Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:01
voilà bonjour actuellement à mesdames messieurs chers collègues le fichage écriture je sais qu'un
00:00:08
j'ai eu le privilège donc de vous présenter un de
00:00:10
ses multiples programmes projets et monaco ratifie du valais
00:00:18
ce projet s'appelle eric si c'est un programme de formation
00:00:21
continue qui s'adressait hôtelier restaurateur du canton du valais
00:00:26
au début je suis un peu demander pourquoi on a invité à notre programme
00:00:30
notre projet pour est celui qu'on pouvait présenter en tant que projet relatif
00:00:37
mais finalement je me rends encore après 12 ans d'intenses échanges avec les
00:00:43
collègues dans le pays francophones à décortiquer ce qui fait et l'innovation
00:00:50
à ben je me rends compte que finalement il est reproché ici a effectivement tout
00:00:57
ces indiens eux qui font d'un projet ou d'unités un projet de reptiles
00:01:04
de l'idée et à l'expérimentation au développement jusqu'au déploiement
00:01:12
avec tous les facteurs dont on a tenu compte dans leurs réflexions ces deux
00:01:17
derniers jours j'ai donc le plaisir de vous raconter la traite atlantique
00:01:25
alors comme je l'ai dit le programme de formation continue
00:01:29
ici est un peu clinique et unique en suisse
00:01:35
mais plus j'avance plus je me rends compte qu'il ait unique dans son
00:01:39
genre tout court par rapport à sa construction à l'idée et aux fondements
00:01:47
au début de toute idée de tout projet normatif aussi bien rendu compte qu'il fallait toujours
00:01:55
une crise
00:01:57
un changement
00:01:59
qui nous a amené à devoir réfléchir à trouver des solutions
00:02:03
chez nous laisse les changements c'est un changement de loi en 2004
00:02:08
où notre canton à décider et comme d'autres cantons d'ailleurs en suisse que le cours cafetiers
00:02:15
qui prépare les hôtelier restaurateur à obtenir la patente dont
00:02:19
ils ont besoin pour pouvoir à ouvrir un établissement
00:02:23
bien que cette cour il aller il devrait être diminué tant sa durée
00:02:29
cet accord qui durait 4 points et on devait l'amener à 3 semaines
00:02:34
donc déjà là effectivement mal tiens il était énorme
00:02:38
à ce que vous pouvez l'imaginer ma i à v toute la branche qui
00:02:43
était ébranlé qui disait mais on va avec la qualité dans notre canton
00:02:49
lors de la qualité des prestations il peut pas être inscrite
00:02:53
avec finalement un outil de formation de 3 semaines
00:02:57
donc en ce qui s'est passé à ce moment là qui était très certainement déjà très novateur
00:03:04
c'est qu'on a décidé de mettre autour de la même table donc on a créé une commission
00:03:10
on a mis autant que cette même table pas seulement ceux qui voulaient
00:03:13
aller ces changements mais aussi ceux qui étaient contre ces changements
00:03:17
qui est effectivement pas les uns que les institutions qui était très bien habitué à
00:03:21
à leur façon de faire quitter en l'occurrence ici les associations professionnelles
00:03:27
donc on a créé cette commission et on a ouvert le débat pour trouver des solutions
00:03:33
donc l'idée qui et c'est effectivement des dire ok du moment pendant 8 ans formation
00:03:39
il faut qu'on trouve des solutions pour quand même atteindre l'objectif qui sévit de garder la qualité
00:03:45
dans ancien dit il faut qu'on puisse compléter
00:03:48
cette formation de base de la formation continue
00:03:54
maintenant pourquoi cette information continue c'est bien joli mais quand on sait ce que ça coûte
00:03:58
certes dans une branche qui cette main toujours de ne pas avoir suffisamment d'argent
00:04:04
bah en allant chercher des solutions et la solution qui s'est proposé c'était celle pour
00:04:10
le compte en indiquant qu'il en prend l'argent finalement qui essaie de lui
00:04:15
qui donc encore attira l'hôtelier restaurateur un instant payera
00:04:19
redevance annuelle finalement moment quand contient établissement année
00:04:24
un emprunt cet argent et une partie on va investir dans un
00:04:28
fonds convaincre et qui sera dédié à la formation continue
00:04:33
donc cette idée ce modèle de financement a été totalement novateur il n'existe nulle part ailleurs en
00:04:39
entretemps maintenant comment saint qui plane copier mais cette idée et donc les auteurs de cette table
00:04:45
toujours dans avec l'objectif de pouvoir proposer de l'information
00:04:50
gratification va donc l'algérie gratuite passer déjà payés
00:04:55
donc l'idée est de créer ses programmes de formation en lui a donné le nom de gîtes si
00:05:02
tout simplement parce qu'effectivement les parties d'une inspiration moins
00:05:06
bons vieux valaisan qui s'appelle ses invités se
00:05:10
les parties à paris et qui étaient venus dans l'hôtellerie et des rois et si le
00:05:15
roi des ateliers et c'est pourquoi inspirée donc de cette figure emblématique pour créer
00:05:23
ces programmes d'excellence donc l'inspiration était clair envers la qualité et on va maintenir la
00:05:30
qualité des prestations dans les cantons donc l'outil quand la crise s'appelle licite
00:05:38
la question qui s'est passé très vite pour nous cette question fait ce qu'on commence
00:05:41
à copier ce que font les autres estce qu'on se contente de ce qui forme
00:05:45
1 milliard hein ouais ce concept donne les moyens de dévaluer dans cette idée
00:05:51
donc ce qu'on a vite décidé et c'est d'ailleurs quelque chose que
00:05:54
vous avez aussi retrouver plus tard dans les explications de ce qui font l'innovation
00:05:58
c'est très effectivement admis directement le client dans le centre de l'
00:06:03
intérêt de notre objectif donc notre client étant l'hôtelier restaurateur
00:06:10
et on a été interrogé avant même d'aller regarder en détail ce qui fait la concurrence a d'
00:06:15
abord été voir notre client pour les poser la question quelles étaient ses besoins en matière de formation continue
00:06:21
et donc on a pu détecter quels genres de formation en il souhaitait trouver
00:06:26
quelles étaient les challenges pour lui 0 un sur quelles conditions
00:06:31
ils pouvaient se donner les moyens de se former
00:06:34
dans ces rendu compte qu'il avait besoin de formation très court terme ce qui a très peu de temps à disposition
00:06:40
il fallait qu'effectivement ça coûte le moins possible tant qu'on était déjà
00:06:43
bien avec notre projet de les proposer la formation continue et gratuite
00:06:49
mais aussi la proximité donc il les a clairement fait comprendre qu'il fallait
00:06:53
qu'il voulait pas sortir du contemporain les informations prince qui avait vraiment besoin
00:06:59
de chaque minute dans sa journée donc avec les alliés et ses ingrédients la
00:07:04
on a donné une première mouture de ce qu'on voulait pouvoir proposer
00:07:10
donc quand au lieu de faire comme la concurrence convaincant
00:07:13
mais maintenant regardez on a appelé titiller un évalués
00:07:18
bah en danse est positionné non seulement dans les niches où nous
00:07:22
en voulait pas proposer des formations donc de longue durée
00:07:24
puisque nos hôteliers semblait pas avoir le temps de faire des langues des formations de longue durée et mais en plus
00:07:31
voulait pas seulement proposer des formations en lien avec le service ou la cuisine
00:07:36
chose qui est très courant en fait du moment qu'on parlait
00:07:40
de formation continue donc dans cette dans cette branche
00:07:45
ancien dit nous avec toutes les polices ici l'évolution qui s'est mis en place avec tout les changements
00:07:50
intérieur que ce soit technologique mais aussi sociaux culturels aussi dit
00:07:54
qu'il faut qu'on propose à des sujets contraint
00:07:58
que le cours cuisine où le corps de service donc ont accédé
00:08:04
d. catégorique pour qui pendant que du management passe comme si vite rendu compte
00:08:08
par exemple tout le calcul d'un produit ou là où le
00:08:12
le positionnement produit était bien évidemment aujourd'hui très important
00:08:17
le site et ce qui touche à un la gestion du personnel étant donné qu'on travaille avec beaucoup beaucoup de ces unités
00:08:23
après au moins on a parlé marketing on a créé une catégoriquement de marketing
00:08:28
et ont été probablement parmi vraiment les premiers qui pouvait proposer des formations
00:08:33
en marketing à une clientèle qui ne savaient même pas encore donc en parler
00:08:38
alors que la honte et juste en train de proposer dans des outils nouveaux qui ont plus été gratuit donc
00:08:45
tout ce qui touchait au marketing online mais aussi de comment on peut entrer
00:08:48
en contact avec les médias et comment on discute avec les médias
00:08:52
après y'a tout l'aspect sécurité hygiène bien évidemment extrêmement importants du
00:08:56
moment qu'on est dans un établissement hôtelier ou restreinte art
00:09:01
on a créé des cours dans ce qu'on appelle un peu d'espèces cherche par cette société
00:09:07
c'était vraiment lesquelles nos clients qui sont venus nous demander par exemple des cours de décoration
00:09:12
comment je peux décorer ma terrasse ou comment je peux les cas décoré les chambres et
00:09:16
chambres d'hôtel ou alors de photos de traitement photos etc dans toutes les moyens
00:09:21
qu'il avait envie de ces données dans cette branche pour accueillir
00:09:25
un avec tous ces détails qui font la différence et
00:09:31
tout ce qu'on a mis finalement dans une espèce de catégorie quand après qu'on appelle
00:09:34
le développement du culte du collaborateur donc en partant du principe qui impliquent des bases
00:09:40
que ce soit en service à réception cuisine etc
00:09:44
mais par lui impartit effectivement des mises à jour
00:09:49
qu'ils permettent non seulement des performant mais aussi des
00:09:52
données intégrées l'attrait culture balisage de notre spécificité
00:09:58
donc ayant créé ce programme un ancien lancé avec donc en 2005 avec eux
00:10:05
les premiers pour qu'on a proposé donc avec des cartes fixe pas trop loin donc en pleine nuit
00:10:11
ils pouvaient descendre de la vallée de la montagne etc un répit se couper un petit
00:10:15
peu de leur environnement quotidien pour venir danser faire cesser ces journées de formation
00:10:21
donc on s'était avant tout adresser un local notre premier client qui celui qui
00:10:25
aime patente donc le patron et on lui a proposé donc des cours
00:10:31
et figuraient des ventes en première année en cantons en 2005
00:10:36
ici à confirmer plus de 4 vingts jours des séminaires dans la première année calcin direct
00:10:43
darin parce que c'était gratuit en cette ivresse afin de savoir ce
00:10:46
que c'est gratuit mais pas seulement ses c'était surtout
00:10:50
que tout le monde sait très vite rendu compte qu'on peut parler de choses qui touchent effectivement à l'heure des business
00:10:57
mais aussi parce que là est un alcool avait quelque chose à proposer qui était vraiment la pâte à pain
00:11:03
les médias aussi cessant pourquoi intéressés à ces projets et donc ils en ont
00:11:06
parlé donc on a très vite réussit à avoir un impact très intéressantes
00:11:12
donc phare de ce constat on a très vite commençait à inclure aussi les
00:11:16
collaborateurs parce qu'étant donné que c'est extrêmement ces annales chez nous
00:11:21
ainsi par exemple très vite rendu compte qu'on avait un gros problème avec beaucoup
00:11:24
beaucoup de temps de débat encore plein de saisonnier qui arrive
00:11:30
dans le très content mais qui souvent ne parle même pas notre
00:11:33
langue et qui sont en offrant pour accueillir finalement notre clientèle
00:11:37
donc on voulait leur proposer non seulement dans le d d formation
00:11:41
linguistique pour les mettre un petit peigne vent mais bien évidemment avec
00:11:44
ils mettent activity qui soit à extrêmement intense it
00:11:49
is spécifique un vocabulaire cognitive dans notre branche
00:11:53
mais aussi avec et donc d i des plages horaires type qui
00:11:59
leur permettait de venir pendant leur pause entre deux services finalement un
00:12:05
mais il fallait commencer avec des cours de langues non anecdotique
00:12:07
et si les demandes pour des cours de la communication
00:12:11
des courtes accueille bien évidemment pas ce que l'accueil étant toujours un petit peu le sujet qui fâche m
00:12:16
donc beaucoup de corps a été très vite organiser directement dans les stations touristiques
00:12:22
pour être au plus près de ses collaborateurs attrayants on pouvait pas accorder plus de temps pour venir s'informer
00:12:28
donc il faut qu'on était dans les destinations bien évidemment
00:12:33
dans les directeurs de ces établissements et les cadres nous ont dit mais nous
00:12:36
aussi on voudrait avoir des informations directement chez nous dans les stations
00:12:40
donc premièrement tenter d'employés de leur proposer simplement des informations en pleine
00:12:45
en croyant qu'on pouvait sortir un type d'arme entame pas finalement et comme
00:12:48
nous monter vers leur station touristique pour aller aussi leur apporter l'information
00:12:56
donc pas puisse en aller dans leur sens plus ont proposé d'en douter
00:13:00
d'un côté cour tout ce qu'il voulait directement chez etc
00:13:05
plus la demande si diversifiée et puissance est rendu
00:13:08
compte que finalement puissant proposé pas moins produisez
00:13:12
à ce que çà çà c dispatchés de plus en plus tant que
00:13:15
les gens avec qui j'étais tellement habitué au confort conviennent chez eux
00:13:19
et finalement s'inscrivait finalement il n'est pas etc donc ça devenait un peu freestyle
00:13:25
à lorsqu'on a fait mais c'est qu'on a pris cette notion et on
00:13:28
a arrêté de leur courir après avec information on a commencé un peu inversée
00:13:33
la tendance à dire vous savez quoi vous avez un super outils en main
00:13:38
maintenant si vous voulez en profiter bas parrainé sa tante vous savez besoin
00:13:43
donc en effet on a commencé à les priver d'un programme qu'on leur avait apporté sur un plateau de riz et donc à les présenter dans les
00:13:50
stations et puis on a pu proposer eux les vins pour eux entre janvier
00:13:55
et fevrier eux pendant la saison où il pouvait simplement s'inscrire epiphany
00:14:00
et le fait de leurs avoirs en enlever finalement c'est
00:14:03
celui que 5 min à créer finalement cette interaction
00:14:08
on s'était dangereux un on a vraiment on a essayé et ça
00:14:12
aussi ça fait partie du jeu effectif il faut tester donc ont
00:14:16
attesté dès le plus monter en station et puis finalement b qui sont
00:14:20
venus innocente appelé jean nous interpeller pour obtenir finalement l'information
00:14:26
au moment où il était disponible et aux sujets qui les intéressaient le plus donc
00:14:32
le risque on a pris en charge un type de un à 7 cette
00:14:37
tendance simple nous a permis effectivement de redonner des lois nouveaux élans
00:14:42
à cet endroit un c'est à ce programme qui finalement
00:14:45
endémique du 8 nous a permis de ont commenté
00:14:50
l'enseignement significativement les demandes un
00:14:54
mais aussi vraiment l'environnement
00:14:58
à vouloir apporter aussi sa pierre à
00:15:02
l'édifice donc 65% de
00:15:05
de toutes les formations et là on parle à peu près de 600
00:15:09
50 jours séminaire quand réalisés dans l'année en 2008 donc 60
00:15:15
5% de ces formations ont été déjà déformation convenu et nous demander
00:15:21
après avec l'air du temps bien évidemment et étant donné qu'effectivement tout ce
00:15:26
qui touchait aussi au marketing online etc ont été dans une démarche très technologique
00:15:31
on ne les avait apporté comme quoi allie avec des sujets dont
00:15:35
on avait pour lesquels on avait pas le temps de se déplacer
00:15:40
pour lesquels on avait bien envie de rester connecté donc on a commencé à s'
00:15:44
intéresser aux vies binaire pour pouvoir proposer au
00:15:46
directeur ou à l'adjoint
00:15:51
d des discussions des échanges des formations en lien avec
00:15:55
ce qui se fait un moment agréable marketing
00:16:00
plutôt que de faire en salle a en effet en salle virtuelle
00:16:03
donc à une les soirs habitat avoir donné rendezvous
00:16:07
et peut être un intervenant d'autriche pouvait intervenir pour apporter aussi
00:16:12
un petit peu une vision autre que celle qu'en cognition vallée
00:16:16
pour créer ces échanges et qui donc enrichir
00:16:18
finalement un l le départ
00:16:24
en 2013 on a évolué parce qu'étant donné qu'on était déjà beaucoup de demander dans les stations
00:16:30
en eux un moment donné ont été face à des grands
00:16:34
hôtels ou alors des déchets le restaurant dans des
00:16:37
grande structure qui ayant inc hutu qui ont défini et culture d'
00:16:42
entreprise qui ont défini ici culture des communications qui avez envie
00:16:46
d'avoir un déformation intervient mais pas forcément d'autres participants de la station qui pouvaient
00:16:53
intégrer ces cours donc on a pu intégrer la formation interentreprises ann et
00:17:00
un an en 2014 étant donné qu'on était vraiment très présent dans certaines
00:17:05
stations touristiques en a été abordée de plus en plus aussi par les milieux touristiques
00:17:11
donc les offices du tourisme qui eux avez envie d'intégrer l'information
00:17:16
disney si j'ai bien ce que vous faites pour nous aussi cette thématique qui nous
00:17:19
intéresse un événement aussi pouvoir intégrer beaucoup rhin donc on a pu commencer à les intégrer
00:17:25
mais bien évidemment du moment commença à évoluer ensemble donc encore perd de plus en plus
00:17:31
on sait très vite rendu compte qu'on avait en tant que projet de formation
00:17:36
continue un invité à leur rôle à jouer à soutenir donc ces lieux touristiques
00:17:41
avec notre savoirfaire en matière de ce qu'on appelle aujourd'hui destination management donc où on met
00:17:48
tout les acteurs à hauteur de la même pain pour à partir dans la même direction
00:17:53
pour compléter le plu platon en et aujourd'hui vraiment dante dans des
00:17:59
des possibilités de formation qui se sont beaucoup individualisé
00:18:02
aussi passe quand on a créé des processus
00:18:05
qui permettent d'entrer accompagné de la formation de même avec du coaching
00:18:10
même si on aime pas la plaie coaching par ce qu'on reste quand même dans la formation mais
00:18:14
où on accompagne certains processus ma foi qui vont très vite avec du vin de turin
00:18:21
donc ça c'est un petit peu à ces projets
00:18:24
eux qui effectivement vous le voyez évoluent eux tout temps
00:18:28
les chiffres sont même très bons à comparer avec ce qu'on
00:18:32
a pu entendre les voix retour un autour de nous
00:18:36
un notre toute petite équipe qui et extrêmement performant
00:18:41
et si performant c'est surtout extrêmement ouvert
00:18:46
lorsque pour équivalent il normatif il faut être ouvert 20 on a vraiment
00:18:51
réussi ici attirer finalement un outil de travail qui nous permet
00:18:54
dépassé très peu de temps dans des processus compliquée et l'administration lors
00:18:59
d'un pourrait beaucoup plus à l'écoute de notre clientèle
00:19:03
donc les chiffres aujourd'hui donc en fin de 1'007 c 300 jours séminaire dans une année
00:19:09
donc c puis d'un séminaire par genre qui se déroule quelque part en valais
00:19:14
c'est plus de 2000 participants à l'information et c.
00:19:19
40 destinations qu'on a desservi avec l'information
00:19:24
donc on travaille avec plus de 60 intervenant aussi bien alémaniques que francophones parce que
00:19:30
comme vous le savez le valait quand même bilingue donc notre programme s'adapte aussi
00:19:35
oda différentes cultures parce que la vallée n'a pas la même culture que les palais mais
00:19:40
cet acte de cette compréhension est où cette collaboration qui nous ont permis effectivement
00:19:45
de voir le futur assez ensoleillé candidat est remis en vallée un
00:19:50
donc apparaissent qui aujourd'hui la traiter ebusiness effectivement en ignorant et aujourd'hui
00:19:56
un dans une espèce de d'effet boule de neige qui s'approprie c. d'un côté
00:20:02
donc dans des projets qui ski qui sont hors canton où il ya donc ces associations professionnelles
00:20:08
donc au niveau suisse qui s'intéressent beaucoup à ce qu'on fait qui entend envie
00:20:13
devenir demander de compléter huard démarche ça surtout pour l'instant
00:20:18
il ya beaucoup de projets en cours avec hôtellerie suisse 5
00:20:21
un et donc dans notre canton c'est pourquoi effectivement les milieux touristiques
00:20:27
et tant que membre du vin etc dans tout ce qui est en lien
00:20:31
avec notre rapport avec notre branche qui vient nous chercher pour ces processus quand accompagné
00:20:38
à partir du moment qu'un changement 0 un processus d'accompagnement essai fait très souvent avec l'information
00:20:44
donc là un grand et j'ai envi de conclure comme ça c'est vrai que x i ainsi
00:20:51
un évoluer chaque année avec un avec son projet enserré invente
00:20:56
chaque année on se remet en question en tout temps
00:20:59
un mais sait en tout cas ça qui nous a permis
00:21:03
de mettre fin à peine comme j'ai dit un
00:21:07
lawrence enfin pour la formation continue et visiblement on arrive à
00:21:12
passer cette flamme et cette flamme n. b l'enthousiasme
00:21:17
alors un jour merci beaucoup pour votre attention en navarre délai cette place
00:21:22
et pouvoir nous parler de lattre projets d'innovation esthétique même si

Share this talk: 


Conference program

Ouverture de la Conférence
François Seppey, HES-SO Valais-Wallis
8 June 2017 · 9:06 a.m.
379 views
Ritzy formation continue
Isabelle Frei, Ritzy
8 June 2017 · 9:06 a.m.
156 views
Les facteurs de l'innovation en tourisme
Intervenants membres, #FET
8 June 2017 · 9:06 a.m.
105 views
Les facteurs de l'innovation en tourisme
Intervenants membres, #FET
8 June 2017 · 11:24 a.m.

Recommended talks

Leadership bienveillant et équitable au quotidien
Patricia Torres , Romandie Formation
31 Oct. 2017 · 1:37 p.m.
287 views
VIVRE DEMAIN LA VILLE DE BASSE DENSITÉ
Nicolas TIXIER // Jennifer BUYCK, Architecte, professeur, École nationale supérieure d’architecture de Grenoble // Architecte, maître de conférences, Institut d’urbanisme de Grenoble
8 Dec. 2016 · 10:15 a.m.