Player is loading...

Embed

Embed code

Transcriptions

Note: this content has been automatically generated.
00:00:00
bonjour à tous
00:00:02
donc l'idée c'est de faire de manière relativement express ce que pourrait
00:00:06
limiter à un panorama ce qui existe en termes d'accompagnement et de financement
00:00:11
de la création entreprise notamment sur le canton de genève donc
00:00:17
11 représentée j'ai le plaisir dirigé depuis quelques années une fondation qui information qui était
00:00:22
créé par la ville de genève en fait la différence entre ville et contre eux
00:00:26
ville la commune de genève et le canton qui finalement un peu la communauté urbaine de genève
00:00:31
donc par rapport à tout ça et la ville a décidé de se doter d'un
00:00:34
outil de promotion économique visant à développer son tissu économique et les emplois sur son territoire
00:00:41
donc par rapport à ses activités eux et à cette mission on a développé 3 activités principales
00:00:47
la première c'est l'accompagnement et du conseil sert qu'on s'aperçoit que beaucoup d'outils qui existait maintenant avec eux
00:00:52
fermeture des années le développement aussi l'utilisation d'internet ça parce qu'
00:00:56
effectivement une multitude d'outils qui sont mises à disposition des entrepreneurs
00:01:00
la grande problématique pour beaucoup d'entrepreneurs ct ok y'a plein d'outils mais celle qui allait pour faire quoi
00:01:04
et du coup nous à la fois dans le dans la mise en relation et dans les réseaux
00:01:09
mais également dans la mise en application d'outils on va travailler sur cette partie là
00:01:13
deuxième activité qui notre activité historique ces crédits depuis de nombreuses années et
00:01:19
c. postérieure à la crise de 1931
00:01:22
les banques ont décidé de limiter les risques qu'elles prenaient eux en finançant la création entreprise donc à partir de ce
00:01:28
momentlà il a fallu créer des alternatives financement bancaire eux aujourd'hui
00:01:33
en suisse a quasiment la totalité des banques
00:01:35
si c'est la totalité bah de toute façon vous demander 3 exercices comptables
00:01:40
révisé positif avant de d'analyser la possibilité de vous faire un crédit
00:01:45
donc on fait moyenne des bénéfices qui sont faits ces 3 dernières années et sport assure va
00:01:49
calculer cette moyenne par an multiplier le nombre d'années sur lequel vous avez premier
00:01:53
à et d exception bien sûr si vous avez un patrimoine personnel que vous êtes prêt à mettre en garantie
00:01:58
si vous avez un tableau de maître meubles maison peut être garantie bien
00:02:03
sûr qu'à la situation un petit peu différente et 5 crédits contre garantie
00:02:07
donc on lit à différentes alternatives qui sont développés on leur parle à un petit peu de valeur
00:02:12
mais non à cette activité là sur le territoire va financer à peu près de 30 ans de projets par année
00:02:18
autres activités inactivité partage locaux ce que certains appellent la pépinière incubateur
00:02:24
donc non mais c'est sur le terme de pépinière
00:02:26
1 million s'adresse essentiellement à des sociétés de services et
00:02:29
on va partager nos locaux avec eux une dizaine entreprise
00:02:33
eux qui ont bénéficié finalement dû misant comment des salles de réunions et des espaces de travail etc
00:02:39
alors sans la développer les quelques années à l'époque où il avait quasiment pas
00:02:42
d'offres sur genève on verra tout alors que la situation légèrement évolué
00:02:48
sur la base de ces activités ben ça fait à peu près de dixsept ans
00:02:54
objectif dans le domaine de l'accompagnement de la création entreprise sous différentes formes donc vu passer
00:02:58
un pas mal d'acteurs juriste il le caisson voir passer passablement de cette création entreprise
00:03:03
vêtu moyenne multiplie à peu près d'un tel 150 dossiers paramètres
00:03:07
été multiplié par dixsept ans ça vous donne un petit peu inhibé
00:03:10
et du coup bah ça m'a permis de voir un petit peu finalement à les différentes tendances du marché
00:03:15
or sur la partie accompagnement je pense qu'il ya déjà le b a ba c'est dire ok
00:03:19
quelles sont les bases quelque et le minimum que je dois savoir avant de avant de lancer
00:03:24
la 3 outils à droite vous avez un guide qui existait
00:03:28
téléchargeable sur internet qu'il guide du créateur entreprise genevois
00:03:31
donc là vous avez déjà tout un tas de renseignements sur les sur la sur les taxes sur eux
00:03:37
les méthodes de haut niveau des assurances sociales sur le choix du statut juridique enfin tout un
00:03:43
tas de démarches que vous allez devoir réaliser donc ça c'est téléchargeable sur internet
00:03:48
et puis ensuite vous avez des maths inhalt s'organiser à leur lune de celles qui ont été organisées à la cité des métiers
00:03:54
et géré par le canton de genève donc le service de promotion économique
00:04:00
la direction générale de l'économie de la recherche et l'innovation
00:04:04
un q. i. s'appelle maximale du créateur d'entreprise et puis notre catégories
00:04:10
qui sont les ateliers des créateurs qui sont organisées par la fédération des entreprises romandes
00:04:14
fédération des entreprises roman qu'on appelait par le passé de la fédération et les la
00:04:19
fellation syndicats patronaux donc ça donne aussi l'idée de son de sa genèse
00:04:24
eux qui eux organise vendredi matin par mois un panorama
00:04:28
vous avez tour à tour un notaire qui vous expliquer les différences structure juridique
00:04:32
ensuite vous avez personnes spécialisée en tous cas sciences sociales après vous effectivement partie financement
00:04:37
et enfin une partie sur tout ce qui eux cadre légal accès autorisation
00:04:43
donc ça c'est un petit peu les basique ensuite eux une fois que vous avez passé basique la question à laquelle vous allez
00:04:49
devoir répondre sait dans quelle catégorie je vais me positionner deux catégories
00:04:53
principales la catégorie startup entreprises technologiques à fort potentiel de développement
00:05:00
puis la catégorie entreprises classées
00:05:03
alors les modes de fonctionnement chez nous soit séparé c'estàdire que généralement on a l'habitude
00:05:08
de dire que certains papas forcément vocation à commercialiser des produits hélène vocation à se commercialise ellemême
00:05:16
et c'est là on a maintenant une catégorie qui se développe au fur à mesure des années
00:05:21
d'eux sérielle entrepreneurs avec des gens qui ont l'habitude de créer des entreprises et les membres les 3 ans
00:05:27
ces entreprises n'avons pas forcément avoir comme objectif de générer des revenus par les ventes mais plutôt s'
00:05:33
en va générer du revenu par la vente de l'entreprise donc finalement créer moitié notre produit
00:05:39
et puis ensuite on a le fait de construire ce qu'on appelle la family business c'est bien l'activité
00:05:43
qui laisse développer cette activité va générer des revenus ses revenus
00:05:46
vous permet de vous rémunérer de rémunérer éventuellement des investisseurs
00:05:50
de rémunérer des collaborateurs etc c les revenus de l'activité qui
00:05:53
vont faire vivre l'entreprise et son entreprise beaucoup plus classiques
00:05:57
ces deux catégories finalement son ca vaut pas faire appel aux mêmes acteurs parce que l'objectif et les principes de développement sont parlées
00:06:04
alors si vous êtes dans la catégorie startup on va passer par des principes souvent d'incubateur
00:06:09
eux qui sont aussi très développé en france on va faire humaniste tout à l'heure et
00:06:14
puis sinon si vous êtes dans une entreprise classiquement plutôt passer par des réseaux d'accompagnement
00:06:21
alors au niveau des incubateurs ont A4 qui sont actifs sur le territoire cantonal
00:06:25
on a la colonne de gauche qui sont des incubateurs technologiques classique
00:06:31
avec fongiques fondation je dois innovation technologique hippie fusion qui un incubateur spécialisés dans tout ce qui findet
00:06:37
avec eux la fongiques fait également de la fine telle qu'elle fait tout ce qui en tête
00:06:42
partir du moment où dans votre activité et qui a faim donc
00:06:45
cleantech etc là vous allez être un intéressant plafond
00:06:50
vit avec un positionnement quand même assez fort sur tout ce qui est technologies de l'information de la communication
00:06:55
et puis à droite on a éclosion et le campus dieu et qui sont
00:06:59
vraiment surtout ce qui touche au médical aux sciences de la vie
00:07:02
avec cette réforme spécialisation qu'on a en suisse romande sur ce domaine la on le verra tout à coup
00:07:10
alors c'est juste pour préciser donc le principe des incubateurs c'est que la première chose la chose la plus
00:07:15
visible qu'on voit ses locaux qui sont mis à disposition avec souvent reçoit gratuitement sur des tarifs très avantageux
00:07:21
et puis ensuite après tout le système qui se noue autour avec un
00:07:24
réseau d'investisseurs avec un réseau d'accompagnement avec des services mutualisés
00:07:28
et finalement ça peut en tout temps et qui vous permet de développer votre activité en concentrant sur le
00:07:33
développement de votre produit ou d'autres prototype et puis de laisser finalement le reste de côté
00:07:40
les structures d'accompagnement alors les différentes catégories et les 2 duo platine et ces pays startup
00:07:45
eux sont effectivement plutôt tourné sur l'innovation technologique et des outils qui sont au niveau
00:07:49
de la confédération donc ces outils vous allez retrouver partout vous allez en suisse
00:07:54
ensuite l'étage en dessous mais sur des structures plutôt romande même à vocation suisse
00:07:59
avec jenny lane tiennent structures d'accompagnement vraiment c'est du
00:08:03
coaching l'entrepreneur sur les 3 premières années d'activité
00:08:07
et puis le réseau entreprendre suisse romande mais il existe beaucoup plus développé en france
00:08:12
sans doute certains connaissent déjà avec un principe d'accompagnement par des entreprises
00:08:17
et puis en vous avez également alors au niveau communal la fonder tech avec
00:08:22
ce principe d'accompagnement à la création d'entreprise au et aussi
00:08:26
et puis un nouvel entrant convoi de plus en plus sur les dossiers de cette politique qui
00:08:29
fort qu'il faut aussi un principe d'accompagnement ponctuel et sur vraiment les premiers mois
00:08:36
après aussi ce qu'on doit connaître aussi quand on crée son entreprise cette défaite hier
00:08:40
alors vous avez effectivement la fédération entreprises romandes un
00:08:44
qui va couper eux tout comme eux de
00:08:47
depuis 1922 c des organisations qui regroupe à la fois des associations professionnelles
00:08:54
ce sont des boulangers association du bâtiment etc et puis également elles vont servir de qu'elle savait que
00:09:00
le premier pilier de la prévoyance mais également ils vont
00:09:04
faire aussi la kessel pp donc tout ce qui est prévoyance
00:09:06
et accompagnement avec également la plupart du temps pour eux l'assurance
00:09:09
maternité également qui vont collecter et gérer pour les entreprises
00:09:14
ensuite il ya bien sûr la chambre de commerce industrie des services de
00:09:17
jeunes qui a un rôle chambres de commerce un petit peu différents
00:09:22
de d'aide et du rôle qu'on voit en france puisque ces structures qui a très peu de subventions c'est plutôt un
00:09:28
un mandat qui leur permet de vivre le mandat de tout ce qui eux documentation par rapport à l'export
00:09:34
eux qui veulent qui est un des services qui sont proposés mais aussi des services de médiation et tout un tas
00:09:38
services ont proposé par le commerce et qui la chambre de commerce essentiellement vivent sur les cotisations de ses membres
00:09:45
puis après la chambre de l'économie sociale et solidaire qui également uniforme
00:09:48
de chambre de commerce spécialisé pour toutes les granges économie sociale c
00:09:55
après la haine la catégorie qui un peu plus récente s'est développée au cours des 10 dernières années sur genève c'est ce qu'on appelle les hébergeur
00:10:01
donc ça va du site de couloirs king jusqu'à la structure de mise à disposition bureau
00:10:06
avec certains qui ont eux dimensions a plutôt international et comme le réduisent
00:10:11
par exemple mais aussi multi bureau qui est plutôt un groupe français
00:10:14
alors oui on a aussi species que je ne sais pas si on décide
00:10:18
des sites précise en france mais en tout cas ses filiales de réguler
00:10:22
eux qui propose effectivement ces principes de bureau vous louer un bureau dans
00:10:26
un espace vous aussi des prestations secrétariat etc que vous externalise
00:10:30
ensuite on a les tâches du milieu avec impact obtient ainsi
00:10:35
de couloirs king vous retrouvez dans beaucoup de pays du monde
00:10:37
notamment les pays en voie de développement à l'impact sur genève un positionnement assez
00:10:41
particulière impact absolue l'incubateur entre guillemets qui relie aux organisations internationales
00:10:48
donc c'est vraiment sur toutes les coopérations avec des organisations internationales
00:10:52
il organise beaucoup de séminaires et de et de cession de
00:10:55
collaboration entre les hommes des entreprises et les organisations internationales
00:11:00
fonds était qu'au niveau l'innovation de services et pie 6 tester aussi particularités
00:11:05
sexe et les seuls qui propose à la fois du bureau et du logement
00:11:10
donc ça permet à certains entrepreneurs d'avoir un tout en main avec g. le bureau et
00:11:14
chaussée j'ai ma chambre au premier étage et j'arrive à faire un mix
00:11:18
eux qui me permettent de perdre un minimum de temps et d'accélérer mon processus de démarrage
00:11:24
ben l'étage le plu haut on a des sites de corinne classiques comme cri crack rock
00:11:31
voisin la muse bouge et puis city
00:11:35
zen eux mêmes qui sont des espaces assez classique
00:11:38
où vous avez effectivement ce principe d'un abonnement vous arrivez vous
00:11:42
récupérer votre question matin boule positionner la oui à la place
00:11:45
pour commencer à travailler et le lendemain il faut et effectivement les patrons les derniers par un place intéresse
00:11:51
une particularité pour citizenside gainax où aucune position aussi
00:11:56
de cette entreprise qui spécialisé dans tous les communications
00:11:59
l'accès à un super calculateurs en fait aussi des infrastructures qui correspondent à certains types d'activités
00:12:04
au milieu et savent space qui a un positionnement relativement particulier qu'un positionnement de sites de
00:12:10
coire king et spécialisée sur l'entrepreneuriat féminin et sur l'entrepreneuriat social et solidaire
00:12:16
avec des services qui sont aussi associé si le prix
00:12:22
alors sa sympathie pour le panorama de l'offre d'accompagnement
00:12:25
on a l'impression de vue
00:12:30
de chacun qu'on ait beaucoup ont énormément et plus en plus acteur et multiplication à y'a aussi des
00:12:36
des phénomènes comme ça de canton d'acton adaptés aux besoins et on voit ces phénomènes qui se reproduisent
00:12:42
dire qu'on est de nouveau dans une phase d'émulation et de bouillonnement ya plein de nouveaux organismes
00:12:47
c'est ce qu'on avait déjà vécu entre nantes 8 et 2001 aux moments un peu
00:12:53
grande vague internet alors maintenant nation rune uno de vagues mais effectivement on est de nouveau ce phénomène et on sait très bien qu'
00:12:59
effectivement parmi ces organisations des organisations qui vont se développer certaines qui
00:13:03
vont disparaître mais y'a finalement pas un principe de renouveau
00:13:07
on va dire à peu près tout les matins où ça se positionner pire où les gens à apparaît sur le marche
00:13:12
alors ça c'est le principe de l'accompagnement skier nouveau au cours des
00:13:16
dernières années c'est vraiment ce principe de mise à disposition bureau
00:13:20
on a un marché de l'immobilier chez vous une conférence de toulouse et assisté
00:13:23
ce matin on a marché immobilier commercial qui réellement en train de se détendre
00:13:28
depuis quelques années avec une baisse quand même mais bon comme des loyers des baux commerciaux
00:13:32
mais c. on sait pas exactement combien de temps ça va durer puis commence à se positionner
00:13:38
donc aujourd'hui on et léger les régies sont un peu dans l'expectative les propriétaires sont pas encore prêt à réellement baisser les loyers
00:13:44
par rapport à la situation du marché mais il attend de voir un petit peu commencent à évoluer et veulent pas se précipiter donc
00:13:51
maintenant au niveau du financement c'est pas forcément en suisse romande
00:13:57
que vous offre un accès le plus facilité au financement au moment du démarrage
00:14:01
c'estàdire qu'effectivement ce qu'on appelle une crise du site capital donc le capital qui sert à financer vraiment la création d'entreprise
00:14:07
par contre on a énormément d'argent disponible et de plus en plus d'argent disponible pour le capital développement
00:14:12
donc ce qu'on entend souvent quand on présente un projet création entreprise en suisse romande 7 commencée avec vos moyens
00:14:19
montrez nous ce que vous êtes capable de faire seul qui si jamais ça marche revenez
00:14:22
me voir avec les résultats qu'il en va vous donner réellement les moyens différents
00:14:27
donc effectivement ça peut frustrer certains qu'isis mais finalement c'est quand
00:14:31
chez bébé que je fasse et comment projet depart donc j'ai
00:14:35
plus besoin d'accompagnement et c'est là où je trouve le moins mais finalement ça perso sic c'est un choix stratégique
00:14:41
à ce qu'on a aussi un tout de radiation des entreprises au cours des 3 premières
00:14:45
années keep légèrement plus fait plus d'autres pays donc finalement c'est toujours un équilibre
00:14:50
et on l'a vu moi j'ai fait une analyse sur l'accompagnement de la création entreprise
00:14:54
en france entre 1'683 où il avait ses primes aux chômeurs qui avait été
00:14:59
lancée à l'époque et serait qu'on s'est aperçu cette prime aux chômeurs ont donné
00:15:03
ces 20'000 fr à l'époque français ont donné à n'importe quel chemin pour créer sa boite effectivement ça sa douce
00:15:09
le nombre de créations d'entreprises mais ça a un effet aussi similaires sur le monde et chacun moins de 3 ans
00:15:14
donc avec des gens qui il veut finalement comme couteau rien je tente le coup va bien sauf qu'après des
00:15:19
dégâts collatéraux c'est que si l'entreprise arrêtés puis condamnés à payer tout le monde tout va bien
00:15:23
question comment savoir des impayés un peu partout ça commence à avoir un impact relativement négatif sur le tissu économique globale
00:15:30
donc c'était un choix qui a été fait en suisse avec cette dimension là aussi et une position qui
00:15:36
est exprimé il faut deux aussi par le conseil fédéral c'est dire finalement le premier rôle de l'entrepreneur
00:15:41
c'est s'affirmer comme entrepreneur et démontré qu'au départ et capable de se débrouiller tout seul qu'il a
00:15:45
besoin d'accompagnement sur le développement oui mais ce qui est capable de se débrouiller tout seul au départ
00:15:49
donc c'est vrai qu'on a un positionnement assez limité au niveau de l'
00:15:53
accès aux financements sur la création mais les choses sont aussi en train d'évoluer
00:15:58
alors ce qui se passe quand même au niveau des du rapport avec les investisseurs
00:16:03
c'est que beaucoup d'investisseurs consciemment ou inconsciemment d'ailleurs on a l'impression qu'ils ont effectivement le cycle de vie classique
00:16:09
dans la tête avec ce principe d'avoir des entreprises qui vont vivre en 4 phases eux ils
00:16:14
veillent avant la période de création d'activités qui dure à peu près entre 3 et 5 ans
00:16:19
souvent vous expliquer que sur ce bout de 5 ans s'appréhender sa pas décoller sa nicolas jamais ex un conseil ou la piste
00:16:25
c'estàdire à ce momentlà on coupe le moteur on arrête après la phase de croissance qui va
00:16:29
durer eux jusqu'à la dixième quinzième année donc on a aussi des phases après 10 ans
00:16:34
et puis après une phase de maturité qui va durer en moyenne à peu près 30 ans et apprennent phase de déclin
00:16:40
ce qu'on s'aperçoit souvent c'est que c'était dit dans la conférence précédente ce qui
00:16:44
a beaucoup d'entreprises qui suit finalement le cycle de vie aussi du fondateur ou la fondatrice
00:16:49
c'estàdire qu'eux ils démarrent très jeune oeil constitue l'entreprise
00:16:53
a sa part se développe etc ou d'un amant
00:16:56
voilà on chercha par mettre les enfants sont pas support ouvert à allah
00:17:00
la transmission par ce qu'ils ont fait aussi leur carrière professionnelle
00:17:03
donc c'est pas forcément la solution familiale qu'on espérait qui se met en place et puis là y'a un petit peu baisse de l'
00:17:08
activité et cette baisse de l'activité baisser là où on attend un repreneur
00:17:11
qui potentiellement va faire une relance de l'activité l'entrepôt
00:17:16
ce qu'on s'aperçoit qu'un citoyen un certains nombre d'entrepreneurs aujourd'hui qui eux sont aux alentours de s de cette entente
00:17:23
donc y'a quand même cette dimension acquis qui en apprenant pour
00:17:27
les investisseurs ce que je vois à par rapport à sa
00:17:30
c'est que dans la page d'introduction on a quand même un taux d'échec de l'ordre de 50%
00:17:35
donc c'est vrai qu'eux ont à peu près 50% de taux radiation au registre du commerce
00:17:40
sur les activités au cours des 3 premières années et puis après sur cette dimension là
00:17:45
effectivement sur ces 50% bas ont un
00:17:49
une plusvalue qui finalement et relativement modeste
00:17:52
par ce qu'a la fin des 3 ans et ton et rarement sur la rentabilité exceptionnel on s'approche
00:17:57
de la rentabilité mon et pas forcément sur la rentabilité effective le lait et surtout stable
00:18:03
donc finalement beaucoup de risques et peut bien potentiel presque c'est pas là que l'entreprise a réellement de la valeur
00:18:09
là où elle va vraiment avoir la valeur sur le marché c. ici et du coup c'est effectivement sur cette phase
00:18:13
de croissance combat réellement avoir beaucoup de financement par ce qu'il a beaucoup moins
00:18:18
de risques fondée sur un risque de l'ordre de 10% de défaut
00:18:20
et on a par contre le facteur multiplicateur qui beaucoup plus important au niveau du financement
00:18:25
donc l'objectif finalement pour la plupart des investisseurs c'est bien sûr de minimiser
00:18:29
les risques d'optimiser les gains ski un réflexe assez logique et efficace
00:18:35
alors parlons juste ce que beaucoup espèrent et ça on en croise
00:18:40
beaucoup surtout quand on fait les mêmes des métiers comme lien que vous avez toujours pas un investisseur qui émouvoir et qui vous
00:18:45
disent si un projet vraiment génial n'oubliez pas ou alors estce que vous avez des bois dans les secteurs porteurs
00:18:52
alors porteur de quoi c'est toujours la question mais voilà les secteurs porteurs on entend tout le temps et puis la moins génial
00:18:58
à et dévoile génial typiquement envoya certains devrait proposer 3 ou 4 mois qui me
00:19:02
semblait génial vise la pression de dire que c'est pas génial du tout
00:19:05
depuis quelques années plus tard quand la boite effet 1'000 employés puis qu'elle sait bien développer un dialogue ah ouais
00:19:10
mais tu vois j'ai passé antique mais si tu sent pas la limite on peut pas faire grand chose
00:19:16
donc si cette dimension là cette cour idéal ses soucis lorsqu'on espère pour les startups et c'est
00:19:21
pour ça qu'on dit startup à eux c'est cette courbe de croissance qui part vraiment commune fusées
00:19:26
alors pour arriver à sa généralement la sur alimenter le moteur avec beaucoup de
00:19:29
financement après des risques d'explosion qui sont aussi beaucoup plus important
00:19:35
carburant et moins stable les besoins de financement donc pour les entreprises classique on a l'habitude de constater à
00:19:41
peu près c. ces montants vient budget reconnue entre 30 et 50'000 francs pour la phase de création
00:19:46
7 virage jusqu'au jour où tourner épique moteur s'allume
00:19:51
là dedans et à toute la partie rédaction business plan rédaction
00:19:54
prévienne financier réalisation d'études de marché tous ses aspects la
00:19:58
que beaucoup d'entrepreneurs en fête ne paye pas ce qui le font euxmêmes et le pays on a en face et des heures
00:20:03
de travail à la place à l'investissement et puis après la différence entre les 30'000 et 50'007 souvent le prototype
00:20:09
donc aujourd'hui serait que les deals et le budget pour le prototype a considérablement diminué
00:20:14
pour différentes raisons la première raison c qui a des technologies maintenant qui fait si comme beaucoup les choses
00:20:20
comme par exemple impression 3 d. qui a quand même mais c'est quand même considérablement les coûts
00:20:24
mais aussi le fait que de mons et de moins en moins exigeant sur le prototype
00:20:28
mercredi à 20 ans quand on devait présenter un prototype c'est un produit qui était fonctionnelle quasiment amendables
00:20:33
aujourd'hui c'est grosso modo in formant policy rennes nancy ou en ché pas quoi et des
00:20:37
images 3 d. donc on s'aperçoit aussi que l'investissement et pas tout à fait ne
00:20:42
après pour la phase de démarrage donc 3 point 5 premières années on met sur 30'100'000 francs
00:20:47
l'investissement vase différer dans sa répartition entre temps vous avez activité type commerce
00:20:52
vous allez avoir beaucoup d'investissement au départ et qui peut ensuite
00:20:55
les activités plutôt services où seul l'investissement va vraiment être progressif et de plus en plus important sur les 3 à 5 premières années
00:21:01
beaucoup les la plupart des entreprises et s'arrête ici en termes de développement
00:21:06
c toutes ces entreprises de l'essentiel du tissu économique s'est pleinement pourcent aux entreprises qui ont moins dit collaborateurs
00:21:12
après en avoir la tranche supérieure c les 2'201 c'est ce que beaucoup de gens espère
00:21:17
y'a des grandes campagnes au niveau politique dans différents pays dans le monde pour eux augmenter ce
00:21:21
taux d'entreprises entre 20 et 200 collaborateurs pasquier étude canadienne qui a réussi à démontrer visiblement
00:21:27
que plu on avait d'entreprises dans ce secteur la plus rapproché du pleinemploi donc du coup bien vrais intérêts politiques
00:21:33
pour cette dimension là et aussi bien l'intérêt financier parce que c'
00:21:37
est là où effectivement hivers les plus grosses plusvalue assure cet investissement
00:21:40
entre 3 et 5 millions mais c'est là où il va les plus grosses plusvalues potentielles et puis aussi le moins cass
00:21:46
donc on a effectivement dans une démarche avec une possibilité d'une valeur de revente à des entreprises
00:21:51
effectivement qui ont dévalorisation supérieure à 3 millions est une vraie code sur le marché
00:21:56
au niveau de la honte et puis après la vie et certaines entreprises qui
00:21:59
continue le développement et qui vont passer encore dans un stade supérieur à aller
00:22:03
les plus 300 employés et puis là on est sur des investissements généralement plutôt entre 30 et 50 millions
00:22:09
alors après dans ses investissements aille à l'investissement qui effet par
00:22:13
le fondateur au moment de la création prépare aussi des investisseurs
00:22:16
il a tout l'investissement que le fondateur ou les fondateurs fondatrices confère au fil de l'eau
00:22:21
avec eux je me sur la moitié mon salaire roche ne paie pas exactement ce que
00:22:24
je pense etc pour les 7 du cash en entreprise qui continuent à capitaliser
00:22:29
ca toute cette partie là et tout le système des convois de plus en plus développé
00:22:33
typiquement l'exemple d'un entrepreneur qui venu et qu'il voulait monter un atelier d'horlogerie
00:22:40
eux ils avaient fait tout ces calculs il avait pour 30'000 francs d'achat de établi
00:22:43
finalement il va chez rolex discute un peu il arrive à racheter des établi de questions
00:22:48
qui était dans un état magnifique pour 300 francs lin bombay divise par 10
00:22:52
son budget et ainsi fait que comme ça pour tout on s'
00:22:56
aperçoit que finalement il a considérablement diminué son besoin de financement
00:22:59
et c'est vrai que c'est vraiment les démarches maintenant sur lequel notion poussent les entrepreneurs c'est
00:23:03
d'essayer d'alléger l'avion avant le décollage en essayant de trouver des alternatives au financement
00:23:09
en se disant que finalement le second temps a besoin c'est pas forcément l'argent c'est ce qu'on va faire avec large
00:23:13
donc finalement quelle est la destination et comment on pourrait finalement arrive à la destination sans passer
00:23:19
par j'essaie de plus en plus de solutions qui sont développées aussi avec des partenaires
00:23:25
quel type de financement par si vous avez l'entreprise avec un développement classique aura
00:23:29
plutôt partir sur des solutions assez classique type crédit qu'on va voir
00:23:33
si vous êtes en mode certains parlant mais plutôt sur la prise de participation
00:23:37
avec un objectif de revente sortie investisseurs à 5 à 7 ans
00:23:42
donc au niveau des prêteurs classiques les plus gros prêteur en suisse au niveau de l'entrepreneuriat cette année donc
00:23:47
même si on l'a vu tout à l'heure intervient assez peu sur la phase de démarrage parce que le risque est trop important
00:23:53
par contre effectivement dès que vous avez 3 exercices révisé
00:23:57
là ça devient vraiment des interlocuteurs important
00:24:02
le possibilité cette société de leasing les sociétés leasing vous permet de disposer d'un bien souvent on
00:24:08
le voit pour des véhicules des machines vous disposer du bien en échange du paiement de redevances
00:24:15
de plus en plus dans les contrats des sociétés désigne
00:24:19
on s'aperçoit que les fondateurs de SRLSA se retrouve à
00:24:23
assigner deux fois le contrat unes forum entreprise et le fonds en nom propre
00:24:28
on a eu effectivement beaucoup de systèmes où les fondateurs de SRLSA
00:24:33
contracté des dettes faisait des leasing prenait des locaux etc que sa vie ou de
00:24:38
ciment et disparaissait en disant je suis désolé je suis responsable de rien
00:24:41
donc effectivement il a quand même beaucoup d'acteurs eux
00:24:44
qui se sont aussi blindés en demandant un engagement personnel
00:24:48
c'est qu'à des sociétés leasing c'est le cas des prêteurs celle qui a aussi des régies
00:24:55
les sociétés d'affacturage alors y'a deux catégories souvent il ya beaucoup
00:24:59
d'entrepreneurs qui confond les sociétés des factures avec la société de recouvrement
00:25:03
la société d'affacturage c'est vraiment quand vous laissez un délai de paiement à votre client épique la société
00:25:08
va vous avancer l'argent en attendant que le client soit arrivé à la date à laquelle il doit payer
00:25:13
souvent les clients les pays directement les plus grosses sociétés se effectivement credit suisse
00:25:18
c. BS qui sont qui ont su petites activités manque à côté
00:25:22
mais par contre effectivement et cette dimension là au niveau des sociétés
00:25:25
d'affacturage après le recouvrement de créances et notre catégorie c pour
00:25:28
ceux qui ont des clients qui ne payent pas même si la dette échue et cela c'est plutôt des sociétés type entre justiciables
00:25:37
autre source de financement les fournisseurs on s'aperçoit que les
00:25:41
fournisseurs peuvent intervenir aussi dans le dans le financement d'entreprises
00:25:44
en laissant des conditions de paiement très avantageuse laissant des délais de
00:25:47
paiement en proposant aussi des systèmes de dépôt vente
00:25:51
c'est aussi un mode de financement ça vous évite finalement d'avoir un trop gros besoin
00:25:56
en fonds de roulement et ça vous permet de limiter lle nécessité vous endetter pour
00:26:02
au niveau des investisseurs classique
00:26:04
on a bien sûr des réseaux de business angels on a de tout un tas business angel à
00:26:08
eux beaucoup de gens disons en entrevue on trouve
00:26:11
vieille enthousiaste personne ray somaliens business angel
00:26:15
donc y'a effectivement tout un tas de gens qui ont des économies qui peuvent effectivement
00:26:19
décidé de parier sur l'entreprise alors de plus en plus ici se fédère en club
00:26:25
et ses clubs ont quand même tendance à limiter les risques alex plutôt sur du capital développement
00:26:29
que sur la vraiment du financement de la création et voyez ça c les
00:26:33
principaux clubs qui eux qui sont actifs au convoi régulièrement sur les dossiers
00:26:37
la plupart coalisons exception qui assez drastiques et a énormément de
00:26:42
sites qui sont déposés et malgré tout assez peu d'élus
00:26:44
donc il faut quand même généralement par rapport au club des business angels masque je
00:26:48
conseille toujours cet effet accompagné par des gens qui ont déjà un historique
00:26:52
et qui savent déjà comment faire passer des dossiers auprès des clubs et qui savent exactement ce qu'ils attendent
00:26:56
comment vous préparer pour la présentation etc parce que si vous avez représentation appât deuxième
00:27:01
donc ce effectivement passer par des gens qui sont à eux expérimenté en la matière et
00:27:05
moi je considère toujours que deux types dans cette catégorie de passeur entre guillemets
00:27:10
c'est eux ceux qui sont dans des institutions entre guillemets parapubliques et qui vous accompagner gratuitement
00:27:15
avec des financements publics ou des sponsors et puis ceux qui sont des indépendants
00:27:21
qui vont aussi peut potentiellement vous accompagner qui vous demander de rémunération pour ça
00:27:25
j'ai toujours tendance à dire posez vous la question estce que j'ai j'arrive à intégrer les dimensions de succès suit
00:27:31
dans la transaction par ce que celui qui avait payé tout de suite sans
00:27:34
aucune incidence du résultat faut se poser la question si les sur dérivés
00:27:40
un haut niveau de financement l'entreprenariat oui
00:27:45
le suisse venture capital reporte que je vous encourage
00:27:47
à lire la scène et l'édition 2010 a donc surgit jusqu'à 2016
00:27:51
s é parlant au niveau des graphiques oui que l'année
00:27:56
a eu 909 million qui ont été investis dans des startup
00:27:59
et sa concerné 151 105 aucune position
00:28:05
les secteurs visés eux essentiellement quand même tout
00:28:09
ce qui touchait biotech mais peck health care
00:28:12
et puis ensuite on a une grosse partie également eux tout ce qui est technologies d'information
00:28:18
et communication landais sur les montants à gauche et puis à droite fondée sur les pourcentages
00:28:23
on s'aperçoit que les tickets étant eux plu qui eux au niveau des
00:28:26
technologies d'information et communication y'a quand même plus de dossiers qui
00:28:30
sont développées et ont un très gros développement actuellement qui notamment liés aux secteurs définis
00:28:37
les alternatives de financement qu'on rencontre beaucoup sur le marché la première chose scellé
00:28:42
dont on s'aperçoit que beaucoup d'entrepreneurs qui font appel à des dons
00:28:45
or je disais tout à l'heure par exemple la suisse et collègues de récupérer les leurs anciens établis qui sont amortis
00:28:50
eux ont aussi des grandes entreprises qui à chaque fois qu'elles font des travaux ont pris l'habitude de faire
00:28:55
des dons de leur mobilier de leur matériel de décoration ce qui fait le bonheur de beaucoup d'entrepreneurs
00:29:01
quand vous avez c'était le cas dernièrement aussi de l'u. s. qui refait tout un bâtiment et qui a vider intégralement bâtiment
00:29:07
donc ce qui la proposition qu'il aux entrepreneurs et aux associations c'est dire vous venez vous prenez
00:29:11
rendezvous vous faites le tour de récupérer ce que vous voulez et puis voulait monter vous partez avec
00:29:17
et ça se passe comme ça donc ça permet quand même d'alléger pas
00:29:21
mal le coût d'investissement ça rentre aussi dans leur participation sociétal
00:29:26
les concours les prix concours se sont multipliés ont dépassé de 20
00:29:30
prier concours suisse romande apprennent centaines lies à l'entreprenariat
00:29:35
cette multiplication des prix n'a pas multiplier les sommes qui étaient eux qui étaient eux
00:29:41
distribué parc de plus en plus on s'aperçoit que les concours se détournent de dons financiers
00:29:46
eux aussi parce que beaucoup de concours se sont aperçus que le gagnant partant profiter de la donation
00:29:51
pour partir en vacances aux maldives épique c'est pas forcément l'objectif principal du prix
00:29:57
on est soucieux de leur bien être dépasse point la et puis effectivement
00:30:01
d'arriver à plus avoir du coaching des locaux de la
00:30:04
mise à disposition de services que là on est sûr que les gens utiliser réellement dans le cadre de l'entrepôt
00:30:10
y'a y'a un guide qui s'appelle la suite des talents pour trouver sur internet qui répertorie ces
00:30:15
différents prix avec les types de biens et les types de procédures et les projets qui ski des alpes
00:30:21
depuis l'abandon par la baisse du taux plancher
00:30:25
les créateurs d'entreprises ont beaucoup fait appel à ce qu'on appelle les
00:30:30
échanges de partage et tout ce qui es coucou création codéveloppement collocation etc
00:30:35
le fait d'avoir un front suisse qui était quasiment un euro
00:30:41
a obligé à se remettre en cause sur les prix de revient
00:30:43
et du coup effectivement dépasser vendu notre ère ou avant était quand même très orienté
00:30:47
sur eux je suis un acteur du marché et les autres sont mes concurrents
00:30:51
un maintenant je suis un acteur du marché et en face et à des partenaires potentiels et des concurrents
00:30:57
et ont appelé ça souvent la stratégie anti napoléonienne
00:31:03
c'est à dire que quand vous rester tout seul tout les autres se glisser assez difficile de
00:31:06
tenir donc à partir de ce momentlà effectivement l'objectif est d'avoir effectivement ces partenariats la
00:31:11
et se dire que les autres peuvent aussi vous aider à devenir plus fort et à mieux vous comportez facettes aussi concurrence internationale
00:31:20
dans ce cadre là aussi tout les liens avec les écoles les centres de formation
00:31:24
donc notamment les écoles polytechniques les hautes écoles et également les universe
00:31:30
les clients sont si aucune source de financement en réel développement
00:31:35
notamment par les acomptes que certains versera les pré commande eux qui sont développés dans
00:31:41
le cadre du groupe fournis mais aussi en direct et par là si possible
00:31:46
un convoi de plus en plus aussi c'est des activités complémentaires on s'aperçoit qu'à pas mal d'activité
00:31:52
qui finalement arrive à un niveau où ils arrivent juste pas au seuil de rentabilité
00:31:57
donc qui généralement et diminue le salaire des deux entreprises de l'entrepreneur pourrait arriver mais c'est une solution durable
00:32:04
donc l'objectif souvent c'est d'arriver à développer des activités complémentaires on voit plein de finalement de
00:32:10
rapport d'activités qui sont à la fois complémentaires et en lien avec l'activité de base
00:32:14
là par exemple c'est quelqu'un en restaurant où eux tout le mobilier
00:32:19
a été mise à disposition par un fabricant mobilier et le mobilier avant
00:32:23
donc ça veut dire que tout ici moyen nouvelle collection carré veille avec vente aux enchères qui était fait du mobility restait
00:32:28
mais au fur à mesure des ciments vous pouviez acier les achètent les assiettes et couverts etc
00:32:32
et ça donne un revenu complémentaire alors souvent ça s'adresse à
00:32:36
des fabricants qui sont pas présent jusqu'à présent sur le territoire
00:32:40
et cette douleur un terrain de se prêter au jeu pour le quid pour le restaurateur c'
00:32:44
est tout simplement l'intégralité du mobilier qui n'ait pas payant et qui en dépend
00:32:51
les associations et fondations donc effectivement cette solution alternative eux qui permettent d'
00:32:56
accéder quand même à des sources de financement de type crédit
00:32:59
on a l'a. f. avec un organisme cantonale qui
00:33:01
le dépositaire aussi une d'une mesure intercantonale
00:33:06
qui s'appelle les caisses de cautionnement que pour trouver surtout les cantons en tout cas roman
00:33:10
et la f. a. va arriver à faire du cautionnement crédit donc c'est dire que la banque d'accepter de faire du
00:33:15
crédit bancaire à condition que chez quelqu'un qui se porte garant et la personne qui se porte garant faites cet état
00:33:20
létat va se porter garant du crédit ensuite si jamais vous n'arrivez pas rembourser la banque la banque doit obtenir un
00:33:26
remboursement de la part des états après létat va devoir s'arranger avec vous pour trouver une solution financière 11
00:33:31
donc ça c'est l'activité principale ils ont aussi des activités prise de participation on et sur des montants qui peuvent aller
00:33:36
jusqu'à 4 millions donc on a déjà sur un bond spectre du deux au niveau de la création et du développement
00:33:43
non au niveau de la forêt et condamne structure un petit peu particulière mais sur des montants
00:33:46
moins important puisqu'on vache on dépasse très rarement les saints 100'000 francs
00:33:50
par contre on va pas passer par un intermédiaire bancaire indirectement crédit vous allez me rembourser directement
00:33:56
voilà donc c'est plutôt de succion on qualifie de crédit direct et puis après vous avez légumes les acteurs
00:34:02
du microcrédit avec notamment microcrédit solidaire suisse donc le microcrédit qui va s'étaler jusqu'à 30'000 francs
00:34:07
c'est vraiment pour un complément démarrage pour des petites activités
00:34:11
et puis la suisse reconnue association qui regroupe toutes
00:34:15
les plateformes de chroniques dont vous avez site internet qui vous présenter différentes plateformes actifs sur le territoire suisse
00:34:20
avec les différents positionnements les montants vous pouvez levée par cette plateforme et et les domaines d'activités visées
00:34:30
j'arrive au bout
00:34:32
et c'est vous dresser un panorama le plus complet possible de tout ce qui existe au niveau accompagnement et financement estce
00:34:39
que je vous propose ses comparses plutôt dans une phase d'échanges et que je choix l'écoute de vos questions
00:34:50
première question qui se lance
00:34:56
en sus oui
00:35:07
à l'entretien espace eh bien
00:35:10
les documents ces documents classique c'estàdire qu'on va étudier
00:35:15
finalement votre passé de débiteurs regardez si vous avez un historique favorables ou défavorables
00:35:20
en tas par rapport aux autres dettes que vous avez par le passé
00:35:23
on va également étudie votre projet et se poser la question estce que sur le risque on accorde le prendre avec
00:35:30
ça va dépendre aussi en vous de votre secteur d'activité cela dépend aussi du montant total sert si vous avez un
00:35:36
projet ou le total du budget 100'000 francs et vous amener 0 donc ça va aussi nous poser quelques questions
00:35:42
par contre si c'est un 55 ans d'où vous mettez 100'000 francs à nos valeurs
00:35:46
ajoutées 100'000 francs s est pas le même questionnement et c'est à la même évaluation
00:35:51
11 basse comme nous l'essence et notre activité au niveau de la phonétique et vraiment basée sur la création d'entreprise
00:35:56
donc c'est vrai compare comme beaucoup sur l'analyse de business plan qui ait
00:36:00
aussi moins stables et moins fiable que l'analyse de résultats passés
00:36:05
donc c'est ces différents activités après si vous avez une demande de 100'000 francs et puis vous avez déjà un historique
00:36:10
là il faudra se poser la question si c'est plutôt l'outil de cautionnement crédit avec un crédit bancaire
00:36:15
juste représente un risque trop important pour la banque et puis on va prendre
00:36:18
garantie auprès de l'etat ou si vraiment ça système prométhée qui vous convient
00:36:22
même dans notre première entretien on va faire un peu un inventaire de quels dossiers
00:36:26
vous pouvez nous présenter et puis ensuite d'escompter la meilleure solution pour vous
00:36:31
et ça c'est aussi le rôle un peu plus les acteurs publics et privés s'est vérifié qu'on est bien la meilleure alternative
00:36:37
ce que sa réponse
00:36:45
l'accord
00:36:49
allongé sur une durée de 5 ans en masse contractuelle et on assure un taux d'
00:36:53
intérêts à 5% qui un taux finalement qu'assez classique pour du crédit entreprise
00:36:59
non le tonus apparentés défini mais c'est beaucoup plus cette catharsis mais à
00:37:05
leurs attentes en taux credit entreprise ce que vous avez trouvé sur le
00:37:09
marché centre du et pis du 8 pour la plupart des entreprises
00:37:13
non mais sur un domaine d'activité oui un peu plus de risques
00:37:16
mais on aurait on garde un taux de 5 pour arriver à ce que ça pénalise patrons d'entreprises
00:37:22
et après c'est sur 5 ans donc ça veut dire que c'est le maximum
00:37:26
de la durée du crédit par contient la possibilité d'art des remboursements anticipés
00:37:30
soit même certains c. on a certains qui joue un petit peu avec alignés c'estàdire
00:37:33
qu'ils ont un moment donné un terme aux clients un gros contrats qui
00:37:37
s'est conclue et qui a payé ils vont rembourser par anticipation ce qui leur permettent de payer moins d'intérêt puisque c'est uniquement sur la somme due
00:37:43
tous les intérêts et qui apprécient jamais un autre qui payent pas bah vous re libérer la marche vous avez payé d'avance
00:37:49
et puis vous jouer un petit peu avec cette limite donc on a aussi cette possibilité à l'incertain eux certains qui nous appelle en
00:37:55
disant voilà j'ai juste de trésorier autant sur les crédits et puis
00:37:59
et le seul par anticipation et la par contre supplément
00:38:07
deux questions
00:38:27
l i et 205 questions pour moyen de questions mine la
00:38:32
première sait combien qui obtiennent un crédit chez nous en fonction de dossiers déposés
00:38:37
et puis après c'est au succès des entreprises qu'on a financé
00:38:40
ok alors là on a de ça dépend quand même un peu des années mais on et
00:38:44
entre 85 et 90% torture de taux de survie et de remboursement
00:38:51
oui parce que finalement nous le premier la première réussite au niveau de
00:38:55
la phase de démarrage cela survient quand vous en avez absurde qui disparaît
00:38:59
celui qui fait partie d'un qui s'en sort immédiat compare donc vous êtes vraiment cette dimension lasser au bout de 5 ans et
00:39:04
sont toujours là et continuent à avoir des employés continuent à voir et marche des affaires qui leur permet aussi dense un crédit
00:39:10
et généralement consomme 50 vous avez cette dimension là où l'on sortait plutôt bien
00:39:25
cette question

Share this talk: 


Conference program

Panorama économique suisse
Romain Duriez, CCI France Suisse (CCIFS)
15 Nov. 2017 · 9:30 a.m.
189 views
Témoignage d'Eliteam Agility
Aurore Madélénat et Matthieu Moyses
15 Nov. 2017 · 11:56 a.m.
290 views
Témoignage de Forge&Design
Gunther Lepoutre
15 Nov. 2017 · 12:20 p.m.
Témoignage de Flow Line
Philippe Gregoire-Kieffer
15 Nov. 2017 · 12:35 p.m.
L'immobilier d'entreprise en Suisse
Madjid Massih, Wincasa
15 Nov. 2017 · 2:03 p.m.
123 views
Recruter ses ressources humaines
Charles Franier, Michael Page
15 Nov. 2017 · 2:41 p.m.
Piloter un projet de prise de participation ou d'acquisition
Romain Duriez et Arthur Got, CCI France Suisse (CCIFS)
15 Nov. 2017 · 3:21 p.m.
Accompagner et financer le démarrage de mon entreprise
Jérôme Favoulet, Directeur, Fondetec – Ville de Genève
15 Nov. 2017 · 4:05 p.m.
200 views

Recommended talks

Assurances sociales et statut d'indépendant
Olivier GROMETTO, Directeur Département promotion, FER
30 March 2012 · 9:37 a.m.
LES MÉGAPOLES EN GRAND: PARIS-MOSCOU
Bertrand Lemoine, Architecte-ingénieur, docteur en histoire, ancien directeur général de l’Atelier international du Grand Paris
22 March 2017 · 6:37 p.m.