Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
très bien bonjour
00:00:04
on devait le faire en tandem avec eux mélanie le gars directrice d'interface transport
00:00:11
et moimême d'amphibiens sert de bureau sci tech
00:00:14
et par chance était tombé malade donc
00:00:18
je vais le faire je fais cette présentation tout seul
00:00:22
et donc interface transport éteint un bureau spécialisé dans
00:00:28
les aspects logistiques marchandises depuis maintenant une vingtaine d'années basé à lyon
00:00:34
et interface transport a rejoint le groupe site ex qui fait qu'en toute
00:00:40
on couvre ne tirer l'ensemble des domaines de
00:00:43
la mobilité avec environ 7 ans 5 personnes
00:00:49
du point de vue des territoires on travaille surtout francophonie évidemment
00:00:54
mais avec eux 4 agences en suisse
00:00:59
et les 5 entre la france et l'italie
00:01:06
alors le thème du dernier kilomètre revient très souvent dans nos projets
00:01:14
comment estce qu'on imagine la distribution urbaine de demain c'est en
00:01:18
général ce type d'images dans des choses très léché et très séduisante
00:01:25
avec la technologie enthousiasmante les drones c'
00:01:30
est vrai que cette expérimenté maintenant depuis quelques années
00:01:34
beaucoup de numérique donc c'est vraiment toujours ces éléments qui nous
00:01:37
tient en avant et qu'on voit tout le temps partout toujours
00:01:41
mais nous ce qu'on constate vraiment sec la réalité quotidienne c'est vraiment
00:01:46
celle là c'est à dire à des emprise sur la chaussée n'importe où
00:01:52
des espaces logistiques relativement sauvage
00:01:57
du dépôt des stocks là où les
00:02:01
transporteurs arrive à le faire à se débrouiller
00:02:05
donc c'est vraiment ça et puis j'aimerais insister sur un aspect qu'on
00:02:08
a tendance à oublier je trouve que dans la discussion de ce matin on a
00:02:13
par lesquelles beaucoup technologie sei qui vient forcément un moment
00:02:17
où ya l'être humain qui intervient dans ce processus
00:02:21
déjà d'une part c'est un travail relativement dur parce qu'
00:02:24
à la fin de chaque romaine des matières à déplacer à bouger
00:02:30
torture tire du point ii a du stress dont comment beaucoup
00:02:36
aux chauffeurs vraiment beaucoup et en plus c'est la personne
00:02:41
qui et dans le contact avec le destinataire final avec le client final
00:02:47
donc des enjeux assez délicat
00:02:53
alors quand on parle de logistique urbaine
00:02:58
ça vaut la peine de replacer que m. deux 3 éléments on a déjà
00:03:03
beaucoup parlé tout à l'heure du fait que c'est d'abord en milieu urbain
00:03:08
q. C80% de la population en europe
00:03:12
et concentrée dans les zones urbaines donc c'est là ça se passe
00:03:15
et c'est aussi forcément là où nous avons débouchant des problèmes de circulation
00:03:21
donc quelque part y'a un élément incontournable logistique
00:03:26
bouchon et eux cet élément là c'est un des éléments
00:03:31
qui nous force plu loin à réfléchir au dernier kilomètre en ville
00:03:37
on a aussi beaucoup parlé du fait du ecommerce
00:03:41
aujourd'hui et en suisse on a un chiffre d'affaires d'à peu près de 9 milliards
00:03:46
en relation avec tout ce qui ecommerce donc quelque chose de vraiment consistant 9 milliards
00:03:52
on sait aussi connaît une croissance annuelle dans ce domaine la ces
00:03:56
3 dernières années cette haine croissance annuelle de plus de 8%
00:04:01
on sait aussi credit suisse nous art sorti ce genre d'information
00:04:07
on sait que pour 1 milliard supplémentaire de chiffre d'affaires danse ecommerce
00:04:14
il faut compter un ordre de grandeur de
00:04:15
80'000 mètres carrés de surface logistique supplémentaires
00:04:21
donc dans la relation suisse ça veut dire que
00:04:25
si nous continuons un volet croissance du ecommerce actuel
00:04:29
il faut envisager entre cinquante soixante septante mille
00:04:33
mètres carrés de surface logistique supplémentaires par année
00:04:36
pour pouvoir gérer ce type de commerce
00:04:43
j'aimerais aussi juste insister un tout petit peu sûr libéralisation de la distribution urbaine
00:04:48
parce que ce thème nous paraît très lointain mal approprié par rapport à eux à la réalité suisse
00:04:54
la faim toujours est il que c'est quelque chose qui ce test qui se développe de dire
00:04:58
finalement n'importe quel privés n'importe quel le consommateur peut
00:05:03
être transporteurs aussi pourquoi pas dans une logique de d'essayer
00:05:08
de gagner quelques centimes pour lui à titre individuel et pour
00:05:12
les grands distributeurs évidemment de réussir à compresser des coûts
00:05:19
aujourd'hui et les enjeux on pourrait dire
00:05:22
3 éléments l'efficacité économique ça c'est clair
00:05:27
l'efficacité environnementale et puis un élément qui
00:05:32
mon petit à petit en puissance ces services qui sont
00:05:36
associés autour de la question du transport de la logistique
00:05:40
par services mais on a déjà parlé un tout petit peu de cette logique individuelle de dire moi j'aimerais pouvoir
00:05:46
est livré à tel endroit à telle heure c'est ça fait partie de et des éléments que l'on attend
00:05:53
pour pouvoir répondre de notre point de vue y'a un certain nombre de clés tout d'
00:06:00
abord réussir à faire en sorte que les chaînes
00:06:03
logistiques favorise l'inter modalité on a vraiment besoin
00:06:07
de jouer toutes les cartes à disposition et pas du tout et dans
00:06:11
une logique je ne prends que la voiture que le camion que etc
00:06:17
un deuxième élément fondamentale celle foncier et envahir venir tout à l'heure et surtout
00:06:23
lorsque la les collectivités elles ont en
00:06:26
jeu un rôle à jouer un rôle clé
00:06:30
cette foncier le foncier logistique il faut qui
00:06:32
sont performants réversible de évolutif pas trop cher
00:06:39
et puis après le choix du véhicule quelque part po pour nous dans
00:06:43
une logique de planificateurs 5 qui peut égale quoi que ce soit un véhicule électrique
00:06:48
un véhicule dizaines véhicule ce qui faut sexe asseoir ou le cargo vélos ce
00:06:52
qui fausse et que ce soit le bond véhicule bonne taille au bon endroit voilà
00:06:57
et puis au final comment estce qu'on arrive à intégrer ces
00:07:00
éléments dans une réalité de politiques publiques puisque c'est un marché
00:07:05
qui très et driver afin piloté par le marché privé
00:07:12
et simultanément des conditions cadres macé forcément les collectivités qui peu vent poser quelques unes
00:07:20
repenser la chaîne logistique alors ça c'est un élément qui est très
00:07:23
variable et puis là c'est aussi intéressant de jouer entre eux
00:07:28
nos connaissances france reconnaissance ou la réalité suisse
00:07:32
en suisse on a un proportion de tonnes kilomètres effectués par là et
00:07:37
qui reste importante qui est en croissance eux et qui est un atout fondamental
00:07:44
on est quand même un pas loin de 40% alors qu'en france
00:07:47
les solutions des essais de développer et se battent avec eux à environ 10%
00:07:52
du marché sur le rail dans l'analyse de ce qui peut se faire en
00:07:58
transport marchandise adaptée à un transfert
00:08:02
par un d'une petite plateforme centrale distribution romaine
00:08:06
on se rend compte qu'on a finalement à peu près 60% des marchandises
00:08:10
qui sont en suisse qui sont compatibles avec un une étape par un parent
00:08:18
comment estce qu'il faut rappeler serbe estce que ces décide
00:08:21
si un des centres de distribution urbaine des plates formes logistiques
00:08:26
des espaces logistiques urbain se dire on a tout un vocabulaire
00:08:30
qui se développent des gens qui aime bien définir des catégories
00:08:34
des strates pour nous c'est pas très important la seule chose qui
00:08:38
est fondamental c'est de réussir a effectivement avoir le bond dimensionnement au bon endroit
00:08:46
ce qui est fondamentale dans les études eux contre très concrète faite sur eux
00:08:52
sur des territoires comme ici pour le projet d'agglomération de genève
00:08:58
c'est l'importance du maillage on a à la fois eux besoin
00:09:04
de systèmes qui sont lourds importants dans lesquels on peut recevoir des conteneurs
00:09:09
mais de systèmes ou de plate forme intermédiaire et au final
00:09:13
de plateforme qui sont plus localisées qui sont plus dans les quartiers
00:09:18
on a vraiment besoin de ces différentes échelles eux et qu'elle fonctionne entre elles
00:09:23
l'autre caractéristique fondamentale c'est d'être absolument clair
00:09:28
sur le fait que le dernier kilomètre est en surface
00:09:34
par la rue par l'espace public même si on a
00:09:39
des projets ou des pistes intéressantes d'envisager d'amener
00:09:45
les marchandises dans les centres villes par des approches souterraine
00:09:49
qui restera toujours un moment la fin le dernier bout
00:09:52
où il faut pouvoir le faire en surface et ça c'était l'un élément important à ce
00:09:56
qu'on retombe sur les problèmes de l'engorgement portant sur les problèmes du rôle de l'espace public
00:10:02
t toutes les contraintes compte combien de mètres
00:10:09
j'aimerais encore et dire un mot sur pourquoi
00:10:13
c'est intéressant ou important d'avoir c.
00:10:17
city et de ses espaces logistiques en ville
00:10:21
comprend deux exemples dans la colonne de gauche vous avez eu n'approchant guimet assez
00:10:27
classique c'est à dire j'ai des camions qui font des tournées dont qui partent
00:10:32
deux un deux zones de suisse et ils vont aller livrer
00:10:36
les destinataires définitif ou bien des camions qui sont dans une périphérie urbaine
00:10:43
tion rassembler des marchandises et
00:10:46
qui vont effectivement faire détournée en ville
00:10:50
ces camions font andy mais beaucoup de kilomètres
00:10:54
par rapport aux personnes qu'elles vont rencontrer
00:10:58
à partir du moment où on accepte de rajouter une rupture de charge
00:11:03
dans la chaîne logistique évidemment le transporteur luimême pas
00:11:08
les lectures de charge parce que c'est la manipulation
00:11:11
c'est l'organisation donc toujours attentif et résistant si
00:11:16
on veut bien à la rupture de charge mais en contrepartie
00:11:18
si j'ai deux tours de charge et cette rupture de charge peut se faire au bon endroit
00:11:22
je peux ensuite changé taille des véhicules avoir des
00:11:25
véhicules qui sont eux plu plus agile plus souple
00:11:30
pour respecter les difficultés urbaine je suis aussi dans une logique où je peux
00:11:36
mieux optimiser les tournées lorsque tout d'un coup à partir de ce petit job
00:11:42
j'ai un chauffeur qui va faire les u sur
00:11:47
lesquels via des marchandises à déposer et va livrer andy mais tout les types
00:11:52
de marchandises alors que dans la catégorie gauche ça sera un
00:11:56
transporteur qui livrent à des marchandises pour une catégorie bien précise
00:12:03
alors mettre en place ce type de
00:12:09
espaces logistiques en ville on tombe très vite sur un problème foncier
00:12:16
et ce qu'on a de la place et à quel prix aujourd'hui le loyer
00:12:20
moyens des surfaces de stockage en suisse c'est un petit peu moins de 100 francs
00:12:26
par mètre carré par an c'estàdire cette panne très bonne rentabilité pour l'investisseur préféra très
00:12:32
clairement conçu du bureau du bureau il peut
00:12:36
arriver au double un peu plus du double éventuellement
00:12:41
donc ça veut dire que réaliser aujourd'hui
00:12:44
des espaces logistiques en ville estadire dans des endroits
00:12:47
où l'espace et rares précieux cher il faut
00:12:50
trouver des astuces pour que ça soit économiquement faisable
00:12:54
parmi les astuces mais ici on a un exemple de paris la chapelle consiste à dire ok
00:13:00
chien cachan que les dessous eux chez eux le système
00:13:05
logistique avec du rail d'un côté les camions de l'
00:13:08
autre je groupe avec des commerces je fais encore un sénateur
00:13:12
data de la ville dans cet espace sur le 3
00:13:18
mais des activités et donc de manière à ce qu'a la fin à la partie si on veut bien
00:13:23
logistique occupent l'espace clé du point de vue fonctionnel
00:13:28
mais des recettes foncières sont possibles avec d'autres éléments
00:13:35
un autre exemple celui de bercy charenton aussi à paris
00:13:41
alors des certaines manières on pourrait dire que ces expériences
00:13:47
elles ont rien de plus que les pratiques existantes en suisse où on a déjà
00:13:52
un très grand ancrage par rapport au rail de d'espaces logistiques mais c'est intéressant
00:13:58
c'est plutôt de dire voilà ça sont des opérations actuelles
00:14:02
contemporaine dans un pays qui est très en retard sur le
00:14:05
rail et comment estce que lui arrive à inverser la vapeur
00:14:09
et à tenter justement de rendre financièrement possible ce genre de choses
00:14:14
dans un projet comme celuici eux celui de bercy l'enjeu
00:14:18
c'est vraiment la tout les types de transport possible
00:14:23
la mutualisation et l'inter modalité c'est possible par la route c'est
00:14:29
possible par le rail ça sera possible par le tram ou par d'autres systèmes
00:14:35
donc voilà indépendamment encore des logiques de simplement bureau sur les bâtiments
00:14:42
alors maintenant qu'estce qu'on peut faire eux
00:14:44
en tant que collectivité pour moyenne conditions cadres évidente essentielles
00:14:50
on a dans nos villes des sites qui existent
00:14:55
qui ont vécu eux avec un passé industriel il faut pas
00:14:59
les lâcher trop vite je dirais sont en général bien placé
00:15:04
eux ils ont besoin de mutation mais de vouloir tous les transformer en des
00:15:08
bureaux et du logement qui a certainement une erreur pas ce qui sont au coeur
00:15:13
du besoin il sache dit si je prends l'exemple de la praille donc le quartier de la praille
00:15:19
effectivement si on regarde quel et les possibilités sont les
00:15:22
possibilités d'accessibilité des cônes c'est l'endroit rêvé
00:15:27
c'est dire j'ai un accès ferroviaire un accès autoroutier je
00:15:32
suis à l'intérieur de la zone débouchant donc c'est la manière
00:15:35
qui me permet de diminuer au maximum les contraintes de bouchon donc je suis proche de mes clients
00:15:41
voilà le deuxième contrainte à laquelle il faut bien à eux
00:15:47
rester attentif c'est pour ça fonctionne il faut détails approprié
00:15:53
un horizon qualité appropriée du cross docking i. si vous
00:15:58
avez pas au moins une largeur de 35 40 mètres
00:16:02
vous arrivez pas qui làdessus il faut encore ajouter un camion in
00:16:07
camionnettes qui vient et cetera donc il faut des espaces d'une certaine taille
00:16:13
ensuite il faut coûte que coûte très c'est dans une logique d'un
00:16:18
un espace d'une infrastructure qui soit réversible évolutive
00:16:23
on a de plus en plus besoin si je prends cet exemple de dire mais si je suis dans un quartier
00:16:29
et ce que je me contente de faire la logistique ou estce que je peux être aussi un stock
00:16:33
déporté un stock de réserve pour des commerçants pour des artisans
00:16:38
et ce que je peux être aussi simplement un point relais c'estàdire un point où les gens viennent chercher
00:16:44
ce que je peux avoir de hautes fonctions autour de la mode la mobilité et ce que je suis capable
00:16:48
de d'accueillir des systèmes qui aujourd'hui n'existent pas encore mais qui viendront dans 5 ou 10 ans
00:16:54
si l'imagination et bonne voilà et puis à partir de la main évidemment
00:17:02
un succès au vélo cargo mais qui apparaît plus alors ce que j'aimerais
00:17:09
pour conclure un petit peu c'est cette introduction avant de d'ouvrir le débat
00:17:14
c'est d'ordonner qu'un petit peu qu'estce qu'on peut faire nous
00:17:19
comme acteurs de la logistique comme planificateurs
00:17:22
ou comme eux collectivités donc point un fondamentale
00:17:29
en accompagnement des mesures cadre qui existent à l'
00:17:33
échelle nationale comme interdiction de circulation la nuit comme
00:17:37
la redevance poids lourds comme l'interdiction de cabotage etc à l'échelle d'un canton
00:17:43
à l'échelle d'une ville c'est préserver ces espaces en ville
00:17:48
c être attentif à la localisation aux conditions d'accès rail route
00:17:54
chaque fois qu'on a la possibilité d'avoir quelque chose autour du rail on reste
00:18:01
vraiment compétitif si on nous mais uniquement
00:18:05
dans la logique d'espaces logistiques aux abords
00:18:08
d échangeur autoroutier mais on a perdu une
00:18:14
agilité un degré de fonctionnalités de souplesse
00:18:19
et puis les collectivités sans tomber dans le travers de la subvention peuvent mettre en place des
00:18:24
conditions cadres pour que le foncier final soit d'
00:18:27
un prix correct et compatible avec la logistique
00:18:34
qui dernière contrainte et nous a beaucoup fait souffrir à la praille
00:18:39
c les contraintes de voisinage le bruit i.
00:18:42
les marchandises dangereuses etc qui sont évidemment contraignantes
00:18:48
mais ce qui est terrible sec là la vraie demande ou
00:18:52
in des demandes fondamentale des transporteurs cela 15 livraison toute bête
00:18:58
comment estce que je peux moi transporteurs arriver
00:19:03
à pouvoir stationné au bon endroit pour fermer livraison
00:19:07
sur ce plan là les collectivités et elles ont indiscutable un rôle à jouer
00:19:11
dans la manière d'utiliser l'espace public et d'arbitrer les
00:19:15
choses ya aussi une autre échelle c'est l'échelle du quartier
00:19:22
ne faisons pas des projets de développement de
00:19:26
quartier des projets ça 100'000 logements
00:19:32
sans inclure un espèce de concierge de quartiers de
00:19:38
deux points d'accueil de manière à ce que là aussi un service qui puisse
00:19:43
se faire avec ce service soit pas dans la logique ou le transporteur va amener chez
00:19:48
le destinataire final et par chance au destinataire final n'ait pas là la bonne heure etc
00:19:54
in manière de biens simplifié c'est dire il
00:19:56
amène un point de d'un point relais
00:20:03
et c'est le destinataire final qui vient chercher son paquet
00:20:09
voilà donc qui a quelque chose entre du court terme des
00:20:13
besoins 15 livraison des besoins de réglementation marchandises du moyens termes
00:20:17
comment estce que je peux faire pour que dans la planification
00:20:20
ont continué à être attentif à les avoir de manière bien stratégique
00:20:24
ces lieux et puis du long terme c'estàdire comment estce qu'on
00:20:29
on consolide les stratégies eux qui ont été évoquées au tout début de matinée
00:20:35
eux sont vraiment sur chacun des échelons qui a quelque chose
00:20:40
à faire et c'est vraiment pour moi un peu un paradoxe entre
00:20:44
cette urgence environnementale le fait que c'est
00:20:48
un secteur qui entièrement piloté par le marché
00:20:53
par le privé et qui simultanément il ya encore des cascades entre eux
00:20:59
l'opérateur et soustraitants voilà
00:21:04
pour eux cette introduction
00:21:08
maintenant si j'ai bien compris le guider le principe il s'agit de d'ouvrir
00:21:12
le débat et d'essayer de construire ensemble des meilleures solutions des solutions futur voilà
00:21:20
pour le timing mais ça
00:21:34
si à des questions en allemand je prends volontiers la traduction
00:21:51
sur l'approche on line
00:21:57
suite à l'instar des mots uniquement hellénistique 0 un
00:22:02
heures sont mis en place espagne dévoué saying seraient contraints au
00:22:07
à s'associer rente pense city ces cycles autistique
00:22:12
kriesi nixon était un obstacle à san marin tennis juste avec qui un jour ou pas
00:22:21
nico ouais je crois aussi rien passé cette même si ce qui
00:22:25
si identité nutzung cet écrivain ce qui allait faire vos sorties à faire
00:22:31
ca vaut pas ouvre alors une enceinte ist
00:22:33
espace travail intéressés à façonner les crises qui sait
00:22:38
cette notice quittance article incarne et ça intéresserait in crée donc un
00:22:46
son sceptre un curé servir anciens city autistique première
00:22:53
ich bin ça marchait pas mais pourquoi y'a vraiment un conflit
00:22:58
d'objectifs la essaient absolument typique c'est vrai que le réflexe actuel
00:23:03
c'est dire ré utilisons les friches urbaines et utilisant les espaces ferroviaire
00:23:08
qui sont peu eux qui sont plus utiles comme ils l'ont eut été
00:23:13
mais on a un petit peu oublier que la
00:23:16
ville ne peut pas fonctionner sans eux des marchandises
00:23:21
et et c'est vrai que dans un certain nombre
00:23:24
de quartiers bien placé par rapport au rail on a déjà
00:23:28
fait cette transformation je pense à neuchâtel crée ta connect est un endroit hyper central
00:23:34
qui convient parfaitement aux fonctions combien mise mais il
00:23:38
faut pas toutes les lâcher donc y'a vraiment un travail
00:23:42
d'analyse très fort et de stratégies très fort avec beaucoup d'anticipation effectivement
00:23:47
de la part des collectivités consistant à dire ok dans 15 ans 20 ans
00:23:54
avec l'augmentation de population wynn quelles seront
00:23:59
les lieux où la logistique peut encore s'établir
00:24:04
parce que l'idée consistant à dire ces polluants c des camions c'est tout ce qu'on
00:24:09
veut on les sort de ville pour les éloigner ça marche pas ça marche pas enfin ça marche
00:24:15
c. c pas souhaitable c'est pas souhaitable
00:24:18
parce que ça rend les choses plus compliqué plu polluante
00:24:27
face aux sources
00:24:33
ouais mais j'ai assez faible
00:24:41
j'adhère à la fin est dissout grâce à des camisards périphériques à l'un des 500
00:24:48
un style grâce à un tel système c'est pas aux un 0 un cm maternelle plâtre un
00:25:00
alors oui parce que vous êtes pardon pour
00:25:08
bien sûr si je suis en périphérie celle idéale pour les grands camions décennie remorques
00:25:15
parce que ok c'efficace et prochaine autoroute je
00:25:19
peux je peux venir jusqu'en périphérie liste un bon endroit
00:25:22
mais ce sont en général des endroits oui
00:25:26
encore une grande partie pour aller jusqu'au destinataire final
00:25:32
donc l'idée essaie de trouver l'optimum et c'est vraiment une recherche
00:25:38
de cas par cas donc ville par ville s'est trouvé l'optimum entre
00:25:43
quelle est la qualité d'accès pour des grands véhiculée véhicules lourds
00:25:48
kelley et ce que j'ai une alternative d'accès rail
00:25:51
ou estce que je suis entièrement dépendant du de la route
00:25:57
et puis et ce que je peux déjà être un peu à l'intérieur de
00:26:01
l'agglomération de manière à franchir déjà un certain nombre de difficultés d'engorgement du trafic
00:26:08
parce que évidemment que si je mets mes jobs à l'extérieur
00:26:13
et bien vivant doit faire comme n'importe quel pendulaires tout le
00:26:17
trajet jusqu'au à au destinataire final alors les premiers destinataires en
00:26:21
périphérie sait très bien mais plus je m'approche du centre et c'est là qu'on a en principe des camps de concentration
00:26:27
de deux distributions affaires eh bien j'ai tout le parcours qui et qui étaient difficiles
00:26:33
donc c'est pour ça que l'enjeu de maintenir des meubles en
00:26:38
ville c'est un enjeu qui du point de vue de l'économie globale
00:26:43
des kilomètres et détonne kilomètres et beau
00:26:51
nan je vous convainc par mais là de nouveau je pense que ce qui est fondamental
00:26:58
c'est de le voir
00:27:02
sur le site estadire ville par ville
00:27:05
l'exemple ici on a beaucoup travaillé sur
00:27:09
le sur la partie de la praille à genève
00:27:13
mais même de la de la part de des transporteurs il n'aimeraient en aucun
00:27:18
cas avoir un site à l'extérieur et 10 pour nous c'est le rêve
00:27:22
j'ai les wagons qui sont là je suis un extrémités d'autoroute et je suis déjà en ville
00:27:28
aussi bien la centrale de distribution migros aussi bien sincère
00:27:32
aussi bien d'autres distributeurs qui sont là dans ce quartier pour rehausser l'équation idéal en a.
00:27:47
nico
00:27:54
quelles sont les bons arguments au niveau politique pour convaincre un au moment des choix politiques met fin
00:27:59
à la réservation laissait surface d'un plan général
00:28:02
affectation dans les différents instruments et comment faire un
00:28:07
comme l'argument ça estce que c'est quelque chose qui reste très invisible pour les habitants et donc qui a et 3 art
00:28:16
7 c'est vrai que c'est très invisible pour les pour
00:28:19
les habitants et mais par rapport à sa je crois qu'il ya
00:28:28
y'a pas d'autre solution que des dents du dimensionnement
00:28:31
et de la r et d du calcul de dire ok
00:28:35
vous voulez ce quartier en ville c'est bien passé ça
00:28:38
nous permet une part modale piéton vélo transports en commun intéressantes
00:28:44
mais si j'ai pas x milliers de mètre carré par 10'000 habitants
00:28:50
je veux une atteinte par les services de base c'est
00:28:55
un peu comme de dire estce que ce quartier vous pouvez l'imaginer
00:28:58
sans avoir boulangerie s vous pouvez l'imaginer sans savoir où une petite copine
00:29:04
petite migros win coque moyenne ou une copie ou migros grande enfin je dis
00:29:10
yann proportion quoi et après comment les convaincre je connais pas d'autres
00:29:16
méthodes que de revenir revenir avec des exemples et avec les calculs avec eux
00:29:22
à un quartier comme celuilà estce qu'on peut imaginer sans crèches
00:29:26
et ce qu'on peut imaginer sans services de base un voilà
00:29:32
les marchandises un service de base j'espère
00:29:41
de même service dentaire dentiste un croquis est saine ce qui
00:29:48
est signé par surcroît kirk en sièges propriétaire notamment entre le travail
00:29:53
shaywitz tracée par sa grâce krantz adresser un je crois qu'il est celle de
00:30:00
si son père et mère haute vers 1'007 un ihres
00:30:03
erachtens très divers ministères différentes pistes antidote et nous citronniers périls
00:30:12
c'est bien ça c'est quelque part une centralité du quartier
00:30:19
c'estàdire un endroit où les gens peuvent trouver un certains services
00:30:26
idéalement on peut commencer juste par eux le point d'accueil le point paquet quoi alors que ce soit suit la
00:30:32
poste ou un autre miss l'intéresse c'est pouvoir
00:30:35
monter un tout petit peu en puissance de dire si simultanément
00:30:39
j'ai des vélos en libreservice véhicules mobility d'eau des
00:30:44
éléments autour de la de la qualité de vie du fonctionnement du quartier qui sont
00:30:48
à cet endroit là eh bien cette parfaite qu'après ce qu'on va justement
00:30:51
le fait avec une crèche avec d'autres choses qui rayon sur le quartier
00:30:56
7 c'est un élément pour ancrer les
00:31:00
choses dans la réalité d'un quartier nouveau
00:31:05
et l'échelle la bonne échelle ce qu'on a essayé entre nous en disant
00:31:11
mais ce matin ce qui serait bien c'est vous donner des chiffres de dire
00:31:14
il faut 100 mètre carré il faut 152 100 mètre carré
00:31:17
etc si on prend l'exemple de gland ça fonctionne comme ça surprend
00:31:21
c'est super difficile de vous donner cet ordre de grandeur par contre eux ce que l'on
00:31:27
sent bien sec on naît tout comme eux un
00:31:30
quartier desservi par un arrêt tram aux transports publics
00:31:33
il a un impact sur les 200 ou 304 100 mètres de profondeur
00:31:38
et bien un point d'accueil comme celuilà il faut qui joue à cette échelle
00:31:43
donc ça veut dire quelques centaines de personnes voire un millier de personnes en grandeur à
00:31:52
le
00:31:58
oui on a parlé des problèmes fonciers
00:32:02
la vidéo à anticiper et gérer mais
00:32:06
une fois qu'eux un c a été installé quelles sont ses
00:32:10
marges de manoeuvre pour qu'eux ces infrastructures sont utilisées que les opérateurs de livraison
00:32:16
les utilisent effectivement à ce que beaucoup de
00:32:22
communes aujourd'hui sont confrontés à un 7
00:32:26
ce déferlement de livraison sauvage et c'est difficile d'efforts de négocier
00:32:33
rangement eux même si on offre une infrastructure
00:32:38
encore plus que pour le logement ou que
00:32:41
pour les commerces on a besoin très allaman
00:32:46
de s'approcher des acteurs ça été dit plusieurs fois
00:32:48
ce matin parce que comme c'est dans un domaine où
00:32:54
l'essentiel des choses sont dans le marché sont du côté de
00:32:57
de du transporteur ou des transporteurs il faut pour intégrer très en amont
00:33:02
pour quelque part valider avec lui et faire un projet en encourront production un
00:33:10
deux d'imaginer ok emprunt expert il nous dit voilà
00:33:14
avec 1'000 habitants j'ai besoin tant mètre carré de surface logistique villa mettre ici pas ce que ça m'
00:33:19
arrange du point de vue de la commune qui livrait sable qui après s'être trouvé l'opérateur qui convient
00:33:26
ja 9 chances sur 10 pour ça marche pas par contre si
00:33:31
on fait ce travail de conception dès le début dès l'amont
00:33:35
cc absolument certains que le
00:33:38
résultat et sera vont final quoi
00:33:42
je trouve que des quartiers comme eux plan les ouates cherpines
00:33:45
etc on essaie d'introduire très en amont des démarches dans ces quartiers
00:33:50
en disant oui on veut faire un nouveau quartier avec du développement durable
00:33:54
et on essaie d'imaginer les solutions de mutualiser stationnement
00:33:59
deux d'avoir des services d'organiser les choses dans un timing
00:34:02
juste et bien même si c'est à contrecourant des logiques économiques
00:34:08
usuelles des investisseurs en logements et bien y'a quand même
00:34:13
des gens qui si intéresse qui se disent oui c'est vrai
00:34:16
et qui viennent des acteurs qui porte qui est d'apporter les choses donc
00:34:21
le fondement du projet sphère ensemble et après la collectivité
00:34:25
fixe ou fini les les éléments
00:34:29
cadre pour eux pour passer à la réalisation
00:34:35
et puis voilà j'ai un gestionnaire interrogations sans parler du rôle
00:34:40
il est sur le foncier et vie de l'importance d'avoir
00:34:44
mais ces surfaces qui soient aussi avec sa proximité de l'autoroute mettait surtout du rail
00:34:50
on parle pas des fins je me demande quel était l'implication le
00:34:54
rôle positionnement un acteur important suissesse par rapport à 500 x f. r.
00:35:00
dans ces éléments l'assassin gros point d'interrogation de ce que je sais pas
00:35:06
n a i a peutêtre quelque chose à faire aussi dans ces domaines
00:35:11
même si effectivement un point de vue rentabilité surface commerciale c'est plus intéressant d'avoir
00:35:17
des commerces des surfaces des liens familiaux si déjà les collaborations qui ce qui se font
00:35:23
entre eux les CFF i. d des entreprises de courcy a vélo par exemple rescapés aussi les pistes l.
00:35:29
de ce côté là entre types des paquets de paix payant
00:35:34
proche peut évidemment pas parler à la place des effets f. f. et puis c'est un acteur qui des fois des
00:35:40
cette démarche divergent suivant eux quelques branches dont on parle mais si
00:35:45
je si je viens sur des projets concrets comme celui de la praille
00:35:50
où on a une gare marchandises et puis des espaces de d'
00:35:54
entrepôt donc certains sont vraiment utilisé pour le dernier kilomètre et
00:35:59
d'autre sont simplement utilisé pour du stock ces locations de surface
00:36:03
de stocks industriel en ville dont on dit mais sans plusvalue mais
00:36:09
les CFF sont maintenant un acteur très moteur pour la transformation de
00:36:14
ce site pour en faire quelque chose qui marche beaucoup mieux c'estàdire avec
00:36:19
le même terrain réussir af gérer deux fois plus de flux de marchandises
00:36:25
en ville dans ce secteur et puis aussi sont confrontés à la réalité économique
00:36:30
c'est pour pouvoir transformer cette infrastructure qui sont bien contents de
00:36:34
générer des recettes et donc qui a eu un gros travail de projets
00:36:38
pour essayer de voir comment on peut optimiser ce c'te espace terminal
00:36:44
tout en réussissant à construire du bureau juste à côté du bureau
00:36:48
dans secteur pas ce que le logement pour des questions au pam
00:36:52
donc marchandises dangereuses c'était pas possible mais donc évidemment je
00:37:00
peux je peux pas me donner des éléments mais en tout cas sur
00:37:03
des projets concrets on voit que cette tendance un acteur qui et qui
00:37:07
sont bien les enjeux qui voit bien les enjeux qui voit bien
00:37:12
je dirais le rôle qu'il a joué
00:37:15
par rapport au bon fonctionnement des villes quoi
00:37:26
merci beaucoup à qui il a dit plusieurs fois à eux
00:37:30
corps étude a montré dans un transparent qui était très claire
00:37:35
on introduit aux unes voire plusieurs ruptures de charge maintenance r.
00:37:40
dans la logistique en calcul prairies soulet mars emprunter énorme rupture de charge
00:37:45
je veux dire coup et ça m'aurait intéressé creuser un tout petit peu quelles sont les éléments pour convaincre
00:37:52
d'accepter la rupture de charge et ce que vous avez pu les identifier
00:37:59
non car je veux dire par là que il ya beaucoup de paramètres
00:38:07
il a beaucoup de paramètres donc on a pour l'instant pas réussi à dire bah voilà y générale
00:38:13
j'attends de kilomètres de voies ou attente personne
00:38:16
desservies dans une tournée en arrivant n'arrive pas
00:38:20
non malheureusement c'est clair que la
00:38:24
rupture de charge c. un obstacle important
00:38:29
un camion dans une tournée il peut livrer je sais pas
00:38:33
sept huit dix douze personnes
00:38:36
donc ça donne aussi une indication
00:38:42
il fait peut être une barrière c
00:38:46
si j'ai un produit qui eux
00:38:50
gérer une entreprise qui veut que je suis pas
00:38:52
prenons même simplement un grand distributeur qui va amener
00:38:57
ses propres produits dans un certain nombre de sites il aura
00:39:01
tendance à dire ben c pas grave je fait une tournée eux
00:39:04
ce qui fait 203 100 kilomètres mais ces mêmes produits
00:39:07
mais mes éléments de qui un peu avertis qualité donc dans cette logique
00:39:11
ces types d'opérateurs c'est difficile de le convaincre de
00:39:15
changer de système et dire non je suis dans une chaîne logistique
00:39:19
je produit d'un côté je passe le relais un transporteur laisser faire
00:39:23
par exemple en premier transporteurs qui va m'amener sur un wagon puis
00:39:28
ensuite laissé faire puis ensuite depuis les CFF chez un
00:39:33
autre transporteur avec ou pas de soustraitants pour faire sa distribution final
00:39:38
donc c'est vraiment de modèles complètement différent mais quand on discute avec
00:39:43
les opérateurs les transporteurs disney on comprend pas même du point de
00:39:48
vue de la rentabilité du point de vue du coup pour le client
00:39:52
nous on arrive à être meilleur marché malgré le tour de charge lorsqu'on est bien localisés
00:39:56
donc c'est pour ça on peut pas donner une doctrine
00:40:02
comme ça d'emblée entre carla pas trouvé quoi
00:40:12
soleure vers les femmes et s'est référé masque
00:40:17
il ya encore beaucoup des questions et saintetienne bouddhiste inscrits
00:40:22
auf der praxis ou tout autre adressa ex
00:40:25
signe un amène alors à quoi eastern star
00:40:29
austin ce fonctionnaire pensée résine est 6 fois eine 21 transporteur
00:40:35
si et dans les escrocs certifie initie arsenal ses
00:40:38
fins autoroute assigner un autre groupe astreindre à un objet
00:40:42
intentions et les marais aus états financiers si cet état
00:40:45
partie schizophrène final si on fixa tests et essais persistants
00:40:53
toutes les questions offrira la hanche compris sociétal philippe fait de cette série a aussi romaine
00:41:02
à cet égard après une notice chilienne et jean prouvé une formation au niveau interne
00:41:08
assistance technique et la richesse créée ces phéniciens selon sa condition fait estimer à oslo
00:41:15
et c'est bien écouter les quelques essais encaissés non suivant
00:41:19
qui a confié qu'il fasse aille sur les 4 s.

Share this talk: 


Conference Program

Begrüssung durch die Gastgeberstadt Bern
Reto Nause, Gemeinderat, Direktor für Sicherheit, Umwelt und Energie, Stadt Bern
21 March 2019 · 9:01 a.m.
803 views
Intelligente urbane Logistik – Vision Energieeffizient und CO2-frei
Thomas Schmid, Senior Consultant, Rapp Trans AG
21 March 2019 · 9:13 a.m.
102 views
Güterverkehrskonzept Basel-Stadt – Stand der Umsetzung und Rolle des Kantons am Beispiel „City-Hub“
Luca Olivieri, Mobilitätsstrategie, PL Güterverkehr, Basel-Stadt Bau- und Verkehrsdepartement, Amt für Mobilität
21 March 2019 · 9:30 a.m.
Mir sattlä um! – E-Cargo-Bikes im Berner Wirtschaftsverkehr
Peter Schild, Fachstelle Mobilitätsberatung, Stadt Bern, Amt für Umweltschutz
21 March 2019 · 9:57 a.m.
Die Schweizerische Post – innovative Taktgeberin auf der letzten Meile
Yves König, Leiter Smart Urban Logistics, Die Post
21 March 2019 · 10:46 a.m.
Autonomes Fahren für die Erschliessung des ländlichen Raumes
Andreas Kronawitter, Präsident, innolab smart mobility
21 March 2019 · 11:26 a.m.
Quel avenir pour la distribution du dernier kilomètre dans la ville de demain?
Philippe Gasser, Associé et Membre de la direction Citec Groupe, Citec
21 March 2019 · 11:51 a.m.
110 views
Eröffnung - Mobilitätsmanagement stärken und verankern
Monika Tschannen, Programmleitung Mobilität, EnergieSchweiz für Gemeinden
21 March 2019 · 1:46 p.m.
Energie und Mobilität – Herausforderungen und Potenziale aus Sicht der Energie- und Klimapolitik
Christoph Schreyer, Leiter Sektion Mobilität, Bundesamt für Energie
21 March 2019 · 1:53 p.m.
Mehr Smartness in der Verkehrsgestaltung – radikale Ansätz der SBB - Deutsch und Französisch
Roger Krähenbühl & Mélanie Berthold, Top-Programmleiter & Projektleiterin Optimierung Pendlerströme, SBB AG
21 March 2019 · 2:13 p.m.
La mobilité inter-entreprises à l’ère du partage
Zoé Dardel, Directrice adjointe, mobilidée
21 March 2019 · 2:34 p.m.
Clevere Mobilitätskonzepte
Roman Steffen & Jochen Mundinger, Mitinhaber, Trafiko AG & Chairman, routeRank Ltd
21 March 2019 · 3:31 p.m.
Mobility@SFS
Peter Mayer & Daniel Schöbi, Head of Technical Services, SFS Group & dipl. Ing. ETH / SVI, Mobilitätsberatung
21 March 2019 · 4:49 p.m.
Probieren geht über Studieren – konkrete Resultate aus SBB Green Class Pilot
Urs Wälchli, Leiter Unternehmensentwicklung Konzern, SBB AG
21 March 2019 · 5:17 p.m.
Ausklang
Noëlle Fischer & Monika Tschannen, Moderatorin, bfm Büro für Mobilität AG & Programmleitung Mobilität, EnergieSchweiz für Gemeinden
21 March 2019 · 5:31 p.m.