00:26:13
j'ai justement pour nous avancer du normand deux d'admettre qu'on peut protéger un
00:26:20
peu plus du fait de la spécificité et l'unes des spécificités la justice
00:26:24
je sais je viendrai technique c le fait que la prestation de services transfrontalières
00:26:29
un a suisse et limité à nos jours et les pas global donc l'accord luimême
00:26:36
il restreint cette liberté de circuler pour les détacher et donc ça fait du sens
00:26:41
làbas des systèmes de contrôle qui sont un peu plus poussée que dans l'union européenne parce qu'
00:26:45
autrement n'arrive pas à protéger ses travailleurs ça c'est la réflexion ça ils ont compris
00:26:50
alors ça il accepte sur le fond il acceptait r. il faut voir si on arrive à
00:26:54
ménager quelque chose qui était alors sur les aides d'état quel autre qu'un dossier
00:27:00
je pense que là pour l'accord institutionnel pour les mots là un système qui prévoit des
00:27:05
principes à qui ne sont pas applicables soit en sont pas justiciables en tant que telle
00:27:11
mais des principes qui doivent trouver concrétisation précision si nécessaires
00:27:16
doivent être complétés via les accords sectoriels con conclurait
00:27:21
et pour lesquels une norme sur les états nécessaire certain
00:27:25
etc je crois très contrairement à l'horizon exemple
00:27:29
la mention annales pour allah et en les invitant à aller c'est pas question d'entreprise les aides d'état c'est le fait
00:27:34
de l'état de divers horizons exemple normand la garantie ne permet
00:27:38
pas une dette a absolument pas déjà de lune et de
00:27:42
tout système bancaire n'est pas concerné du tout parce qu'on n'ait pas très de négocier un accord sur les services
00:27:48
financiers un accord un train de négocier un accord sur l'électricité
00:27:51
ça touche les producteurs et les distributeurs d'énergie électrique un
00:27:57
pour cette sage et classique on dit cessera pour des accords ça concerne pas maintenant s'adapté plusieurs fois pour les petits amendements n'a pas
00:28:03
le choix bien sûr qu'on a le choix honorer des principes de
00:28:07
l'accord institutionnel ces mêmes très honnête c'est de dire
00:28:11
aux suissesses et suisses sachez que dans le futur si toutefois presque aujourd'hui c'
00:28:15
est pas le cas on voulait conclure un accord sur les services financiers
00:28:19
ignorait des dispositions sur les aides d'état à l'accord sur les services financiers
00:28:23
et alors oui les balkans n'avait pas tellement l'aigle et les garanties étatique
00:28:28
le fait que létat puisse intervenir à soutien a
00:28:33
d'un établissement cantonal a forçant ainsi les
00:28:36
règles de la concurrence mais si cette intervention se fait sans fausser les règles de concurrence
00:28:41
au même titre qu'un investisseur achètent eux desdits pourcent de banques privées oh oui % de crise
00:28:47
où elle problème on a pas sanctionné je passais qatar au courage pourquoi pas à cause de ça
00:28:52
et pourtant ces fonds et étatique qui achète donc c'est pas ça le problème c'est l'aide d'état qui rend
00:28:59
l'opérateur qui reçoit s'était plu concurrentielle de manière indus
00:29:04
les banques internationales avoir les assurances ça n'a rien à voir avec ce qu'on est en train de faire
00:29:09
par contre il faut être clair si un jour on négocie un accord
00:29:13
social et financier la question des étapes sera sur la table
00:29:16
et les monopoles cantonales assurance aussi ça c'est évident menée par un train de le faire aujourd'hui ces mêmes
00:29:22
présent n'est que de dire aujourd'hui ça sera le cas lorsqu'on le fait et ça veut dire aussi
00:29:28
qui aura gêné en accord avec l'union européenne sur les services financiers jamais
00:29:32
si appât directe sur la concurrence jamais donc elle aura par cet accord
00:29:38
deuxième question je connais pas tout le monde donc si vous me fallait oui
00:29:42
alors c'est facile olivier feller conseiller national librement les divers états
00:29:48
un an
00:29:51
on sait qu'un de ses oeufs
00:29:58
dans les prochains jours ces éléments
00:30:08
les participants au comment la situation
00:30:13
pour les
00:30:15
oui
00:30:17
dès le
00:30:21
alors je vous annonce que certains plus communaux ou non nous avons dit nousmêmes l'
00:30:25
union européenne quant à eux chargé ces régimes fiscaux et qu'il faut maintenant
00:30:30
loi est très simple à référendum pis qu'on va le faire et qu'on demande de l'union européenne de patienter encore quelques mois
00:30:37
même à leur disant je pense que monsieur maurer qui était à bruxelles hier j'
00:30:41
ai pas vu des rapports d'imagine qu'il a fait ce poids
00:30:44
quand il arrive à laisser nos travailler tranquillement maintenant c'est pas question d'un mois ou deux ou 3
00:30:49
faites surtout pas de betty et j'espère que leurs alliés pensent que le risque
00:30:53
que ce que vous faites fortement contreproductif et sa pratique encore plage comprennent premier
00:30:58
oui vraiment oui ça je comprenne ça comprennent depuis si pas vécu nos depuis
00:31:04
juin 2016 un vote sur lui la côted'aime mais comprennent
00:31:09
qui pourrait fort bien et le défaut je ferme la femme jorge donn jusqu'en avoir comme si le stade vivant en suisse qui se
00:31:15
passe comme dans les traités afin de la nuance éparses allant des oui peut etre que je passe au mois de mars isa
00:31:23
je pense que ce qui pourrait faire c'est magique que j'aurais aimé le
00:31:28
service de la date à laquelle des régimes qui sont les régimes à la confédération
00:31:34
là où l'on prend des décisions que vaudrait un signal de bonne volonté déjà ça mais
00:31:39
au fond ce qu'on leur dit ces processus en cours un
00:31:42
le parlement progresse à un système prévoit référendum ira pas
00:31:47
actes des strates et puis voilà ça sera de toute manière on va être
00:31:51
un retard d'une et impasse que ça sera pour l'année suivante
00:31:54
et au mois de mai en sera fixé quoi estce que vous voulez vraiment donc mettre sur
00:31:58
les listes de cette manière là et risquer de tout faire capoter je pense qui comprennent
00:32:03
j'espère mais ça dépend aussi de ce qui se passe pas a donc toute
00:32:07
la discussion sur l'institutionnel de la réussite ou alors d'une sortie
00:32:12
apaisé je sais pas si c'est possible ça dépend de ce que fait notre parlement
00:32:17
après avec le projet de collusion avec 7 milliard 3 ça dépend de pleins de choses
00:32:22
le plus on a un climat a généré apaiser ce qui veut pas dire
00:32:26
qu'ont conclu un accord conclu pas conclure mais un climat apaisé
00:32:29
et le plus à sera facile d'obtenir sa là alors les états membres
00:32:34
sans portant je dirais aussi important que la commission alors que normalement
00:32:38
les instances communautaires qu'un plus important que les états membres désolé de vous dire le
00:32:43
la dynamique communautaire et plus fortes que l'addition des états membres
00:32:48
la tâche n'est donc un live sont importants et la if et dans le fait que
00:32:52
le parlement le fed a toutes les ambassades dans le fait pas chaque visite ministérielle
00:32:57
hum au niveau plus bas je l'ai fait à paris je vais faire homme je fais part tôt je leur dis
00:33:04
faites attention à cette liste c'est du poison je pense
00:33:08
que globalement on a compris que le monde charger un
00:33:10
train de faire ce qu'on va faire on va le faire bien l'excellent travail quand quelques mois
00:33:15
par rapport à sa juste une petite question on arrive on voit
00:33:19
beaucoup les conseillers fédéraux se déplacer dans les capitales aller à paris
00:33:23
après une déclaration que ça va bien à travers un ça se passe bien on va budapest ça se passe bien à la fin
00:33:31
ces gentils les capitales la commission joue son rôle car des traités
00:33:36
et c'est quand même rarement la commission qui perd un con ce sont les ministres qui se prononce
00:33:40
à la cette fonction d'impulsion conscient pour rouler dans la farine dans les capitales ont applaudi
00:33:47
rassurez peutêtre un peu ça aussi mais c'est moi je parle c'
00:33:54
est aussi vrai que dans les capitales on a des contacts
00:33:58
je parle des ministres et même au niveau des secrétaires d'état peut être aussi et surtout de
00:34:02
ministre des contacts avec des pairs donc des gens
00:34:06
qui ont les mêmes réalités politique
00:34:11
passant par les mêmes et qui ont des qui ont des contraintes similaires aux nôtres
00:34:14
visant les électeurs raison parlement mise en contact avec la réalité qui est
00:34:19
plus directe que celui que peut avoir des commissaires europa qui leur aussi basse que
00:34:24
vivent pas dans une tour d'ivoire mais afin qu'ils sont détachés
00:34:29
d'une comment dire d'une d'une réalité quotidienne et donc je peux
00:34:33
puis même pas convaincu que lorsque le ministre allemand ou en droit
00:34:38
réélu et je comprends pas notre ministre et puis je vais essayer je vais voir muet tout à faire la
00:34:44
qui raconte des histoires je reviens à l'époque délai édimbourg quels termes eh oui
00:34:51
ce qui vous a fait monsieur locataire venant s'était pas un modèle à l'époque j'ai pas souvenirs de voyage
00:34:58
mesdames messieurs à gérer ce que je veux dire c'est qu'un les états membres lorsqu'
00:35:03
ils traitent avec nous en tant qu'état épargne tant que membre de l'union européenne
00:35:08
un son plus proche de notre vision des choses à suite alors vous devez comprendre
00:35:13
c 27 chacun une chose chacun son intérêt ils se retrouvent habitat décidé alors
00:35:20
ce qui va justement les propositions d'un processus décisionnel
00:35:24
de l'union européenne viennent de la commission
00:35:27
le traité prévoit que si la commission qui propose c'est très difficile pour un état membre de proposer
00:35:32
soit des acquis soit beaucoup d'accord et qui font pousser pose lancé la commission
00:35:37
et alors lorsque la commission propose lorsqu'elle le fait de 23 décembre
00:35:41
à eux à luxembourg alors que tout le monde à travers de la montrant savoir qu'estce
00:35:45
qu'on fait ici un an et létat de renouveler pour une année d'équivalence
00:35:51
je pense que sincèrement beaucoup d'états se sont immenses renouvelé pour l'année ses bons et même sauf les années
00:35:57
se sont abstenus sàrl cette et d'autres qui n'était peut être pas content comme les allemands les autrichiens
00:36:04
par services banque c'est pour une saison et puis pense aussi d'accord
00:36:08
le ainsi je m'oppose appliquée à des scènes 5 état d
00:36:12
du sud qui sont pour et auquel je dois demander autre chose un
00:36:15
dossier et ce que j'ai pas mettre en danger ma position
00:36:18
pour aider un pays tiers qui plus est obtient cette équivalence dans qu'
00:36:22
estce qu'ils ont avec ça se passe souvent comme ça
00:36:25
et cette dynamique interne qui sont v la dynamique interne à l'élève
00:36:28
et nous sommes dans un dossier schengen dublin sont associés donc
00:36:33
jacques a moi et puis moi à participer à ces réunions d'heures de représentant permanent du corps et terrasse
00:36:38
appelle les comités des représentants permanents c. les instances cette instance qui prépare les décisions pour les ministres
00:36:45
et on voit très clairement cette dynamique a alors déjà d'
00:36:48
abord ces français qui parlent l'allemand ou l'allemand
00:36:51
le français je crois tour de rôle puis après les autres grands italie à l'époque l'angleterre et
00:36:57
puis c'est la pologne par ce que ces nouveaux grands etc les autres c'est elle aussi regard il
00:37:01
soutient que c'est très évident tout ça et c'est dans un club c'est toujours comme ça
00:37:06
alors nous on a cru longtemps qu'il suffisait d'avaler sa demande à la poche pour que ça passe
00:37:12
ça change et des dynamiques ont changé déséquilibrant chargé passer ce qui se passe en ce moment matière
00:37:18
migratoire en matière de budgets en matière de monnaie c'est plus aussi simple que ça
00:37:24
pis alors ça mais entre nous à m. lorsque lorsqu'en plus que ça certaines étapes importantes sont
00:37:31
affaiblie à l'intérieur de la politique elle tourne pas comme leur etc ça devient encore plus difficile ça cette
00:37:36
défaite c'est celle de la géopolitique il faut intégrer
00:37:39
ça et autrement ses désillusions célèbre les illusions
00:37:45
deux pas de danger par le président le ministre a illusion désillusion toute illusion habile sa vie
00:37:59
ce que notre question votre 7 ou que le disque sont chez les banquiers
00:38:08
en vingt seize car incomplète on peut
00:38:13
ski de président
00:38:16
quittant cela pose moins vous sacrifie north
00:38:21
comme le fait que son client
00:38:26
l'impression qu'on peut avoir vraiment sur le sur l l faut laisser des parlementaires
00:38:34
qu'il qui ont avancé donc j'invente rien
00:38:39
sur la nature de la psychologie multiples cet avis et
00:38:45
la chaussure 7 avril éveillés qui évoquait récemment utilisés
00:38:49
un des problèmes de la diplomatie swiss banks deux si on peut ainsi qu'on a des diplomates qui sont
00:38:54
foncièrement europhiles donc en décalage avec l'opinion publique aussi et qui dans ce genre de
00:38:59
situation chorale toujours tendance à avoir une certaine compréhension pour la position d'en face
00:39:07
pour conclure pour résumer son propos c'est dire on rentre perdant dans la salle
00:39:11
par ce qu'on aimerait bien être le modèle dans ce cadre la compréhension pourcent façon dit plutôt
00:39:16
ce qui nous ont dit qu'il ne sait nous citoyens et enfin en face du réseau commun mais ce
00:39:22
que vient un peu ce phénomène psychologique où on aimerait en être alors certainement pas chez moi je dis
00:39:29
je n'ai jamais vu monsieur illégalement peut déjà de négociations mais ça c'est notre histoire
00:39:35
nan nan moi notre rôle essaie de défendre des intérêts
00:39:41
de la suisse tel que défini par le gouvernement par le conseil fédéral un mandat qui nous lie nous
00:39:47
liban le conseil fédéral demanda lorsqu'on fait toutes ces histoires hamel ma dalton c'était là ne respecte pas linda
00:39:53
cet essai donner luimême ses lignes alors il respecte si peu ou pas mais moi je dois les respecter
00:39:59
ce qu'on fait on va dans une salle de négociation en défendant nos intérêts à. suite
00:40:04
on sort de cette salle un prenant ce qu'on a entendu le vôtre
00:40:08
en fait un bilan on explique aux gouvernements jusqu'ici je suis arrivé
00:40:12
là je crois savoir pas plus loin il offrait sa qu'estce qu'on a fait ça fait à peu près
00:40:19
depuis mars affaire après 7 mois que je fais ça échéance très régulière qui
00:40:24
en avance comme ça et à la fin en fait un bilan
00:40:27
c'est certainement pas ce qu'on voulait au départ pas possible ça c'est pas négociation syndicate
00:40:33
ya pas de pays au monde qui a fait ça même les états unis rien à faire ça
00:40:38
à lorsqu'ils font est aussi pas à un nom ou les chinois mais
00:40:42
ce n'es mais ceux qui négocie sa très bien qu'un entre avec
00:40:47
vision très claire de ce qu'on veut et puis peu à peu à rectifier l'importance et calafat
00:40:51
cette sage ou alors estce qu'elle a quand même aller un peu d'absence de monsieur illégale
00:40:57
estce qu'avec le temps secret de certaines apathie reconnaît des erreurs marcel amont
00:41:03
mais voulezvous exempt mauvais du moment où ça permet peut être même
00:41:07
parfois d'avoir un coup de fil à côté de négociation
00:41:10
des écoutes état réfléchi à ça oui je vais voir etc quand j'ai moi j'ai fait pareil aussi chez nous
00:41:16
lorsque j'ai des séances de préparation inter départementale et que
00:41:20
j'ai 15 collègues à des types de départementaux
00:41:23
autour de la table je doit essayer de m. manoeuvrer pour voir si on
00:41:27
applique consensus interne plus de porta au l'autre côté font pareil
00:41:30
ça c'est pas mauvais mais alors c'est eux und shell ont
00:41:34
également procès d'intention ware à lacan baladant hand
00:41:39
un tellement envie d'être membre d'une peine et que donc on va toucher dès jeudi à
00:41:43
si on voulait tellement demande mirabel enseignerait sur ia pense que
00:41:47
lorsqu'on sera membre con assidu sauce céder surtout j'
00:41:50
ai passé pas beau alors rien que pour ça on
00:41:54
ne fait pas épices agiront pas les profils un
00:41:58
dit on peut on peut être au fil ou pas mais moi je défend les intérêts de la suisse par les intervenantes
00:42:07
le président de conclusions
00:42:10
les
00:42:18
mon nom propre comme celui de l'ensemble de la l'auditoire aujourd'hui
00:42:23
je peux vous remercie infiniment jusque dans le cas sur des réseaux
00:42:28
monsieur qui va suffit va par exemple avec j'ai voulu
00:42:32
lors de votre de ian kershaw ce soir notre
00:42:37
objectifs d'intérêt général je crois et très largement rempli vous
00:42:42
enseigner infiniment et puis on lit dans le canton
00:42:45
de Vaud en france où vivent ou par négligence ou vous assure que je ne changerait pas en revanche
00:42:51
dans le canton de Vaud finit par du chasselas en l'
00:42:54
occurrence c. pour chacun d'entre vous pour vous doit
00:43:00
je me permets de vous mettre en ce moment si vous en vous merci infiniment de prestations
00:43:09
s'agissant de la suisse dans le but de la fin de soirée puis à la salle de la
00:43:16
rotonde vous montre d'où vient le temps dont plupart joindre dès son origine chercher vous mentaux
00:43:22
donzelli jeanluc pourtant du début de la convention d'hybrides roulette cet événement passé donnant droit à l'autre
00:43:29
on va passer par quel endroit nicolas vérifions monte l'escalier voisins à la rotonde
00:43:35
un cocktail dinatoire vient en présence de 12

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
M. Dominique Fasel, Président de l’Association vaudoise des banques
7 Nov. 2018 · 6:23 p.m.
Présentation de la soirée
M. Romain Clivaz, journaliste RTS, ancien correspondant à Bruxelles
7 Nov. 2018 · 6:34 p.m.
Conférence
M. le Secrétaire d’Etat Roberto Balzaretti, Directeur des affaires européennes (DAE)
7 Nov. 2018 · 6:35 p.m.
Tête à tête
7 Nov. 2018 · 7 p.m.

Recommended talks

Témoignage d'Eliteam Agility
Aurore Madélénat et Matthieu Moyses
15 Nov. 2017 · 11:56 a.m.