Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
bonjour tout le monde eux tous un peu court le bonjour tout le monde je vais vous
00:00:04
dire bonjour les amis passe corner dans la montagne forcément quand en montagne entouré d'amis
00:00:10
et puis on vient pas d'un sujet particulier quel développement durable dont je vous dis bonjour les amis du développement durable
00:00:16
et puis quand vous êtes à peu près tous actifs dans le domaine et vous tapez bonjour les
00:00:20
activistes et développement durable amis accessoirement et de cordes à parler en parler de la rénovation
00:00:26
des hôtels je sais pas si vous voyager en suisse moi ça fait quelques années que je voyage
00:00:31
beaucoup en suisse et franchement j'ai de la peine à trouver des hôtels qui sont sympathiques
00:00:36
et donc il faut trouver des solutions pour plusieurs points la première problématique c'est qu'on s'est trouvé aujourd'
00:00:41
hui vous jusque trouve laser sulla voila c or on a un vrai problème de consommation d'énergie des hôtels
00:00:48
c. des hôtels qui sont en général chauffée toute l'année en altitude et c'est
00:00:53
justement là on consomme beaucoup d'énergie et l'idée il faut trouver des pistes
00:00:56
comment les financer bas les hôteliers quand on discute avec raison pas d'argent c'est pas parce qu'ils n'ont pas
00:01:01
envie c'est que souvent ils ont des problèmes de cash flow ils savent pas comment faire comment attaquer le problème
00:01:07
et puis comment modifier le modèle de de construction qu'on a eu
00:01:11
pendant des années et moi j'étais monteur électricien dans ma jeunesse
00:01:15
et mon travail s'est construit des résidences secondaires évidence modéliser
00:01:19
écroulées ça existe plu et il faut qu'on trouve
00:01:21
d'autres modèles et unes dépices justement d'assainir le parc existant et comment va le faire c'est la problématique
00:01:27
les contrats la performance énergétique mon ami florian leur déjà expliqué donc je vais pas m'
00:01:33
étendre dessus ma résumait en fait des économies d'énergie en partage des gains
00:01:37
et puis on les partage entre l'entrepreneur qui fait des travaux et l'hôtelier qui va profiter des économies d'énergie
00:01:42
à l'objectif sert de capitaliser sur les compétences locales
00:01:47
alors à l'école à avis soit donc j'habite finale pour ce qui est là ce matin
00:01:52
y'a beaucoup d'enfants des petits qui sont là et pas des petits à moi j'
00:01:57
en ai pas mais des petites ouvriers qui sont la venue chez nous pour consoler résidences secondaires
00:02:02
puis sont installés et zones famille gagnent leur vie la de moins en moins
00:02:07
et ces gens là en fait pour éviter qu'on les laisse repartir pas ça pose des problèmes parce qu'
00:02:11
ils dépensent leur argent chez nos est déjà bien pire des écoles ça fait tourner la vie locale
00:02:16
ils font partie de la société chez nous il comment faire pour travailler avec ces gens là pour éviter qui repartent ailleurs travailler
00:02:22
et puis alors qu'on appelle on travaille pour eux donc première chaussée capitaliser sur les compétences locales
00:02:27
pour conclure vraiment compter sur ce qui s'affaire afin de pouvoir utiliser leur
00:02:31
lors alors en fait ces tests et les contrats la performance énergétique alors
00:02:36
florian a parlé alors ce matin et c'est vrai que selon elle
00:02:39
existe mais on le voit essentiellement dans les pays anglosaxons d'ailleurs
00:02:43
en inde une représentante de la très active en irlande de mémoire je crois qu'il quittait
00:02:48
sa de sa vie professionnelle donc pas aux pays anglosaxons ont vraiment mis en avant
00:02:53
la manière de rémunérer les assets assainissement énergétique avec le partage des gains
00:02:57
alors faire sans suisse vient apport je sais pas si génois commençait à faire des contrats performants in dixhuit donc tant mieux
00:03:04
mais j'ai pas mal de contacts en pleine aller dans les villes mais dans les montagnes avec des
00:03:10
entrepreneurs et des hôteliers c'est vraiment un vrai challenge donc on a testé pour voir si ça marche
00:03:15
je peux vous dire c pas évident je parlerai à moi j'en parlerai après inciter les
00:03:19
établissements à faire appel au fonds n p r quand vous êtes hôtelier aujourd'hui et
00:03:24
en fait vous êtes vous avez beaucoup d'offres de plein détériore droite à gauche
00:03:27
le seul chose que vous avez pas comme vous comme moi c'est le temps
00:03:31
et fiona dit j'ai voulu inviter les hôteliers du coin pour qui viennent écouter ta présentation
00:03:36
pas ça peut intéresser ils ont répondu gentillesse et on a pas le temps on arrive pas
00:03:41
donc on va aider les autres les hôteliers à bénéficier des aides qui
00:03:45
existent au niveau fédéral niveau cantonal ya pas de subventions posséder le bâtiment
00:03:50
et si vous pouvez les aider à passer à l'acte en disant juste manqué occupé vous du problème assez génial je m'occupe de mes
00:03:55
clients avec le sourire qu'ont entendu ce matin aussi ça permet justement de pouvoir enlever les barrières et c'est une des pistes
00:04:02
c. valoriser les bonnes pratiques en france en suisse à travers l'organisation de morceaux
00:04:06
de diffusion d'un livre blanc qu'on va faire j'explique après
00:04:09
et ça il faut s'inspire aussi de ce que les voisins font parler français les sujets construit pas du tout la même chose pour ceux qui sont dans les métiers du
00:04:16
bâtiment de le visiter les chantiers vont garder voix et des grands états c'est comme
00:04:19
ça vous construisez donc on peut s'inspirer réciproquement de l'expérience de l'autre
00:04:23
et qu'en fait on ne m'évite de tête d'or des magasins des maisons qui compte qui coûte aussi cher en suisse puis peutêtre garder
00:04:29
que les français il construit des maisons de type soviétique ou sans frais
00:04:33
hormis entre les deux jusqu'à cap atroces dans la salle confer
00:04:36
fuzier afin la présentation donc ça on peut vraiment diffuser nos pratiques
00:04:40
nos bonnes pratiques entre les différents pays cérémonie piste intéressante
00:04:43
et puis évidemment l'objectif tout ça sert à rien si on répond
00:04:47
pas aux enjeux climatiques objectif c'est d'arrêter de consommer du pétrole
00:04:51
ce que vous rendez compte qu'à chaque vous consommez un litre de pétrole i. A50 centimes qui part dans les pays
00:04:57
dur des pétroliers j'ai pas sujet vu dernièrement le temps présent
00:05:01
qui étaient montrées en arabie saoudite comment et traite les femmes làbas
00:05:05
donc moi je me suis jurer que j'essaye de limiter un maximum d'argent je renvoie éparses et pas du pétrole
00:05:11
que je consomme c'est de l'argent je renvoie donc si je peux donner cet argent forestier du coin
00:05:16
nous à florian qui va saignements bâtiment c'est quand même vachement plus
00:05:20
malin donc s'il vous plaît arrêtons de consommer du pétrole ça
00:05:24
pose des problèmes climatiques mais surtout on donne de l'argent des gens qui ont fait on confond souvent quelque chose de pas bien
00:05:31
les objectifs à long terme c. augmenter l'attrait des hôtels de montagne majoration qui
00:05:36
venait puis vacances que faire dans les alpes valaisannes mais ailleurs aussi bas quand
00:05:41
vous allez sur eux sur trip advisor ou sur eux mêmes benbihy pour trouver un
00:05:45
hôtel sympathique et pas à la folie allez un faut vraiment en vie
00:05:50
et enfin les hôteliers en profitant d'une ration énergétique tout d'un coup
00:05:55
ils peuvent même passer plus de temps et d'en faire changer la chaudière
00:05:58
mais en partant de changer la chaudière et donner un petit coup de peinture de maître huld que hitler un endroit changer les modes qui date
00:06:04
de 25 ans les rideaux propre les rideaux en mai de 25 ans aussi
00:06:09
donc voilà ça c'est un vrai problème nos hôtels en fait qui manque d'attrait via des perles on en trouve heureusement mais quand même pas mal
00:06:15
knox ne sont pas des perdants beaucoup quand on a signé un hôtel on peut dire ben si on le rend plus attractifs c'est une approche
00:06:22
ces capitaliser sur les compétences locales de développement de nouveaux emplois la rénovation énergétique
00:06:27
on a pu construire maison facettes paraît presque wirken maison qui vont construit
00:06:31
dans les alpes pour les résidences principales raisons centenaire mais on
00:06:34
ne construit plus de résidences secondaires c fini voila c c triste mais c'est comme ça c'est la vie
00:06:40
et tous ces gens qui sont en train aujourd'hui construit aucune finissent de consulats danse voilà presque roumanie
00:06:46
vs encore le cas on en construit encore parce qu'on avait peur que je ressens kchf tombe
00:06:50
b c. paraissait marquée par ton grand à vendre des personnes les acheter
00:06:53
donc c'est pas nécessairement la weber qui les a empêchés
00:06:57
de développer un modèle il faut qu'on trouve une solution pour ces gens là face aux choses et tant mieux
00:07:02
sont disponibles et appelle un bâtiment assainir on a commencé par les hôtels
00:07:07
mais tous les résidents secondaires de bâtiments qui sont des passeurs énergétique qui ont jamais eu
00:07:12
un franc rénovation depuis des années la chaudière elles datent de 30 ans et
00:07:17
ebay a des gens qui sont prêts aujourd'hui on essaye de la montre comment il faut faire pour qu'ils soient payés sur les
00:07:23
résultats des kwh ce qu'on peut ces bâtiments vidy consomment de l'énergie la personne dedans mais consomme donc trouvant des solutions
00:07:29
pour prendre toutes ses compétences et les envoyer féminisme énergétique tous inconnus on évitera
00:07:34
et puis développer les contrats performances dans les régions de montagne je sais que c'est plus facile de
00:07:39
faire ville j'ai vécu vintage genève échec le business est plus facile làbas dans les villes mais
00:07:45
en fait il faut aussi inspirer les gens des montagnes l'économie et peu difficile depuis arrivait tout de
00:07:50
suite après sauter nous deux étapes et ça permettra peutêtre justement d'arriver à tes objectifs
00:07:55
le la première difficulté c'est aussi les hôteliers était prêt à être à
00:08:00
partenaire dans un contrat alors clairement oui ces honneurs intrabranche aurait été fait
00:08:05
gardez à 62% des gens conduit tout de suite puis avec plaisir juste aider nous
00:08:09
comment il faut faire donc on les prend par la main les accompagne cet objectif
00:08:14
le plan d'action en bas on fait enfant n'invente rien les diagnostics énergétiques toutes les
00:08:20
solutions que je vous parle à des existants créer un nouveau qu'on va faire
00:08:24
la recherche comment faire sait comment les appliquer dans une région particulière et sur
00:08:28
un parc immobilier particulier donc les audits ancien commet font faire on
00:08:31
sait comment créer des pôles entrepreneurs le fait soit largement depuis longtemps dans d'autres pays et en particulier en france et en suisse
00:08:37
identifier les fonds nécessaires on sait aussi financer les objets donc c passe aussi réalisation quelques cas pratique qu'il faut montrer que
00:08:43
ça marche bien donc on va en faire un ou deux palais de l'objectif d'en faire 3 par région
00:08:48
un des partenaires à l'un des partenaires selon eux la commune dormant
00:08:52
dessous pas dessus désolé de soustraire met à la c. a.
00:08:56
pas ici pour montrer que ça marche en disant autre regardez comment ça marche un des
00:09:00
partenaires qui sont prêts à vous accompagner pour le faire donc malaisie mais surtout diffusées
00:09:05
auprès du tissu économique et compétences acquises aurait écrit un livre blanc
00:09:10
avec des contrats types dans presque tous les cas chauffagiste étudier allez
00:09:14
on ne peut pas être une solution pour assainir ses chaudière
00:09:17
et puis en contrepartie t. p. parti fait économique qui passe immobilier mais
00:09:21
comme en chine court avec mon client ben voilà les contrats
00:09:24
ça existe il en va les mettre à disposition les gens ont pu ca prend mettent leur non signée en bas
00:09:29
donc on va essayer d'd'amener toutes les hypothèses à enlever toutes les barrières qui faut pour arriver à un objectif
00:09:35
alors les partenaires on a du côté saint projet intérêt que du côté français
00:09:39
du côté suisse hein c'est donc intérêt qui finance le projet
00:09:42
on a bien sûr des industriels qui participent peu aux projets tant du côté suisse français
00:09:47
les ingénieurs des économistes des financiers des juristes mais tous autour de la table pour que la fin on a un
00:09:52
un livre blanc qui concerne la totalité du projet pour qu'on puisse uniquement appliquer ce qu'on va faire
00:09:58
université de savoie et puis on a évidemment des communes des cantons qui nous accompagnent
00:10:02
je passe rapidement eux seuls par léopold chose
00:10:06
prévue peu indique ct rapide des jeux
00:10:09
pas trop traîné et donc les résultats c comprend les motivations les freins 7
00:10:14
ça c'est un vrai problème je donne un tout petit exemple on en train
00:10:17
de développer le centre villageois dans la commune de saint martin montagne hautes fonctions
00:10:22
et on s'est rendu compte que quand on a mis des gens dans une salle comme la vôtre certaines assemblées primaires
00:10:27
et puis le président de la commune a dit on voudrait bien développer l'énergie solaire dans la commune
00:10:33
et j'aimerais proposer en disant signé in feuille que je vais passer
00:10:36
si vous voulez vous incorpore une un appel d'offres
00:10:40
ensemble tous ensemble pour des panneaux solaires sur autour de la maison
00:10:45
du 14 mai propriétaire maison candidat corps en ivoire 14
00:10:49
personne qui étaient là qui voulait juste des panneaux solaires mais qui sait pas comment faire et c'
00:10:53
est exactement l'objectif c'est qu'il faut qu'on comprenne pourquoi ça se fait pas
00:10:57
et ADIA des barrières qui sont pas celle qu'on croit nécessairement tout comme les ingénieurs
00:11:01
j'en suis un ange n'a pas c'est pour ça on est mauvais pour ça
00:11:04
pour laisser la place aux sociologues à ceux qui font du marketing pour comprendre pourquoi on arrive
00:11:08
à vendre du papier monnaie go puis pourquoi en fait pas efficace énergétique donc d'
00:11:12
être complètement farfelue qui arrive à être adoptées par les gens à l'effort qu'on
00:11:16
arrive à trouver les mêmes outils donc il faut comprendre la première étape 7
00:11:21
de mettre l'individu devant au mieux coconstruire avec lui et puis avec un objectif
00:11:25
ils ont envie dégénère de ferry savent pas comment donc faisant l'objet que
00:11:29
trouver les levés pour augmenter le taux de rénovation tolère un nigeria pakistan en
00:11:34
très peu et à quelques objets particuliers qui sont des hôtels vraiment
00:11:38
je dirais exemplaire mais yen a plein qui datent des années 4 vingts 70 je vous dis
00:11:43
ils sont là depuis la chaufferie j'étais voir tous ils sont tous de linge
00:11:48
en guinée alors on a dans mon père qui va les impôts inchangé mais qu'estce qui
00:11:51
ont fait vont changer de couleur violet tire 5'000 fr ivoirien faire d'autre
00:11:55
et ça c'est la pire des solutions qu'il faut qu'ils investissent inclus francoallemand et sa mort t. V5'000
00:11:59
donc ça c'est un réel souci il faut qu'on trouve en effet de levier et grâce à la compréhension de la
00:12:04
motivation des parties prenantes on va leur demander comment il faut faire pour qu'on a un effet de levier qui marche
00:12:10
comprendre quel modèle il faut mettre en place pour diminuer les risques et assurer un rendement financier presque là la
00:12:16
vraie difficulté contrat performance énergétique ce qui doit avoir un rapport de confiance entre celui qui fait des travaux
00:12:21
et puis le propriétaire de l'objet et le rapport de confiance qui doit mûrir et doit avancer
00:12:26
dans le concept de toujours florian ils mangent de la tête donc d'accord avec moi
00:12:31
mais cette vraie difficulté parce que quand vous avez quelqu'un qui vient vous vendre quelque chose à
00:12:35
priori vous mettez un peu les pieds au mur non pas avec quelques kilos en vente sur
00:12:39
et en lisant partager gâteaux de couches rapport conscience idée un peu plus facile par ce
00:12:44
qu'on dit bah moi je vous accompagne chaudière à appeler ou pompe à chaleur
00:12:48
devant l'énergie qui produit par cette machine et puis vu que ça vous coûter
00:12:51
100 avant qu'ils n'ont plus de 50 min au partage moitié
00:12:55
tout d'un coup ça permet donc de comprendre en fait et donc de partager les risques qui vous mettez au mieux un banquier
00:13:01
par ce qui évidemment n'a pas tout les sous pour innover alors la saxe encore plus compliqué par ces banquets analyse hypothèque
00:13:07
mais en dehors des hypothèques certes pas trop comment faire et donc on restait dans sa première chose qu'
00:13:12
on entraîne aujourd'hui de verser des intérêts avec les banques exemple quel modèle financier on peut mettre
00:13:17
il a de l'argent à celle de la valeur ajoutée à se faire beaucoup de fois
00:13:20
normaux n'ont pas l'argent au moyen orient gardant le chez nous et il faut
00:13:24
trouver des gens qui façonnent le pont pendant quelques années pour aider les hôteliers à financer c'
00:13:29
est ce qu'on en train de faire avec aucune interview évidemment la formation continue
00:13:33
dans la construction pour qu'on puisse vraiment assainir à terme par affaire car moi je vote ça servira à rien du tout
00:13:39
si on fait uniquement 5 hôtels on rentre à la maison je m'occupe de mes habe mes vaches le plus efficace
00:13:44
c'est vraiment de faire quelque chose qui peut être et applicable avec un maximum de
00:13:49
faciliter et d'arriver à passer à la technique boule de neige qui va arriver
00:13:53
réduire les impacts alors sage pensionnés parler largement ça
00:13:57
aussi la gouvernance du projet de détail voulait
00:14:00
sauver tout ça dans le plat présentation donc je vais aller très vite à la conclusion
00:14:04
là donc la première chose qui s'astreindre point essentiel je reviens sur le financement
00:14:09
la fête ya plein d'aide qui existent dans le canton du valais pour le connais pourparlers que tu la mets je sais
00:14:14
que leur mot à dire que dans la salle et vingtquatre aussi parler de la partie des fonds qui sont là
00:14:18
aujourd'hui via 14 millions j'ai fait conférence y'a quelques mois en arrière
00:14:23
le titre c'était comment dépenser 14 millions les gens sont mis en garde évidemment et
00:14:27
mais c'était pour l'efficacité énergétique dans qui a de l'argent aujourd'hui c'est pas un essai c'est pas un problème d'argent
00:14:33
ces rentable c'est pas un problème technique par ce qu'on sait comment il faut faire c'est un problème humain
00:14:40
c'est un problème d'individus qui décide ou pas de le faire et donc
00:14:43
il faut trouver des pistes mais faut quand même trouver des solutions financières intéressantes
00:14:47
et entretiennent pr les aides de haut niveau subventions ils font profiter sont là
00:14:51
l'assainissement énergétique là je n'ai pas ces subventions
00:14:56
les entreprises qui nous qui ne participe qu'on leur a pas donner l'argent
00:15:01
alors lundi un petit peu d'argent leur a dit chaque fois qu'on vous donne un fr vous dépenser un fr
00:15:05
dans la prospection dans le développement d'affaires dans le contrat la
00:15:09
performance énergétique et à tout ce qu'ont amendé sont tous dixhuit
00:15:13
vous rendez compte qu'un chef d'entreprise qui commence à imaginer son chiffre d'affaires qui baissent
00:15:18
moi j'ai des jeunes amis peintres en Anniviers qui m'a dit l'année prochaine je vais perte 75% mon chiffre
00:15:23
d'affaires 75% du fait qu'elle a entreprises peut survivre excède 35% du chiffre d'affaires en moi
00:15:29
ben en fait il faut dehors tout le monde qui garde l'apprenti lui
00:15:34
et puis les 5 employés qu'ils avaient il licencie et c'est justement ce qu'il faut pas faire et
00:15:38
cette étape là ils se disent on dise maintenant nous rendrait bien trouver un autre modèle économique pour arriver
00:15:43
à faire la transition énergétique aussi chez nous mais notre manière de penser c'est la résidence secondaire donc aider nous
00:15:49
s'il vous plaît donc ils ont participé en disant non et prêt à faire un effort on veut participer
00:15:53
pour comprendre comment ça marche pour commencent à sortir des offres intéressantes qu'on puisse aller voir après tout seul
00:15:58
les hôteliers en disant la sa marche vers des commencent à marquer un exemple il faut faire des exemples en
00:16:03
savoir c'est tout à fait solutions et puis un virgule 3 millions pour le projet commun reçues
00:16:10
alors quand vous avez autant d'argent vous faites attention à dépenser avec intelligence
00:16:14
mais quand c'est autant d'argent qui vient du public de vous alors on
00:16:18
va faire encore plus attention pour effet d'éviter de dépenser l'argent
00:16:22
pour rien du tout donc j'espère que je viendrai ici dans 3 ans je vous dirai et franchement le un virgule 3 millions ça ramener
00:16:28
aller de million travaux dans l'assainissement énergétique donc c'est vraiment l'objectif c'est pas l'
00:16:33
argent pour dépenser pour passer votre agent donc en fait je vous promets on va faire vraiment attention
00:16:38
on a bien avancé ces quelques anecdotes quand vous mettez des chercheurs autres mesures table c'est la dernière séance qu'on
00:16:44
a affaire n'était à aix en provence pardon à aix les bains donc dans le côté savoie
00:16:50
puis j'ai mis autour de la table et j'en ai pis commençait à dire voilà
00:16:53
il faut étudier sa étudier sa étude s'appuie avec disent des choses qui voulait étudier
00:16:57
pis bon après 2003 quarts d'heure les arrêtés de notre d étudier c'est bien
00:17:02
ya plein de choses qui existent déjà étudié mais n'en va passer à l'acte
00:17:06
comment vous voulez faire pour passer à l'acteur et les chercheurs qui va des grands yeux ça veut dire quoi ça passe à l'acte
00:17:11
c'est vrai qu'on n'est qu'en université moi je suis
00:17:14
un fonds professeur zu carrément titres cédés par l'ontologie suite
00:17:18
j'essaierai quand vous discutez avec les académique et en disant maintenant il va en fait de la recherche
00:17:23
en fait la recherche appliquée et ont fait changer les choses mais vous avez des grands yeux
00:17:27
donc la première séance qu'on a vu que j'ai dû expliquer à mes
00:17:29
chercheurs sociologues presque évidemment d'après des sociologues pour comprendre le processus humain
00:17:34
on a des gens qui sont dans l'efficacité énergétique mais qui sont plutôt les laboratoires dont une en disant
00:17:38
tout ce que vous avez étudié avant vous prenez vous encapsulés dans une petite pilule et vous la donnai
00:17:44
pour qu'on puisse comprendre comment ça marche il appliquait bah c'était un peu
00:17:47
la révolution mais c'est très intéressant mais je dois la suite des travaux
00:17:51
un entrain aujourd'hui de commencer intervenus les banquiers congédie pour tout le monde économique
00:17:56
bien qu'on a commencé aussi avant les hôteliers avec beaucoup d'intérêt
00:17:59
ce qui le plus difficile la première séance fin les premières séances que j'ai fait que les entrepreneurs
00:18:04
parc pose un vrai problème donc l'entrepreneur d'enseignement hyper 75% sont ensuite à faire
00:18:10
mais en plus de soi qui doit investir dans la recherche et développement évidemment congé 75
00:18:14
pourcent je ferai disparaît vous ait pas d'argent pour investir dans la recherche de développement
00:18:18
donc là faut trouver une solution pour ces gens là puisse être un tout petit peu
00:18:21
aidé on en train de réfléchir comment peut faire pour les soutenir dans la démarche
00:18:25
mais c'est ça ukraine qui met donc au temps qui des marchés qui marchent dans l'
00:18:28
esprit que dire dans la société disparaître donc sean la difficulté qu'ont aujourd'hui

Share this talk: 


Conference program

Mots de bienvenue
Corinne Feuz, Coordinatrice d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 9:48 a.m.
Mots de bienvenue
Patricia-Dominique Lachat, Préfète du district d’Aigle
25 Aug. 2017 · 9:49 a.m.
Mots de bienvenue
Philippe Grobéty, Syndic d’Ormont-Dessus
25 Aug. 2017 · 9:54 a.m.
Introduction : «Quel avenir pour les villages?»
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 9:59 a.m.
Inspiration: «Top to Top Global Cimate Expedition»
Dario Schwoerer, Climatologue et guide de montagne
25 Aug. 2017 · 10:07 a.m.
Au-delà du ski, revisiter l’expérience en station de ski
Isabelle Frochot, Université Savoie Mont Blanc
25 Aug. 2017 · 10:36 a.m.
Urbaniser les Alpes suisses
Fiona Pia, architecte
25 Aug. 2017 · 1:58 p.m.
Le centre de développement durable à Ayent
Victoria Leaney-Brinkler, initiatrice du Centre de développement durable et gérante de l'écogîte "Esprit du soleil"
25 Aug. 2017 · 2:15 p.m.
La numérisation au service de la transition
Daniel Gatica-Perez, Professeur à l’IDIAP Laboratory de l'EPFL
25 Aug. 2017 · 3:02 p.m.
Introduction of special guest
Michael Liebreich, Fondateur et vice-président d’ecovillages
25 Aug. 2017 · 4:57 p.m.
Special Guest: "The world has already so many solutions!"
Prof. Dr. Bertrand Piccard, Explorer, Chairman of the Solar Impulse Foundation
25 Aug. 2017 · 4:58 p.m.
Q&A with Special guest
Prof. Dr. Bertrand Piccard, Explorer, Chairman of the Solar Impulse Foundation
25 Aug. 2017 · 5:19 p.m.
Remerciements et conclusions
Michael Liebreich et Corinne Feuz
25 Aug. 2017 · 5:38 p.m.

Recommended talks

The implication of Energy Performance Contracting in the hotel sector of the region ‘ l'arc alpin ’
Stéphane Genoud, Economiste à la HES-SO Valais-Wallis
25 Aug. 2017 · 3:16 p.m.
Le Pôle EPFL Valais/Wallis, générateur d'emplois à haute valeur ajoutée
Marc-André Berclaz, Directeur opérationnel du Pôle EPFL Valais/Wallis
9 Oct. 2014 · 2:44 p.m.