Embed code
Note: this content has been automatically generated.
oui merci et bonjour et bienvenue ici alibi accès
toujours un plaisir pour nous si on peut organiser
des événements de cette sorte en ne comptant
que l'institut universitaire en trouve cet important
quand on se pose des questions importantes qu'on cherche des réponses à ces questions
et puis quand sms ellemême pas trop du débat actuel
qui a eu lieu au tour du leader même
et je tiens particulièrement à remercier professeur olivier glacé
d'organiser donc une fois de plus ce symposium chez nous les gars
alors à olivier était gentil m'a donné un peu de place dans votre programme
et puis lima domine vingtaine de minutes pour parler rapidement du le pas
de ce que moi je comprend pas les challenges s. les défis du goût val di igor euxmêmes
je suis politologues alors ça va pas vous étonner q. c. le vote électronique
c parmi les choses qui me préoccupe quandmême considérable
moment eux toujours quand on a des des innovations aille
à toutes sortes de personnes toutes sortes de réaction et
à les optimistes qui trouve voilà on a trouvé quelque
chose de nouveau cette lune opportunité cette grande chance
et à très rapidement aussi les alarmistes des personnes qui disent mon ma faut faire attention
prudent faut être prudent y'a quand même des défis considérables et puis ça va tout changer
et puis finalement il ya un troisième groupe de personnes qui sont plutôt réaliste qui regardent
quelles sont les avantages que et sans les inconvénients et ce qu'on peut lui
alec puisqu'il faut faire si on veut changer quelque chose d'utile
je pense et puis j'espère qu'en aient aujourd'hui maintenant dans un stade
où on est devenu un peu plus réaliste et donc vont regarder quels sont
les avantages que et sans les inconvénients et puis qu'estce que ça va à
avoir comme influence donc c c changement incontournable à mon avis
quelle avant et 13 quelle va être l'influence sur la vie sur
les processus que nous avons actuellement et pour cela il faut à eux
il faut un débat un débat vaste débat social il faut quand par
lacan parle ouvertement des désavantages des inconvénients et de ces défis
alors nous aussi en pensée avec eux l'internet la démocratie la démocratie
allait toucha allait changer on parlait déjà certains parler d'une démocratie
3 point 0 donc une nouvelle forme
des grandes démocraties avec nos délibérations rendant dans le
sur internet avec toutes sortes de possibilités participatif
et puis depuis très longtemps les oeufs ont été plutôt déçu ce qui enre sortait
donc on apprenait un peu à mieux gérer les problèmes des des trous dans les rues
et tout ce qui était au fair part à l'internet c'était
quand même loin d'être spectaculaire utile oui mais pas forcement spectaculaire
kit appliance commençait comme masse rencontre qu'eux ces innovations l'internet et
puis dis décidément social et avoir une influence sur les processus
politique canton parleront convaincante on pense aux campagnes
et puis il avait des tentatives de
vraiment ré organiser la participation politique
là j'étais dans un projet y'a quelques années avec un groupe qui ont essayé de faire facebook
pour d ascq action politique et voulait peut être aussi gagner un peu d'argent comme avec facebook
ça pas marcher donc aujourd'hui on parle plus de cela mais eux ils ont montré des jeunes premières fois question
pourrait faire si on arrive à mettre ensemble des des
personnes pour des actions politiques pour les processus participatif
et puis tout récemment pas mais n'en ai un peu soulagés par ce que les
l'entreprise le québec analytique un accord continue plutôt
mais maintenant commence quand même aussi avoir un peu les défis et puis les dangers
eux qui sont là si on utilise ces données depuis l'influence qu'on peut avoir
sur eux les processus politiques avec eux ces outils là
or ce qui est sûr c'est eux ces choses là et puis l'innovation surtout ça prend du
temps un j'ai passé vous rappeler encore mais avec lui vanter on a commencé en 2000
donc l'adhérent je me rappelle encore bien parce que ça me touchait particulièrement
je m'occupais beaucoup des partis politiques dans l'année de 2000
la chancellerie mettait sur leur site qui voulait commencer le processus vote électronique
et puis ça m'a beaucoup fait réfléchir et puis j'ai très petite article dans un journal alémanique de taxes
attaque ou je me suis dit que même si on a introduit le vote électronique et ça va tout changer
on a pu avoir de partis politiques par exemple par ce
que tous les partis politiques ne seront plus nécessaire
et ce qu'on va voir a c page évidement dans ces
temps pas ce que j'étais assez optimiste encore à l'époque
dans ces temps va voir le vote électronique et puis on
va faire la politique différemment on va aller sur des sites
le nom que j'ai trouvé là à parler pocket p. pas celui qui restait mais on
ne valait sur des sites et sur des vies et is voting fassent appliquer chaînes
où on va voir pour qui et pour qui pour quelles personnes endroit
voter ou on devrait voter en répondant à un certain nombre de questions
aujourd'hui la commune tant scientifiques appellent ça des vies et ce vote n'est pas s'appliquer à échéance
oui on a beaucoup y'en a partout dans le monde et puis
ski important là derrière c. c'est pas seulement le
vote électronique là à l'acte deux de voter qui important ce
qui important là derrière enfin ski importance et la face avant
d'aller voter et c'est là que l'internet et va nous amener des changements
et olivier mentionnez cédées à des sites comme smart
votre par exemple que vous connaissez probablement où vous allez
dessus vous allez répondre à des questions et puis après
vous demander pour qu'ils devraient je de voter
un alors la machine ou sorte après eux un règne king de différents candidats
depuis la vous voyez quels sont les personnes qui sont le plus proche de chez vous politiquement
et puis si c'est passé parlant pour vous avez toujours la
possibilité de consulter ces fameux toile d'araignée ces spada graines
qui vous montre ou commençant placer ces personnes là
voyez ici les candidat au conseil fédéral lors des
dernières élections par le représentant du PLR
il était plus ou moins similaire en ce qui concerne leur profil politique
dans sa c'est pas l'enjeu à mon avis toujours pas ce que je m'approche un peu la chose
pour nos cantons va voter cet élan jet
de déjà composé ce bulletin de vote
c pa compliqué dans un petit canton voter toujours pour un candidat p. d.
c. ou bien qu'un seul siège au conseil national par exemple
mais c'est assez compliqué dans des cantons qui sont un peu plus grand marché serait quoi alors pour moi ce qui
achète pas 34 lignes que doit remplir avec des noms
si je fais salamin c'est un travail considérable
et puis allemand alors faut que prennent les gens que je sélectionne ces
gens là épique je les mets sur une liste blanche
alors évidemment l'ordinateur aussi pourrait nous aider à composer ces listes
de manière un peu plus simple en copie n série donnant aux clients non était non qu'on
a sur la liste et puis on les remplace et puis on les doubles en cliquant dessus
donc il a toutes sortes davantage si on veut on
compose cette liste ce bulletin électoral de manière électronique
et puis là la question évidemment c'est si vous avez d'un côté
le vote électronique et puis de l'autre côté le bulletin électronique
composée de manière électronique votre liste qu'estce que
vous désirez vous intéressez à l'innovation
ce qui le plus probable c'est que vous passez d'un clic de la sélection à l'élection
vous avez sur votre ordinateur votre culte électronique vous avez de
l'autre côté le vote électoral électronique cette urne électronique
et comme ça vous pouvez rapidement voter et transférer votre
processus décisionnel aux urnes ça fait du sens dans
de manière entraver toujours comme ça content quand tomba sur l'internet quand on veut
à partir en vacances par exemple en choisir le programme et puis à la fin on l'achète
donc un processus qui me paraît assez un
assez plausible et plu raisonnable de manière
avec ça si on parle de la participation nous allons augmenter la participation rapidement la
participation relativement faites moi je vous garantis 20% ces données avec eux
c de telles porter la possibilité si ça vous intéresse vraiment vous avez calé
j'ai aussi un peu étonné qu'on en parle pas plus quand on parle du vote
électronique on en parle plutôt de et des problèmes techniques et de sécurité font parler évidemment
mais il a aussi des enjeux des possibilités qui sont intéressantes et puis à cette possibilité là aussi il faut penser
tout en maintenant on retombe du côté des alarmistes qui vont vous dire ma alors
ça qu'estce que ça va mais ça me va nous amener ou
va voir des sites après toutes sortes de choses vous pouvez vous imaginer avec
des cités ou avec lesquels vous gérez vos activités politiques et en
je n'ai pas rentrer là dans les détails mais si vous commencez un peu à réfléchir
à ce qu'on pourrait faire politiquement pour la participation vous avez un profil politique
comme vous avez un profil de santé par exemple donc vous appliquer simplement
votre profil politique à l'offre et qui vous est donné
et cette sélection passe automatiquement et tout ça
vous avez sûrement réaliser qu'eux le vote électronique pour
le moment i l et bons
il a pas forcement même si beaucoup s'engage devant on aura pas tirer comme on dirait qu'il ait
pas très populaire dans certains milieux ah et puis soient confrontés à de fortes résistances et politique
et si on en veut vraiment égaler avec le vote électronique
il nous faut un débat qui dépassent à mon avis
les arguments de sécurité tout simplement il nous faut un
débat qui eux aussi part de tous ces changements
et c'est comme ça je reviens peut aussi là que je montrais tout au début
il a la les optimistes et pis là ya les alarmistes
en tant que scientifique masui dit lundi l'autre j'essaie de voir ça de manière plutôt réaliste
et puis de discuter et puis d'analyser les avantages et les inconvénients tout ce qui paraît
prima vista dangereux et impossible de et
en réalité beaucoup moins menaçant
que ce salaire et puis ça va pas forcement tout changer parce que dans tout les processus d'innovation
on a eu ces discussions là où ça va fondamentalement changé notre façon de vivre
je pense les gens sont assez capable de s'adapter à ces nouveaux défis à ses
possibilités et puis d'utiliser ces outils de manière raisonnable mais il faut pas
eviter aussi au prix faut vraiment en parler autrement on passe à côté quelque chose et
puis en payer le prix pour eux c'est ce manque de discussion plut tard
et c'est pour ça que je vous incite aussi dans ses dans vos réflexions de
par ces processus d'innovation de manière un peu plus large
de pas simplement vous focaliser sur les aspects techniques
mais aussi sur ces changements qui vont avoir lieu et ça tout ça avec un peu d'espoir que les gens sans
pas bête et qui sont capables à utiliser si ces possibilités
dans un de manière à ce que ça fasse vraiment du sens et qui ce que ça apporte une valeur ajoutée
alors dans ce sens là je vous souhaite une journée innovatrices et puis éclairante
et puis j'espère qu'autour des éléments simplement technique et aussi un débat qui a un peu plus vaste
qui s'occupe de tout ce que ça pourrait avoir comme influence sur notre société

Share this talk: 


Conference program

Mot de bienvenue
Andreas Ladner, professeur et directeur, IDHEAP
3 May 2018 · 9:18 a.m.
La transformation numérique et les administrations publique
Cédric Roy, chef de la direction opérationnelle, E-Government Suisse
3 May 2018 · 9:32 a.m.
La transformation numérique et l’innovation
Claudia Pletscher, responsable développement et innovation, La Poste Suisse
3 May 2018 · 9:50 a.m.
La transformation numérique et la consommation
Christophe Barman, président de la Fédération romande des consommateurs (FRC)
3 May 2018 · 11:01 a.m.
La transformation numérique et les PME
Aurélie Duplais, consultante en transformation digitale
3 May 2018 · 11:23 a.m.
La transformation numérique et les employeurs
Marc Benninger, rédacteur en chef HR Today
3 May 2018 · 11:44 a.m.

Recommended talks

Projet fiscal 2017 - Quelle est la réforme optimale?
Marius Brülhart, Professeur ordinaire, HEC Lausanne
5 June 2018 · 7:03 p.m.
Confessions d'un cyberserrurier
Dr. Pascal Junod, Cryptologue, co-fondateur de strong.codes SA
2 Nov. 2017 · 6:38 p.m.