Embed code
Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
pas assez de temps à essaie justement l'objectif est d'échanger plus que
00:00:05
donc d'ouvrir la discussion à partir de commencer
00:00:14
il faut
00:00:21
bonsoir je me le permettez moi je suis historiens et chercheurs en études européennes
00:00:25
monsieur ne vous avez mis l'accent dans vos explications sur l'intérêt économique pour la suisse
00:00:32
dans la voie des relation stable avec l'europe de relation constructive et puis vous
00:00:37
avez aussi mentionner plus tard le 9 fevrier 2018 où le peuple
00:00:42
accepter une initiative qui était visiblement contraire à ses intérêts économiques alors ma
00:00:47
question la suivante comment vous allez associer les patrons
00:00:52
comment vous allez mobiliser les patrons quand il faudra nouveautés et il le faudra je suis sûre
00:00:58
dans deux trois quatre cinq ans sépaq brabeck que
00:01:03
vous avez mentionné mais on a pas entendu monsieur brabeck
00:01:06
avant ce vote mais c'est tout les petits oeufs entrepreneurs des PME qui sont touchés
00:01:12
directement par ce genre de votation comment les inclure comme en plus les motifs les mobilisés
00:01:18
merci beaucoup dont je pense est une très bonne question
00:01:24
on avait plusieurs votes positifs pendant leurs années concernant notre relation bilatérale avec l'union européenne
00:01:30
mais on sentait aussi qu'il avait des inquiétudes dans le cas de la
00:01:34
population qui était aussi lier d'une part à une augmentation des réfugiés
00:01:39
dans notre dans notre pays et pour eux les prochaines échéances
00:01:44
qui n'ont pas manqué de devenir eh bien
00:01:47
il faudra expliquer eux de manière très claire les conséquences
00:01:54
le 9 fevrier 2014 on demandait aux gens immigration
00:01:59
de masse alors ils ont répondu làdessus la prochaine fois
00:02:03
on devra leur poser des questions qui implique aussi des bilatérales unes et donc la relation avec l'union européenne
00:02:10
parce que pour beaucoup de personnes d'élèves qui ont voté non pas perçu le fait qu'il peut avoir des
00:02:16
conséquences qui soit finalement si importante à l'union européenne nous a montré sa clairement refusant d'autres matières
00:02:22
pour ré ouvrir l'accord sur la libre circulation des personnes et ça aussi vosgien publie un
00:02:28
article sur le vrai c'est justement si on peut occuper ces derniers mois très intéressant
00:02:32
ques les anglais peut appréhender suisse sur le break site eh bien les anglais ils vont
00:02:36
maintenant aussi voir ça veut dire les anglais vol pas la liquidation des personnes
00:02:40
alors comment veut-il impôts vont pouvoir garder le passeport européen pour
00:02:45
les services financiers car ça allait tout simplement pas aller et
00:02:49
pour la suisse la même chose donc le break c'est
00:02:52
aussi très intéressant pour nous apprendre avoir finalement quel régime
00:02:58
les anglais pourront obtenir avec l'union européenne sans observation des personnes
00:03:06
question
00:03:16
michel tort le jansénisme justement oublie ca maurice f. n.
00:03:24
estce que je dois juste d'interpréter ce que vous venez de dire que les anglais sont aussi
00:03:30
victimes pourraient être victimes d'une clause qui est in tout à fait tout à fait le
00:03:38
marché intérieur dans la conception actualités européennes c'est d'abord un premier médiation des personnes
00:03:46
ses yeux qu'il offre donc ces deux qui la définissent nous n'avons
00:03:49
pas la liquidation des services atteignant à peine on l'a pas
00:03:53
il n'est pas ça comme critère n'estce pas eux liés n'estce pas à la dimension
00:03:58
politique de l'union européenne et maintenant c'est les pierres les personnes qui aimeraient les entrées
00:04:06
moi ce que j'ai remarqué qui m'a vraiment surpris quand j'ai rédigé des anglais
00:04:11
les ressortissants les plus nombreux et l'union européenne au royaume
00:04:16
uni aujourd'hui un 7 les polonais 900'000
00:04:20
dossier la roumanie 220'000 après à 3'000
00:04:24
4 c'était la lituanie avec 130'000
00:04:27
à un donc si et il a lancé pourra décider sur le précepte
00:04:33
qu'estce qui vous pour eux c'est bien sûr les personnes qui sont acquises c'
00:04:37
est un acquis qui est très important alors je pense qu'eux
00:04:43
il insiste rond pour qu'un monde de l'union européenne qui n'appliquent plu enfin prête ces 30 dernières années
00:04:49
ne puisse pas obtenir n'estce pas les autres avantages
00:04:53
du marché intérieur mais sa matière négociations alors
00:04:57
toutefois l'union européenne a clairement mis sa ligne rouge dans ce domaine la
00:05:03
face au royaume uni et ça été intéressant sinon pour la suisse
00:05:07
cet aspect là lors du vote break site a été très important
00:05:11
n'est pas cet aspect libre circulation des personnes pour faire pencher
00:05:15
la balance et d'autres éléments mais celuici a joué un rôle important qui envoie avec les chiffres toutes ces différences majeures en suisse
00:05:24
les ressortissants de l'union européenne sans achète les chiffres en tête nan mais c'est quelque chose comme
00:05:30
un par rapport à la population étrangère sais plus si c'est que ce comme 60%
00:05:35
en angleterre c'est 40% donc pour le royaume uni du nord a baissé de 40%
00:05:40
des ressortissants étrangers reste comme doit le faire par des gens qui vient de l'inde
00:05:44
beaucoup de pays dont pour les anglais version un peu pour les anglais
00:05:49
la limitation des personnes et aussi sensible que pour la suisse parc finalement
00:05:54
jusque les anglais jusqu'en 2010 l'immigration cétait autres pays du monde
00:06:00
et c'est seulement depuis environ 2010 que la part union européenne a commencé à augmenter très rapidement
00:06:08
oui monsieur le comte vers la paix
00:06:12
beaucoup plus on peut et on va beaucoup parlé du fait que le juge étranger ou du
00:06:14
quelques expressions comme cela qu'ils font peur et je crois qu'à la fin
00:06:23
si on veut gagner il faut réussir à convaincre la population qu'
00:06:28
eux bilatérales ont apporté réellement quelque chose on écoute les arguments
00:06:32
des adversaires de des bilatérales et de toute relation avec l'union européenne s'le dit
00:06:37
oui la croissance et le lieu b seulement à grasse augmentation de la population
00:06:42
et l'augmentation du bien net par habitant n'a pas été proportionnelle
00:06:50
à la convention générale du pays b premier point le deuxième point
00:06:55
si on avait pu l'accord écrit européennes seraient libres quand même de recevoir les forces
00:07:01
de travail notons le besoin enseveli par conséquent il n'aurait théoriquement comme inconvénient
00:07:05
à l'avoir pu l'accord de libreéchange avec l'union européenne s'appliquerait pas
00:07:12
d'engager des gens qui avait librement chez nous et les coeurs desquels on n'aurait pas de
00:07:17
d'obligations comme celle qu'a maintenant en matière sociale notamment
00:07:22
et puis je ne permettrait aussi d'avoir des accords peut être pas
00:07:28
je pense que les partisans de la rupture européen est un
00:07:33
peu déçu qu'il met un moment il visait au fond la solution est le porteavions des états unis en europe quoique
00:07:37
on a vu fut détenu le truc pas de manière particulièrement cordial
00:07:44
ou alors offertes à des il faut s'ouvrir à la chine dont la chine je crois
00:07:48
que c'est pour l'instant encore eux pollue commercialement et pourtant que le badewurtemberg
00:07:52
depuis la chine c'est quand même à payer assez aventureux et pas tout à fait
00:08:00
exactement ce qu'on imagine être le partenaire
00:08:04
idéal la suisse démocratique avec démocratie de base
00:08:08
location et comment vous allez convaincre le peuple suisse pas voulu nous commande de convaincre le peuple suisse que
00:08:12
ces accords bilatéraux ont vraiment apporter un avantage non seulement
00:08:19
mon pb globale mais aux individus surplus suisse
00:08:24
et à l'avenir et ces accords sont encore indispensable nous je
00:08:28
pense qu'en effet à de multiples facettes un
00:08:33
un
00:08:39
un de mes fils étalon n'estce pas faire un stage etc il va comme s'il allait de zurich
00:08:41
à genève la on a des là certains arguments pour cette mobilité cas pour les jeunes n'estce pas
00:08:45
qui apportent eux qui permet de bénéficier eux de cette de cette ouverture
00:08:50
quand on parle aux entreprises qui sont très spécialisés ont
00:08:57
besoin cette manoeuvre étrangères chimistes physiciens ingénieurs etc
00:09:00
sky circulation on avait des han contingentement de encore ont été limités ont été limités
00:09:05
donc je crois que la mis un peu comme expliqué
00:09:13
8 c. difficile c'est pour expliquer que dans une commission entreprise ne croit plu
00:09:19
les bureaux in accroître plus ou moins eh bien pour elle à l'appui d'avenir
00:09:23
et donc ça fait partie de ces de ces lois économiques des eaux
00:09:28
économique peut être assez dur mais certaines logiques économiques donc
00:09:33
la croissance et nécessaire maintenant ni dans le cadre aussi nous
00:09:39
université de nos recherches on a beaucoup de professeurs étrangers
00:09:45
qui font des contributions importante le PIB par personne au lycée je sais pourra concertation un concert tâche
00:09:48
par ce qu'on ait fait remarquer dans ce pays bon nombre de personnes finalement les revenus sont relativement bas c'
00:09:55
est juste un peu de douglas france notre coup de vie sont si le double ou que des doubles
00:10:00
donc là ya certainement inattention à donner à cet effet la qu'on est pas un
00:10:05
partie de la population eux qui vraiment et des revenus en soi modeste espa
00:10:11
leur permettent eux assez difficilement de vivre eux
00:10:17
et puis s'agissant d'autre option d'autre option eh bien
00:10:23
la chine et la chine on a déjà pas mal obtenus en a
00:10:30
bien pu augmenter de manière importante n'estce pas notre commerce
00:10:33
avec la chine mais là aussi un moment donné on touche à certaines limites et prennent des mesures lorsqu'il estime qu'eux
00:10:37
ça commence à trop les autres les dérangé neutre face aux etats unis c'est un marché
00:10:43
donc avec une croissance très forte hier année s'agissant de notre commerce aides aux investissements
00:10:49
on aide administration des nantis et difficile on verra ce que sera la suite avec l'europe
00:10:55
on garde quand même les mêmes valeurs spa on garde aussi des uns une
00:11:00
culture qui nous permet en soi de chercher des solutions et
00:11:05
en cela on se rappelant de la négociation sur la fiscalité l'
00:11:11
épargne en avait obtenu de matteo secret bancaire comme formidable
00:11:15
quand on voit face aux etats unis c'est ça était tout simplement les ordres on a reçu les entre
00:11:19
il a fallu les appliquer on avait pas le choix avec l'europe on peut toujours discuter
00:11:24
on peut voir qu'estce qui est possible que ce n'est pas possible et e. ont évidemment ils ont leurs maisons leurs standards
00:11:28
mais en voyant les dernières années que l'on en a eu mi
00:11:35
je pense que pour notre jeunesse pour les emplois et bien une ouverture la plus grande
00:11:40
possible face à l'union européenne c'est ce qui va nous permettre ici
00:11:47
de garder une prospérité et puis surtout pour les générations qui viennent parce
00:11:51
que vous avez comme en espagne 25% de chômage spa
00:11:55
que ça signifie pour les jeunes qui sortent une d'une formation donc ce pays la suisse est elle est admirer n'
00:12:00
estce pas par la manière dont elle peut composer ce numéro un de la compétitivité mondiale menant depuis enveff
00:12:06
aussi pour l'innovation dans le cadre de l'université de cornell
00:12:13
ce sont des atouts mais qui implique beaucoup de travail c'est juste et beaucoup de travailleurs
00:12:18
c'est à un engagement majeur de cette société ni
00:12:24
afin de pouvoir maintenir voire augmenter son niveau de vie mais comme vous le dites les inégalités
00:12:29
et on devrait certainement ils portaient beaucoup plus d'attention moche à eux pour eux
00:12:35
un b i d u b
00:12:43
et à la formation à eux à un an par eux
00:12:52
je vois dans ce que ces duels junior alors être juste ce que ces due uniquement
00:12:57
relation entre la suisse et l'union européenne tout simplement la question de la mondialisation
00:13:05
et on le retrouve dans tout les pays comme en suisse qu'ailleurs d'ailleurs on vraiment quand je vois
00:13:13
on voit avec nos enfants que la chance de faire des études ou autre effectivement ont l'impression de bénéficient et finalement la
00:13:17
libre circulation stérile si et vraiment le défi mais je me suis français je vois en france puisque en suisse d'ailleurs
00:13:22
c. cette double fracture de fracture des classes moyennes et fracture de
00:13:28
la jeunesse et ça c'est vraiment inquiétant avec jeunesse qui soutient
00:13:34
puisque les relation suisse union européenne forme d'ouverture et mondialisation il note qu'il aperçoit complètement comme
00:13:38
communiquer une seule machine un type étonné parce que vous disiez pascal encore en français
00:13:42
je trouve que même si on a un fantasme sur l'apprentissage il me semble que
00:13:47
jean fierté de certains mais qui n'existent pas dans d'autres pays qui fait que
00:13:52
finalement c'est déjà un petit peu un frein à l'infra cela ce mouvement défiance je pense qu'
00:13:57
un jeune suisse qui a fait un apprentissage il peut encore même si de plus en plus compliqué
00:14:01
trop de trouver sa voie dans d'autres pays vont en allemagne les crises l'apprentissage encore plus fortes en france en parlant pas
00:14:06
et je pense vraiment ce risque si cette cassure vraiment entre les jeunes et je pense que pour les sociétés
00:14:10
qui se construit c'est vraiment dû ensuite le dernier point rapidement c'est qu'en matière de commerce
00:14:17
on peut remettre en cause était sur la libre circulation mais la suisse est un petit pays ouverts
00:14:22
c'est pourquoi certains pays même de taille moyenne comme la france sa croissance
00:14:28
économique ali tirée par la demande intérieure consommation et investissements
00:14:33
dans un petit pays ouverts comme la suisse si ses exportations et l'
00:14:36
intensité des échanges encore empiriquement l'observe et se fait avec des
00:14:41
des pays proches presque quelque part comme tu disais uniforme de sécurité juridique que c'est paradoxal
00:14:44
finalement l'union européenne et dire si on le voit visés aux etats unis forme de
00:14:48
de sécurité juridique en qu'on peut négocier avec l'union il sait compliqué à être accès très
00:14:53
compliquée avec les chinois ça peut être beaucoup plus compliquée en fait c'est qu'un
00:15:00
je veux simplement félicite émotionnelle pour eux sont excellents
00:15:05
conférence genoux remarque à faire une question à poser
00:15:17
la remarque qu'un voeu pour ma part je pense qu'
00:15:22
un parti politique c'est un instrument de la démocratie
00:15:27
dès lors un parti devrait contribuer à la recherche de solutions
00:15:30
qui sont difficile étant donné la complexité de de relation humaine
00:15:34
de relation commerciale pauvre personnellement j'ai été choqué dernièrement
00:15:39
par la prise de position de lu deux ceux au parlement suisse
00:15:44
qui a célébré lune faite au los l'espace économique européen
00:15:49
le 6 décembre 1'900 moment doux pour ma part je regrette encore aujourd'
00:15:54
hui je te conseil national à l'époque où très engagé comme d'autre
00:15:59
pour eux l'espace économique européen je pense comme aurait pu éviter un grand nombre
00:16:05
de difficultés vous avait relevé la période difficile qui a suivi cet échec
00:16:09
deux toute la destinée de jeunes hommes entre eux sur le plan économique sympa et très brillant en suisse
00:16:15
et de voir qu'un parti politique qui est le premier do deux
00:16:20
suisses eux qui se limite à affaires à célébrer cette fête
00:16:27
ça m'inquiète pour sa soute vraiment sa maquette et la question
00:16:31
je rejoins pour eux pascal couchepin sur la
00:16:37
difficulté dans un pays à démocratie directe
00:16:43
vous êtes font ce que vous ne connaissez pas les subtilités de la démocratie directe
00:16:47
mais s'il faut arriver avec des arguments massue et il se passe simplement par ce
00:16:50
qu'on a affaire à énormément de démagogie e. pour ma part je pense que
00:16:57
on a des atouts extraordinairement mince peut par exemple vous avez parlé
00:17:02
2 milliards face apporter la meilleure de cohésion la survie sont
00:17:09
c'est quand même or un argument qu'on peut utiliser
00:17:13
dans les négociations un deuxième argument qui me paraît important
00:17:17
peu de la construction des deux nouvelles transversale ferroviaires
00:17:20
alpines avec le mot schwer de helmut art
00:17:25
qu'on a pas mandat cinquième à l'union européenne je pense quand
00:17:29
même aussi exiger d'eau un certains nombre d'avantages réciproques
00:17:33
et puis au lot troisième atout vous l'avez dimensionnelles dans
00:17:36
votre conférence vous avez cité les chiffres les importations
00:17:43
deux la suisse à peu près 55% qui proviennent de l'union européenne donc
00:17:47
c'est quand même énorme par contre les exportations se autour des 50%
00:17:53
je crois que ce taux sur la tour à faire valoir j'aimerais avoir votre avis là dessus merci
00:17:57
oui en effet on a d'ailleurs attendu
00:18:02
maintenant que monsieur kerviel à berne pour annoncer la virgule 3 milliards
00:18:12
par ce qu'on voulait que ça puisse donner un élan n'estce pas à nos voix en relation avec
00:18:15
l'union européenne bien que ça soit séparé mais toutefois c'est un geste important que la suisse fait
00:18:20
pour cette solidarité et cette cohésion européenne par la suisse bénéficie de la paix en europe c'
00:18:25
est bien clair mais c'est un geste important qu'elle fait par le biais de
00:18:30
le conseil fédéral du parlement et puis de là de la population eux maintenant
00:18:36
en effet nous avons l'union européenne pour nous sommes très dépendance et beaucoup de commerce et beaucoup d'
00:18:41
import export mais pour l'union européenne nous sommes que 6 à 7% de son commerce
00:18:48
donc pour elle c'est déjà d'autres dimensions si bien qu'
00:18:55
eux ne sont pas tu balances équilibrer la balance comme ça
00:19:01
et c'est ce qui rend difficile toute négociation
00:19:05
néanmoins un v. no one
00:19:08
notre culture commune nous pouvons discuter avenir open nous pouvons chercher des solutions
00:19:13
et puis on se sent pas comment se sentir est face
00:19:19
à d'autres pays fassent tout à coup à un
00:19:25
une décision ou inaction n'estce pas qui serait déterminée et qui serait tout à fait à notre
00:19:28
insu passera aussi de notre côté pour l'union européenne il aurait aussi des conséquences et
00:19:32
on travaille beaucoup avec nos voisins avec les allemands et français avec les italiens ont à des
00:19:38
commissions instituées pour partager ensemble pour discuter pour eux
00:19:43
chercher des solutions aux problèmes frontaliers etc
00:19:48
lorsqu'on se rend compte que ces monnaies européennes sont très importants lorsque que le conseil
00:19:52
prendre des décisions en eux parlent de sujets eux également toute la préparation de ses
00:19:55
décisions au niveau des différentes groupe de l'
00:20:01
union européenne donc que cette madame
00:20:07
la présidente et opportune agissements et quelques jours à l'ukraine parcelle est au portugal
00:20:10
on pourrait multiplier nos déplacements également pour
00:20:14
pouvoir entretenir ce contact
00:20:18
et puis parvenir le mieux possible a en soi défendre nos intérêts place
00:20:22
n'estce pas les 300'000 frontaliers finalement ce sont des salaires sont des emplois pour des gens du nord open source
00:20:27
elle se rend compte que l'espoir de ce que la suisse peut
00:20:35
oeufs importés mais ça ne suffit pas à s'agite pas toutefois
00:20:41
pour pouvoir satisfaire ces exigences qui s'appelle l'homogénéité un
00:20:44
on avait déjà dans l'espace et le nouvel espace homogène économiques homogènes
00:20:48
alors ni dans ce cadre là on va continuer à travailler
00:20:54
eux pour eux chercher eux ni la meilleure solution possible
00:20:59
alors une dernière question et qu'on pourra continuer la discussion autour
00:21:03
pervers
00:21:09
les dernières ultérieure à la cour si vous les mails d
00:21:16
p c o l o un oui monsieur je vous les jeunes
00:21:20
géré par l'irak mais un vrai quelque chose qui parlent pour
00:21:28
vous tenir au déluge à moi mon souci latine sionisme
00:21:39
marge le parti qu'il permet de janvier sous la coupole charles mais peut vous mettre
00:21:43
des moyens alors qu'estce qu'on doit faire tout permis ou de liège
00:21:47
pas
00:21:52
on apprend à votre question répond en même temps
00:21:59
le
00:22:01
j'ai eu alors concernant les arguments eux lorsqu'il
00:22:07
s'agit de discussions avec soin les uns des nazis
00:22:12
un autre argument je me rappel en 2011 que du p. s. il a soutenu les mamans 0 un
00:22:18
le rose sépare avec 650 milliards quelque chose comme ça et ce que c'est
00:22:23
pas un argument que peut aussi prendre en considération et qu'on peut mettre en avant
00:22:30
avant ça veut dire que la suisse a reste toujours un refuge de financiers pour eux
00:22:34
tout pays que ça soit les états unis l'aura peut être demain la chine
00:22:45
voilà vous touche un aspect très vulnérables n'estce pas la situation en suisse on a vu avec le franc suisse
00:22:51
qui sait beaucoup de difficultés à nos entreprises vers un choc de 15
00:22:58
pourcent de taux de change en l'espace de quelques secondes
00:23:03
damon s'étend à cet instant choc cela choque inouie donc là c'est une vulnérabilité
00:23:10
très fortes national les choses sérieuses l'euro 0 un 16 indice est en vain pour touristes
00:23:12
ça s'arrange nouveau mieux mais eux dans ce contexte là le fait qu'en nous
00:23:18
qu'on ne soit pas dans la zone euro en soi pour
00:23:24
l'union européenne dans le cadre de sa propre zone
00:23:32
sans être spécialiste mais je ne pense pas que pour n ça soit un
00:23:36
élément qui eux très particulièrement important parce que vous avez quand même dans cette zone
00:23:41
nous serions en orient pour la suisse est sympa de pourcent
00:23:46
moins par rapport à toute la zone au niveau de l'économie
00:23:52
donc après également proportionnellement rend peu plus pour la finance
00:23:57
mais pas beaucoup plus puis s'agissant de la question sur le fait voter les gens ouais ça c'est là ça c'est la grosse question ne
00:24:00
sera jamais démocratie chacun peut décider si vous allez voter aussi ne veut pas
00:24:04
aller voter non invitant les votations dans lesquelles les enjeux est énorme
00:24:11
on avait pour l'espace économique on a vu pour l'allégeance et déplacé et l'on
00:24:15
les opposer celle de façon passer certains avaient fait un
00:24:22
à la ont également voté contre le conseil fédéral pour un peu
00:24:27
démontrer que lui donner un signal on avait pas penser que
00:24:33
ça l'alliance que la décision allait être si vite l'espace qu'elle a été et après évidemment il a fallu gérer
00:24:38
donc oui il faudra beaucoup plus investir assez claire
00:24:41
et aussi au niveau espace du conseil fédéral
00:24:48
et il faut également qu'il n'avait beaucoup manqué à l'espace économique en conseil fédéral sont unis terra
00:24:52
project unir un projet mais dans nos démocraties c'est pas toujours simple d'avoir la voir ceci
00:24:55
alors que beaucoup de pain sur la planche encore à chacun l'apéritif lagarde sera peut être pas aussi si bien qu'
00:25:00
on pourra composer avec les deux et puis un petit peu de vins valaisans ce qui est toujours très sympathique
00:25:07
quand on vient en cette belle terre j'ai pris le train de pub estce vraiment beau passé avant le super dans la neige
00:25:13
et prévoir ses magnifiques montagnes jetterait un petit paradis ici et puis je vais dire beaucoup plus souvent c'est vrai la médecine
00:25:18
quand on vient en cette belle terre j' ai pris le train de pub estce vraiment beau passé e avant le super dans la neige

Share this talk: 


Conference program

Salutations des autorités
Ph. Vouilloz
7 Dec. 2017 · 6:03 p.m.
Accueil
Marc Bors, Recteur UniDistance
7 Dec. 2017 · 6:08 p.m.
Introduction - Présentation des enjeux de l'Union européenne
Thierry Madiès, Doyen Economie
7 Dec. 2017 · 6:10 p.m.
25 ans après l’EEE : les défis de la Suisse face à l’Union européenne, aux Etats-Unis et suite au Brexit
Philippe G. Nell, Chef des relations avec les Amériques au Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO)
7 Dec. 2017 · 6:25 p.m.
Questions du public
Philippe G. Nell, Chef des relations avec les Amériques au Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO)
7 Dec. 2017 · 7:13 p.m.
Conclusion
Wilhelm Schnyder, Président du Conseil de fondation d'UniDistance
7 Dec. 2017 · 7:39 p.m.